Législatives 2012: A la recherche des candidats du numérique ?

6 06 2012

« Je serai le candidat du numérique » ! Cette belle déclaration nous vient d’un candidat de l’Orne, Christophe de Balorre http://legislatives.balorre.com/2012/05/je-serai-le-candidat-du-numerique-dans-lorne/

« C’est un sujet vital parce qu’il est un facteur d’égalité de qualité de vie entre la ville et la campagne : accès à la santé, à la culture, à la formation et au développement économique pour l’Orne, aussi bien qu’à Paris ou à Marseille » déclare le candidat Ornais. Christophe de Balorre reprend l’essentiel de l’argumentation de nombreuses associations dont l’AMRF (Association des Maires Ruraux de France) qui fait du très haut débit sa priorité no 1 et l’AVICCA (Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel) dont le président vient d’écrire à François Hollande.Yves Rome, ( par ailleurs président socialiste du conseil général de l’Oise) prend acte de la volonté gouvernementale d’accélérer le programme de couverture intégrale de la France en Très haut débit ( dix ans au lieu de 15 ans) mais note également qu’au rythme de déploiement actuel il faudrait multiplier ce délai par 5 ! Il  propose donc 10 mesures d’urgence  dont le financement de long terme du Fonds d’Aménagement Numérique du Territoire et  l’équité territoriale pour le FTTH !

Vaste programme impossible sans des initiatives pérennes et sans un nouveau cadre législatif de déploiement du très haut débit comme je le déclarais, au nom des Webs du Gévaudan, dans une interview récente

http://aveyronadsl.free.fr/images/logo/ygrie/Totem01.mp3

http://aveyronadsl.free.fr/images/logo/ygrie/Totem02.mp3

  Qui dit « législatif » dit parlementaires ! Conscient du rôle essentiel du législateur Yves Rome, pour qui « le numérique doit être une priorité de l’aménagement du territoire »  écrit « le débat parlementaire sur la fiscalité, prévu en juillet 2012, doit intégrer le volet « aménagement numérique ».

Si l’on en juge par ses dernières déclarations (« le Numérique est au carrefour des priorités de ce quinquennat.) Fleur Pellerin, ministre du numérique, devrait faire des propositions concrètes à cette occasion , elle qui « prépare avec Arnaud Montebourg une feuille de route qui s’inscrira dans le programme d’action gouvernementale de Jean-Marc Ayrault

Nos députés seront-ils suffisamment « armés » pour participer efficacement à ce débat et soutenir voire « améliorer » les propositions gouvernementales ? Au-delà des appartenances politiques c’est, je crois, la compétence qui sera alors nécessaire tant les lobbies sont puissants. Le sénateur Hervé Maurey ( NC) l’un des rares parlementaires investis sur le sujet, pose la question sans ambiguïté : « la nouvelle équipe (gouvernementale) aura-t-elle la capacité de résister aux lobbies des opérateurs et surtout de l’opérateur historique ? ». Ce sénateur a déposé récemment avec son collègue Philippe Leroy une proposition de loi. Une autre proposition de loi, de Pierre Morel à l’Huissier, celle là, « dort » depuis près de deux ans, dans les tiroirs de l’assemblée nationale ! Elle proposait « la création d’un fonds d’amortissement des charges d’installation du très haut débit » ! exactement ce que demandent depuis toujours les Webs du Gévaudan. Pour sa part, le sénateur Maurey, avec qui je suis en contact, m’écrivait récemment « J’espère qu’à l’issue des élections législatives, l’Assemblée Nationale comptera de nombreux députés conscients des enjeux du déploiement du très haut débit qui sauront apporter de manière constructive leur contribution à ma proposition de loi adoptée par le Sénat le 15 février dernier qui doit encore être examinée par l’Assemblée Nationale »

Le combat sera rude et les belles déclarations ne suffiront plus. Pour résister aux pressions de toutes sortes les nouveaux députés devront être particulièrement au fait de ce sujet complexe mais vital pour les zones rurales. En période électorale les Webs du Gévaudan ont toujours interpellé les candidats. Ils ont toujours eu, en retour, de « belles paroles » !  En 2004, lors des élections régionales, le projet « Union Toute » n’annonçait-il pas « Assurer le très haut débit partout en Lozère » ? A l’époque nos élus ne savaient manifestement pas faire la différence entre haut débit et très haut débit ! Il étaient excusables tant la confusion était entretenue.Depuis, grâce aux efforts conjugués du conseil général et du conseil régional, la Lozère est majoritairement couverte en haut débit , le très haut débit, sauf exception (Aumont Aubrac), nécessite des moyens que seul un nouveau cadre législatif peut procurer.

Le numérique, principal vecteur de croissance, était paradoxalement (presque) absent de la campagne électorale. Quelle place occupe t-il dans le programme des candidats aux législatives ? Pour l’ensemble des départements, à l’exception de l’Orne, je l’ignore. Pour la Lozère, après lecture minutieuse des 11 professions de foi reçues dans ma boite à lettres, je sais : 1 candidat, un seul, déclare avoir un programme numérique …et qui plus est ambitieux puisqu’il y est écrit « développement de la fibre optique en 5 ans sur toute la Lozère » ou encore « création de 1500 emplois et de 25 télé centres ». Sur ce dernier point  le candidat ajoute « en liaison avec l’association Les Webs du Gévaudan »,une reconnaissance pour le travail effectué par l’association depuis 12 ans, association qui, rappelons le, a toujours été à la disposition des élus quelle que soit leur couleur politique.

Auxillac le 6 juin 2012

Pierre Ygrié


Actions

Information

48 responses

6 06 2012
Bernard GARRIGUES

Pierre MOREL a mis quelques phrases sur son programme. Sophie PANTEL aussi mais rien sur sa profession de foi.

Je trouve le document de l’AVICCA au président de la République une bonne base de travail.

Et la loi MAUREY-LEROI pas très bonne (la proposition de loi déposée à l’A.N. au mois de novembre 2011 est bien meilleure comme logique, à mon avis).

J’ai en soupé de la logique néolibérale, de sa démonstration d’inefficacité, de la concurrence libre et non faussée ; de la logorrhée réglementaire flotante ; du pressage de citron de FT. Je nourris un petit espoir sur l’audit des prétendus investissements de FAI : ce que nous voyons, dans les compte de FT, c’est une décapitalisation massive sur les immobilisations corporelles et une dégradation inimaginable du service voix.

6 06 2012
websdugevaudan

« une dégradation inimaginable du service voix » ? J’avais constaté également depuis quelque temps mais je croyais que ça venait de mon téléphone ? Comme quoi on peut être naïf à tout age !!

6 06 2012
websdugevaudan

Le réseau national Social Nextwork (1) dont je fais partie, a demandé à ses membres de poser aux 2 ou 3 principaux candidats de leur circonscription quelques questions sur leur « vision » du numérique. Pour ce qui me concerne j’ai contacté Sophie Pantel, Francis Saint Léger et Pierre Morel à l’Huissier . A date j’ai reçu 2 réponses consultables à l’adresse

http://www.social-nextwork.fr/2012/06/l%C3%A9gislatives-r%C3%A9ponses-des-candidats-dans-la-loz%C3%A8re.html

(1) http://www.social-nextwork.fr,

6 06 2012
Bernard GARRIGUES

Les réponses de Sophie PANTEL et Pierre MOREL sont intéressantes : pour une fois nous avons l’impression de parler de la même chose avec nos élus (ex ou nouveaux). J’ai passé le document de l’AVICCA à Sophie PANTEL : tu devrais le communiquer à Pierre MOREL. Pour MOREL, c’est vrai que la logique de la loi déposée à l’A.N. paraît intéressante et qu’effectivement une enveloppe de 20 milliards devrait permettre de déployer le THD sur l’ensemble du territoire à condition (1) de mutualiser les coûts entre les abonnés au fixe ; (2) d’accorder la maîtrise d’ouvrage du déploiement aux collectivités locales (principe du Fonds d’Amortissement). La difficulté à laquelle il faudra s’attaquer si nous voulons déployer en 5 ans, c’est celui de la formation des installateurs : FT a dû réduire son personnel de 60 000 agents en quelques années. Fleur PELLERIN devra aller recruter dans son pays de naissance en Corée.

MAUREY sait de quoi il parle lorsqu’il parle du lobbying sur la diffusion du net : nous pouvons lui faire confiance sur ce point là.

7 06 2012
websdugevaudan

Une info …en passant… « Pour la troisième année consécutive, France Télécom versera un dividende supérieur (en l’occurrence 4,4 milliards) à son bénéfice net ((soit 3,7 milliards). )
http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-un-dividende-de-france-telecom-vote-a-1-4-eteuro-24098.html?utm_source=mail&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter

7 06 2012
websdugevaudan

Réseau national Social Nextwork
Je viens de recevoir la réponse du 3ème candidat sollicité , réponse en attente de mise en ligne sur
. http://www.social-nextwork.fr/2012/06/l%C3%A9gislatives-r%C3%A9ponses-des-candidats-dans-la-loz%C3%A8re.html

…3 demandes…3 réponses ! Carton plein pour le département symbole de la ruralité ( moins de 80.000 habitants !) qui peut donc ambitionner de devenir le symbole de la ruralité moderne, « mariage » du terroir et de l’internet !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/02/29/agriculture-et-tres-haut-debit-les-deux-mamelles-de-la-ruralite-du-21-eme-siecle/

L’enquête de Social Nextwork a permis de « réveiller » un sujet bien absent, sauf exception, des professions de foi….et de faire connaitre notre magnifique département par un réseau national …d’autant que la « récolte » est maigre, du moins jusqu’ici, dans les autres départements;-)

7 06 2012
Bernard GARRIGUES

La technique du presse-citron persiste. J’espère qu’une enquête très rigoureuse sera conduite par le nouveau gouvernement sur la décapitalisation de FT et que quelques très hauts fonctionnaires (qui se prennent pour des gestionnaires de très haut vol) seront « fusillés en place de Grève.

Cela est d’autant plus choquant que le réseau FT a été financé à 100% par les abonnés, certes avec une règle de mutualisation mais n’est-ce pas constitutionnel dans un pays dont la devise est « liberté, égalité, fraternité » ?

7 06 2012
websdugevaudan

10 mesures d’urgence demandées par l’Avicca

1) Etablir un diagnostic partagé : lancement d’une « opération vérité »
Les chiffres publiés par l’ARCEP montrent que l’on ne progresse pas dans le bon rythme pour tenir les objectifs du Programme national Très haut débit, avec seulement 400 000 nouveaux logements raccordables par an, là où il faudrait aller environ cinq fois plus vite. Les industriels français de la fibre notent des investissements faibles, non stables, très différents des objectifs.Les SDTAN publiés montrent que l’on sera très loin d’un objectif à 100% en 2025. Les opérateurs indiquent qu’ils investissent des centaines de millions d’euros depuis plusieurs années ; il est important de pouvoir auditer ces chiffres, en particulier pour ceux qui doivent prouver leur crédibilité dans le cadre des appels à manifestation d’intérêt d’investissement (en propre, ou en co-investissement) ? Où en est la couverture de la zone la plus rentable, la zone très dense, ville par ville (proportion de logements raccordables, de logements mutualisés…) ? Où en est-on de la réalisation des intentions de déploiement, ville par ville, en zone moins dense ? A quel objectif de déploiement en 2012 correspondent les carnets de commandes des industriels ? Autant de questions qui nécessitent des réponses pour établir un diagnostic précis et partagé. Un suivi trimestriel doit être accessible au niveau national et local.

2) Assurer le financement de long terme du Fonds d’Aménagement Numérique du Territoire
Le projet de loi de finances 2013 doit amorcer la constitution du FANT, avec une base permettant la réalisation de l’objectif en dix ans, en assurant la péréquation territoriale nécessaire. Le FANT et sa gouvernance doivent être opérationnels en 2013, en récupérant les crédits du Fonds national pour la Société Numérique. Le débat parlementaire sur la fiscalité, prévu en juillet 2012, doit intégrer le volet « aménagement numérique ».

3) Libérer les initiatives
Certaines règles du FSN aboutissent à geler des initiatives publiques, alors que la dynamisation du secteur est indispensable. Si une collectivité veut agir en cohérence sur son territoire, y compris dans une zone présumée rentable ayant fait l’objet d’une simple déclaration d’intérêt d’investissement privé (« projet intégré »), elle doit pouvoir le faire. Les aides de l’Etat seraient dans ce cas limitées à la zone hors AMII. Cette modification du régime-cadre doit être notifiée sans délai à la Commission européenne si nécessaire.

4) Assurer l’équité territoriale pour le FTTH
Les barèmes actuels du FSN, qui prélude au FANT, n’assurent pas une péréquation en fonction de l’effort à consentir par collectivité. Ils ne tiennent compte ni du taux d’effort (pourcentage de la population non couverte par une intention d’investissement privé), ni du coût réel à la prise, qui dépend de multiples facteurs (densité, typologie de l’habitat, présence de génie civil réemployable…). Le barème doit assurer une équité de traitement sur le territoire national. Le numérique doit être une priorité de l’aménagement du territoire.

5) Prioriser les zones à mauvais débit
Les constats convergent sur la lenteur du passage des abonnés sur le nouveau réseau Très haut débit, une fois celui-ci installé : si le réseau haut débit est de bonne qualité, la vitesse de migration est très lente, ce qui compromet l’économie du déploiement. Bien entendu, l’évolution des usages et des services amène inéluctablement à ce qu’un bon débit d’aujourd’hui soit considéré comme un mauvais débit demain. Mais en attendant, il est logique de cibler les zones où le débit actuel est mauvais. Il s’agit en général de zones où la densité de l’habitat est assez faible, avec des longueurs de lignes importantes. Il est parfois possible d’agir au niveau de la sous-boucle locale cuivre existante par une opération de « monté en débit », mais d’une part il s’agit d’un processus entièrement subventionnel, d’autre part seule une partie de la dépense sera réutilisable pour le FTTH. Les plafonds d’aide par prise qui sont pris en compte dans le FSN sont malheureusement trop bas pour inciter au passage direct au FTTH.
Pour la « montée en débit » sur le réseau cuivre existant, il doit être mis fin à la « double peine » : financement d’un simple passage au haut débit par les collectivités les moins urbaines, alors que celles qui sont les plus denses pourraient passer au Très haut débit sans financement public. Les barèmes du FSN doivent faciliter la transition directe vers le FTTH là où le débit sur cuivre est mauvais, à l’exception de l’habitat isolé, qui peut être traité par des technologies alternatives.

6) Porter le débat au niveau européen sur les financements et l’intérêt général
Le cadre européen est très marqué par la conception de concurrence par les infrastructures. Dans le domaine des réseaux fixes, les plus coûteux, celle-ci a connu un certain succès dans le passé, du fait qu’elle s’appuyait en fait sur les boucles locales construites par les monopoles publics nationaux, ouvertes par la régulation ; et encore, les changements n’ont été positifs que dans les zones les plus rentables, accentuant les disparités territoriales.
Aujourd’hui, il s’agit de construire la boucle locale de notre siècle. C’est une infrastructure essentielle, qui porte profondément des exigences d’intérêt général : desserte universelle, péréquation pour l’équité des tarifs d’accès pour les ménages, les entreprises, les services publics. Cette dimension n’est pas suffisamment prise en compte dans les conceptions européennes, et notre continent prend du retard. Les fonds pour la prochaine période budgétaire sont menacés (FEDER, Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe) alors qu’il s’agit d’infrastructures essentielles, propres à relancer l’emploi et la croissance.

7) Publier des spécifications techniques incitatives
Pour optimiser l’établissement et l’exploitation des réseaux, des spécifications techniques doivent être publiées. Sans force contraignante ni normative, elles permettraient aux industriels et aux maîtres d’ouvrage (collectivités, aménageurs, propriétaires d’immeubles à construire, opérateurs) qui les choisiraient de diminuer les coûts par un effet de volume. Une impulsion publique est également nécessaire pour accélérer les travaux communs sur les systèmes d’information et processus opérationnels.

8) Négocier des accords cadres pour l’utilisation des RIP par les grands Fournisseurs d’Accès à Internet
Les collectivités qui établissent des réseaux d’initiative publique locaux en FTTH sont aujourd’hui dans une totale asymétrie vis à vis des grands fournisseurs d’accès à internet, qui d’une part sont nationaux, et d’autres part détiennent à quatre la quasi totalité du parc d’abonnés existants qu’il s’agit de migrer. Elles sont donc dans une position de négociation plus que difficile, alors qu’elles vont supporter l’essentiel de la charge financière et de la responsabilité politique. Il convient donc que des accords cadres soient passés, sous l’égide de l’Etat, afin de leur donner de la visibilité sur l’utilisation des RIP par ces FAI.

9) Réaliser une étude sur les modèles alternatifs ou plus incitatifs de passage au Très haut débit
Le chantier concret du passage au Très haut débit n’en est qu’à ses débuts : fin 2011, moins de 5% des logements étaient éligibles au FTTH. Le cadre actuel n’a pas encore fait ses preuves, loin s’en faut, et le nouvel objectif est plus ambitieux que le précédent. D’autres pays ont choisi d’autres voies, même s’il convient de ne pas oublier la spécificité des contextes (jeu d’acteurs, spécificités du territoire et du bâti, qualité du réseau cuivre, poids des opérateurs de réseaux câblés…). Sans geler les initiatives en cours, il convient d’examiner si le cadre peut être rendu plus incitatif, ou si un cadre alternatif permettrait d’atteindre cet objectif. L’examen de la proposition de loi sur l’aménagement numérique a fait émerger des propositions, comme l’opposabilité des Schémas Directeurs Territoriaux d’Aménagement Numérique, et toutes les pistes doivent être explorées (utilisation des mécanismes du service universel5, séparation fonctionnelle ou structurelle de l’opérateur historique, création d’une entité nationale ou d’entités régionales pour porter le co-investissement, société commune aux opérateurs, appel à des fonds d’infrastructures, schéma d’extinction du cuivre, utilisation des technologies hertziennes dans les zones les moins denses…). Les représentants des collectivités territoriales, doivent être associées au pilotage de l’étude, qui devrait déboucher début 2013.
En parallèle, l’ARCEP a prévu un examen des dispositions de régulation fin 2012.

10) Créer de nouvelles bases pour le passage au Très haut débit
Début 2013 seraient donc disponibles à la fois un diagnostic précis, une étude prospective, des moyens financiers de long terme. Tous les acteurs pourraient être associés à la détermination des mesures incitatives, réglementaires, législatives, organisationnelles (formation…) à prendre pour accélérer le passage au Très haut débit.

7 06 2012
websdugevaudan

Blog de Michel Lebon : http://mlebon.typepad.com/hd_rural/

Il y a un moment que je n’avais pas jeté un coup d’œil sur le blog de l’ami Michel Lebon. Je viens de le faire et j’en extrais quelques lignes qui confortent nos convictions de toujours « Excusez moi les amis lecteurs, mais le particulier ou la TPE/PME n’en a rien à f…. de qui a construit le réseau, qui l’exploite et dans quelle fraction du terrritoire (ZTD, ZMD, AMII … ou pas) ; il (elle) veut juste, confère ses usages ciblés du (T)HD, accéder à un (un « bouquet » de) service(s) à un tarif compatible avec son budget, … le cas échéant à un (des) prestataire(s) particulier et ainsi, CONSERVER sa LIBERTE de CHOIX !!! »

Et, un peu plus loin « Pour conclure, le scandale que je voudrais ici pointer, c’est celui d’une Autorité, des Services de l’Etat et des Conseillers des Cabinets Ministériels concernés (TOUS de même culture…), qui s’abritent derrière un travail de définition de 4 ans pour prétexter, premièrement que l’offre PRM correspond aux attentes des C.T. et deuxièmement qu’il est aujourd’hui « trop tard, au risque de retarder les investissements des Grands Opérateurs » pour envisager un quelconque changement... »

Tout est dit, je laisses les spécialistes lire l’ensemble du billet dont je ne retiens qu’une chose :
le changement numérique c’est maintenant !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/03/21/le-changement-numerique-cest-maintenant-pour-une-france-numerique-forte/

et les députés que nous allons élire auront un rôle crucial dans ce changement !!

8 06 2012
websdugevaudan

Fibre optique : « l’État et l’Europe doivent se mobiliser sur les Départements peu peuplés (en cet instant, je pense à la Lozère) où le modèle économique (gratuité de tous les services publics obtenus sur ces réseaux) décrit ci-dessus n’est pas imaginable car le nombre de points publics gratuits ramené au montant de l’investissement serait trop faible »……mais ailleurs « La subvention, en dehors de celle de la collectivité directement bénéficiaire du service apporté, n’est pas nécessaire pour les 25 à 30 départements français dont la population dépasse les 800.000 habitants ».
http://www.rtflash.fr/comment-apporter-tres-haut-debit-deux-francais-sur-trois-avec-fibre-optique-sans-aide-l-etat/article

Et encore : « Il faut inventer, notamment autour du très haut débit. La haute technologie permettra la valorisation de la terre »
http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20120326trib000690289/la-neo-ruralite-grande-oubliee-de-la-campagne.html

Une confirmation de notre « combat » pour une ruralité moderne !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/02/29/agriculture-et-tres-haut-debit-les-deux-mamelles-de-la-ruralite-du-21-eme-siecle/

8 06 2012
websdugevaudan

J’ai découvert une plate forme sympa « Les Assos.com »
le portail des associations
http://lesassos.com/sn/user_home.php
Je viens d’y poster ma dernière vidéo(déjà vieille d’un mois) …sur les élections justement !
http://www.lesassos.com/sn/allvideos.php

mais je ne suis pas certain que vous puissiez la lire si vous n’etes pas inscrit ? Dites moi;-)

8 06 2012
websdugevaudan

J’ai bien trouvé les candidats de la Lozère et de l’Aveyron mais pas leur adresse électronique. Je n’ai donc pu écrire qu’à ceux ( les principaux, je crois) dont je connaissais l’adresse pars d’autres moyens
Lozère : 12 candidats
http://www.acteurspublics.com/elections/legislatives/circonscriptionCand.php?dpt=048&annee=2012&tour=1&CodCirLg=01
Aveyron
1ere circonscription : 8 candidats
http://www.acteurspublics.com/elections/legislatives/circonscriptionCand.php?dpt=012&annee=2012&tour=1&CodCirLg=01
2eme circonscription : 8 candidats
http://www.acteurspublics.com/elections/legislatives/circonscriptionCand.php?dpt=012&annee=2012&tour=1&CodCirLg=02
3eme circonscription : 11 candidats
http://www.acteurspublics.com/elections/legislatives/circonscriptionCand.php?dpt=012&annee=2012&tour=1&CodCirLg=03

8 06 2012
websdugevaudan

Législatives en Lozère au 20 h de TF1 du 7 juin http://www.wat.tv/video/20-heures-juin-2012-53gtx_2i0u7_.html

12 06 2012
websdugevaudan
12 06 2012
Bernard GARRIGUES

Avis du Conseil National du Numérique sur les données publiques :

http://www.cnnumerique.fr/avis12/#

12 06 2012
13 06 2012
Michel12

Je crains que le developpement de la 4G passe avant la fibre et retarde fortement le déploiement de celle ci voire l’annule pour certaines zones blanches.
A l’image de ce qui est fait avec le satellite, ce qui permet aux FAI ou aux autorités de dire « il n’y a plus de zones blanches en France » Oui mais à quel prix? Le double d’une connexion filaire!!
Les systèmes Hertziens seront rapidement saturés avec l’augmentation du trafic.
Bande passante qui se réduira en fonction du trafic.
OUI à la 4G pour les mobiles, mais priorité des investissements à la fibre pour le fixe.
Il y a encore 300 000 à 500 000 internautes dont je fais partie en bas débit (21 Kbits/s) en France.
Bas débit devenu totalement incompatible avec internet actuel!

13 06 2012
Bernard GARRIGUES

La bande passante est saturée par les industriels du net, pas par les acteurs locaux. Qu’est ce qui justifie les offres d’abonnement 100/10 M/s sur la fibre ?

13 06 2012
websdugevaudan

Fibre optique: 2 papiers intéressants :

l’Europe avance trop lentement, selon la Commission européenne
http://www.itespresso.fr/fibre-optique-europe-avance-trop-lentement-selon-la-commission-europeenne-54155.html
Une alternative trouvée par des africains ?
http://www.camer.be/index1.php?art=19794&rub=12:1

13 06 2012
Michel12

Merci beaucoup pour toutes ces infos.

Concernant le PWCS à ce que j’ai cru comprendre la transmission se ferait dans la bande KA (entre 20 GHZ et 30 GHZ)
Ces ondes sont du même type que les transmissions satellites.
Trés directives et sensibles aux obstacles la liaison doit ce faire à vue.
Ces ondes sont sensibles aux conditions atmosphériques risque de coupure par temps de pluie ou autre.
Mais se système pourrait être intéressant dans le cas ou la fibre arriverait dans un village.
Une antenne dans le village récolterait alors les données internet des hameaux voisins. Vu le nombre d’abonné qui resterait limité aucun souci pour passer du trés haut débit.
j’ai quand même des doutes sur la fiabilité de ces transmissions.
Pas comparable à la qualité et la fiabilité de la fibre.
10 fois moins cher doutes aussi ?
Enfin la question qui installe cela? qui en fait la maintenance?

Les systèmes WIMAX qui opèrent sur 3,5 GHZ et actifs dans plusieurs départements ont permis de supprimer certaines zones blanches mais avec des abonnements doubles par rapport à une liaison filaire.
Si c’est la même chose avec le PWCS restons sur la fibre.

Il serait intéressant d’avoir les avis des internautes du village en France qui a expérimenté cette technique PWCS.
Un bon sujet à suivre …..

http://www.augersaintvincent.fr/article/articleview/64/1/27

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bande_Ka

13 06 2012
websdugevaudan

Merci pour ces précisions techniques. …et comme vous dites »à suivre »….
Si non le très haut débit partout dans 10 ans ?
http://www.redressement-productif.gouv.fr/les-grandes-orientations-du-ministere-en-matiere-d-innovation-d-economie-numerique-et-de-soutien-aux-pme

14 06 2012
Bernard GARRIGUES

Je vois très bien l’apport de la technique PWCS en Afrique, dans les zones peu urbanisées d’Amérique, etc … pas dans les zones peu denses de notre chère et vieille Europe.

Nous avons déjà la TNT par satellite à un coût acceptable sans entreprendre de saturer coûteusement la bande passante des satellites de télécom, fusse KA.

A mon avis, chez nous, la technique « pont WIFI » est plus adaptée à condition :

1/ que les propriétaires de réseaux de transport ne mettent pas un coût prohibitif à l’abonnement et à la bande passante qu’ils délivrent.
2/ qu’il soit possible de mutualiser la bande passante du pont entre les abonnés (d’un SR, par exemple).
3/ qu’il soit réglementairement possible d’interconnecter par l’extérieur les SR voisins.

Le précédent WIMAX donne à réfléchir.

14 06 2012
websdugevaudan

Le débat de l’entre deux tours en Lozère entre Pierre Morel à l’Huissier et Sophie Pantel c’est ICI
http://48info.fr/legislatives–Morel—Pantel–le-debat-en-video.media?a=520

14 06 2012
websdugevaudan
15 06 2012
websdugevaudan

Encore un appel ! Depuis 2 ans nous en avons eu des dizaines mais il nous manque encore un « Appel » du 18 juin ! Il nous reste 3 jours pour trouver un De Gaulle du numérique !
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202117369869-les-elus-appellent-a-une-reforme-du-programme-de-couverture-334236.php

15 06 2012
16 06 2012
websdugevaudan

Dernière info sur les législatives et le numérique

Appétence numérique des candidats aux législatives !
Les candidats lozériens plus « numériques » que les autres ? http://www.social-nextwork.fr/2012/06/liste-des-d%C3%A9partements-o%C3%B9-des-candidats-ont-r%C3%A9pondu-au-social-nextwork.html
Et « amoureux » de la « bête » https://websdugevaudan.wordpress.com/

17 06 2012
Bernard GARRIGUES

Vous croyez prendre place dans l’économie de la connaissance ? Pas du tout, nous sommes tombé dans la marmite de l’économie des péages. Comme si le principe de la concurrence libre et non faussée était devenu le seul principe constitutionnel de notre pays. Comme si le niveau de chiffre d’affaire par abonné était devenu l’alfa et l’oméga de la réussite économique et politique d’un pays.

Nous venons de subir 22 ans durant lesquels le potentiel numérique a été livré, par le politique, aux roquets du pognon à n’importe quelle conditions : faut arrêter le zinzin.

18 06 2012
websdugevaudan
18 06 2012
Bernard GARRIGUES

Pierre,

As-tu fais la synthèse ? J’avoue avoir reculé devant l’ampleur de la tâche.

19 06 2012
websdugevaudan

Non ! Moi aussi j’ai reculé. Qui se dévoue?

19 06 2012
websdugevaudan

Beaucoup de petits « appels » ce 18 juin mais il manque un « De Gaulle numérique » pour faire un « vrai » APPEL !!

L’Europe numérique est encore en chantier !
http://www.infodsi.com/articles/133464/europe-numerique-est-encore-chantier.html
Très haut débit : l’Europe prend du retard
http://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20120618trib000704470/mobile-haut-debit-attention-l-europe-prend-du-retard-s-inquiete-bruxelles-.html
http://www.ingenieurduson.com/actu/821/Tres-haut-debit-L-Europe-prend-du-retard-
la France aussi !
http://www.avicca.org/
La « bête » pas contente😉 https://websdugevaudan.wordpress.com/

19 06 2012
Bernard GARRIGUES

J’ai commencé à me palucher les diaporamas du colloque de l’AVICCA : c’est très volumineux en données très contradictoires. je ne comprends pas pourquoi l’AVICCA (1) ne parviens pas à proposer un schéma de montée en débit un peu général aux communes ; (2) ne crée pas une alliance objective avec le syndicat du matos (SYCABEL) afin de proposer des réseaux locaux THD à un prix concurrentiel.

20 06 2012
Bernard GARRIGUES

A priori, l’élection de dimanche donne une configuration favorable au déploiement du THD en Lozère ; le handicap est que nos élus locaux ne sont ni au niveau technique et ni au niveau politique requis.

23 06 2012
23 06 2012
Bernard GARRIGUES

Pas mal pour la Lozère. Le cas de la Manche me paraît le plus exemplaire parmi les projets départementaux avec une compétence technique et financière au top. Reste la difficulté que la péréquation départementale dans la Manche paraît équivalente à la péréquation nationale alors qu’en Lozère, c’est loin d’être cas (par contre, il me semble qu’une péréquation régionale serait meilleure que la péréquation nationale).

Le gros handicap de la Lozère reste que les élus locaux ne sont pas aux niveaux ni technique ni politique.

23 06 2012
Bernard GARRIGUES

Espérons que Morel prendra les choses en main.

27 06 2012
websdugevaudan

Amoureux de la Lozère …cette info est pour vous : Lozere-online is bak !! http://www.lozere-online.com/

Le premier « Lozèreonline » a té longtemps le site de très loin le plus visité du département . grâce à l’investissement d’un jeune étudiant à l’IUP de Mende, Jean Yves Fort. Ce fut un exemple unique de site « éducateur » de toute une population réalisé « gratuitement » sans un centime du contribuable ! Pour ce qui me concerne je lui dois beaucoup…les Webs du Gévaudan aussi, ils ont été « logés » sur lozereonline jusqu’à son extinction.
Plus de 10 ans ont passé ! « La vie est une toute petite chose qui va qui va qui vient qui vient qui vient qui vient qui va faire un tour où elle était gosse et voir si sa jeunesse à elle est toujours là… » dit la chanson. Ces dix ans ont été très riches pour Jean Yves sur tous les plans. Il revient sur les terres de sa jeunesse, qui, elle, contrairement à moi, est toujours là ! Ce retour est prometteur pour tous les Lozériens qui voudront bien l’aider à « dire » à leur façon (curieuse et subjective !) l’amour de leur pays ! Pour ce qui me concerne j’avais écrit en 2007 mon « rêve » lozérien https://websdugevaudan.wordpress.com/projet-pour-la-lozere/
Je poursuis aujourd’hui tant bien que mal sur le blog …..de la « bête » .https://websdugevaudan.wordpress.com/

Merci à Jean Yves Fort de relancer ce nouveau site et Bon vent au nouveau Lozereonline !

Amoureux de la Lozère …à Vous !! http://www.lozere-online.com/

27 06 2012
websdugevaudan

Après les élections la reprise !
Rallions nous derrière le panache blanc d’un béarnais tenace et convaincu de l’importance d’une pédagogie numérique tous azimuts
et commandons dés maintenant son livre !
http://numericuss.com/2012/06/27/plaidoyer-pour-la-fin-dun-amenagement-numerique-du-territoire-hors-sol/#comment-1326

29 06 2012
websdugevaudan

Vrai ou Faux Très haut débit ? Attention danger !

http://numericuss.com/2012/06/28/le-scandale-de-lautorisation-du-vdsl2-la-fin-du-fttx-en-france-avant-meme-quil-est-vraiment-demarre/

Le remplacement du réseau de cuivre par un réseau optique ne se discute plus, il s’impose! Le courage politique n’est pas de suivre au fil de l’eau les (faux) besoins de citoyens mal informés mais d’anticiper sur les (vais) besoins de demain dont la plupart des français n’ont pas conscience aujourd’hui. Le temps n’est plus au « rafistolage » mais aux initiatives pérennes !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/05/04/numerique-lurgence-dinitiatives-perennes/

Le scandale de l’autorisation du VDSL2+. La fin du FttX en France avant même qu’il est vraiment déma
numericuss.com

30 06 2012
Pierre Ygrié

La l;ecture de cet article confirme la necessité pour l’Etat de s’occuper enfin de la question de l’accès équitable à un abonnement fibre !
http://www.huffingtonpost.fr/benjamin-vincent/fibre-haut-debit-internet_b_1622582.html

1 07 2012
Pierre Ygrié

Petit rappel utile par les temps qui courent ( juin2011) « le laboratoire des idées du PS proposait en premier lieu un plan de déploiement de la fibre optique sur tout le territoire, avec pour objectif l’accès pour tous au très haut débit d’ici dix ans….Un opérateur national public, France Très Haut Débit, sera créé à cette occasion pour gérer le déploiement des infrastructures et l’investissement public / privé. » http://bundlr.com/clips/4feff09352a82300010008d5#.T-_wm3TXRBU.facebook
https://websdugevaudan.wordpress.com/

1 07 2012
Pierre Ygrié

Si tous les ruraux étaient à moins de 500m des sous répartiteurs nous serions moins critiques sur le VDSL+2 http://www.futura-sciences.com/fr/definition/t/high-tech-1/d/vdsl-2_3846/
Mais ce n’est pas le cas et si on privilégie cette technique au détriment (inévitable à mon avis) de la fibre on prépare une nouvelle fracture numérique !

1 07 2012
Michel12

Bonjour à tous

Pierre, je suis entièrement d’accord avec vous concernant cette technique VDSL+2.
Encore plus d’inéquité entre internautes des zones rurales et urbaines!!
D’autant que ces dispositifs n’auront pas la capacité d’évolution de la fibre et seront obsolètes rapidement.

De même que, à un moment donné on à cru, que pour limiter les zones blanches les alternatives hertzienes étaient la solution pour rendre un peu d’équité entre internautes du rural et de l’urbain.
Résultat, l’inéquité du débit à été partiellement corrigé mais l’inéquité du prix à payer pour l’internaute est énorme.
Est ce que on en parle?
Oui à l’hertzien mais à prix égal au filaire! vu que, on dit que c’est impossible passons à la fibre.
Tout ces replatrage, nous amènent dans un système de diffusion internet non cohérent et qui à la fin nous reviendra plus cher que la pose d’un vrai réseau optique.
merci encore aux webs du gévaudan pour toutes ces infos.

4 07 2012
Très haut débit:Les « appels » se multiplient ! « Les webs du Gévaudan

[…]  Pendant la campagne électorale nous avons alerté les candidats aux présidentielles   et aux législatives […]

5 07 2012
Très haut débit: les “appels”se multiplient ! « Les webs du Gévaudan

[…]  Pendant la campagne électorale nous avons alerté les candidats aux présidentielles   et aux législatives […]

17 09 2013
Très haut débit : le mouvement est engagé dans les territoires ruraux | Les webs du Gévaudan

[…] Législatives 2012: A la recherche des candidats du numérique ? 2012 […]

9 11 2014
Lozériens, c’est le moment de «bouger » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Législatives 2012: A la recherche des candidats du numérique ? […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :