Lozère: Un désert numérique malgré des promesses d’ « oasis » !

10 01 2010

Le lendemain du lancement des premières assises numériques le 31 mai 2009 Libération titrait: «En Lozère, le désert français en quête d’oasis numérique».

Plus d’un an plus tard la page Trois du Monde consacrée à notre département faisait le même constat en titrant « Le débit du Web reste tari en Lozère».

Lors de la seconde édition des assises du numérique le 1er octobre 2009 nous appelions de nos vœux une vraie réflexion sur le numérique et la ruralité.

Pour « enfoncer le clou » de ce que nous disions une semaine avant lors du salon Odébit.

Lors des assises des territoires ruraux nous demandions un plan Orsec pour la Lozère.

En ce début d’année 2010 Caroline Caldier, journaliste à France Info, invitée par les Webs du Gévaudan, met les choses à plat dans un excellent reportage en ligne.

Je vous invite à le découvrir et, si vous le voulez bien, à nous aider, par vos commentaires, à défendre la cause du département symbole de la ruralité et, plus globalement, celle de tous les territoires ruraux qui ne peuvent se contenter de « sentences » de type « le mieux est l’ennemi du bien»

Plusieurs amis des Webs du Gévaudan ont déjà commenté ce reportage sur leur site. On peut ainsi citer, entre autres Zevillage, le site du télétravail et Michel Lebon mais pour avoir un « panorama complet » il suffit de taper "France info Lozère fracture numérique" sur google !

Les « 2 mégas » promis en 2011 dans nos (nombreuses) zones d’ombre lozériennes alors que plus  de  85% des Français ont dés aujourd’hui plus de 2 mégas et que les Finlandais prévoient du 100 mégas pour tous en 2015 ne peuvent que nous conforter dans notre conviction que « si le mieux est l’ennemi du bien » le (presque) caduc qu’on nous propose pour les zones blanches (la majorité du territoire lozérien !) est assurément l’ennemi du futur !

Merci d’avance de votre contribution pour aider la Lozère à irriguer la totalité de son « désert numérique » et pas seulement les privilégiés qui pourront profiter de la proximité de la fibre optique.

Si les Lozériens ne font pas entendre leur voix au plus haut niveau ce n’est pas de « fracture numérique » que nous parlerons demain mais de « gouffre numérique »dans un département privilégie et totalement disponible, suprême paradoxe, pour l’économie de la connaissance car (encore une évidence !) on réfléchit mieux à la campagne ;-)

La Lozère se veut exemplaire en développement durable. Elle en a tous les atouts… sauf le numérique !

Qui  dit "développement durable" dit "invention du changement" . Or quelle est la "matière première" de cette necessaire invention si ce n’est une information fluide et abondante que seules peuvent nous procurer des infrastructures de trés haut débit sur l’ensemble du territoire lozérien… et aveyronnais ! (cf l’interview du maire de Millau dans le reportage de France Info)

Pierre Ygrié, le 10 janvier 2010

About these ads

Actions

Information

9 responses

11 01 2010
Bernard GARRIGUES

La comparaison des témoignages de terrain avec d’une part le PPP Languedoc Roussillon et d’autre part l’avis de l’autorité de la concurrence me paraît explosive et faire apparaître un paquet de contradictions de type abcès socio-technique (excusez ce concept tordu).

Qu’après n années de logique FT, société privée, il paraît remarquable que l’autorité de la concurrence constate que le raccordement FO de tous les usagers soit la disposition la moins anti-concurrentielle techniquement imaginable. (ce qui semble induire la renationalisation des infrastructures réseaux et leur gestion comme biens communs).

Pierre, tu as là (l’avis de l’autorité de la concurrence) un document dont l’argumentation permet de motiver de manière éblouissante ton intuition sur la fibre à tous les abonnés.

13 01 2010
websdugevaudan

Merci de tes encouragements Bernard

Effectivement uand on lit cet article

http://www.01net.com/editorial/510924/adsl-lautorite-de-la-concurrence-opposee-a-lequipement-des-sous-repartiteurs/

ou encore celui-ci

http://www.latribune.fr/opinions/20100112trib000461171/fracture-numerique-incontournables-collectivites.html

dont je ressors cette phrase « le grand emprunt sera épuisé dans quelques années ; les projets ne pourront être financés que par les collectivités, comme c’est le cas depuis 2004 »

je me dis qu’en Lozère on a vraiment de soucis à se faire et que ce n’est pas le moment de dépenser l’argent du contribuable dans des solutions non pérennes c’est-à-dire dans des solutions qui ne s’inscriraient pas dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit

Nous le disions déjà ici

http://websdugevaudan.wordpress.com/2009/12/20/inscrire-les-investissements-dans-une-demarche-de-montee-en-debit-vers-le-tres-haut-debit-en-lozere/#comments

Mais depuis d’autres bien mieux placés que nous disent la même chose !

Alors oui, c’est vraiment le moment d’ « enfoncer » le clou ;-)

13 01 2010
Bernard GARRIGUES

A mon avis, c’est plus simple (procédure Giscard) :

1/ Décision politique définissant comme droit individuel de tout abonné de disposer d’un accès en FO ;
2/ Fixation d’un prix mutualisé le même pour tous à la charge de l’abonné

19 01 2010
Honnorat Paul

Au lendemain de la déclaration du Premier Ministre, les ruraux n’auront que des miettes numériques, quand dans les villes rentables on disposera de plusieurs fibres par immeuble !! Injustice.
Injustice déjà quant on paye 20€ par mois pour 56Kb/s, quand d’autres ont du très haut débit pour 10€ de plus.
Supprimer la taxe professionnelle, et dire au même moment aux collectivités territoriales de cofinancer les infrastructures numériques, est une autre injustice.

On voudrait vider les campagnes que l’on ne s’y prendrait pas mieux.

Liberté, Égalité, Fraternité ? … "Aux larmes citoyens des champs … "

20 01 2010
Bernard GARRIGUES

Pour l’action des Webs du Gévaudan, la part opérationnelle pour la Lozère me paraît la suggestion du premier ministre (déclaration de Vélizy) aux collectivités locales de créer un syndicat mixte dédie avec un projet un peu innovant et ad hoc (par apport aux avis de l’ARCEP) afin d’accéder aux fonds du Grand Emprunt.

Le discours sur ce site : http://thenextweb.com/fr/2010/01/19/tres-haut-debit-et-economie-numerique-en-france/

28 03 2010
Internet solidaire ? « Les webs du Gévaudan

[...]  Désert numérique aujourd’hui et dont les habitants seront  les oubliés du très haut débit  demain si nous ne faisons rien, la Lozère , avec un plan Orsec , peut nourrir l’ambition légitime de devenir un département symbole de ruralité moderne faite,comme chacun sait, du « mariage » du terroir et de l’Internet !  [...]

8 04 2010
Expérimentons la solution « déport de signal » en Lozère ! « Les webs du Gévaudan

[...]  Désert numérique aujourd’hui et dont les habitants seront  les oubliés du très haut débit  demain si nous ne faisons rien, la Lozère possède tous les ingrédients pour que soient expérimentés sur son territoire tout à la fois un système de péréquation et une solution technique innovante. Une telle expérimentation crédibiliserait à coup sur les grandes déclarations sur l’importance du très haut débit, le role essentiel de la ruralité….et la justice sociale ! [...]

17 04 2010
Auxillac…mon village ! « Les webs du Gévaudan

[...] avaient largement contribué . L’erreur est toujours « initiale » La Lozère, encore désert numérique,  a besoin de très haut débit .  Dans ce département comme chez tous les oubliés du très [...]

17 09 2013
Très haut débit : le mouvement est engagé dans les territoires ruraux | Les webs du Gévaudan

[…] Lozère: Un désert numérique malgré des promesses d’ « oasis » ! 2010 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: