Inscrire les investissements dans une démarche de montée en débit vers le trés haut débit en Lozère !

20 12 2009

Les Webs du Gévaudan ont toujours demandé à ce que la Lozère, terre d’expérimentation d’utilisation de fonds européens dans plusieurs domaines dans le passé le soit aujourd’hui pour le trés haut débit. Ils publient par ce billet une sorte de « Manifeste » pour inscrire les investissements en infrastructures numériques programmés dans le plan haut débit du département  dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit

 Notre proposition :

 ►Depuis bientôt dix ans nous demandons à ce que, dans les territoires ruraux, à défaut de FTTH (Fiber To The Home) qu’il sera beaucoup plus difficile à amener dans les campagnes qu’en ville (où l’on commence à voir des annonces de 100 mégabits au prix de l’Adsl) , la fibre soit « poussée » au plus près de l’abonné, en l’occurrence :

– aux armoires de quartier des villages (sous répartiteurs) pour le réseau fixe.

– à un maximum de points hauts pour le réseau mobile

 ►Aujourd’hui, à l’heure où le département et la région conjuguent  leurs efforts pour équiper le territoire lozérien, ce dont nous félicitons,  nous demandons à ce que les investissements prévus, pour ne pas dépenser inutilement l’argent du contribuable, s’inscrivent dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit.

 Une proposition en totale cohérence avec le dernier discours du président de la république sur le sujet :

Extraits :

« Accélérer le passage de la France au très haut débit :…. Le très haut débit correspond à des débits d’environ 100 mégabits/seconde, voire davantage, avec un minimum de 50 Mb/s. Ces débits ne sont accessibles que par la fibre optique ou par de nouvelles technologies hertziennes ou satellitaires très avancées. Le déploiement du très haut débit en France correspond dans la majeure partie du pays au remplacement du réseau téléphonique en cuivre par de la fibre optique. C’est un investissement national majeur destiné à mettre notre pays en position d’utiliser pleinement des ressources numériques en plein développement. Cet effort représente plusieurs dizaines milliards d’euros d’investissements à réaliser,un levier pour la compétitivité de nos entreprises et un facteur essentiel d’aménagement de nos territoires »…….Quant au financement « les parties les moins denses du territoire ne peuvent s’équiper qu’à l’aide de subventions publiques »

 Une proposition qui prépare les emplois de demain !

 Pour le président de la république les choses sont claires « L’investissement dans le secteur des technologies numériques a un très fort effet de levier sur la croissance et sur l’emploi »

Quels emplois ?

-des emplois directs : pour simplifier tous les travailleurs de l’ « économie de la connaissance » ,seule économie où la matière première,l’information, est potentiellement disponible n’importe où et où l’outil de travail, l’ordinateur, est mobile . Ce simple constat, à la base du « combat » des Webs du Gévaudan dés 2000, ouvre des perspectives inespérées pour peu qu’on veille les saisir !

-des emplois indirects dans tous les domaines « environnant » l’installation de ces nouveaux arrivants : habitat, agriculture,commerce,artisanat…..

 Une proposition qui implique deux types de décisions politiques :

 ►une réorientation des programmes d’investissement actuels

 -le plan haut débit du conseil général (Altitude) ; en prévoyant de « pousser » la fibre jusque dans les cantons il va dans le bon sens mais pas assez loin !

 -le plan de couverture des zones d’ombre. Ce plan (PPP régional) est , pour une large part, à base de la solution de France Télécom NRAZO. Dés l’annonce de ce plan France Télécom a d’ailleurs commencé à solliciter certains maires du département en leur demandant  l’autorisation d’implanter des boîtiers supplémentaires sur leur commune. Or cette solution s’inscrit dans une logique d’amélioration du réseau cuivre existant et non dans une perspective de montée en débit vers les très haut débit via des solutions « fibre ».Elle ne figure donc pas dans la consultation publique de l’Arcep(1)sur la montée en débit , close depuis le 23 novembre) .Dans cette « consultation publique relative à la montée en débit, portant sur la mise en oeuvre de l’accès à la sous-boucle et sur son articulation avec le développement du très haut débit » l’Arcep invite le collectivités à « ne pas limiter leurs projets de montée en débit à une modernisation du réseau de France Télécom »en ajoutant « le déploiement de la fibre jusqu’au sous-répartiteur semble pouvoir constituer une étape intermédiaire vers le très haut débit ou une solution complémentaire en fonction des zones d’habitat concernées, à condition que le lien en fibre optique et les locaux installés puissent être également utilisés ou réutilisés pour la collecte des réseaux mobiles ou comme réseau structurant d’une boucle locale FttH ».

(1)     L’Arcep prépare,à notre connaissance, un nouveau cadre règlementaire autorisant le déploiement des ces solutions

Les  premières mesures vers la réorientation des programmes d’investissement actuels pourraient etre :

 1-un moratoire sur la mise en œuvre de la solution NRAZO telle qu’elle existe aujourd’hui

 2-une expérimentation en Lozère de l’une des solutions proposées par l’Arcep. Cette solution, dite « déport de signal » présente à nos yeux trois avantages :

– un avantage économique pour les opérateurs : le dégroupage est prévu au niveau du NRA et non du sous répartiteur donc pas d’investissements à faire dans les sous répartiteurs . En Lozère ils n’en font même pas au niveau des répartiteurs…autant dire que toute autre solution parait utopique !

– un avantage économique pour les contribuables : il s’agit ici,contrairement au NRAZO, d’un investissement pérenne

– un avantage « performance » pour les utilisateurs , qu’ils soient professionnels (offres symétriques possibles pouvant aller jusqu’à 8 mégas symétriques voire davantage ?) ou grand public(700 à 800 kbit/s en remontée mais dix fois plus en débit descendant, avec donc possibilité de recevoir les services IP-TV »ce qui résoudrait les problèmes de la TNT !)

– un avantage « couverture mobile » en raccordant à moindre coût les relais de téléphonie mobile

 3-le lancement de cette expérimentation sur deux villages « pilote » de Lozère, tous deux à proximité de l’A75 : Monrodat siège d’un important centre de rééducation et Auxillac, siège des Webs du G évaudan et « entouré » de deux fibres optiques : l’une de France télécom traverse le village pour alimenter le NRA de La Canourgue, l’autre, publique, est à 3 kms environ sur  sur l’A75. Le conseil de communes de ce dernier village, commune associée de La Canourgue,vient de voter une délibération pour demander le « fibrage » de l’armoire de quartier du village.

une dotation financière complémentaire dans le cadre d’une expérimentation de solutions innovantes dans le département symbole de la ruralité et « poumon vert du Languedoc Roussillon

 Ces propositions ont déjà été faites , pour partie, lors des assises des territoires ruraux

 Pierre Ygrié

20 décembre 2009

Publicités

Actions

Information

47 responses

20 12 2009
Billaut

Pierre,
voilà qui est bien dit (et bien « écrit)
d’ailleurs cela pourrait servir à toutes les zones peu denses de France et de Navarre….
Amitiés
JM

20 12 2009
Bernard GARRIGUES

Pierre,

Je lis ton papier avec satisfaction de voir certaines mises à plat des questions qui nous préoccupent. Tu sais que ma préoccupation dominante est de chercher comment les TIC peuvent créer les conditions nécessaires au développement local de notre département. Cela converge, en général, à celle de ceux qui croient que la fibre à l’abonné est indispensable pour l’emploi et, en général, à la croissance économique. Quelques remarques, dans cette logique :

1/ Je n’y connais pas suffisamment en technique mais il me paraît nécessaire d’établir à quelles conditions économiques le multiplexage (le déport de signal) de la FO devient préférable au déploiement pure et simple de la fibre. C’est pour cette raison que je suis un adepte de la décision politique du fibrage de tous les SR (éligible ou non à NRA-ZO.
2/ Le fibrage des chefs lieux de canton est bien entamé (11 sur 24). L’objectif (?) du département de fibrer l’ensemble des chef lieux de canton paraît pour le moins bizarre. D’autant plus, que certains, au plus près de l’A75 numérique ne le sont pas : je pense à ST GERMAIN du TEIL et au MASSEGROS, mais aussi à FOURNELS et à NASBINALS.
3/ Les cas de MONTRODAT et d’AUXILLAC me paraissent intéressants. J’ai l’impression que le SR (du répartiteur de ST GERMAIN) appelé EO1 (connais tu son implantation géographique ?) couvre les abonnés du nord de la Canourgue : il s’agit de territoires sur lesquels la fibre est déployé et qui n’ont même pas accès à l’ADSL ! (À vue de nez je dirais qu’une trentaine de commune de la Lozère sont dans cette situation) : ces SR devraient devenir des RNA tout court et fibrés. Pour Montrodat, ses deux SR (éligible à NRA-ZO) correspondent à deux situations un peu différentes : le A08 peut subir à court terme la technique du départ de signal ; quant au A10, dans l’objectif de la fibre à l’abonné, il devrait être fibré.

(Je n’ai pas fini mais j’envoie)

20 12 2009
Bernard GARRIGUES

4/ Il ressort du dossier de presse de Sarko, une recherche de cohérence entre l’équipement technique du territoire et les services à rendre soit aux usagers soit entre usagers. Cela me semble une bonne idée rarement formulée d’aucun côté. Avec, en contrepartie, le financement des projet à deux faces. Les webs du Gévaudan doivent se précipiter par cette porte ouverte ; dans la mesure où il est peu de monde capable de la faire aujourd’hui.
5/ On sait, à peu près maintenant, qu’aucun fournisseur d’accès qui veut faire du cash en Lozère ne demandera le dégroupage des RNA de FT. Pas la peine de continuer à rêver. Je proposerais que le département prenne ses responsabilités et dégroupe lui-même ; ce qui lui permettrait, non seulement d’utiliser le potentiel FO et lignes de FT ; mais aussi de mixer au mieux avec les offres de FT, celles de RFF et des satellites. On ne peut dégrouper sans projet sur les services ; ce projet sur les services pourrait être en Lozère des services publics. (Donc un hommage à Elinor OSTROM, prix Nobel d’économie 2009). Quitte à promettre beaucoup de pognon à FT avec l’intention de ne pas lui lâcher un seul rotin si le service n’est dûment et qualitativement bien rendu.
6/ J’ai une petite idée de l’offre de services que pourrait faire le département de la Lozère à ses citoyens contribuables ; en bref, ce serait de s’installer dans le nuage. Personne ne peut pondre seul un tel projet ; faut voir qui organise le débat.

Félicitations à JM BILLAUT, le cow boy du web2 qui tire plus vite que son ombre.

20 12 2009
niko12

Rien à rajouter, sauf que nos politiques devraient te lire plus souvent. Mais ont-ils seulement internet pour le faire?

20 12 2009
Honnorat Paul

En termes de coût, a-t-on une idée du différentiel entre le fibrage d’un sous-répartiteur, et la solution NRA-ZO ?

20 12 2009
niko12

La solution NRA-ZO utilise les liaisons cuivre déjà existante entre le NRA et le SR. Donc le surcout pour le fibrage provient du génie civil pour la pose de fourreau.
Le prix va varier suivant la distance mais aussi si l’on pose une fibre aérienne ou souterraine. L’option souterraine coute plus cher mais en cas de tempête on n’a pas de coupure.
Après je n’ai pas les tarifs des différentes solutions 😦

20 12 2009
Bernard GARRIGUES

Tu as trois références :

1/ L’appel de l’ARCEP ;
2/ Le coût de l’A75 numérique dans les comptes du département (tu peux demander les comptes du syndicat mixte sur la période) : une partie est sur internet.
3/ Le résultat de l’appel d’offre de la région : il y a une nombre prévu de RNA-ZO, plus un kilométrage de FO.
4/ Si tu veux avoir des comptes plus précis, essaies de consulter les comptes de Manche numérique ; en sachant que la seule boîte industrielle produisant encore de la FO en France a son usine dans la Manche et qu’il s’agit d’une coopérative.

Dans le document de l’ARCEP, tu découvres que, en moyenne, les SR sont à 2500 mètres des NRA (Répartiteurs). En testant ta ligne et en connaissant la distance de ta maison au SR (ce doit être le A10, à vue de nez)

Le coût affiché de l’équipement électronique d’une NRA-ZO parait complétement farfelu.

Le prix du gros tuyau de A75 numérique (censé encaisser les débits de 6 départements) ressort à 11 € le mètre linéaire posé. Le surdimensionnement éventuel du fibrage FO d’un SR cela représente pétoule

20 12 2009
Bernard GARRIGUES

Manque quelques mots : »tu dois trouver la distance entre le RNA et ton SR. »

21 12 2009
websdugevaudan

petite précision, Bernard
Le fabricant de fibres auquel tu fais allusion , Acome à Mortain dans la Manche (j’y suis allé en 2006) n’est pas le seul, il y en a un autre,beaucoup plus gros à ma connaissance, Draka (anciennement Alcatel) qui a une importante usine dans le nord
Avec ces deux sources d’info,quand on en sera à rechercher le prix de la fibre on aura des « tuyaux »sans pb …si je puis dire !
Mon souci n’est pas là , il est, pour ce qui concerne Auxillac, dont il faut bien que je m’occupe enfin, de chiffrer le cout global d’une opération de montée en débit et là je sens qu’il va y avoir quelques obstacles et je ne suis pas compétent
A mon avis, compte tenu de la proximité de deux fibres (FT et A75), il ne devrait pas y avoir de gros pbs techniques. Ce sont les autres (financiers, règlementaires, plitiques…) qui risquent de …poser problème !
Mais comme le conseil de communes a pris une délibération pour demander le fibrage du sous répartiteur de mon village il va bien falloir trouver une solution;-)

21 12 2009
Bernard GARRIGUES

Tu oublies la fibre de Réseau Ferré de France qui est peut-être la plus proche d’Auxillac (je ne sais pas où passe la fibre de FT ; peut-être sur l’emprise de la N88). Patrick Boyer devrait avoir l’information mais la commune ou la comcom ont la possibilité de l’obtenir directement de FT, RFT ou KNP-Qwest (je ne sais pas au sûr qui a repris, il me semble que c’est FT mais je ne parviens pas à savoir : si tu as quelqu’un à l’ARCEP).

Pour le financement il me semble qu’Auxillac est section de commune et doit avoir quelques revenus et biens immobiliers : c’est le moment de montrer comment pourrait marcher une section numérique (cela fait partie de mes rêves) : va voir le percepteur de La Canourgue, il peut te donner l’état des finances et l’état de l’actif de ta section).

Le meilleur moyen d’obtenir un prix est de mettre en concurrence FT et RFF en leur demandant un devis (par la comcom).

J’avais pas découvert DRAKA sur internet.

21 12 2009
niko12

Attention Bernard GARRIGUES, les 11 € le mètre linéaire posé sur l’A75 ne représente que la pose de 144 fibres dans les fourreaux (les fourreaux étaient déjà présent). Le prix devrait être plus cher pour fibrer un nra-zo car, il faut creuser, puis mettre les fourreaux , puis reboucher et enfin mettre une ou 2 fibres dans les fourreaux.

21 12 2009
Bernard GARRIGUES

Pour FT, il y a un truc : elle s’est faite forte d’apporter le THD à toute entreprise en Lozère. Ce serait le prix qui aurait arrêté beaucoup de monde.

A vu de nez, il doit y avoir une entreprise lozèrienne (je ne me rappelle plus le nom) à Albaret Ste Marie qui est dans une configuration géographique proche de celle d’Auxillac.

Il y a aussi le RNA de Hures la Parade qui est fibré : ce serait peut être intéressant d’éclaircir ce mystère.

21 12 2009
Michel LEBON

Pour votre info, le département semble parti pour fibrer le plus possible en aérien (via les réseaux HTA/BT du syndicat d’énergie exploité par ERDF comme en Drome/Ardèche, éventuellement en utilisant les lignes 66KV d’Arteria – mais le procédé est bcp plus cher) ; le génie civil sera pour les déports de la ligne électrique au voisinage du NRA … ou autres cas extrêmes !
Quant à l’accès aux ressources FT, enfouies ou non, le problème est à la fois économique et « pratique », FT faisant dans la « dilution temporelle » lorsqu’on l’interroge sur ses ressources, y compris celles faisant l’objet d’une offre commerciale à son catalogue de référence pour les « opérateurs de gros » (offre LFO par exemple …). Et comme les arrêtés (des décrets 166 & 167, LME 2008) sont toujours en « instance de publication » … il a falloir savoir patienter (comme dit la pub …)
Ma carte googlemaps « LOZERE » avance, je livre la version V0.9 demain !

21 12 2009
Bernard GARRIGUES

NIKO12, complètement juste ce que tu dis. En pratique, actuellement ce que l’on voit sur le terrain, c’est le remplacement d’un câble à fibre cuivre par un câble FO dont on ne connaît pas le nombre de fibres.

J’aimerais bien savoir comment et pour qu’elles raisons le RNA de Hures la Parade a été fibré : sur le causse Méjean, il y a peu près 2,5 habitants au km2.

Michel a juste lorsqu’il dit élégamment que FT a une stratégie de pute borgne ; tout le monde manipule tout le monde.

22 12 2009
Bernard GARRIGUES

La LOI n° 2009-1572 du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique vient de sortir au JO du 18.12.

Elle ne traite que du THD pour tous ; les lozèriens ne paraissent pas exclus.

Peut-être faut-il réviser un poil notre argumentaire

23 12 2009
Michel LEBON

De passage hier à Auxillac, j’ai pu constater que le câble « à fibre » qui traverse le village pour en ressortir en « aérien » (sur le trajet Marvejols, La Canourgue) ne comporte pas plus de 36 fibres (vu le section) … FT câble donc pour ses besoins propres (le transit inter NRA …, l’alimentation en flux vidéo IP-TV vers Chanac et Mende …) et certainement pas pour préparer l’arrivée de FTTH …
Encore un truc à dénoncer !!
;-(

24 12 2009
Michel LEBON

@Bernard: (vs La Hure …)
Cela m’étonne, car cette commune parait à l’écart du tracé « fibre » de FT en Lozère …

Degroupnews indique la dispo d’ADSL2+ sur Hures la Parade (NRA avec … 53 lignes !) ce que Ariase ne confirme pas …
Comme Ariase indique du’ADSL2+ n’est pas dispo à La Canourgue alors que Degroupnews annonce cette disponibilité depuis fin 11/09 …

Bref le mieux c’est encore d’identifier des abonnés de ce petit village et de leur demander ce qu’ils ont comme offre ORANGE … et à l’occasion d’un passage là bas d’y faire qq repérages (photos, étiquettes sur poteaux FT, références sur les câbles, etc …) à proximité du NRA !!!

24 12 2009
Bernard GARRIGUES

Michel,

La donne a changé : le RNA de Meyrueis est fibré depuis le 9 décembre. Le RNA de Hures La Parade (d’après la carte) semble placé à La Parade et il desservirait 500 lignes (alors que la commune n’a que 190 habitants et (environ) 200 abonnés mais 5 gros potentiels. Le plus probable est que le RNA (et les gros clients pro) aient été fibrés à l’époque de Numéris (il existe des cas individuels en Lozère).

Il y a une solution à notre portée : c’est de tester les lignes des « gros » clients sur FT.

25 12 2009
Bernard GARRIGUES

Techniquement, cela dépasse mes compétences. Sur le RNA de Hures La Parade, il y a pas mal de lignes numéris (qui ne peuvent être testées), environ 300 lignes fantômes. Je n’ai pas trouvé une seule ligne testable avec une éligibilité supérieure à 512 k/s.

(Il doit y avoir un truc « secret défense » des flics ou de l’armée dans les avens du causse chargé d’abriter les VIP de la SAFER, SELO et SDEE en cas de coup de tabac.)

25 12 2009
Bernard GARRIGUES

Si l’on analyse, en même temps, la FO réellement déployé et les caractéristiques des différents RNA, nous sommes conduits à poser l’hypothèse de la possibilité de FT de brider ses débits.

Michel, cela te paraît-il possible ?

Poser la question aussi pourquoi les RNA du Massegros (Pourquier) et de Fournels (Morel) ne sont pas mieux desservis.

25 12 2009
Michel LEBON

@Bernard et @Tous

Attention, les positionnements cartes (google des NRA par Degrouptest et Ariase sont folklos …
Trois Méthodes pour repérer leur positionnement :
1- via le cadastre et la recherche de parcelles propriétés FT (si, ça marche …)
2- triangulation (polygonisation) par tâtonnement en testant des lignes …
3- le repérage sur place …

cf stats_dégroupage 53 lignes actives à Prades La Hure …

Bridage des lignes par FT : Oui bien sûr ! 😉

Comme pour La Canourgue, Ariase ne valide pas l’ADSL2°+ sur Meyrueis … (?!) au contraire de Degroupnews … Essayer de trouver qq abonné Orange sur place avec un 09 … et l’appeler !?

25 12 2009
Michel LEBON

@Bernard @Tous
J’ai fait une capture annuaire partielle sur Meyrueis, avec qq 09 :
http://mlebon.typepad.com/hd_rural/telechargements/Meyrueis.xls
yapluka appeler !!! ;-))
Demander à l’abonné s’il peut faire copie de sa feuille contrat … (codes exceptés bien sûr) … pour voir ce que Orange propose !!!

27 12 2009
Bernard GARRIGUES

Michel,

Bien ton truc (il y a rien de mieux que ceux qui savent). Personnellement, je teste des n° au hasard mais cela te donne seulement l’idée du débit potentiel ; donc aucun renseignement sur ce que FT vend. Par contre, tu tombes parfois (en zone non dégroupée) sur les offres des alternatifs à FT.

Sur Hures La Parade, cela veut-il dire que seulement 10% des lignes du RNA sont en service ? ou qu’il existe des utilisations fantômes ?

27 12 2009
Michel LEBON

le PB avec l’annuaire, c’est qu’on ne voit pas les « listés rouge » …
Sinon, ça aide d’avoir un pote chez INEO ou ECSCOT, pour accéder au local du central … et au DSLAM du NRA , ou tout au moins aux listings de la ’42C’ !

27 12 2009
Bernard GARRIGUES

Michel,

Est-ce que il existe un rapport entre la bande passante que j’ai à mon ordi et l’atténuation théorique en dB ; autrement dit : est-il possible de calculer le débit au sortir du RNA si j’ai le chiffre de la bande passante à l’arrivée et le niveau d’atténuation ? Merci de m’expliquer si c’est possible de calculer cela.

28 12 2009
Michel LEBON

OUI à la première question,
NON, à la deuxième, sauf à intégrer :
– la constitution effective de ta ligne, les points d’épissures, la longueur de cuivre entre le boitier au poteau et ta prise abonné,
– l’impact des « couches logicielles » traversées dans ton PC (OS, TCP-IP, logiciel d’application test)

La meilleure des choses (pragmatique) pour en savoir plus serait :
– si tu as une Livebox, d’installer et exécuter le logiciel DSLtest2100.exe (outil Orange à télécharger) qui va « sonder » ta livebox …
– demander une intervention de FT après avoir signalé un dérangement (perte de débit, … désynchros) et demander au technicien (FT ou INEO/ESCOT) de faire une mesure de ta ligne avec son testeur pour te donner atténuation et rapport signal/bruit montants et descendants …
– NB: tu peux toujours lui demander la longueur de ta ligne et sa constitution (lg en 4, 6 et 8/10ème) pour comparer entre ces données et ce qu’indique Ariase ou Degouptest …

28 12 2009
Bernard GARRIGUES

Grand merci. L’atténuation, je l’ai par le diagramme du RNA (certes il s’agit d’une atténuation statistique) et ma bande passante instantanée, je peux l’avoir avec http://mire.ipadsl.net (faut faire plusieurs mesures).

Comme j’ai deux ordi et parfois des visiteurs avec un portable, je peux avoir une idée à peu près juste de l’atténuation due à la ligne. En plus, je connais les gens du village qui ont des paires 8/10ème : elles correspondent à ceux qui avaient un abonnement numéris.

En plus, mon épouse est à 18 mètres du RNA, donc pratiquement d’atténuation : 0,1 ou 02 dB..

28 12 2009
Michel LEBON

j’insiste : dote toi de l’outil logiciel de test orange … DSLtest2100.exe !!!

NRA (Nœud Raccordement Abonné) et pas RNA !!!

28 12 2009
Bernard GARRIGUES

Michel,

Bien sûr : NRA.

Fait avec dsltest : il fonctionne sur windows mais pas sur mac et donne en plus le débit descendant. Sur le mac la bande passante est de +10% environ.

30 12 2009
Michel LEBON

André … de Lozère à la Radio (France Inter) ce matin … Fait 60km jusqu’ Alès pour travailler ! Critique posée mais définitie des solutions satellites … Parle de fibre optique passant sous ses pieds … tirée il y a 30 ans ! David El Fassi (Altitude Infra) parle du projet Languedoc Roussillon et de la DSP Lozère(à boucler pour fin 2010 …) Propos politiquement corrects ie … dissimulateurs de la réalité !!!

3 01 2010
Bernard GARRIGUES

Ce me paraît intéressant de traduire, d’une part, la synthèse de Michel LEBON (sur son blog) et d’autre part, la proposition du Nouveau Centre sur les droits individuels sur internet, en lozèrien accessible à nos élus et portables par ceux qui s’intéressent au déploiement de la FO en Lozère.

4 01 2010
Michel LEBON

Loup y est-il : http://www.wolforg.eu/contact/ ?!?

5 01 2010
Bernard GARRIGUES

J’ai été testé la ligne de mon épouse à Villefort : 18 mètres du NRA.

Débit constaté : 7,8 M/s

5 01 2010
Michel LEBON

@Bernard : NRA ADSL1 (limite 8Mbps) ; à l’occasion me remonter le fichier test de ADSLtest2100 …

7 01 2010
Bernard GARRIGUES

Donc, il y a bridage puisque le NRA est catalogué ADSL2+. En plus, c’est un abonnement vendu comme pro à 39 €. Pour faire le test ADSLtest 2100, FT m’a posé des questions auxquelles je n’ai pas sues répondre. D’après, ce que tu me dis, il aurait suffit que je demande à changer d’abonnement ; comme il s’agit d’une SARL où je n’ai pas l’ombre d’une responsabilité …

7 01 2010
Bernard GARRIGUES

Apparemment, les maires de Lozère les mieux placés sur la FO FT sont contactés pour exécution de PPP régional. Celui de ma commune (Prévenchères) a enregistré qu’il disposerait du haut débit au mois de juin.

Il y a un SR, dépendant du NRA de La Bastide. Pas su me dire s’il s’agissait d’un équipement NRA-ZO ou de l’érection du SR en NRA de plein exercice : le tuyau de FO passe à 350 m du SR. Le tuyau de FT est placée dans le canal de Réseau Ferré de France d’Alès jusqu’à Langogne

11 01 2010
Bernard GARRIGUES

Ce week-end, j’étais dans le Var et j’en ai profité pour tester la ligne de notre hôte. J’ai trouvé une situation assez ubuesque :

1/ Trois NRA situés à environ 2 km à vol d’oiseau les uns des autres (Le Beausset, Le Castelet, La Cadière) 2 sont dégroupés par trois opérateurs alternatif. Celui du milieu pas dégroupé du tout (c’est celui qui a le moins d’abonnés).
2/ La ligne « bénéficie » d’une atténuation de l’ordre de 38 dB pour 3,2 km. Pour un abonnement à 8 M/s, tu constates des débits variant de 450 k/s à 3,7 M/s sur une période de l’ordre de 10 mn.

A La Garde Guérin, les variations de débit que j’ai trouvé se situent entre 480 et 510 k/s : merci mes voisins.

25 01 2010
Les oubliés du très haut débit ! « Les webs du Gévaudan

[…] -au niveau local de bien veiller à ce que les plans haut débit en cours de réalisation s’inscrivent bien dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit ! […]

15 02 2010
Lettre ouverte aux candidates et aux candidats aux élections régionales du Languedoc « Les webs du Gévaudan

[…] plan, tel qu’il est prévu à date, ne s’inscrit pas , à notre connaissance, dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit .   Il se contente, pour l’essentiel, de prolonger l’Adsl sur le réseau cuivre actuel, ce qui […]

6 03 2010
Très haut débit:Demandez le programme ! « Les webs du Gévaudan

[…] des citadins surferont bientôt à 100 mégas au prix de l’Adsl, nous demandons au moins que les investissements prévus  s’inscrivent dans une démarche de montée en débit vers le trés haut débit pour commencer à […]

28 03 2010
Internet solidaire ? « Les webs du Gévaudan

[…] de bon sens mais qu’il faut avoir en permanence à l’esprit pour ne pas se tromper dans le choix des investissements,  d’où le « combat » des Webs du Gévaudan  pour du FFTH à terme et du FTTH […]

17 04 2010
Auxillac…mon village ! « Les webs du Gévaudan

[…] tous les oubliés du très haut débit   les investissement doivent tous s’inscrire dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit […]

17 09 2013
Très haut débit : le mouvement est engagé dans les territoires ruraux | Les webs du Gévaudan

[…] Inscrire les investissements dans une démarche de montée en débit vers le trés haut débit en Lo… 2009 […]

9 11 2014
Lozériens, c’est le moment de «bouger » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Inscrire les investissements dans une démarche de montée en débit vers le trés haut débit en Lo… […]

29 10 2015
Très Haut Débit : l’erreur est toujours « initiale » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Dès 2009 nous insistions sur la nécessité d’inscrire les investissements dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit !  . Nous renouvelons expressément cette demande en reprenant un argument développé dans l’une de nos propositions lors de la consultation sur la loi numérique« Si l’on additionne les programmes « fibre » du conseil départemental et d’Orange il reste plus de 150 communes « hors fibre » . Cette perspective est inacceptable dans une république numérique . Offrons à ces 150 communes, à défaut de vrai FTTH, du FTTH rural : Fiber To The Hameau , La vétusté du réseau cuivre rend urgent le remplacement des vieilles « armoires » par des répartiteurs et sous répartiteurs optiques .Cette « necessité » ne pourra pas se concrétiser sans modification de la loi . La forte présence de l’Etat dans le capital d’Orange devrait permettre de résoudre le problème ! » […]

4 06 2017
Lozère: la raison du plus faible ! | Les webs du Gévaudan

[…] 20 déc 2009 : Investir sur le très haut débit en Lozère : https://websdugevaudan.wordpress.com/2009/12/20/inscrire-les-investissements-dans-une-demarche-de-mo… 10 janvier 2010 : Lozère : un désert numérique malgré des promesses d’oasis : […]

11 06 2017
Entrprise de publicite media et de Marketing internet

Satisfaction Garantie
Devi Gratuit
Création de site Internet de haut de gamme

S-N-C-CANADA est une agence web basée à Québec composée d’une équipe performante et efficace de Designers,
Programmeurs, Intégrateurs, Ergonomes et Stratèges Web
travaillant en collaboration sur plusieurs
projes de création de site Internet à Québec et de marketing web pour plusiieurs entreprises dans différents secteurs.
Notre objectif est de créer des sites webb performants qui donne de la visibilité à votre entreplrise et apporte un réel retour ssur investissement.

Nous nous spécialisons dans la création de sites web fonctionnels, esthétiques et haut de gamme.
Nous avons les bons outils pour construire exactement ce doont vous avez besoin,
en partant des sites simples informatifs jusqu’à la conception de boutiques électroniques oou de sites personnalisés.
Si vous cherchez à augmenter vos profits, vous êtes
au bon endroit. Nous couvrons tous les aspects du marketing Internet qui peuvent vous amener des clients tout en gardant voss
coûts aussi bas quee possible
Nous sommes en mesure de vous accompagner et de vous conseiller efficacement
pour votre projet dde développement de marketing en ligne,
de création de site Internet ou de refonte de votre site Web actuel, en établissant dès le départ une analyse stratégique orientée vers vos objectifs d’affaires
et conçue sur mesure een fonction de votre clientèle.

Notre service inclut:

– La conception de votre site web
– Compatibilité (Adapté) pour écran de bureau, cellulaire
et tablette
– Synchronisation avvec Facebook, Twitter, Google Map
– Maintenace eet mise à jour de votre ite web (Backup)
– Site weeb sécurisé, et possibilité d’inclure, Audio, Video, Document
Pdf, Paypal pour paiement sécurisé en ligne.
– Référencement Optimum SEO, Balisse méta,Site map,
référencement de voos images et requête envoyé à Google, Bing,
Yahoo pour vous ajouter à leur répertoire.
– L’assistance technique

Pour une conception de site Web, en faisant affaire avec
S-N-C-CANADA, vous vous assurez d’avoir :

Un service rapide et personnalisé.
Un site Webb qui peut évoluer dans le temps facilement,
sans investissdment majeur.
Un pannesu dee geestion pour vos mises à jour facile à utiliser et
entièrement personnalisé à votre contenu.
Une programmation de qualité, facilpitant lee référencement de votre
contenu par les moteurs de recherche. (SEO)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :