Un plan « Orsec » pour la Lozère ?

2 12 2009

A l’occasion des assises des territoires ruraux les Webs du Gévaudan ont adressé la contribution ci-dessous aux organisateurs

Contexte :

♦-Depuis l’antiquité, les échanges sont à la base de tout développement des individus, des entreprises, des collectivités …et des territoires !

♦-le développement des échanges suppose le désenclavement : physique, numérique, des mentalités. Sur ce dernier point le dialogue entre élus et citoyens est indispensable, particulièrement pour ce qui concerne le numérique ; c’est en effet l’un des rares domaines où les citoyens sont en général plus compétents que les élus.

 ♦- Seul le très haut débit est la condition du désenclavement numérique. Mais qu’entend t-on exactement par très haut débit ? La confusion, entretenue par les opérateurs, est ici la règle ! Pour les Webs du Gévaudan la réponse est claire : la fibre optique ! Cette conviction développée depuis 10 ans est aujourd’hui celle des plus hautes instances gouvernementales. Nous nous en réjouissons mais sommes très inquiets tant que, au plus haut niveau, des mesures spécifiques pour les territoires ruraux ne seront pas prises et que, de leur coté, les responsables locaux, pour des raisons compréhensibles par ailleurs ( inquiétudes sur leurs moyens financiers, environnement numérique flou voire incompréhensible) n’oseront pas proposer des plans d’équipement suffisamment ambitieux !

Il est plus que temps de se poser la seule vraie question : « Qu’est-ce qu’on veut à terme c’est-à-dire dans 10, 15 ans ? La fibre à l’abonné ? »

-si la réponse est non, il faut avoir le courage d’en tirer toutes les conséquences …et de le dire à la population ! à savoir que nos enfants ne disposeront plus d’un réseau fixe de télécommunications avec tout ce que ça implique en matière de moindre capacité donc moins de services et d’incertitudes sur les effets, mal étudiés aujourd’hui, des ondes electrolmagnétiques du « seul » réseau « aérien ». A cette échéance en effet le réseau de cuivre actuel, déjà mal entretenu dans certaines campagnes, aura disparu au bénéfice d’un réseau en fibre optique dans les territoires qui auront réussi à l’obtenir (donc à le demander !)

– si la réponse est oui il faut en tirer dés aujourd’hui toutes les conséquences en matière d’équipements successifs. Ils doivent tous s’inscrire dans une démarche de « montée en débit »

♦-La question posée aujourd’hui à nos décideurs, à l’occasion des assises des territoires ruraux n’est pas, à notre avis, « que pouvons nous faire ? » mais « que voulons nous faire ?»

Le « pouvoir faire » doit toujours s’inscrire dans le « vouloir faire »sauf à courir toujours après un hypothétique rattrapage du retard alors que la Lozère peut légitimement jouer sur sa place symbolique de porte drapeau des territoires (très) ruraux pour oser proposer un projet si non révolutionnaire du moins suffisamment ambitieux à l’échelle du département.

-nous avions proposé un tel projet en 2003 en mettant en avant l’aspect « laboratoire très haut débit »

-il n’est plus possible de le proposer sous cette forme aujourd’hui. Plusieurs départements plus ou moins ruraux nous ont précédés à commencer par la Manche dont les 270000 foyers sont aujourd’hui connectables à 2 mégas ou plus ( leshabitants de Saint Lo à 100 mégas pour 29,50 euros !) alors que cette « barre » est la perspective que donne aux lozériens en zone d’ombre (la plus grande partie du territoire) le plan de la région avec lequel le département vient de signer une convention.

-Que nous reste-t-il donc ?

Profiter des assises des territoires ruraux pour dire haut et fort que parmi les territoires ruraux il y des territoires très ruraux et que la Lozère a toute légitimité ( plus faible population, fort pourcentage d’agriculteurs dont majoritairement des jeunes…) pour se présenter comme porte drapeau des territoires (très) ruraux et demander un traitement à part

La Lozère, dont l’agriculture, plus qu’ailleurs peut-être, est engagée dans une dynamique de qualité, a déjà pris, dans d’autres domaines, plusieurs initiatives avec comme ambition de devenir un territoire rural exemplaire en développement durable. Compte tenu des imbrications de plus en plus étroites entre Très haut débit et développement durable cet objectif ambitieux ne pourra pas être atteint sans un plan numérique d’exception

♦-L’environnement n’a jamais été aussi favorable, en particulier avec l’annonce du grand emprunt bien qu’il reste beaucoup d’incertitudes et d’interrogations tant pour le grand public ( débat parlementaire décevant jusqu’ici) que pour les collectivités locales

 

Proposition : un plan « Orsec » pour la Lozère !

►Affirmer des objectifs clairs

1-un «droit »: continuer à disposer à terme d’un réseau fixe de télécommunications lorsque le réseau cuivre actuel aura disparu

2-un objectif général à terme : les mêmes infrastructures partout pour les mêmes services partout https://websdugevaudan.wordpress.com/ .

On ne peut pas laisser dire aujourd’hui comme on l’entend parfois : « l’important ce sont les services quelles que soient les infrastructures », affirmation trompeuse !l’importance des services dépend bien évidemment du dimensionnement des infrastructures. On ne fait pas rouler les mêmes véhicules sur des autoroutes et des chemins vicinaux !

3un plan ambitieux inscrit dans une démarche claire et structurée pour apporter du haut débit aux Lozériens tout en s’inscrivant dans une démarche de très haut débit .

Nathalie Kosciusko-Morizet a déclaré récemment « nous ne pouvons pas développer les réseaux à très haut débit sans nous assurer que l’ensemble des territoires disposent déjà du haut débit dans des conditions suffisantes, sans quoi ce ne serait pas compréhensible pour nos concitoyens » Elle a raison mais elle a aussi raison lorsqu’elle ajoute « la migration vers le très haut débit permettra de faire monter en débit nos territoires, à condition, bien entendu, que l’argent investi reste bien réutilisable pour le très haut débit. Il s’agit d’un continuum » .Ces deux déclarations vont tout à fait dans le sens de notre proposition :

-Fibrer tous les NRA, quelle que soient leur classe et y compris les classes 4. Aujourd’hui appelés NRA (noeud de raccordement des abonnés) les « centraux téléphoniques »ne doivent pas être confondus avec le « produit » NRAZO de France Télécom, qui est une solution installée au sous répartiteur et qui, jusqu’à plus ample informé apporte du 512 à 2 mégas  .Ce fibrage est indispensable si on veut mettre en place dans les NRA des DSLAM pour ADSL2+ qui peuvent émettre jusqu’à 20Mbit/s ?

– mettre en place un déport optique (une des 3 solutions proposées par l’ARCEP).pour les zones dispersées (zones 2 et 3 de l’ARCEP), Ce déport optique doit être tel qu’il sera possible de passer ultérieurement au FTTH sans retoucher cette partie..

►Proposer une expérimentation en Lozère de solutions innovantes

– Parmi les solutions de « montée en débit » préconisées par l’Arcep.une solution dite « déport de signal »,tout en poussant la fibre jusqu’au sous répartiteur, prévoit que les opérateurs alternatifs n’auraient à intervenir qu’au niveau répartiteur (NRA) et non sous répartiteur, ce qui les ferait bénéficier d’une économie substantielle et les inciterait, toutes choses égales par ailleurs (tarifs de location attractifs), à proposer leurs services et,ce faisant, développer une vraie concurrence sur les services, la seule à laquelle est sensible le consommateur final ! Cette solution parait plus réaliste que celle qui demanderait à tous les opérateurs d’installer leur matériel (DSLAM) dans chaque sous répartiteur. Jusqu’ici ,sauf exception, ils ne sont même pas venus à l’« étage » au dessus (central téléphonique ou NRA) !Ce qui est possible dans les zones denses est difficilement envisageable en Lozère .

-la solution « déport de signal »est aujourd’hui développée par la sociétéIFOTEC. D’après l’Arcep cette entreprise n’aurait pas les moyens de l’industrialiser sur tout le territoire . ?.ce qui pourrait constituer pour la Lozère une opportunité d’expérimentation de cette solution qui a semble-t-il fait ses preuves ailleurs. Comme nous nous voulons terre d’expérimentation dans un territoire (très) rural les « apôtres » du très haut débit dans les territoires ruraux (dont le ministre Michel Mercier) devraient être favorables à une telle initiative !. Outre une « incitation » pour les opérateurs cette solution apporterait du triple play-internet+téléphone+télévision- (ce que ne permet pas le NRAZO actuel) sans parler des bénéfices pour les TPE,essentiellement artisanales (l’un des atouts de la Lozère) présentes dans nos villages

Les villes et villages voisins de l’A75 seraient un territoire idéal pour lancer une telle expérimentation.

-du FTTH ( Fiber To The Home ou fibre à l’abonné) à Mende !

Faire de Mende la première préfecture rurale en FTTH en profitant des travaux du réseau de chaleur serait à mon sens exemplaire sur deux plans :

-elle crédibiliserait la présentation d’un projet d’exception pour la Lozère

-elle ferait prendre conscience à tous les Lozériens du « fossé » qui existerait entre les internautes mendois qui surferaient à 50 ou 100 mégas symétriques alors que la grande majorité des lozériens plafonneraient à 2 mégas (cf plan régional) ou à une dizaine de mégas pour les privilégiés de l’Adsl haut de gamme.

►La Lozère peut légitimement demander un plan de cette nature :

-elle est « sinistrée » numériquement : pas de dégroupage, très peu d’entreprises dans le secteur TIC ( 15 sur les 3000 de la région !), fort pourcentage de lozériens encore en bas débit (le « vrai »,pas le 512 !) ; dans un domaine clé pour son avenir elle reste « dernière de la classe » et ce en dépit des efforts du conseil général qui tente d’optimiser les (faibles) moyens à sa disposition (PER Télémédecine, visio guichets de la maison de l’emploi et des services, A75 numérique…..)

-les annonces récentes (conventions avec Altitude et France Télécom via le PPP régional ) si elles sont susceptibles d’apporter, à défaut de vrai haut débit, une connexion permanente aux internautes RTC , ne nous paraissent pas à date s’inscrire dans une démarche de « montée » en débit . Nous faisons cette constatation en fonction des informations en notre possession. Comme à l’occasion de ces assises des élus ont évoqué la solution NRAZO nous nous sommes permis de communiquer ce que nous pensions savoir de cette solution . A notre connaissance et si l’on se réfère à ce qu’il en est dit dans les commentaires de l’un de nos articles cette solution ne nous parait pas s’inscrire, en l’état actuel ni dans une démarche de montée en débit(mais si l’on en croit le pdg de FT les choses pourraient évoluer ?) ni ,sauf décisions gouvernementales attendues prochainement, dans une démarche de constructions d’ infrastructures de très haut débit publiques et ouvertes à la concurrence

Si nos craintes se confirmaient nous ne serions pas prêts de quitter notre (peu envieuse) dernière place alors que nous avons besoin d’une « visibilité numérique » pour compenser nos faiblesses congénitales en infrastructures physiques et être vraiment attractifs pour attirer, entre autres, les télétravailleurs de demain.

Ne jamais oublier en effet que l’erreur est toujours « initiale » !

-les assises des territoires ruraux constituent une opportunité « historique » de dire clairement ce que nous voulons faire et pas simplement ce que nous pouvons faire !

J’ai toujours entendu dire Michel Mercier qu’il attendait de cette consultation l’émergence de projets territoriaux innovants. La « balle est dans notre camp » !

Si vous etes d’accord avec cette analyse aidez nous à le dire en postant un commentaire ! Merci d’avance

Pierre Ygrié 1er décembre 2009

Advertisements

Actions

Information

42 responses

2 12 2009
Michel LEBON

Tu vas d’épuiser Pierre … et ceux que tu harcèles!
Profites donc de ta retraite … à bas-débit, comme ne le rêve pas JM Billaut !!

PS: je reprends contact avec P. Boyer dès que possible …

3 12 2009
Bernard GARRIGUES

Georges FRÈCHE a raconté ce soir que la convention Région/FT doit apporter 2 M/s à tous les abonnés de la Lozère et 11 M/s à tous les professionnels, le tout en 2011.

Ceci dit 2 M/s mini, compte tenu de la configuration aléatoire des lignes individuelles, cela doit faire 4 en moyenne et 8 en maxi.

L’impression dominante est que le Georges, il ne maîtrisait pas trop ce qu’il disait, sur ce sujet.

3 12 2009
Pierre Ygrié

D’accord avec toi Bernard.

Georges Frèche, trés bien disposé par ailleurs envers la Lozère, ne sait malheureusement pas trop de quoi il parle quand il aborde ce sujet . Ce n’est pas sa faute mais celle de son « environnement » qui n’en sait d’ailleurs peut-etre pas davantage que lui ? ou celle de ses conseillers qui n’osent peut-etre pas le « conseiller »?
Il est pourtant trés abordable. Je vais préparer une petite lettre à son intention si …ses conseillers la lui transmettent 🙂

3 12 2009
Honnorat Paul

« L’impression dominante est que le Georges, il ne maîtrisait pas trop ce qu’il disait, sur ce sujet. »
Certainement vrai Bernard, mais permettez-moi d’ajouter, Jean-Paul, Jean, Pierre, Hubert, Jacques, Francis et les autres.
Des exemples ? « Il n’y aura jamais de solution filaire », « le FTTH n’existe pas », « du très haut débit à 10 Mo/s »…
Alors certes, cette dernière affirmation de l’un d’entre eux est relative : où s’arrête le haut débit et où commence le très haut débit ? Je ne parle pas du bas débit, parce que je sais : il commence à 56 Ko/s à 20€ par mois, je sais aussi que certains français ont du 18 Mo/s à 29,90 € par mois …
A la décharge de l’élu, on peut tout à fait admettre qu’il ne peut avoir une bonne connaissance de tous les sujets qu’il a à traiter. Les commerciaux font leur boulot, et l’on sait aussi que certains sont capables « de vendre du sable à un Bédouin ». Tiens, c’est l’un de ces élus qui l’affirmait lors d’une réunion cantonale ! De là à faire un rapprochement avec le NRA-ZO, serait abusif … quoi que …

3 12 2009
Michel LEBON

Allons les gars … l’article 4bis AA de la Loi Pintat vous ouvre GRAND la porte … Au boulot les assos !!! PS: voir mon blog pour le développement !

3 12 2009
websdugevaudan

Merci Michel mais tu es trop modeste:-)
Tu pourrais nous rappeler les coordonnées de ton blog…on est tellement « fainéants » de nos jours
Allez, je le fais pour toi:-)

http://mlebon.typepad.com/hd_rural/2009/12/loi-pintat-de-la-fracture-num%C3%A9rique-%C3%A0-la-fracture-sociale-que-vive-larticle-4-bis-aa-.html#comments

Au boulot les gars ! tu as raison Michel !

3 12 2009
Michel LEBON

ben, suffisait de passer la souris, sur mon nom … et hop le « lien » était là en dessous , Yapluka cliquer ensuite … !

3 12 2009
Bernard GARRIGUES

La (peut-être) différence entre Frèche et nos élus lozèriens serait que le Georges, il est capable de prendre des décisions politiques à partir des logiques que ses sbires lui expliquent et de fixer le résultat attendu d’une convention. Si tu compares l’état des lieux avec l’objectif de la convention régionale avec FT, tu te rends compte que peu de manches seront cassés en 2010 et 2011 en Lozère(mais je suis malveillant).

3 12 2009
Bernard GARRIGUES

Le comique est que le RNA de GRANDRIEU (fief de notre spécialiste départemental d’internet) n’est pas fibré alors que celui de CHASTANIER l’est.

3 12 2009
Bernard GARRIGUES

Le discours de Michel LEBON me procure beaucoup de plaisir à lire. Il maîtrise sûrement mieux que moi la technique et cependant, il affirme que l’important est d’accéder à la logique du réseau internet comme synapses du (des) réseau social et environnement (favorable) du contrat social local. Vive l’article 4 de la loi Pintat.

Je confirmerais son raisonnement en vous faisant par d’un acquis récent de la biologie. La chaîne d’ADN (c’est le gros disque dur de la vie) comporte 2 à 5% d’infos opérationnelles, 20 à 25% d’infos de contrôle, le reste est appelé poubelle mais contient des infos qui (on sait jamais) peuvent servir un jour (par exemple, la poubelle des gens nés avant 1918 comporte les informations comment échapper à la grippe espagnole).

3 12 2009
Bernard GARRIGUES

En vous faisant part !

3 12 2009
Michel LEBON

merci Bernard …
En référence à la chaine ADN, si vous vous faisiez un brain-téléthon pour définir le contenu de votre contribution au rapport « 4bis AA » … ?

4 12 2009
websdugevaudan

Jetez donc un coup d’œil à cette adresse sur cet avis d’appel à concurrence pour un réseau FTTH à Mende ! http://www.mende.fr/telechargement/marches%20publics/AAPC/27-11-09b.pdf

A force d’enfoncer le clou il y en a qui écoutent !

Les mendois auront-ils bientôt du 100 mégas à 29,90 comme à Saint Lo ?
Ce n’est certes pas pour tout de suite mais le coup est parti !

On avance on avance ! Si ça pouvait au moins nous faire prendre conscience que le 2 mégas promis pour 2011 sera alors du « bas débit » et non du haut débit comme annoncé dans la presse ce ne serait déjà pas si mal !
Celà étant c’est une excellente nouvelle pour communiquer sur le choix, pour le reste de la Lozère, de solutions inscrites dans une nécessaire montée en débit

4 12 2009
GELY Roger

Je n’ai pas suffisamment de connaissances pour faire des commentaires tecniques, mais en tant qu’utilisateur je soutiens l’action des webs du Gévaudan pour le très haut débit et me suis modestement impliqué pour obtenir des signatures de la pétition.
Ce combat est largement partagé au- delà de la Lozère, j’en vois notamment l’impact auprès de personnes qui ont bien voulu signer la pétition près de chez moi dans le Var (sachant que je suis originaire de Meyrueis)
Il me semble aussi en lisant La Lozère Nouvelle que le Député Pierre Morel et le Président du Conseil Général sont bien sensibilisé à ce problème et le suivent .La pression exercée par les webs et Pierre y est certainement pour beaucoup.
Comptez sur mon soutien pour maintenir la garde.

4 12 2009
websdugevaudan

Je viens de poster le commentaire ci-dessous (non encore publié) à un article de
Midi Libre de ce jour « Ruralité Le citoyen peut s’exprimer par Internet »
http://www.midilibre.com/articles/2009/12/04/MENDE-Le-citoyen-peut-s-39-exprimer-par-internet-1022419.php5#reaction

« Si les réponses concrètes viennent aussi rapidement que la « réponse » du maire de Mende à une proposition, déjà ancienne, des Webs du Gévaudan de faire de Mende la première préfecture rurale en FTTH tout ira bien ! Dés le lendemain de la réunion mendoise en effet sur le site de la ville on pouvait apprendre le lancement d’un marché pour une « étude d’un réseau de fibre optique jusque chez l’utilisateur » (Fiber To The Home ou fibre à l’abonné) (http://www.mende.fr/telechargement/marches%20publics/AAPC/27-11-09b.pdf )
.
En lançant une telle étude le maire de Mende prépare la venue du très haut débit comme cela est déjà le cas depuis quelques années à Pau et, plus récemment à Saint Lo où les habitants se voient proposer un abonnement mensuel de 29,90 euros pour 100 mégabits ! (http://www.ariase.com/fr/news/ftth-sfr-saint-lo-fibre-optique-article-2212.html ).
100 mégabits c’est 50 fois plus que ce qui sera proposé à la grande majorité des Lozériens en 2011 si l’on en croit une annonce récente dans la presse locale..

Ce faisant notre chef lieu sera doublement exemplaire en développement durable : par son réseau de chaleur d’abord pour lequel il vient de recevoir un prix des éco-maires à Paris (http://www.naturavox.fr/actu-en-bref/article/les-communes-les-plus-exemplaires
) par son réseau optique de très haut débit ensuite, les deux (très haut débit et développement durable) étant de plus en plus étroitement imbriqués. L’existence d’un tel réseau crédibilisera la présentation d’un projet d’exception pour la Lozère tel que celui qu’ont proposé les Webs du Gévaudan lors de ces assises. L’« état numérique » de notre département nécessite en effet un véritable plan Orsec ! (https://websdugevaudan.wordpress.com/2009/12/02/un-plan-%c2%ab-orsec-%c2%bb-pour-la-lozere/#comments ).Il fera aussi prendre conscience à tous les Lozériens du « fossé » qui existera entre les internautes mendois qui surferont à 100 mégas et la grande majorité des lozériens qui plafonneront à 2 mégas ! .Or compte tenu de l’augmentation exponentielle des contenus ( 5 fois plus d’informations transportées sur le réseau en 2012 qu’en 2008 !), le « 2 mégas » sera rapidement considéré comme du bas débit !

Sans investissements inscrits dans une démarche de « montée en débit » (fibrage immédiat de tous les centraux et fibrage progressif de tous les sous répartiteurs pour amener la fibre au village) on peut donc prévoir sans crainte de se tromper que la Lozère sera toujours en bas débit en 2012 ! un comble pour un département qui pourrait avoir, compte tenu de ses spécificités, l’ambition, légitime, de devenir le département porte drapeau de la ruralité moderne, faite du « mariage » du terroir et de l’Internet. Ces spécificités lozériennes, on en a beaucoup parlé lors de ces assises : nature exceptionnelle, faible population, forte présence du secteur médico social , du bois, et de l’agriculture, secteur « pilier » de notre territoire avec une proportion de jeunes agriculteurs supérieure à la moyenne nationale ! Toutes ces richesses seraient considérablement valorisées par le très haut débit. Le très haut débit améliore sensiblement « tout ce qu’il touche » !

Puisse la perspective du FTTH à Mende inciter nos décideurs locaux à proposer un vrai projet très haut débit pour la Lozère et nos décideurs nationaux à nous donner les moyens d’expérimenter sur notre territoire une véritable démarche de très haut débit rural sur la totalité d’un département !

Comme le citoyen peut s’exprimer par Internet, je ne m’en prive pas ! J’espère que de nombreux citoyens utiliseront cet outil pour profiter de l’occasion , historique à mon sens, que constitue la tenue des assises des territoires ruraux. Un site spécifique vient d’ailleurs d’être ouvert sur le sujet. http://www.assises-territoires-ruraux.gouv.fr/ »

Continuons à « enfoncer le clou »:-)

4 12 2009
Bernard GARRIGUES

A Roger GÉLY, il faut dire que le principal handicap de la diffusion des techniques internet en Lozère est le refus des élus de vouloir essayer de comprendre, non seulement la technique, mais la logique du réseau ; et tout spécialement, de la part de Jean-Paul POURQUIER qui prétend tenir les manettes. D’où cette aberration : il y a 19 mois que l’autoroute A75 numérique est inaugurée (270 kms de gros tuyau), donc interconnectée sans qu’un seul abonnement THD n’ait été délivré aux particuliers

Je n’ai pas le détail de l’appel d’offre de la commune de Mende mais l’annonce indique trois tranches dont une ferme et l’autre optionnelle. Donc, s’il y a des candidats, quelque chose se fera à Mende.

4 12 2009
websdugevaudan

Loi Pintat :

Je viens de jeter un rapide coup d’œil sur le texte transmis au sénat par le président de l’assemblée nationale http://www.senat.fr/leg/ppl09-121.html

Je ne vois RIEN sur le FINANCEMENT du fonds d’aménagement numérique des territoires
C’est pourtant un point clé, non ? Ou alors c’est que je n’ai rien compris !

On peut toujours discuter à longueur de pages sur ce que l’on pourra faire avec l’argent du fond si on ne dit pas en quelques phrases simples et compréhensibles par chacun comment il sera alimenté …en dehors du grand emprunt ça reste du discours par refus d’aborder les questions qui fachent ! Nous avons dit à maintes reprises que l’emprunt ne suffirait pas : « Au regard des 30 à 40 milliards nécessaires la couverture de la France en fibre optique nécessitera à l’évidence d’autres sources de financement ! Pour ce qui concerne les zones rurales , non « rentables » à court terme pour les opérateurs mais « rentables » à long terme à la France et aux Français, de plus en plus nombreux « en mal de campagne », ces financements ne pourront être prévus que par la loi ! » Encore une utopie qui s’envole ?

Il faut s’accrocher pour garder le moral ! mais je me refuse à être pessimiste, surtout après avoir entendu cette anecdote de la bouche d’un député lors d’un débat à l’assemblée nationale : « deux pessimistes se rencontrent …l’un propose à l’autre de créer un club des pessimistes ? L’autre lui répond « tu n’y penses pas, on n’y arrivera jamais ! » »

4 12 2009
websdugevaudan

FTTH :

Après SFR à St LO ( http://www.ariase.com/fr/news/ftth-sfr-saint-lo-fibre-optique-article-2212.html) voici Free à Valenciennes (http://www.iliad.fr/presse/2009/CP_041209.pdf)
Et la même offre dans les deux cas : 100 mégas en descendant, 50 mégas en montant…pour un abonnement de 29,90 euros !

Et même les zones rurales s’y mettent http://www.fibre-optique-france.com/10072009/deux-projets-pilotes-de-fibre-optique-en-zone-rurale.html#more-507

La course au « vrai haut débit » est lancée !

4 12 2009
Bernard GARRIGUES

Personnellement, la loi Pintat telle qu’elle a été adopté par l’AN me paraît un net progrès. Pour le moment, il n’est prévu d’alimenter le fonds que par une part du « grand emprunt » (2 milliards). A mon avis, c’est suffisant si l’on commence par financer le 1er kilomètre des zones les plus défavorisées.

Le problème de cette loi est 1/ qu’elle n’ouvre pas la possibilité à l’abonné un moyen afin de lancer son fibrage ; 2/ que dans les départements comme la Lozère où la compétence technique et logique est rare parmi les élus, en plus peu intéressés, il risque de n’y avoir aucun projet dans les zones les plus exclus.

Il faut dire, haut et fort, que la somme de 30 à 40 milliards afin de fibrer la France rurale est une absurdité. Par contre, étaler en long, en large et en travers, les exemples des communes rurales où la fibre à la maison a été déployée, soutenue par une volonté politique adaptée à la question.

Et, l’exemple du Tarn, Tarn et Garonne, Lot et Gers montre que les départements peuvent devenir opérateurs et obtenir de FT des dégroupages à leur profit afin d’infléchir la stratégie de FT vers l’intérêt public..

Comme dit Michel LEBON le potentiel vient d’être brutalement développé. La prise de position de la région, en terme de coup de bélier, est une bonne chose à prendre. Tous, d’urgence, à nos projets.

4 12 2009
Bernard GARRIGUES

J’ai découvert aussi sur internet que Réseau Ferré de France offrait aussi, comme FT avec LFO, son réseau à la location à la fois pour internet et pour la téléphonie mobile. Il m’étonne que Jean-Claude CHAZAL n’ait pas envisagé cette possibilité, ne serait-ce que pour faire pression sur FT (qui a fibré Alès Langogne en utilisant la logistique RFF. (J’ai oublié de conserver le lien)

4 12 2009
websdugevaudan

Le titre de l’article ci-après http://www.ariase.com/fr/news/cnes-megasat-tres-haut-debit-satellite-article-2215.html est sans ambiguïté « A défaut de réseaux terrestres en fibre optique, les zones blanches pourraient…. ».Il fait référence au projet « MegaSat » soutenu par le gouvernement. On le présente comme une alternative à la fibre tout en précisant « Encore faut-il qu’il soit techniquement réalisable à moyen terme (d’ici 5 ans), compétitif pour les usagers (en prix et qualité de services), et qu’il ne soit pas déjà concurrencé/menacé par d’autres technologies émergentes comme la 4G (Wimax ou LTE) »….ça fait beaucoup de si !

Bêtes et (non) disciplinés nous persistons à dire que
-les ruraux veulent à terme un réseau fixe de télécommunications comme tout citoyen
-qu’ils doivent inscrire tous les investissements à venir dans une perspective de’ fibrage progressif de toute la chaîne : Répartiteurs(NRA)►Sous répartiteurs (villages) ►Abonnés

Même si les abonnés, sauf exception(dont Mende…) devront attendre l’objectif à terme doit être réaffirmé et l’objectif immédiat doit être d’équiper les villages de solutions terrestres de montée en débit qui nous donneront beaucoup plus que le 2 mégas du NRAZO (cf plan région) tout en préparant l’avenir. Après, lorsque toute la chaîne,jusqu’à l’ultime étape avant l’abonné, aura été fibrée pourquoi pas le satellite pour les hameaux très isolés mais uniquement en dernier recours.

Ionesco a dit en son temps : « Penser contre son temps c’est de l’héroïsme, le dire c’est de la folie …soyons fous ! » .Si la folie est de demander à être traité comme tous les citoyens, alors oui, soyons fous !

5 12 2009
Bernard GARRIGUES

Faut répondre à la question :

Pourquoi en 1970 le pays acceptait comme une évidence que Fustugères par exemple, à 15 km du répartiteur, ait accès au téléphone pour 20 € (tarif mutualisé) et qu’en 2010, il soit impossible de le faire pour la FO ? Alors que le PIB a été multiplié par 5 ou 6 ?

5 12 2009
websdugevaudan

Bien vu Bernard

Il est temps de sortir de la pensée unique qui émousse notre sens critique …et notre capacité à oser dire …des évidences !

Je viens de poster un commentaire dans ce sens (non encore publié) à
http://www.midilibre.com/articles/2009/12/05/MENDE-Les-courses-sans-bouger-de-la-maison-1023862.php5

Le patron d’HyperU de Mende, qui ne manque pas de bon sens y dit « Ce n’est pas parce qu’on est en Lozère que l’on doit être en retard sur tout le monde ».Il est d’autant plus crédible qu’il ne se contente pas de dire, il fait !

Au cas où mon commentaire ne serait pas publié je vous en donne quelques extraits :

« Cette « petite révolution dans un département rural » n’en est qu’à ses débuts .Elle devrait être accompagnée d’une autre révolution, une révolution des mentalités chez tous les Lozériens, citoyens et élus compris…les élus pour avoir l’humilité de bien se renseigner avant de prendre des décisions d’investissements, les citoyens pour oser les interpeller ! »………

Ou encore ……….

« Que les opérateurs ne cessent de nous « embrouiller »c’est normal, que certains élus reprennent leurs arguments ça l’est moins. C’est pourtant ce qui vient de se passer au conseil régional où tous les élus, droite et gauche réunis,dans une belle unanimité, ont applaudi à la signature du plan de couverture des zones blanches par France Télécom….qui prévoit d’équiper les lozériens des zones blanches de 2 mégas en 2011 ….. le « 2 mégas » qu’on nous promet pour 2011 ne nous permettra pas de faire grand-chose surtout si on le compare aux 100 mégas promis aux Mendois… »

Ou enfin……………

« Avec le magasin de commerce électronique d’HyperU, le réseau de chaleur et le FTTH, Mende donne l’exemple à toute la Lozère . A tous les décideurs de prendre conscience de cette « bonne nouvelle » et de demander instamment à la région et à France Télécom de « sortir de ses cartons » de vrais solutions pour pousser la fibre jusque dans chaque village lozérien »

Quelques lueurs d’espoir chez les politiques? Outre les félicitations écrites de Philippe Rochoux, le soutien de Gérard Souchon(membre des Webs)? je viens de voir que Francis Coutès avait signé la pétition  » Très haut débit pour tous  »

3 conseillers généraux sur 25…il n’en reste plus que 22 !

5 12 2009
Bernard GARRIGUES

Belle tentative d’agir sur le cerveau reptilien de l’élu lozèrien.

Lorsqu’il y un fossé entre la société civile et le système politico-administratif, en général, en France, cela finit par une révolution plus ou moins violente.

5 12 2009
Bernard GARRIGUES

En fait, en 1970, il fallait 300 f pour un abonnement au téléphone ; donc 45 € environ.

5 12 2009
websdugevaudan

Si vous voulez avoir une idée de l’état de la boucle locale jetez donc un coup d’œil sur le blog de Michel Lebon

Michel habite le Lot. Je viens de poster le commentaire ci-dessous sur son blog

« Si je comprends bien Lot et Lozère même combat ! normal,le Lot (rivière) prend sa source en Lozère

Cela étant quelques lueurs d’espoir à Mende avec le lancement d’une étude FTTH et d’un réseau de chaleur .un bel exemple pour toute la Lozère . Si on ajoute à ces deux exemples l’initiative d’un professionnel dans cette belle ville c’est une belle démonstration , s’il en était besoin , que l’intelligence est aujourd’hui en bas plus qu’en haut !

Les assises des territoires ruraux permettront-elles d’avancer ??? Et si l’on proposait d’étendre le plan Orsec que les Webs du Gévaudan préconisent pour la Lozère à tous les départements de la vallée du Lot ? Ils font partie d’une même réalité géographique !

Nous avons déjà au moins 3 associations ou blogs pour soutenir une telle idée, une en Lozère , l’autre en aveyron et une « mine d’or » dans le Lot ….et un regard externe de la Silicone Valley !!!

Et si nous ne sommes pas trop manchots on pourrait profiter de Copenhague pour « enfoncer le clou » sur la fibre optique ! »

6 12 2009
Pierre-Louis OSTY

« Comparaison n’est pas raison »… c’est une objection classique, mais à balayer quand nous parlons de notre « vivre ensemble ».
J’apprécie donc les informations, à jour et prises à bonne source, concernant en particulier les voisins de la Lozère et les départements plus ou moins homologues.

Il me semble que ces informations peuvent avoir un impact majeur. Qu’on soit lycéen ou VRP, secrétaire de mairie ou loueur de meublé, en quête de musique ou de taux d’intérêt… n’est ce pas par des « remontées » personnelles et concrètes qu’on peut activer les responsables ?
Je ne mésestime pas, bien sûr, les informations techniques, indispensables. Merci donc aux apporteurs !

Concrètement, que se passe-t-il en Aveyron ? Qui pourrait faire le point sur ce qui est advenu des annonces carillonnées – visibles sur la toile – il y a 2-3 ans et plus ? Il se trouve que le Conseil Général de nos voisins a convenu d’une délégation avec LE MEME opérateur que, récemment, le CG de Lozère a mis en selle.
Faute peut être d’attention, il ne me semble pas que les engagements pris aient été guère commentés.
Une carte avec des dates serait éclairante. En plus de nos chefs-lieux de canton – les « heureux élus » et les autres -, il faudrait y voir Sévérac et Saint-Geniez, tout comme Chaudesaigues et Saint-Flour…

A côté des institutions et des personnalités, je crois utile de mettre le projecteur sur les situations concrètes dans nos territoires.

Bonne continuation et merci !

6 12 2009
Pierre Ygrié

Ce qui se passe en Aveyron ?

Nicolas, qui a créé le site AveyronADSL (http://aveyronadsl.free.fr/index.php ), nous le dit déjà un peu sur son site mais je sens qu’il va en « remettre une couche »suite à l’intervention ci-dessus …d’un copain avec qui j’ai fait toutes mes études secondaires à Marvejols dans les années 50 et avec qui, grâce à Internet, on a repris contact. comme vous voyez (il est adhérent des Webs du Gévaudan !) c’est pour la bonne cause !

Si les retraités se mettent à soulever des pbs en partenariat avec des jeunes(n’est-ce pas Nicolas?) ça va faire mal:-)

Je rappelle que c’est en partenariat avec Nicolas que nous avons lancé la pétition « rurale » Très haut débit pour tous « http://aveyronadsl.free.fr/petition_2009/phpPETITION/index.php

Bien que nous ayons près de 7000 signatures à date (http://aveyronadsl.free.fr/petition_2009/signatures/)
La version papier prend plus de 8Mo et la version Internet 165ko.) la pétition est toujours ouverte sur Internet !

Si non, à part ça, parmi les autres nouvelles

-l’annonce ci-après : http://www.hautdebitpourtous.telecom.gouv.fr/index.php
Cette annonce, baptisée « haut débit pour tous » n’est en fait qu’une offre de « connexion permanente à Internet » et non une connexion à haut débit mais il faut un début à tout !
A nous de veiller à ce que les offres proposées s’inscrivent bien dans une démarche de « monté »e en débit » !…mais ça c’est une autre histoire dont nous aurons l’occasion de reparler …..

-le (relatif) succès de l’article « un plan Orsec pour la Lozère » ! lu 122 fois dont un quart de commentaires

@suivre……la « bataille » ne fait que commencer J

6 12 2009
Michel LEBON

appel à commentaires, svp, pour une révision exhaustive de mon billet :
http://mlebon.typepad.com/hd_rural/2009/12/marque-haut-d%C3%A9bit-pour-tous-un-label-qui-nest-pas-neutre-.html

6 12 2009
Michel LEBON

Hum, les amis …
Attention à ne pas repartir dans un débat dans les tuyaux (cf les commentaires ci-dessus, … et ceux attendus vs la marque « Haut Débit pour Tous » …)

J’attends des OBJECTIONS d’ USAGES !!!

Cdlmt

6 12 2009
Bernard GARRIGUES

Je vous mets les mêmes infos que Michel LEBON a données pour le Lot :

62 500 abonnés
62 NRA
2 TV
Couverture ADSL 90,5% des lignes
68,1% des lignes de moins de 4 kms
Pas un seul NRA dégroupé

7 12 2009
niko12

Pour vous répondre, ATTENTION à ALTITUDE TELECOM nous avons des problèmes pour faire respecté une couverture totale en Haut débit sur le département. D’autres département ont ou ont eu des problèmes avec eu.

9 12 2009
La fracture numérique va s’aggraver dans les zones rurales…sauf si ? « Les webs du Gévaudan

[…]  -A local nous avons tout dit ou presque dans l’article précédent où nous proposons un plan Orsec pour la Lozère https://websdugevaudan.wordpress.com/2009/12/02/un-plan-%c2%ab-orsec-%c2%bb-pour-la-lozere/#comments […]

10 01 2010
15 02 2010
Lettre ouverte aux candidates et aux candidats aux élections régionales du Languedoc « Les webs du Gévaudan

[…] du trés haut débit » !   La Lozère a d’autant plus besoin d’un véritable plan Orsec qu’elle souhaite devenir exemplaire en développement durable  qui, comme vous le savez, est de […]

6 03 2010
Très haut débit:Demandez le programme ! « Les webs du Gévaudan

[…] par habitant sur un an ) les candidats doivent prendre position en faveur d’un véritable « plan Orsec » qui, outre des effets bénéfiques directs pour les Lozériens, serait fortement porteur […]

28 03 2010
Internet solidaire ? « Les webs du Gévaudan

[…] seront  les oubliés du très haut débit  demain si nous ne faisons rien, la Lozère , avec un plan Orsec , peut nourrir l’ambition légitime de devenir un département symbole de ruralité moderne […]

8 04 2010
Expérimentons la solution « déport de signal » en Lozère ! « Les webs du Gévaudan

[…] notre département a besoin d’un plan Orsec le moment est venu d’y expérimenter la solution « déport de signal […]

17 04 2010
Auxillac…mon village ! « Les webs du Gévaudan

[…] qui nécessite selon nous un plan Orsec comme nous l’avions écrit à l’occasion des assises des territoires ruraux auxquelles les Webs du Gévaudan avaient largement contribué . L’erreur est toujours […]

17 09 2013
Très haut débit : le mouvement est engagé dans les territoires ruraux | Les webs du Gévaudan

[…] Un plan « Orsec » pour la Lozère ? 2009 […]

9 11 2014
Lozériens, c’est le moment de «bouger » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Un plan « Orsec » pour la Lozère ? […]

28 02 2016
kurs flash - tworzenie stron www chomikuj

kurs flash – tworzenie stron www chomikuj

Un plan « Orsec » pour la Lozère ? | Les webs du Gévaudan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :