Services publics: tous égaux !

10 09 2012

Ne nous méprenons pas, l’accès aux services publics « physiques » (ceux pour lesquels on se déplace) n’a jamais été et ne sera jamais égalitaire. On n’a jamais vu (et on ne verra jamais !) un bureau de poste, une trésorerie, un hôpital….dans chaque village ! Le numérique, lui, abolit les distances. Il autorise donc la consultation de ces services publics chez soi sans avoir à se déplacer. Encore faut-il que chacun, quelle que soit sa place « physique » sur le territoire, puisse y accéder de manière non discriminatoire financièrement et techniquement. Ces services, encore embryonnaires, sont appelés à se développer de façon exponentielle. Il faut donc prévoir dés maintenant des réseaux suffisamment puissants pour prendre en compte la masse d’informations attendue et permettre des échanges instantanés, symétriques et sécurisés. De l’avis de tous les experts indépendants, seule la fibre optique prend en compte l’instantanéité, la symétrie et la sécurité. Les réseaux porteurs des services publics numériques de demain devront donc être des réseaux en fibre optique. Ce n’est qu’à cette condition que l’on pourra parler d’égalité de traitement dans l’accès aux services publics électroniques de demain et que l’on pourra enfin dire « Services publics (électroniques) : tous égaux » !

La télé présence au cœur des services électroniques de demain

Dans un papier de juin 2010  intitulé « Troublante Téléprésence » Nathalie Kosciusko Morizet écrivait « la nouveauté réside dans l’incroyable effet de présence obtenu par la fluidité parfaite de l’image et surtout l’échange des regards, comme dans une rencontre « réelle ». ….Dans cette salle de téléprésence, j’avais devant moi trois grands écrans où je pouvais voir en même temps les trois groupes de personnes situés à trois endroits différents. Les caméras sont placées de telle sorte que je pouvais voir leurs yeux lorsqu’ils me regardaient, ce qui est impossible avec un simple ordinateur et une webcam ». J’avais personnellement assisté à une expérimentation de ce type en 1991 ! Ces face à face ou cote à cote électroniques  rapprochent les hommes ! Cette technique, expérimentale il y a 20 ans, a certes trouvé depuis des applications concrètes mais pour des initiés seulement. Pour que tous les citoyens puissent profiter un jour de cette « révolution »il faut dès aujourd’hui une décision politique forte !

Les « clients » prioritaires

Ce sont, à l’évidence, ceux qui sont les plus éloignés des services « physiques »… les ruraux et les habitants de certaines banlieues. Ils peuvent, pour peu qu’on les y encourage, contribuer activement à la création de nouveaux services dans plusieurs domaines, à commencer par celui de la santé. Dans ce dernier secteur, ils peuvent inventer, avec la complicité et la participation de la population, particulièrement motivée, les nouveaux services de demain . Le très haut débit peut largement contribuer à une organisation en ligne du système de soins en établissant une continuité entre les services d’aide à domicile , les soignants (hospitaliers et libéraux) et les organismes de financement. Or le très haut débit est aujourd’hui l’un des maillons faibles de la e-santé

Les services publics électroniques à la française

Parmi les trois grandes catégories de services Internet (1-communication interpersonnelle,2- divertissement et culture,3-services transactionnels ) les services publics électroniques sont à ranger dans la troisième catégorie. Les deux premiers secteurs, essentiellement occupés par les nationaux naguère (Orange, SFR, Free…)sont devenus aujourd’hui la « proie » de grands internationaux : Google, Yahoo, Facebook, Twiter ….: Les services transactionnels (santé, éducation, administration….tous services « publics » de base) sont moins médiatisés et, comparés aux autres services, relativement peu développés, ce qui laisse un vaste espace de créativité et d’initiatives aux européens et singulièrement aux habitants des zones rurales pour peu qu’elles soient équipées des infrastructures et des outils pour les développer. A cet égard la télémédecine peut être exemplaire tant il est vrai que « elle est un levier fondamental de la mise en place de nouvelles organisations susceptibles de relever les défis actuels du système de santé, tels que le vieillissement de la population, l’augmentation des maladies chroniques, l’inégale répartition des professionnels de santé sur le territoire et les contraintes budgétaires » ( ANAP La télémédecine en action : 25 projets à la loupe)

Bouclier rural ou déclic rural ?

Un article des Webs du Gévaudan intitulé « vers un bouclier numérique rural » avait été repris en son temps (2010) dans le blog « bouclier rural ». Dans des articles récents de ce blog Cécile Dufflot souligne « l’éloignement de services publics essentiels » et l’association des maires ruraux de France demande une « refondation de la réflexion sur les services publics de proximité ».

Si je devais réécrire aujourd’hui l’article « vers un bouclier numérique rural » je ne changerais rien au contenu (1-la fibre est nécessaire 2-La fibre est nécessaire partout 3-Mais la fibre ne sera jamais partout si on ne change pas le modèle), la conclusion serait toujours la même (il faut changer radicalement le schéma actuel et tout remettre à plat ! ) mais je changerais le titre qui deviendrait « vers un déclic numérique rural » !
L’expression protectrice « bouclier » met la ruralité en position de demandeuse alors qu’elle a tant à offrir en matière de qualité de vie ! Il est temps de provoquer un « déclic positif » pour que les Français (et leurs élus) prennent enfin conscience d’une évidence martelée depuis des années par les Webs du Gévaudan :  notre pays a un atout fabuleux, son espace

Décidons dés aujourd’hui de rendre nos campagnes « intelligentes »  en les équipant prioritairement des (indispensables) réseaux de télécommunications de demain, les réseaux optiques ! Une telle décision n’aurait certes pas d’effet concret immédiat autre que symbolique mais, outre la puissance des symboles, elle serait en totale cohérence avec la « préparation de l’avenir » chère au chef de l’Etat ( TF1 9 sept 2012) .Il est temps d’abandonner notre « culture de frénésie du court terme, d’action choc, du résultat immédiat… L’action rapide n’existe pas! » (Michel Rocard 9 sept 2012)

Très haut débit des villes et très haut débit des champs

Le très haut débit des villes et le très haut débit des champs ne sont pas nécessairement ceux auxquels on pense ! Les citadins, bien servis en Adsl, n’ont pas d’appétence particulière pour la fibre. S’il n’est vraiment pas possible de déployer massivement la fibre optique partout, l’arrivée prochaine du VDSL2, si elle se confirme, devrait pouvoir améliorer sensiblement les performances du réseau cuivre, bien entretenu en ville, et procurer aux citadins du très haut débit. Cette technique, performante dans un rayon de 1500 mètres, n’est par contre pas adaptée pour les campagnes : abonnés distants de plus de 1500 m des Dslam, réseau cuivre moins bien entretenu qu’en ville.. ..Profondément inégalitaire contrairement à la fibre elle ne doit pas être déployée, à mon point de vue, dans  les territoires ruraux. Le développement du VDSL2 dans nos campagnes satisferait certes quelques privilégiés mais freinerait à coup sur le développement du seul réseau capable de donner à chaque citoyen le droit égal à la connaissance que nous réclamons depuis toujours, la fibre optique. Peut-être est-il temps dans le domaine du très haut débit comme dans d’autres de prouver que « le changement(de priorités) c’est maintenant » ! Dans le climat de défiance généralisé que nous dénoncions déjà il y a un an /il est plus que temps de prendre des initiatives pérennes  pour tenter de rétablir un minimum de confiance.

L’urgence d’une vision globale courageuse !

Les choix gouvernementaux à faire sont d’autant plus difficiles que la population n’est pas nécessairement prête à les comprendre sans un gros effort de pédagogie. Les vrais défis ne consistent pas en effet selon moi à proposer toujours davantage de services de « consommation » ( télévision 3D, jeux, etc…) mais à solliciter les « méninges » de tous les « habitants » de ces nouveaux mondes numériques, c’est-à-dire tous les citoyens, pour qu’ils essaient, ensemble, chacun à son niveau, de créer les services « publics » (au sens large) qui amélioreront notre vie de tous les jours. Espérons que ce défi majeur fera l’objet de vrais débats à Ruralitic des 12 et 13 septembre à Aurillac  y compris dans le « OFF » !  « Et si les pouvoirs publics s’unissaient autour d’un grand programme commun de services publics très haut débit ? »  écrivait récemment Jean  Pierre Jambes, auteur de l’ouvrage “Territoires et Numérique, le clés d’une nouvelle croissance” ? Chiche !

Auxillac le 10 septembre 2012

Pierre Ygrié


Actions

Information

73 responses

10 09 2012
Pierre Ygrié

La Datar bientôt transformée en Commissariat général à l’égalité des territoires. http://www.acteurspublics.com/2012/09/10/la-datar-bientot-transformee-en-un-commissariat-general
On n’a pas fini de parler de ce serpent de mer!
Espérons que ces messieurs et dames auront bien intégré l’opportunité historique que représente le numérique dans la recherche de cette égalité ! Compte tenu de l’état actuel de désespérance ils seraient bien inspirés de commencer par les services publics !

11 09 2012
Pierre Ygrié

Je viens d’adresser aux 577 députés de l’assemblée nationale le mail ci-dessous
Nombreux sont ceux qui me disent que ce type d’intervention est un coup d’épée dans l’eau mais comme « il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer » je persiste !

« Monsieur (ou Madame) le (la) député(e),
L’égalité des territoires dont il est beaucoup question ces derniers temps se mesure essentiellement à l’aune de la qualité des services publics
En écrivant sur le blog de mon association un papier intitulé « Services publics:tous égaux !  » j’ai tenté d’apporter une « contribution » de citoyen rural à la réflexion sur ce sujet sensible.
https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-
Merci de votre soutien »

Inch’ Allah . On verra bien si certains répondent ? Pour info j’ai eu une petite dizaine de réponses à mon mail précédent😉

11 09 2012
Michel12

La fibre optique est incontournable pour les zones Rurales.
Les zones rurales en ont besoin de suite.

Je vais essayer D’argumenter pourquoi? De nombreuses zones rurales sont dans ce qui est appelé zones blanches (zones trop éloigné des NRA et de ce fait inéligible à L’ADSL.
Pour donner tout de même un débit correct à ces zones on à implanté des solutions alternatives qui sont (Satellite, Wimax, etc… .) malheureusement ces solutions alternatives ne donnent pas entière satifaction loin de là.

Aussi il est temps d’en informer les décideurs du futur plan d’aménagement numérique.
Cela afin de ne pas faire l’erreur d’une future mauvaise orientation.

Problèmes des solutions Hertziennes:
-1 Problème du prix des abonnements qui est le double par rapport au filaire.
-2 Installation trés coûteuse nécessité de l’intervention d’un pro, souvent le coût total avoisine les 800 Euros voire plus.
De zones blanches on est passé à zones tarifaires rouges!
-3 Fiabilité des connexions aléatoires et sujettes aux conditions atmosphériques et aux aléas de propagation des ondes.
-4 En ce qui concerte les solutions satellites elles sont soumise à quotas de volume.
Internet avec des quotas de volumes n’est plus de l’internet.
Si on veut s’affranchir de ces quotas les tarifs sont
inaccessibles.
-5 Les Offres triple-play ne sont pas fiables l’option telephone pose souvent des problèmes.
L’internaute doit finalement se résoudre à garder sa ligne PTT.
Est-il normal que 5% d’internautes soient victimes d’une iniquité de débit et de tarifs inadmissible.
Il y a encore 300 000 internautes qui sont en bas débit comme moi 20Kbits une Honte.

Le bas débit n’est plus compatible avec internet actuel.
Nous sommes restés en bas débit parce que nous n’avons pas les moyens de payer les solutions alternatives onéreuses.
Merci Mesdames Messieurs les législateurs de légiférer le plus vite possible de façon à effacer ces injustices.
il faut à débit égal tarifs égal et sans quotas pour tous,
quel que soient les supports utilisés

Les solutions hertziennes ne sont pas adaptées à L’nternet fixe pourquoi?
Dans un trés proche avenir on aura besoin de débit de 100 Mbits voire 1 Giga.
Or le domaine des ondes n’est pas extensible au delà d’une certaine limite, plus on mettra d’internautes et plus la bande passante diminuera.
Je voudrai que l’on m’explique comment loger un nombre important d’internautes avec 1 Gigabits de bande passante pour chacun, avec un support satellite ou Wimax?
Impossible!
Même en admettant des évolution techniques on coincera tôt ou tard.

Il faut par contre réserver ces solutions aux mobiles nos industriel, nos représentants ont besoin de solutions mobiles sans fil, occuper ces fréquences à leur détriment n’est pas la solution.
Alors que pour le fixe la fibre est parfaite.

A parcourir les forums on remarque que certains internautes ne sont pas intéressés par la fibre vu qu’ils ont un débit correct le comble c’est dans ces zones que la fibre est déployé en premier!
Alors que nous Ruraux, ramons avec un ridicule bas débit 20 Kbits ou un triste 512 K.
Peut on comprendre notre désespérance?

La fibre est un grand atout pour redorer l’industrie c’est un investissement d’avenir sûr.
Du travail en perspective pour de nombreux corps de métiers.

Merci encore aux Webs du gévaudan de défendre une cause juste.

11 09 2012
Pierre Ygrié

Merci Michel pour toutes ces précisions
Une interview maintenant …d’Yves Rome, président de l’Avicca et, accessoirement, d’origine lozérienne http://www.arcep.fr/index.php?id=11462.
.Décidément la « bête » a plusieurs tètes !

14 09 2012
websdugevaudan

Fleur Pellerin à Ruralitic
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/09/13/fleur-pellerin-promet-le-tres-haut-debit-pour-tous-en-2022-malgre-de-nombreux-defis_1760147_651865.html

http://www.zdnet.fr/actualites/tres-haut-debit-fleur-pellerin-accelere-le-calendrier-mais-leve-le-pied-sur-la-fibre-optique-39782519.htm

http://auvergne.france3.fr/info/aurillac–fleur-pellerin-explique-ses-projets-75428566.html

Il ne reste plus qu’à mettre une date d' »extinction » du réseau cuivre ( déc 2022 par exemple) pour provoquer un « électrochoc pédagogique » et se mettre à bosser sérieusement tous ensemble(etat,opérateurs, collectivités locales, parlement, citoyens)!!

14 09 2012
14 09 2012
websdugevaudan

Pour le président de l’Avicca il y a trois conditions à réunir pour atteindre l’objectif d’une généralisation du très haut-débit en dix ans: 1-l’investissement, 2-l’investissement 3- l’investissement.
http://www.e-alsace.net/index.php/tribune/detail?newsId=151
Les collectivités, elles, s’organisent !
http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250264180724&cid=1250264179652

14 09 2012
Michel12

Le couperet est tombé

Je n’ai pas eu le temps de tout lire mais on en est au même point je dirai même pire.
Les bas débistes comme moi doivent être complètement retourné.
Le 3 Mb pour tous pour 2017 alors qu’on disait 2012!!!!
Mais il y est maintenant! on va nous dire payé messieurs dames puisque vous êtes en zones blanches!!!! vous avez le satellite!!!
Prix le double +Quotas merci!!
On veut mettre la 4 G alors que même les portables TEL ne passent pas partout!
Et la 4G quotas aussi!
Si vous ne pouvez pas mettre la fibre à chaque habitation en Zone Rurale installé et fibré au moins les NRA-ZO en prevoyant les extensions futures pour fibrer chaque habitation.

Si vous ne pouvez monter au trés au débit assez vite ce que l’on peut comprendre ne laissez surtout pas dans le désarroi 300 000 internautes en bas débit et 800 000 qui payent des sommes exorbitantes en leur imposant des solutions Hertziennes peu fiables.
Amenez leur un débit correct par solution filaires.
Ou est l’équité!
A débit égal tarif égal et sans quotas et performances égales pour tout le monde, point barre.
ON va nous faire avaler la couleuvre des SDTAN (Aveyron 25 % du territoire pour toujours en zone blanche)
Les bras m’en tombe.

15 09 2012
websdugevaudan

Très haut débit : Fleur Pellerin accélère le calendrier mais lève le pied sur la fibre optique
http://www.zdnet.fr/actualites/tres-haut-debit-fleur-pellerin-accelere-le-calendrier-mais-leve-le-pied-sur-la-fibre-optique-39782519.htm
Alerte ! Sachant que l’égalité des territoires se mesure à l’aune de la qualité des services publics, que la fibre est une occasion historique de permettre l’égalité d’accès aux services publics de demain et de rééquilibrer un tant soit peu la population de notre beau pays , si on admet d’emblée que la campagne peut se contenter de solutions alternatives, j’avoue ne pas très bien comprendre la cohérence de la stratégie gouvernementale .
En Gévaudan la « bête » conserve son « alerte rouge » ! https://websdugevaudan.wordpress.com/
Si l’on veut vraiment l’EGALITE et la JUSTICE il faut :
1-Demander au gouvernement d’annoncer une date butoir de mutation (x) du réseau cuivre vers le réseau optique ( 31 décembre 2022 ?)
(x) comme ce fut le cas pour le passage de la télévision analogique à la télévision numérique. Une telle annonce provoquerait peut-être un « électrochoc pédagogique » bénéfique pour toutes les parties ( opérateurs, élus, citoyens…) !
2-Demander aux élus de se mobiliser pour construire en 10 ans le réseau de télécommunications du 21 ème siècle !
-les parlementaires en donnant aux collectivités locales les moyens de monter des projets (vote d’une loi)
-les élus locaux en commençant à préparer des projets avec les citoyens !
Pour ma part j’écris aux parlementaires et cette initiative ne doit pas être si mauvaise puisque certains blogs amis comme Vivre au pays la relaient http://www.vivreaupays.pro/Br%C3%A8ves/tabid/64/EntryId/1535/PIERRE-YGRIE-A-ECRIT-AUX-DEPUTES.aspx
En même temps d’ailleurs que l’invitation au GRAND CHAPITRE ANNUEL DES TASTE TRENELS
http://www.vivreaupays.pro/Br%C3%A8ves/tabid/64/EntryId/1550/CEST-LE-GRAND-CHAPITRE-ANNUEL-DES-TASTE-TRENELS.aspx où je vais représenter l’illustre confrérie de la pouteille et du manouls dont je suis membre http://www.confrerie-pouteille.com/organig.html
histoire de me rappeler que la ruralité de demain sera le « mariage » du terroir et de l’internet !

16 09 2012
Michel12

J’ai beau lire de nombreux articles mais je n’en trouve aucun qui parle de la remise à plat des SDTAN.
Ce qui veut dire qu’on va apliquer ces plans.

Exemple en Aveyon on aura 24 % du territoire en zone Hertziennes aprés 2025, ce qui veut dire zone tarifaire rouge.
Une fois de plus sortons l’internet fixe de ces solutions Hertziennes.
Laissons ces solutions pour tous ceux qui ont besoin des solutions mobiles, Telephonie, internet mobile pour les représentants et les industriels.
N’allons pas leur bouffer des fréquences (bande passante) il ni en aura pas pour tout le monde.
Pour nous Ruraux amené nous la fibre au répartiteur de chaque village en utilisant la solution des NRA-(MeD) en prévoyant les gaines au bonnes dimensions pour désservir dans une deuxième phase chaque abonné.

17 09 2012
17 09 2012
websdugevaudan

Sondage PCWorld.fr : pour le très haut-débit, vous êtes 78% à vouloir privilégier la fibre optique
Un sondage qui conforte nos convictions !
http://www.pcworld.fr/internet/actualites,resultats-sondage-tres-haut-debit-fibre-optique,531653,1.htm

18 09 2012
websdugevaudan

« Le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné sera la priorité en particulier dans les zones les moins bien servies par le haut débit ADSL » Chiche Madame la Ministre . http://www.jailafibre.eu/index.php/smallnews/detail?newsId=11299&_newsletterjob=20709167
Et rendez vous à ce colloque le 12 décembre ! http://www.jailafibre.eu/index.php/smallnews/detail?newsId=11269&_newsletterjob=20709167

18 09 2012
Michel12

Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd! et je ne dois pas être le seul!
Merci encore aux Webs du Gévaudan pour toutes ces infos.

18 09 2012
websdugevaudan

Et une petite chanson pour enfoncer le clou !

Les campagnes « intelligentes » ont trouvé leur hymne ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2011/09/24/campagnes-intelligentes/

18 09 2012
websdugevaudan
19 09 2012
Michel12

Oui au vue des SDTAN je craignais ce scénario, du moins pour nous en Aveyron.
Et puis il y en a qui poussent pour adopter les solutions Hertziennes.
Quand au VDSL2 l’ARCEP n’a pas donné encore le feu vert.
va -t-on accepter de sacrifier un bon quart de la gamme des ondes courtes pour un système qui ne peut être que transitoire?
Pour la 4G le problème est d’obtenir une couverture parfaite du territoire et ça c’est un casse tête.
Plus on montera en fréquence (nécessaire pour la 4G) et plus la portée des signaux diminuera.
Il faut voir seulement avec les TEL portable le manque de couverture actuel.
Le financement pour la fibre?
est ce que il ne peut pas se faire quelque chose avec les livret A et Le
livret développement durable?
Un livret numérique?
De toute façon il faut que les zones mal déservies (Zones rurales) passent en priorité et trés rapidement à un débit de 5 Mégabits.
Les Urbains ne sont pas beaucoup demandeur ils l’ont déjà, et nous on rame avec du 20 Kbits/s quelle honte!!!!

19 09 2012
websdugevaudan

Très haut débit : Colloque Arcep 25 septembre : http://invitations.arcep.fr/programme.htm recommandé par la « bête » ! https://websdugevaudan.wordpress.com/
Différentes tables rondes autour des deux paliers :
Un premier palier « doit per
mettre une couverture nationale avec des débits minimum de 3 à 5 Mbps. Les opérateurs pourraient compter sur les offres de montée de débit (NRA-ZO,…) pour atteindre cette objectif. Une proposition de loi de sénateurs pourrait néanmoins modifier ce calendrier »
Le second palier « doit permettre de couvrir la France métropolitaine d’ici 2022, au lieu de 2025. Afin d’accélérer le mouvement, le gouvernement compte sur le « mix technologique » : si le plan du précédent gouvernement comptait uniquement sur le FTTH(la fibre optique jusqu’à la maison), l’actuel compte sur le FTTH, la 4G et le VDSL 2 »

Je n’ai pas très bien compris la cohérence avec cette déclaration de Fleur Pellerin « Le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné sera la priorité en particulier dans les zones les moins bien servies par le haut débit ADSL ». http://www.jailafibre.eu/index.php/smallnews/detail?newsId=11299&_newsletterjob=20709167

La « bête » maintient son alerte https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/08/25/tres-haut-debit-alerte-rouge/
car s’il y a la moindre « faille » dans la couverture du pays en réseau optique l’accès égalitaire aux services publics électroniques de demain ne sera plus assuré ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/

20 09 2012
Bernard GARRIGUES

Le débat qui affecte nos milieux depuis l’élection de Hollande me laisse pantois :
1/ La technique FO est nettement moins coûteuse que le réseau cuivre autocommuté avec tout le toin-toin qui va avec. Il paraissait évident en 1990 que les P & T allaient migrer au rythme des amortissements vers la technique FO.
2/ La technique VDSL permet, depuis au moins 10 ans, de distribuer un débit de plus de 20 M/s à au moins 40% des postes fixes. En fibrant les sous répartiteurs (environ 2 milliards d’euros), ce pourcentage atteignait facilement 80% (cf le cas de la Belgique).
3/ Les différents gouvernements qui se succédèrent depuis 1990 ont accepté sans broncher que FT décapitalise : le réseau qui, à l’actif du bilan, comptait pour 33 milliards n’en vaut plus que 19 aujourd’hui. Même le montant du Fonds de modernisation (0,65 milliards par an) que le gouvernement a accepté que FT ponctionne sur nos factures a eu 0 effet sur le maintient de la valeur du réseau. En pratique, Fonds d’amortissement et Fonds de modernisation servent à faire du cash et sont redistribués aux actionnaires (dont 28% à l’Etat).
4/ Il paraît complétement furieux que notre pays ait été capable, en 1975 d’amener un paire de cuivre à plus de 10 km des centraux locaux ne soit pas capable en 2012 de fibrer ces mêmes écarts alors que le PIB national a été multiplie par 8 !
5/ Il paraît complétement aberrant que notre représentation nationale ait été incapable, depuis 22 ans, de fixer le tarif mutualisé qui donne droit à tout citoyen d’avoir accès au THD : à ce jour, il peut être évalué à 475 euros la prise. Ce n’est pas la mer à boire et nettement inférieur à ce que Giscard à demandé aux citoyens pour avoir droit à un poste fixe aussi loin que l’on sont soit du central le plus proche. Pire, tous nos élus qui ont planché sur la question du financement du déploiement de la fibre n’ont même pas eu l’idée de calculer le niveau de participation des usagers acceptable, ni de quelle manière les usagers pouvait mobiliser à leur profit les fonds d’amortissement (à l’exception de Pierre Morel A L’Huissier) de FT et des autres propriétaires de réseaux.
6/ Il est profondément injuste que la majorité du PIB généré par l’économie numérique corresponde à un transfert, plus ou moins clandestin, du revenu des abonnés vers les bénéfices des industriels du net.
7/ Il serait bien étonnant à terme que la partie sans coût des flux internet (en gros, l’utilisation d’une passante abondante) ne devienne pas gratuite pour l’usager. Ou le génie du capitalisme ne serait plus ce qu’il était.

20 09 2012
Bernard GARRIGUES

Mille-excusez-moi :fallait lire « l’utilisation d’une bande passante abondante »

21 09 2012
Michel12

Merci Bernard pour votre commentaire trés explicite.

On se demande si le monde actuel n’est pas en train de reculer, et ce malgré les nouvelles technologies qui sont entre ses mains.
Les anciens avaient une vision des choses avec une tout autre envergure que certains énarques actuel n’ont pas.
Il suffit de prendre un livre technique écrit par un ingénieur de ce qu’on appelle « l’ancien temps » pour comprendre.
Pour moi autodidacte j’ai trouvé dans ces ouvrages une richesse et
surtout une clarté, et une puissance d’enseignement formidable que nous ne voyons plus ou trés rarement.
Le progrés technique à certes avancé, mais l’intelligence de l’être humain à t-elle suivi?

21 09 2012
21 09 2012
websdugevaudan

pour conforter l’intervention de Bernard Joel Mau nous a rappelé hier à Toulon où j’etais à un colloque que, pour le téléphone, invention du 19ème siècle il n’y avait que 6 millions de prises en 1974 et que, dés qu’une décision politique a été prise le chiffre est passé à 20 ou 22 millions en 1980 c’est à dire en 6 ans !!! Conclusion: vouloir c’est pouvoir😉

21 09 2012
websdugevaudan

USAGES : « notre principal risque aujourd’hui c’est de sous évaluer nos besoins de demain » ( André Marcon -Webs du Gévaudan à Marvejols en 2002)
c’est toujours d’actualité ! http://www.planete-plus-intelligente.lemonde.fr/villes/-les-gens-s-emparent-du-numerique-pour-trouver-des-solutions-_a-13-1719.html

22 09 2012
websdugevaudan

Usages…suite :
http://www.paris.fr/accueil/Portal.lut?shortcutUrl=mobilierurbain
Quelques exemples de services publics de proximité innovants, signalés par Jean Pierre Jambes, auteur du livre « «Territoires et numérique les clés d’une nouvelle croissance »(http://www.jpjambes.com/ )

22 09 2012
websdugevaudan

GIX?
Dans la « structuration » numérique de la France en fibre optique ne pas oublier les points d’échange du traffic internet ! http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/a-la-decouverte-de-france-ix-principal-point-d-echange-internet-francais-39782744.htm

22 09 2012
Bernard GARRIGUES

Pierre,

J’ai cru comprendre que tu étais présent à Ruraltic. Je suis curieux de connaître comment est « tombé » de discours de Silicani.

Quant au GIX, il y a des années que je prétends que, si la Lozère veut faire le choix de la puissance du réseau local départemental, elle doit se payer un GIX (à Banassac) et dégrouper tous ses NRA. C’est beaucoup moins cher que de construire l’A75 numérique avec 0 abonnés au bout pour les beaux yeux de FT. Je parlais déjà du modèle RENATER (le réseau internet des universités françaises), en ces temps là : c’est heureux que, d’un coup, tout le monde en parle.

En plus, si le département dégroupe ses NRA, il pourra exiger de FT que le réseau de diffusion soit correctement entretenu et modernisé.

23 09 2012
websdugevaudan

@Bernard,
Oui, j’étais à Ruralitic comme tous les ans….avec mon « sacro saint » panneau qui date de M@rvejols sur Web 2002 (faut pas gâcher chez nous!) …Il est quelque part sous ce lien
http://www.courleuxsansfrontieres.com/Yves-Rome-senateur-de-l-Oise-President-du-Conseil-General-de-l-Oise-President-de-l-AVICCA-reaction-apres_a467.html

Ce que j’ai retenu du discours de JL Silicani? Il a reprécisé le rôle de l’Arcep 1- ce qu’elle ne fait pas: l’Arcep ne fait pas la stratégie  » faire au mieux le travail que la loi nous a confié » … » régulateur sous contrôle du parlement »…. »l’Arcep ne définit pas les objectifs de politique amont » …dont le financement
2- son role par contre est de créer un environnement favorable : articulation privé public neutre
parmi les choses notées »depuis logtemps nous avons relativisé le dogme de la concurrence par les infrastructures »
Après je ne me souviens plus;-)

24 09 2012
Bernard GARRIGUES

Ce que j’aurais aimé savoir, c’est la manière dont le public avait reçu la déclaration de Silicani. Dans la problématique qui nous préoccupe (indépendamment du fait que la concurrence n’est sans doute pas le bon moyen de faire avancer le déploiement de la fibre), l’ARCEP peut être chargée de réguler l’égalité devant la loi des territoires et, au delà, de l’ensemble des citoyens.

24 09 2012
Michel12

Il y a quelques mois j’avais écris à L’ARCEP pour leur demander de faire cesser cette iniquité de débit criante entre zones rurales et urbaines. Le bas débit est encore présent dans beaucoup de zones rurales.
La réponse avait été ceci:
« S’agissant des contraintes économiques, l’ADSL ne relevant pas du service universel, France Télécom est libre de développer en priorité les zones lui permettant un retour sur investissement plus rapide. Les autres opérateurs sont dans la même situation »

Faudrait peut être légiférer pour remettre un peu d’équité, bas débit = 20Kbits/s incompatible avec internet actuel!
je demandais simplement une offre satellite 512 Kbits sans quotas au tarif du bas débit actuel.
Cela aurait permis de sortir du pétrin 300 000 internautes basdébistes.
Je crois quand même savoir que l’état est actionaire à 25 % chez FT ?
Mais non rien à faire!

25 09 2012
Pierre Ygrié

Usages …suite…un article intéressant sur l’éducation
http://www.e-alsace.net/index.php/tribune/detail?newsId=152&_newsletterjob=20937693

25 09 2012
26 09 2012
Pierre Ygrié

Le digital et le mobile seront les principaux vecteurs de croissance d’ici à 2015
http://www.atelier.net/trends/articles/digital-mobile-seront-principaux-vecteurs-de-croissance-2015

26 09 2012
26 09 2012
Michel12

Merci Pierre pour toutes ces infos.
Je vois qu’on tergiverse toujours pareil, et on risque d’aller sur un internet à plusieurs vitesses.
Et nous en zone rurale sur nos routes sinueuses on nous fait rouler en première! on est pas prêt à arriver! à arriver à avoir la fibre !!!

Pour le Mix une fois de plus je ne pense pas me tromper en disant que la meilleure solution est de réserver la fibre à tout ce qui est de l’internet fixe.
Bien développer les réseaux Hertziens et les fiabiliser pour tout ce qui les mobiles
Tel Portable, smartphone, Tablettes , internet mobile etc…
On voit encore beaucoup de territoires mal couvert par la 3G.
Les mobiles ont besoin de ces fréquences n’allons pas leur occuper un spectre de fréquence avec internet fixe.

27 09 2012
Pierre Ygrié

Fibre optique : Laure de la Raudière a tout compris !

http://www.arcep.fr/index.php?id=11457

comme la « bête » d’ailleurs depuis longtemps ! Lors de notre première manifestation en Lozère en 1999 ( Marvejols sur web ) nous avions lancé l’idée de remplacer un jour le réseau de cuivre ( où internet s’est logé comme un « coucou » ! ) par le véritable réseau internet du 21 ème siècle : un réseau en fibre optique ! Depuis 12 ans les Webs du Gévaudan ne cessent de répéter « les mèmes infrastructures partout pour les mèmes services partout » !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2009/11/23/les-memes-infrastructures-partout-pour-les-memes-services-partout/

27 09 2012
Le changement…de réseau, c’est en 2022 ? 2025 ? 20.. ? « Les webs du Gévaudan

[…] etc….Quant à la justice, le réseau optique est le seul, comme je l’ai écrit dans le papier « services publics tous égaux », à garantir une égalité de traitement dans l’accès aux services publics électroniques et […]

13 10 2012
« Maison Fibre France » cherche architecte ! « Les webs du Gévaudan

[…] et publics, existants et surtout futurs. Pour les services publics par exemple ils constituent une opportunité historique d’égalité de traitement entre tous les citoyens, ce qui n’a jamais été le cas (et ne le sera jamais) pour les services « physiques » . Cette […]

16 10 2012
websdugevaudan

L’administration comme plate forme….en Estonie !
http://colin-verdier.com/ladministration-comme-plateforme-une-feuille-de-route/

15 12 2012
Très haut débit : un plan « V.I.F » « Les webs du Gévaudan

[…] L’importance de l’enjeu a été soulignée par tous les participants au congrès FNCCR . Pour Gérard Fauveau  du réseau Pau Pyrénées qui n’a encore que 12000 abonnés FTTH pour 55000 prises installées « le FTTH ne décollera qu’à la condition que l’Etat arrête une date de fin de vie du réseau cuivre, l’une des principales conditions à l’apparition de nouveaux usages ». Mais quand Fleur Pellerin , consciente du problème , annonce que les modalités et le calendrier d’une extinction progressive du réseau cuivre seront précisés après l’expérience de 18 mois à Palaiseau,  Pascal Sokoloff, directeur de la FNCCR , répond « Trop tard, trop restreint, les expérimentations ne doivent pas être limitées à Palaiseau » ! Et comme Fleur Pellerin elle-même estime que « les zones rurales les plus enclavées devront bénéficier du très haut débit pour profiter à plein de l’existence de services distants »je suggère qu’une expérimentation « rurale » soit faite à La Canourgue, en Lozère, siège des Webs du Gévaudan et d’entreprises innovantes telles que Bienmanger.com,  village symbole du « mariage » du terroir et de l’internet alors qu’il est connu par ailleurs pour sa célèbre foire aux célibataires ! Outre les retombées économiques une telle expérimentation permettrait de tester un indicateur d’égalité des territoires, le juste accès aux services publics électroniques ! […]

2 01 2013
Bonne année « lumineuse » ! « Les webs du Gévaudan

[…] au gouvernement de proposer au parlement un projet de loi audacieux qui rende enfin possible l’équité territoriale et au parlement de le voter pour permettre à nos campagnes de participer à la démarche […]

19 01 2013
websdugevaudan

Service publics : tous égaux !
L’équité territoriale implique nécessairement une péréquation nationale , c’est vrai pour la fibre optique mais c’est vrai aussi pour le maintien de services publics physiques comme le rail . La ligne Paris Beziers a contribué à créer des emplois industriels citadins au 19ème siècle en dépeuplant les campagnes, cette même ligne pourrait contribuer à créer des emplois dans « dépeuplant » les villes au bénéfice des campagnes ! l’économie numérique est le principal vecteur de croissance et de création d’emplois dans le monde . Nos territoires du sud du massif central pourraient devenir accueillants à des citadins en mal de campagne s’ils étaient plus accessibles !
Dans l’économie numérique on peut travailler de n’importe où, le train étant devenu un lieu de travail comme un autre . Si « on ne parvient pas à réunir les 3 régions concernées pour parler du train » (Guy Durand)peut-être pourrions nous les réunir pour élaborer ensemble un Plan Interrégional de Développement de l’Economie Numérique ( PIDEN)à partir d’un atout commun, la fibre optique de l’A75 qui pourrait irriguer toutes les localités voisines pour peu que nous le voulions ensemble ! Nos territoires équipés en infrastructures de communication modernes attirerait des télétravailleurs qui pourraient continuer à travailler en se rendant à Paris dans un train dont des compartiments seraient aménagés pour télétravailler
En 2008 j’avais lancé l’idée d’A75 autoroute du télétravail . https://websdugevaudan.wordpress.com/2011/11/02/l%E2%80%99a75-%C2%AB-autoroute-du-teletravail-%C2%BB-une-idee-qui-fait-son-chemin-%E2%80%A6/ Je lance aujourd’hui l’idée de « train du télétravail » ! avec en tète cettepensée de Shopenhauer à laquelle je m’accroche désespérément : « toute idée innovante chemine en 3 étapes :1-elle est ridiculisée 2- elle subit une forte opposition 3 –c’est une évidence pour tout le monde ! »

12 02 2013
La fin d’un tabou …et le retour de la confiance ? « Les webs du Gévaudan

[…] : la saturation des réseauxactuels ,l’égalité d’accèsdes citoyens en particulier pour les services publics,la nécessité d’avoir les mêmes structures partout pour obtenir une non discrimination dans […]

21 02 2013
Ruralité : Attention danger ! « Les webs du Gévaudan

[…] la saturation des réseaux actuels ,l’égalité d’accès des citoyens en particulier pour les services publics,la nécessité d’avoir les mêmes structures partout pour obtenir une non discrimination dans […]

14 03 2013
Energie numérique …et transition énergétique ! | Les webs du Gévaudan

[…] cœur de la démarche vers l’égalité des territoires. C’est une opportunité historique d’accès non discriminatoire aux services publics électroniques et de mettre de l’intelligence non seulement dans les réseaux mais dans tous les territoires […]

2 04 2013
la Santé….porte d’entrée du très haut débit en zone rurale ! | Les webs du Gévaudan

[…] la saturation des réseaux actuels ,l’égalité d’accès des citoyens en particulier pour les services publics,la nécessité d’avoir les mêmes structures partout pour obtenir une non discrimination dans […]

13 09 2013
Complainte pour une « optique ficelle » ! | Les webs du Gévaudan

[…] on est isolé plus les « besoins numériques » sont importants, en particulier en matière de services publics,  indicateur de base de l’EGALITE des territoires. Parmi ces services publics la SANTE, porte […]

17 09 2013
Très haut débit : le mouvement est engagé dans les territoires ruraux | Les webs du Gévaudan

[…] Services publics: tous égaux ! 2012 […]

4 10 2013
Numérique : la Lozère « bouge » ! Continuons ! | Les webs du Gévaudan

[…] que nous avons, avec le numérique, une opportunité historique d’avoir un accès égalitaire à tous les services publics électroniques  qui, pour l’essentiel, restent à créer ! L’article du blog  « Très haut […]

25 11 2013
Très haut débit : Attention (feuille de) route glissante | Les webs du Gévaudan

[…] pour les services vitaux, à commencer par la santé , l’éducation , et l’ensemble des services publics . (x) Le cours en ligne d’Andrew Ng a été suivi en 2012 par 100000 étudiants ! Pour […]

1 12 2013
Très haut débit : routes « verglacées » en montagne ! | Les webs du Gévaudan

[…] ce S.E.E.S ruralité (Santé Education Economie Services )  le point d’étape de la feuille de route du très haut débit prévu en février 2014 doit […]

1 12 2013
Très haut débit: routes«verglacée»en montagne ! | Les webs du Gévaudan

[…] ce S.E.E.S ruralité (Santé Education Economie Services )  le point d’étape de la feuille de route du très haut débit prévu en février 2014 doit […]

9 01 2014
Bonne année « numérique » | Les webs du Gévaudan

[…] ervices de proximité : Les services électroniques de proximité, qui jalonnent notre vie de tous les jours, sont d’autant plus importants que, dans les […]

26 03 2014
Un « référent numérique » dans chaque conseil municipal ? | Les webs du Gévaudan

[…] l’accès aux services publics nous avions écrit un papier « Services publics tous égaux »  https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/ […]

17 05 2014
Votons pour ….une Europe numérique ! | Les webs du Gévaudan

[…]  Pour faire du  « continent de la non croissance » un continent où l’on crée des emplois pour les jeunes il faut impérativement, à mon point de vue, investir dans  des « fondations numériques » condition d’innovation, donc de création d’emplois dans tous les domaines à commencer par les services vitaux (S anté E ducation E nergie S ervices de proximité)  […]

10 07 2014
Numérique : Audace citoyens ! | Les webs du Gévaudan

[…] proximité), ce qui ne nous empêche pas, nous, ruraux, de demander une égalité territoriale …comme si ces services n’étaient pas le socle de cette égalité ! . Nous ne sommes pas à un paradoxe près ! A nous ,citoyens, de multiplier les échanges […]

20 08 2014
Rurali..tic..tac..tic..tac.. | Les webs du Gévaudan

[…] le « fossé » entre les paroles et les actes dans de nombreux domaines à commencer par celui de l’accès aux services publics, fondations du « vivre ensemble »  . Le rapport sur l’hyper ruralité d’Alain Bertrand, […]

29 08 2014
Aur(x)illac sur web ! | Les webs du Gévaudan

[…] attendre ! Une vraie révolution sociétale serait de permettre à chaque citoyen d’avoir un ACCES EGALITAIRE aux SERVICES PUBLICS NUMERIQUES  En 2010 nous nous interrogions sur ce que des territoires ruraux pouvaient apporter à la France […]

14 09 2014
L’ hyper-ruralité « dans » la future loi numérique ! | Les webs du Gévaudan

[…] on l’entend dire parfois ! Dans une « république numérique » les ruraux doivent être des citoyens à part entière et non des « sous-citoyens ». La fibre optique,seule capable de prendre en compte toutes les […]

9 11 2014
Lozériens, c’est le moment de «bouger » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Services publics: tous égaux ! […]

18 12 2014
Bonne année numérique ! | Les webs du Gévaudan

[…] place « physique » doivent avoir la même « place numérique » pour avoir un égal accès aux services publics électroniques dont le développement sera […]

12 01 2015
dj hire sydney

dj hire sydney

blog topic

9 04 2015
La république numérique n’est pas pour demain ! | Les webs du Gévaudan

[…] des services publics physiques ont le plus besoin d’un accès au moins égalitaire aux services publics électroniques de demain . Le « meilleur  » du numérique pourrait leur permettre cet accès .2- […]

22 07 2015
Numérique : La « lanterne rouge » sur le podium ? | Les webs du Gévaudan

[…] qui enterrerait définitivement le bel objectif d’égalité d’accès aux services publics électroniques de demain !  et le potentiel d’innovation de nos […]

24 08 2015
Pierre Ygrié

Pourqoui l’égalité d’accès aux services ? Pour l’égalité des gens , pour attirer à la campagne des gens qui viendront « produire » et pas seulement consommer ! http://www.courrierdesmaires.fr/52634/ce-qui-compte-ce-nest-pas-legalite-des-territoires-mais-legalite-des-gens/?utm_source=newsletter-cdm&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter-24-08-2015

16 09 2015
Construisons ensemble la république numérique ! | Les webs du Gévaudan

[…] rurales ( zones où le réseau cuivre est le plus défaillant et où les citoyens sont le plus éloignés des services « physiques » ) en leur permettant de dégager des marges exclusivement réservées contractuellement au fibrage […]

18 10 2015
claude Boissiere ( Webs du Gevaudan)

l’égalité ville / campagne est une exigence républicaine, c’est la même nécessité que ce que l’école l’a été en son temps.Il faut se rappeler que l’école obligatoire c’est la conséquence de l’imprimerie et la nécessité de savoir lire ( écrire et compter).Comme l’a démontré le rapport du Sénat ( rapport Trégouet) internet et l’imprimerie =diffusion du savoir ( si on sait lire)……école et maintenant réseau.

19 10 2015
Loi numérique : la Lozère s’est bien battue. Attendons la suite ! | Les webs du Gévaudan

[…] -ce sont ceux qui sont le plus éloignés des services publics « physiques » qui auront demain le plus besoin de services électroniques en téléprésencehttps://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/ […]

8 11 2015
websdugevaudan

nov 2015 Saisir une administration par voie electronique c’est maintenant possible ! https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A10126

25 01 2016
La couverture numérique parent pauvre de la loi numérioque ! | Les webs du Gévaudan

[…] permettre à chaque citoyen d’avoir accès de façon égalitaire et non discriminatoire aux services publics électroniques de demain à commencer par celui, essentiel, d‘accès aux soins […]

18 02 2016
Le réseau cuivre est(presque…)mort ! Vive la fibre ! | Les webs du Gévaudan

[…] seule chance de maintenir un minimum d’égalité citoyenne entre ruraux et urbains  , que ces services électroniques devaient être particulièrement performants. Pour ne prendre que l’exemple de la santé, l’ACCES équitable à la SANTE de demain passe […]

29 04 2016
Internet : 2 réseaux pour un même droit ! | Les webs du Gévaudan

[…] de remettre un minimum d’égalité entre ruraux et citadins. Dans un article de 2012 « Services publics tous égaux » , nous écrivions « la télé présence est au cœur des services publics électroniques de […]

16 09 2016
Réseau filaire : Attention danger ! | Les webs du Gévaudan

[…] Plus on est éloigné des services « physiques » plus les services électroniques doivent être performants. Nous avons martelé cette «évidence» à maintes reprises et plus particulièrement dans un papier de 2012 intitulé « services publics tous égaux » […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :