Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

1 04 2011

 

Aujourd’hui  l’ « avion du très haut débit » n’a pas de pilote ? C’est du moins ce que pensent les Webs du Gévaudan  et leurs « amis » proches ou lointains ( Numéricus, Net Iki, les enfants du numérique …) et les associations d’élus , plus particulièrement les élus ruraux qui qualifient d’ « urgence des urgences » la couverture numérique du territoire par le déploiement de la fibre , l

La-couverture-des-territoires-ruraux-en-Tres-Haut-Debit-est un choix politique et si ce choix parait avoir été fait dans les discours il ne l’a manifestement pas été dans les actes !

Demain…peut-être ? si l’Etat  se décide enfin à jouer son rôle d’aménageur du territoire  et si nos représentants , par le vote d’une loi ad’hoc ,lui en donnent les moyens 

Ce « discours »du « demain peut-être », ou plutôt « demain surement », voire « demain c’est sur ! » je l’ai entendu hier 31 mars lors d’une journée sur un thème différent mais complémentaire, le thème des usages des NTIC dans un domaine clé qui nous concerne tous, la santé.  La journée Télésanté  organisée par le Catel,  a permis à près de 1300 personnes réparties sur 16 villes dont Québec et Bamako d’échanger sur leurs actions dans des domaines différents (y compris des domaines inattendus comme la psychiatrie !), leurs difficultés, leurs espoirs et leur conviction inébranlable sur le rôle de la télémédecine dans la « restructuration profonde et rapide de l’offre de soins compte tenu de la modification des besoins de santé (augmentation des maladies chroniques, vieillissement de la population ) » . Je participe tous les ans à Télésanté tant le sujet « télémédecine » intéresse le rural que  je suis ….et qui avait déjà écrit un papier sur le sujet en 2005 !

Télésanté 2011 fut une journée passionnante !  

Le représentant de l’Etat avait débuté son allocution par « c’est la première fois que se construit un dispositif de rationalisation de la gouvernance de la télémédecine » et terminé par « qu’en 2012 le discours institutionnel soit sur des résultats et pas sur des annonces ».Je me suis dit alors qu’il y aurait peut-etre, pour la télémédecine ,  un « pilote dans l’avion » ? ….tout  en ajoutant « intérieurement » »Iront-ils jusqu’au bout de la réflexion au niveau des infrastructures » ?

Je  suis loin d’être un spécialiste du sujet mais une phrase du professeur Marescaux entendue il y déjà  dix ans reste à jamais gravée dans ma mémoire « il vaut mieux faire voyager les informations que les mlalades ». Quand on sait que ces informations seront de plus en plus lourdes, que les nouveaux usages dont nous n’avons pas encore idée pour la plupart, exigeront des échanges instantanés, sécurisés et symétriques,  que la fibre optique, employée dés aujourd’hui dans plusieurs expérimentations, sera le support de ces échanges , je ne peux pas imaginer une seconde que les ruraux ne pourront pas bénéficier de ce qui se fera de mieux, eux qui, n’ayant pas accès à des ressources « physiques » de proximité, auront besoin, plus que d’autres, d’un accès rapide, sécurisé et non discriminatoire aux ressources électroniques. Autant l’’égalité « physique » d’accès aux soins sera toujours difficile autant l’égalité de traitement dans l’ « accès électronique aux soins  »ne dépend que de décisions politiques !

L’Etat souhaite, semble-t-il,  faire de 2011 l’an 1 de la télémédecine à partir de 3 actions : un volet télémédecine dans le projet territorial des ARH, l’architecture d’un plan national de télémédecine, des appels à projets pour faire émerger des technologies et des services innovants .

Le défi est énorme !

Il faudra faire un certain nombre de choses qui ont été dites hier et que je reprends ici à ma façon : il faudra « faire se causer » entre eux de façon plus régulière les valeureux pionniers qui ont développé ces dernières années de nombreuses expérimentations , il faudra sortir du « saucissonnage » des outils matériels et logiciels pour offrir aux professionnels des outils simples et « communicants »,  il faudra capitaliser les expériences, modéliser et lancer de nouvelles expérimentations sur des technologies matures ( imagerie médicale, prise en compte des AVC….) mais aussi sur d’autres moins matures mais prioritaires (prise en charge des maladies chroniques, …insuffisance cardiaque, diabète etc…) Il faudra vérifier que les prérequis sont lè ( sécurité, dossiers médicaux, infrastructures…).Il faudra que, dans la foulée du positionnement de la télémédecine dans le système de santé par la loi HPST, soit  précisé le cadre règlementaire sur de nombreux plans à commencer par celui de la responsabilité des professionnels et du financement de ces actes d’un nouveau type…Il faudra aussi et peut-être même surtout élaborer les projets avec les personnes directement concernées , les professionnels et les citoyens car « l’erreur est toujours initiale » et si on néglige l’aspect « appropriation par les intéressés » les freins culturels resteront…ce qu’ils sont aujourd’hui !!

Il faudra aussi que nous prenions tous conscience que si la télémédecine n’a pas  attendu, et c’est heureux, la fibre optique pour se développer , pour la raison toute simple qu’il y avait jusqu’ici que  très peu de réseaux en fibre optique dans notre pays, la donne va changer avec la décision gouvernementale de remplacer progressivement le réseau cuivre par un réseau de fibre optique. Cette décision est une chance car elle va ouvrir à la télémédecine des horizons nouveaux mais ce peut-etre aussi, si la puissance publique ne décide pas de mettre les moyens pour « fibrer concommitament les territoires urbains et ruraux »  un creusement des inégalités sur le plan de l’accès aux soins en contadiction formelle  avec toutes les belles déclarations ….

….à moins que nos décideurs ne mettent enfin un « pilote dans l’avion du très haut débit »… comme dans celui de la télémédecine ?

Nous verrons bien si, en 2012, dans ces deux domaines étroitement liés « le discours institutionnel sera sur des résultats et pas sur des annonces » ! 

Pierre Ygrié

1er avril 2011

About these ads

Actions

Information

59 responses

2 04 2011
Bernard GARRIGUES

Ton analyse me ramène à une autre époque (vos gueules les anciens combattants !) : un foisonnement de pratiques qui explosent comme l’herbe d’un pré au printemps, qui ont toutes même objectif simple la santé publique et qui peinent à se potentialiser, voire simplement à sortir de la schizophrénie. C’était la situation du net dans les années 88-90 ; situation qui a été « résolue » par la mise au point d’Internet Protocole. La santé (gardons ce terme général) doit être considérée comme une couche singulière possible d’internet car elle exige deux interfaces qui n’existent pas : interface de la vérité biologique avec la machine et interface entre l’homme « soigné » et la machine. Si vous imaginez qu’une seule cellule humaine, dans un volume de moins d’un millimètres cube contient un volume d’informations (pertinentes à 99,99%) supérieur à celui engrangé par Google, vous avez immédiatement l’idée de l’ampleur du Protocole Santé d’internet à mettre au point afin que devienne possible la relation entre n’importe quel soignant et n’importe quel soigné ; que cette relation soit symétrique, en temps réel et efficace. Vu comme cela, la difficulté semble d’une complexité redoutable ; mais c’était aussi le cas avant IP ou avant que quelqu’un mette au point l’application web, ou wiki, ou messagerie.

3 04 2011
websdugevaudan

La télémédecine a du mal à trouver sa voie en Europe

http://www.maxisciences.com/t%E9l%E9m%E9decine/la-telemedecine-a-du-mal-a-trouver-sa-voie-en-europe_art13591.html

A l’instar de ce que disait un « ami » des Webs du Gévaudan, Xavier Dalloz ( http://www.dalloz.com/ ) à propos d’Internet lors de Marvejols sur Web 2000 où il était venu bénévolement on pourrait dire aujourd’hui à propos de la télémédecine « On n’a encore rien vu » !

3 04 2011
websdugevaudan

Encore une association sympa sensible aux cris de la « bête » !

http://www.sudouestnumerique.net/index.php/smallnews/detail?newsId=7001

4 04 2011
websdugevaudan

Un article qui nous conforte dans notre conviction de toujours » l’infrastructure crée de la valeur » !

http://www.slate.fr/story/36399/avenir-internet-applications-innovations-cloud#linkreact

4 04 2011
4 04 2011
websdugevaudan

Allez vite rendre une « petite visite » à Obinou’s blog !

http://www.obconseil.eu/oblog/deploiement-ftth-resume-technique-et-commentaires-partie-1.html

5 04 2011
Bernard GARRIGUES

Je trouve l’article de Slate assez bizarre : le web est une application internet comme une autre. Sauf qu’elle a réussi. Il explique cependant les divergences entre l’internet EU et UE.

Je ne sais pas bien comment va évoluer internet aux EU ; il est possible que cette évolution ressemble à celle de la démocratie si les industriels géants du net parviennent à saturer les réseaux de transport du pays : c’est possible mais aux EU rien n’est jamais perdu d’avance et pour toujours.

5 04 2011
Bernard GARRIGUES

En ce qui concerne l’e-santé l’application internet généraliste organisant les services me paraît possible mais avec un rapport technique complexité/efficacité trop lourd comparé à la relation soignant/soigné. Il me paraît beaucoup plus atteignable qu’un gros génie de l’informatique et de la médecine (ça existe) parvienne à définir une relation internet soignant/soigné à la fois efficace, robuste et discrète à 100%.

Nous sommes dans le même schéma que l’évolution du web2.0 vers un hypothétique web3.0. (pour faire simple, d’un web à 2 dimensions vers un web à 3 dimensions) : Je crois plus probable qu’une application internet multidimensionnelle arrive avant le web3.0 parce qu’elle est de logique plus simple (quoique, les shadocks gagnent parfois les courses) .

5 04 2011
5 04 2011
websdugevaudan

Les Webs du Gévaudan ne sont plus seuls à demander un débat parlementaire !

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250261545960&cid=1250261544481

6 04 2011
websdugevaudan

Si j’en crois les deux derniers papiers de l’Avicca il n’y a pas que le très haut débit qui a besoin d’un pilote dans l’avion ! Tout le « chemin » qui conduit au très haut débit est concerné ! http://www.avicca.org/Le-cout-de-la-montee-en-debit-doit.html

Et la séparation structurelle de France télécom ne pourrait-elle pas être la première »pierre » de ce chemin ?

http://www.avicca.org/Couverture-du-territoire-et.html

6 04 2011
Bernard GARRIGUES

Bien sûr. En plus, la séparation structurelle effective entre FT et Orange (mais aussi les autres danseuses genre Médiatis) qui est une société de droit anglais, augmenterait le poids de l’État dans FT peut avoir pour résultat un débridage immédiat des NRA fibrés (40% des abonnés FT avec presque du THD pour pratiquement pas un euros de dépenses)

6 04 2011
Jean-Pierre Jambes

Intéressa

6 04 2011
Jean-Pierre Jambes

intéressant article (disais-je…). merci Pierre
Numericuss (avec 2 s…)

6 04 2011
websdugevaudan

http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/telesante-et-telemedecine-faire#forum5977Excellent article sur la télésanté …auquel je viens de poster le commentaire ci-dessous :

« A la suite de télésanté auquel j’ai participé depuis Montpellier j’ai écrit un article reliant télémédecine et très haut débit sur le blog de l’association ‘ « Webs du Gévaudan » http://websdugevaudan.wordpress.com/.
En tant que rural je suis très sensibilisé à la nécessité, pour la télémédecine, d’échanges instantanés, sécurisés et symétriques, et persuadé que la fibre optique, employée dés aujourd’hui dans plusieurs expérimentations, sera le support de ces échanges .
Je ne peux pas imaginer une seconde que les ruraux ne pourront pas bénéficier de ce qui se fera de mieux demain, eux qui, n’ayant pas accès à des ressources « physiques » de proximité, auront besoin, plus que d’autres, d’un accès rapide, sécurisé et non discriminatoire aux ressources électroniques. Autant l’’égalité « physique » d’accès aux soins sera toujours difficile autant l’égalité de traitement dans l’ « accès électronique aux soins »ne dépend que de décisions politiques.
La télémédecine en très haut débit peut être, pour les zones rurales une chance historique ou, au contraire, source de discriminations supplémentaires si la puissance publique ne décide pas de « mettre un pilote dans l’avion »http://websdugevaudan.wordpress.com..
. ! »

6 04 2011
Martine JULIEN

Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Y a-t-il quelqu’un qui va s’occuper des inégalités numériques ?
C’est une des questions qu’ont posé ce soir au théâtre à Lyon Olivier Rey et la compagnie Théarte dans le spectacle talk-show mensuel baptisé Pressing.

(http://www.libelyon.fr/info/2011/01/pressing-un-talk-show-militant-dans-une-laverie.html)

Les Enfants du Numérique ont participé en direct par téléphone au spectacle de ce soir 6 avril pour témoigner sur les conséquences du bas débit, la solidarité numérique, et l’effet dévastateur France Telecom tout-en-un réseau et services.

La médiatisation tous arts confondus…à creuser !

9 04 2011
websdugevaudan

Merci Martine pour ces nouvelles « rafraichissantes »…comme dansq un autre genre,celles sur Louis Hareng…un gra

9 04 2011
websdugevaudan

oups !! nd Monsieur;-)http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/08/1054573-Louis-Lareng-la-course-a-la-vie.html

9 04 2011
Bernard GARRIGUES

Très intéressante interview de Louis LARENG. Malgré la mise en forme journalistique, reste que l’essentiel de la pensée reste intacte (même si elle n’est pas mise en évidence) : le noeud d’une (possible) télémédecine, c’est la qualité de la relation symétrique soignants/soigné ; pas les services à disposition.

Comme cela correspond à ma tasse de thé, je ne vais pas bouder mon plaisir.

9 04 2011
Bernard GARRIGUES

De la pensée alternative, fraîche éclose, sur la sous-boucle locale :

http://www.la-garde-guerin.fr/index.php?post/SECTIONS-DE-COMMUNES-NUMERIQUES

9 04 2011
websdugevaudan

et la carte des déploiments en cours

http://www.universfreebox.com/article13762.html

cherchez l’erreur !

10 04 2011
websdugevaudan
10 04 2011
Bernard GARRIGUES

Les positions de l’AVICCA me surprennent toujours par leur pertinence : cette équipe là apparaît comme ayant la meilleure compétence en matière d’infra THD dans le circuit.

Le discours (un peu plus tard) de Gabrielle GAUTHEY montre que nous venons d’acquérir un allié objectif de très grand poids : les industriels de matériel réseau.

Il me paraît très dommage qu’avec le niveau de réflexion réunit l’AVICCA ne porte pas un schéma puissant du potentiel développement local de l’internet.

11 04 2011
websdugevaudan

Pour ceux que la télémédecine intéresse voici les premières vidéos de la journée télésanté du 31 mars à laquelle j’ai assisté

http://www.journee-telesante.com/index.php?option=com_content&view=article&id=38&Itemid=24

D »autres uivent parait-il ;-)

11 04 2011
websdugevaudan

Je viens de parcourir rapidement une longue réflexion fort intéressante de Jacques Chatignoux à l’adresse

http://www.wirkers.info/Technologies-Amenagement-des-Territoires-Numeriques-Reussir-ou-echouer-son-developpement-local-Enjeu-du-premier-metre.html

Je vous la recommande vivement !

11 04 2011
websdugevaudan
12 04 2011
websdugevaudan

Vous avez dit « ressources territoriales » ?

http://numericuss.com/2011/04/12/proximites-et-reseaux-tres-haut-debit-vers-de-nouvelles-ressources-territoriales/

L’homo « Numericus »est en marche !!

14 04 2011
websdugevaudan
15 04 2011
Bernard GARRIGUES

Ceux qui ont le temps de lire le document « technologies clés 2015″, ça vaut le coup. Le discours sur la technique efface complètement la vérité technique ! Au passage la technologie devient un discours à la fois politique, économique et social. Rassurez-vous : pas un seul mot sur l’intérêt « technologique » de mettre à disposition des citoyens des territoires ruraux les ressources internet à des conditions ad hoc.

15 04 2011
16 04 2011
Bernard GARRIGUES

CR (il y a un PDF) sur les Lieux d’Accès Public à Internet en Bretagne :

http://www.marsouin.org/spip.php?article413

16 04 2011
18 04 2011
websdugevaudan

Le point de vue de Jean Pierre Bonicel, président des Lozériens de Paris …entre autres;-)

19 04 2011
websdugevaudan
20 04 2011
Bernard GARRIGUES

La démarche du SIEA (de l’Ain) est intéressante à plus d’un titre :

1/ Il a monté son projet en tablant sur 20% d’abonnés FO (65 mille sur 306) : sur la Lozère cela donnerait quelque chose comme 13 500 abonnés FO. Ce sont les chiffres constatés à Pau mais, à Paris, c’est plutôt de l’ordre de 5%.
2/ Le retour d’investissement prévisionnel est de l’ordre de 12 ans. FT et les autres opérateurs recherche plutôt des retours d’investissement de l’ordre de 36 mois.
3/ La participation de l’abonné est de 95 € : l’Ain vise bien de mettre à disposition de ses acteurs locaux un outil de développement local. En Haut de Seine, j’ai cru comprendre en dépiautant le projet que restaient à la charge de l’abonné 450 € (il est vrai pour 4 paires).
4/ Il a accès à un GIX local (celui du Pays de Gex qui relaie les trafics de la recherche mais aussi de la Suisse et l »Europe du Nord et du noeud lyonnais. Le GIX lozèrien pourrait être situé à La Canourgue (s’il y avait dans cette ville un politique un peu à niveau, modèle 21ème siècle (au lieu 19ème)
5/ Le choix d’un Syndicat Intercommunal a fait converger toutes les volontés politiques locales vers le fibrage à l’abonné : c’est principal ingrédient du succès.

20 04 2011
websdugevaudan

Merci Bernard pour cet éclairage…

De l’Ain à l’Europe ! Je viens de lire que la commissaire européenne mettait une fois de plus l’accent sur les vertus de la concurrence

http://www.e-alsace.net/index.php/smallnews/detail?newsId=7240&_newsletterjob=4930091

C’est le moment de lui dire ce qu’est la seule concurrence qui nous intéresse, celle sur les services …et pas sur les infrastructures qu’un aménageur public doit prendre en main pour les amener là où aucun opérateur n’ira : les zones rurales !

21 04 2011
Bernard GARRIGUES

J’irais un poil plus loin que toi : en matière d’internet, le principe de la « concurrence libre et non faussée » doit être vérifié entre un habitant de Paris et celui de Fustugères ; en matière d’usages potentiels, pas spécialement de services.

La concurrence entre Free et Orange, ce n’est essentiel pour les territoires ruraux.

25 04 2011
websdugevaudan

Quand maison de santé rurale et télémédecine font bon ménage …tout près de chez nous

http://www.midilibre.fr/2011/04/23/une-bonne-etoile-sur-la-maison-de-sante-rurale-de-salles-curan,308403.php

26 04 2011
26 04 2011
26 04 2011
websdugevaudan

http://numericuss.com/2011/04/26/tres-haut-debit-questions-d%e2%80%99avenir%e2%80%a6-peut-on-attendre-2013-pour-decider/
Excellent article de numéricus sur lequel j’ai posté le commentaire ci-dessous

Excellent article…comme d’habitude !
Un réseau passif public et de la concurrence sur les services.
Nous devons »marteler » cette« évidence »UBI et RURI !
Aux Webs du Gévaudan nous le « crions » depuis 10 ans sous différentes formes
En « affirmant » le rôle « primordial des infrastructures »

http://websdugevaudan.wordpress.com/2009/09/24/au-commencement-etaient-les-infrastructures/

la nécessité d’avoir les mêmes infrastructures partout si l’on veut avoir les mêmes services partout !

http://websdugevaudan.wordpress.com/2009/11/23/les-memes-infrastructures-partout-pour-les-memes-services-partout/

la nécessité d’un aménageur public

http://websdugevaudan.wordpress.com/2011/03/10/thd-rural-cherche-%c2%ab-amenageur-%c2%bb-desesperement/

pour construire un réseau « unique »

http://websdugevaudan.wordpress.com/2011/03/21/reseau-unique-dissipons-les-malentendus/

En mettant l’accent sur l’ «atout espace » de notre pays

http://websdugevaudan.wordpress.com/2010/06/23/une-ruralite-en-tres-haut-debit-pourquoi-faire/

http://websdugevaudan.wordpress.com/2010/11/08/vers-un-%c2%ab-bouclier-numerique-%c2%bb-rural/

En posant la question que tout le monde se pose « y-a-t-il un pilote dans l’avion » ?

http://websdugevaudan.wordpress.com/2011/04/01/y-a-t-il-un-pilote-dans-l%e2%80%99avion/

etc…..

27 04 2011
websdugevaudan

Conseil national du numérique ?

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/04/27/le-conseil-national-du-numerique-installe-mercredi_1513360_651865.html

Dans ce conseil national du numérique, une bonne chose au demeurant, où sont passés les principaux intéressés, les citoyens ? Ce sont eux qui, sur tous les sujets importants, doivent être consultés en priorité. Ne pas leur donner systématiquement la parole ici comme ailleurs (gaz de schiste par exemple) est dangereux pour la démocratie. Avant les prochaines échéances électorales il serait temps que les élus et candidats de tous bords en prennent réellement conscience !

27 04 2011
websdugevaudan

Voici les 18 membres du conseil national du numérique

http://www.acteurspublics.com/files/MembresCNN.pdf

Si vous y trouvez un représentant des citoyens dites le moi vite !!

27 04 2011
websdugevaudan

Encore une analyse pertinente de l’Avicca

http://www.avicca.org/Tres-haut-debit-passer-du-volet-B.html

27 04 2011
Bernard GARRIGUES

Suis étonné qu’il n’y ai pas un représentant du minitel rose ; à moins que ce soit Xavier NIEL qui ait deux casquettes.

28 04 2011
websdugevaudan
28 04 2011
Bernard GARRIGUES

Amusant

28 04 2011
Financement public des réseaux en Europe ? « Les webs du Gévaudan

[…] cris de la bête  et de l’ours béarnais ICI et LA  et de bien d’autres « amis » ne […]

28 04 2011
2 05 2011
websdugevaudan

Sur la composition du conseil national du numérique nous ne sommes pas les seuls à « ruer dans les brancards » !

http://www.lemagit.fr/article/munci-sarkozy-cnn/8643/1/cnn-munci-tres-critique-annonce-creation-prochaine-contre-comite-plus-representatif/#3432

17 05 2011
Très haut débit : les ruraux d’abord ! « Les webs du Gévaudan

[…] besoin des services électroniques performants . Mais pour cela, il faut un pilote dans l’avion, http://websdugevaudan.wordpress.com/2011/04/01/y-a-t-il-un-pilote-dans-l%e2%80%99avion/#comments  ce qui est le cas dans l’Ain mais pas (encore ?) pour l’ensemble du territoire ! Les 70 […]

17 05 2011
Très haut débit: les Ruraux d’abord ! « Les webs du Gévaudan

[…] physiques qui ont le plus besoin des services électroniques performants . Mais pour cela, il faut un pilote dans l’avion, ce qui est le cas dans l’Ain mais pas (encore ?) pour l’ensemble du […]

18 05 2011
Très haut débit: les Ruraux d’abord ! « Les webs du Gévaudan

[…] physiques qui ont le plus besoin des services électroniques performants . Mais pour cela, il faut un pilote dans l’avion, ce qui est le cas dans l’Ain mais pas (encore ?) pour l’ensemble du […]

18 05 2011
Très haut débit : les Ruraux d’abord ! « Les webs du Gévaudan

[…] physiques qui ont le plus besoin des services électroniques performants . Mais pour cela, il faut un pilote dans l’avion, ce qui est le cas dans l’Ain mais pas (encore ?) pour l’ensemble du […]

21 03 2012
Le changement (numérique) c’est maintenant…pour une France (numérique) forte ! « Les webs du Gévaudan

[…] Le modèle choisi de « concurrence par les infrastructures » ne peut être viable. Il est objectivement une entrave à la vraie concurrence, celle sur les services. Qui plus est, il est en totale contradiction avec les impératifs spécifiques des réseaux de télécommunications. Ces réseaux sont beaucoup plus complexes à construire et surtout à exploiter que les réseaux traditionnels (électricité, eau,fer, routes  ); Ils doivent être inter opérables, fortement évolutifs avec un taux de disponibilité maximum pour permettre l’utilisation acceptable des nouveaux services, applications et usages qui vont transformer notre mode de vie. Ces spécificités sont difficilement compatibles avec l’existence d’une multitude d’opérateurs, privés et publics ( collectivités territoriales) qui ne seraient pas « pilotés » par un aménageur public ! […]

13 10 2012
« Maison Fibre France » cherche architecte ! « Les webs du Gévaudan

[…] un pilote dans l’avion du très haut débit ? Nous posions déjà cette question dans un « papier » du 1er avril 2011 en y associant d’ailleurs l’un des principaux usages […]

2 04 2013
la Santé….porte d’entrée du très haut débit en zone rurale ! | Les webs du Gévaudan

[…] Dans l’article de 2011 intitulé « Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? » j’insistais sur  les espoirs des intervenants et leur conviction inébranlable sur le rôle de la télémédecine dans la « restructuration profonde et rapide de l’offre de soins compte tenu de la modification des besoins de santé (augmentation des maladies chroniques, vieillissement de la population ) » . De l’intervention du représentant de l’Etat j’avais retenu que 2011 serait  l’an 1 de la télémédecine à partir de 3 actions : « un volet télémédecine dans le projet territorial des ARH, l’architecture d’un plan national de télémédecine, des appels à projets pour faire émerger des technologies et des services innovants » . Mais j’avais retenu aussi qu’il faudrait relever de nombreux défis dont deux essentiel à mes yeux […]

17 09 2013
Très haut débit : le mouvement est engagé dans les territoires ruraux | Les webs du Gévaudan

[…] de 2009Le « combat » des Webs du Gévaudan ! ) ont toujours regretté l’absence de l’Etat (Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? 2011 ; « Maison Fibre France » cherche architecte….désespérément ! ! 2012 ) demandé une […]

9 11 2014
Lozériens, c’est le moment de «bouger » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :