Très haut débit : Attention (feuille de) route glissante

25 11 2013

Le 20 novembre  au Digiworld Summit de l’Idate à Montpellier Antoine Darodes, directeur de la mission Très haut débit, a fait le point des avancées de la feuille de routetrès haut débit , avancées saluées par le dernier congrès des maires de France .Il a également  rappelé le choix fait par le gouvernement pour fibrer la France , à savoir s’appuyer sur l’existant , c’est-à-dire ce qui a déjà été engagé dans ce domaine tant par les opérateurs que par les collectivités locales dont la compétence en aménagement numérique a été reconnue par la loi de 2004. Ce choix n’est pas neutre . On aurait pu tout aussi bien « oublier » l’existant et repartir à zéro pour construire un réseau national dans le cadre d’une tout autre organisation avec, entre autres, un opérateur national unique, solution soutenue depuis toujours par les Webs du Gévaudan..Ce choix, qui aurait dû, selon nous, être fait dès le départ par les gouvernements  précédents, devenait  sans doute plus difficile au fur et à mesure  de l’avancée de la fibre ? N’empêche, il n’a pas été fait et…il faut faire avec ! ….avec ses avantages et ses inconvénients ! Les avantages paraissent évidents ( ne pas « poubelliser » ce qui a été fait ) , les inconvénients sont plus subtils. Ils n’en sont pas moins réels et méritent un minimum de clarification. Le présent article n’a pour ambition que de poser les premiers « panneaux indicateurs »  des dangers potentiels d’une feuille de route qui a certes le grand mérite d’exister et d’être « pilotée » par une équipe compétente et dynamique mais qui, pour l’instant, reste très « glissante » !

1-DIRECTION : TOUS FIBRES !

La « direction » a été clairement annoncée et nous nous en sommes réjouis en son temps : remplacerle réseau de cuivre par un réseau en fibre optique. Reste à dater l’extinction du cuivre comme on avait daté en son temps l’extinction de la télévision analogique. La non datation de la fin du cuivre « amoindrit », en dépit des grands discours, la motivation des opérateurs ….et c’est bien naturel puisqu’ils font l’essentiel de leur business avec le cuivre ! Dans son discours lors du dernier congrès des maires de France Fleur Pellerin  acte une extinction du cuivre mais « progressive  et  dans un calendrier qui sera précisé après l’expérimentation de Palaiseau soit au 2nd semestre 2014 ». Nous ne reviendrons pas ici sur la nécessité d’une prise optique dans chaque foyer pour alimenter un compteur d’énergie numérique / auquel chaque citoyen pourra s’abonner en fonction de ses besoins …..et ces besoins vont augmenter de façon exponentielle, en particulier, dans les zones rurales, pour les services vitaux, à commencer par la santé , léducation , et l’ensemble des services publics . (x) Le cours en ligne d’Andrew Ng a été suivi en 2012 par 100000 étudiants ! Pour obtenir un public aussi large à l’université Standford il lui aurait fallu enseigner ce cours pendant deux siècles et demi!« 

2-ATTENTION  à la CONFUSION !

La confusion « très haut débit/fibre optique » a toujours été entretenue inconsciemment  ou consciemment selon la stratégie du moment : fibre optique pour tous ( le vrai très haut débit) lorsqu’il s’agit de montrer la volonté d’une égalité de traitement pour chaque citoyen ( objectif incontournable !), « ouverture » à des technologies alternatives lorsqu’on réalise qu’on aura du mal à tenir l’objectif annoncé ! C’est ainsi que l’objectif  « très haut débit pour tous en 2022 »  a été « dégradé »  en un objectif en 60% de foyers fibrés en 2020, les autres étant traités par des technologies alternatives dont chacun sait qu’elles sont nettement moins performantes. On peut ainsi continuer à parler de très haut débit pour tous en 2022 ! Que les choses soient claires ! Il est normal de doter des territoires reculés de solutions alternatives en « attendant » la fibre. Encore faut-il que ces solutions ne soient pas qualifiées de « très haut débit », qu’elles ne retardent pas la fibre et qu’elles ne soient en aucun considérées comme des investissements structurants. Le satellite parait être le prototype de ce type de solution provisoire destinée à apporter du haut débit à des territoires encore en bas débit et inaccessibles à la fibre à court terme.

3-ATTENTION au SOUS INVESTISSEMENT !

Stéphane Richard avait déjà évoqué ce risque  au Digiworld 2011. En 2013 le président de SFR est encore plus « tranchant » ! : les marges des opérateurs diminuent : le marché a certes augmenté en volume mais le chiffre d’affaires, lui, est désespérément stable, une première dans le domaine des télécoms.Tous s’accordent pour parler de crise, un paradoxe quand on sait que les volumes augmentent, eux, de 6%, chiffre qui ferait pâlir d’envie  la plupart des secteurs ! .Même si le président de l’Arcep ne semble pas partager ces inquiétudes le problème parait réel. En clôture du colloque Jacques Attali enfonce le clou en pointant la principale cause non seulement du mal français mais européen « en acceptant de donner la priorité à la règle de la concurrence on a fait des européens des consommateurs et non des producteurs …une catastrophe ! » Et d’ajouter «  tant qu’on ne donne pas les moyens d’investissement aux opérateurs on se prépare au suicide ! ». Au rythme actuel des investissements, en dépit des efforts récents tant des opérateurs que des collectivités, l’objectif de 60% de couverture peut être reporte de 2020 à 2030 ! La « route »vers l’objectif final (100 % fibrés !) risque d’être longue, trop longue y compris en comparaison avec des pays auxquels on ne pense pas au prime abord !  Et pourtant Dieu sait s’il y a urgence à fournir à tous les territoires français un « terreau numérique » où pousseront  les idées nouvelles dans tous les domaines et singulièrement, pour les zones rurales, dans le secteur santé 

4-ATTENTION  au maintien de  l’EQUILIBRE !

L’équilibre entre les deux grands constructeurs des réseaux ( les opérateurs et les collectivités territoriales) est la pièce maîtresse du choix gouvernemental. Mais, jusqu’ici du moins, l’équilibre est instable tant les opérateurs nationaux « ‘hésitent » ( le mot est faible !)  à proposer leurs services sur les RIP ( réseaux d’initiative publique) Les choses seront clarifiées, du moins sur le papier par un conventionnement systématique État, collectivités et opérateur d’ici la fin de l’année 2013 dans tous les territoires où des projets de collectivités sont en train d’avancer, ce qui est le cas un peu partout en France depuis l’annonce de la feuille de route: Alerte donc aux collectivités qui n’ont pas encore présenté de projets ….et aux services de l’Etat chargés de les traiter !

5-ATTENTION : Risque de « BALKANISATION » des RESEAUX !

Un réseau construit par un opérateur unique aurait eu le (grand) mérite d’être homogène sur l’ensemble  du territoire, homogénéité indispensable pour assurer un « service sans couture »  ( expression « martelée » par les principaux intervenants du Digiwolrd) à chaque citoyen. Lorsque plusieurs opérateurs interviennent, comme c’est le cas, les risques d’hétérogénéité sont évidents. Dans l’article « Maison Fibre France cherche architecte…désespérément !  » nous insistions sur ce point essentiel en posant (et en répondant à) la question « les réseaux en fibre optique devront donc être « top qualité . Est-ce le cas pour les réseaux actuels ? A l’évidence non ! et il ne pouvait pas en être autrement puisqu’il n’y a jamais eu de cahier des charges commun aux constructeurs de réseaux (opérateurs et collectivités) ! c’est un peu comme si, pour construire un immeuble,chacun construisait son appartement à sa façon sans avoir une vision globale de l’immeuble ». Antoine Darodes, bien conscient de cet inconvénient majeur, insiste « lourdement », avec raison sur l’importance d’avoir un écosystème stable , objectif que l’on n’atteindra que par de la SOLIDARITE  de la MUTUALISATION et de l’HARMONISATION ! Vaste programme tant à l’échelon local que national !

Nous pourrions encore « baliser » la route du très haut débit avec d’autres « panneaux ». Nous nous contenterons d’en poser un autre, un dernier…..pour les zones rurales

ZONES RURALES :  ATTENTION  DANGER !

Quand on lit, parmi les réactions à la présentation du plan très haut débit au congrès des maires « Un élu a bien souhaité que les aides prises en compte pour les zones de montagnes « soient plus significatives », mais sans relais dans l’assistance.»on prend conscience du chemin à parcourir pour que les membres de l’association des maires de France acquièrent une « culture » rurale !

Ce « SOS » concerne le niveau national mais aussi les collectivités locales. Sans parler des moyens financiers la plupart n’ont pas les moyens humains pour préparer des projets, faire participer les citoyens ( participation indispensable pour que l’ensemble d’un territoire s’approprie les projets) et « comprendre » les enjeux. Le groupe de travail TIC de l’AM, présidé par Pascale Luciani Boyer, « amie » des Webs du Gévaudan, a fait des propositions pour promouvoir la culture numérique dans lescollectivités :

. C’est la culture numérique qui, à l’avenir, fera la différence entre les territoires. Les prochaines élections constituent  une vraie opportunité pour montrer aux futurs maires comment le numérique peut les aider. Pour les élections municipales un jeune lozérien propose même un panel de services numériques auxcandidats ! Mais il y a maire… et maire !  Il  est difficile de demander aux 185 maires de Lozère de s’approprier le numérique comme son « collègue » d’une grande ville. Dans le cas d’une hyper ruralité  comme la Lozère (77000 habitants) la compétence ne peut être qu’au niveau du département. C’est à ce niveau qu’il faut « corser » le service TIC ( 4 personnes au CG de la Lozère…contre 180 pour les services d’aménagement « physique »!…. comparaison incongrue certes mais révélatrice ). Ce n’est qu’en se dotant de moyens humains adaptés et d’’une ingénierie de haut niveau que les territoires ruraux  parviendront à relever le défi de faire de nos pays des « campagnes intelligentes » !  

Les défis sont énormes. Pour bien les relever il nous faut changer de paradigme ! La connaissance a toujours été l’apanage des forts. Avec le numérique les choses changent radicalement. L’adage « qui possède l’information possède le pouvoir » est toujours vrai …à ceci près que l’information est maintenant partout. Associer les citoyens est aujourd’hui un impératif ! La réussite passe par le dialogue et le partage d’informations. Pour leur part la ministre de l’économie numérique et le directeur de la mission très haut débit, omni présents à l’écoute des opérateurs et des collectivités donnent l’exemple. 

Dans nos campagnes c’est maintenant aux décideurs locaux de prendre le relais pour lancer ensemble, avec leurs populations,un S. E. S  Ruralité ! (x)

(x)  S anté  ducation (mais aussi E conomie, Emploi, E nvironnement ) ervices de proximité 

Auxillac le 25 novembre 2013

Pierre Ygrié 


Actions

Information

31 responses

26 11 2013
zablo

Cher Pierre, tu le sais, les dés sont bien trop pipés. Le politique a définitivement laissé les clés de la boutique au marché. Il faudrait maintenant tout oublier et reprendre une page blanche en tenant compte du nouvel état du monde.

Pas d’amertume surtout pas… Juste reprendre la main en innovant sur le plan non technologique (celui de l’organisation), pour induire une véritable relation de compagnonnage consciente entre les utilisateurs et les objets technologiques.

Cela suppose de penser un monde « sans opérateurs », du moins dans l’acception courante du terme « opérateur ». Je ne sais si cela est possible mais je sais que c’est nécessaire.

Nous devons nous y employer chaque jour puisque, comme disait Guillaume d’Orange (le bien nommé !) : Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer🙂

26 11 2013
websdugevaudan

J’aime bien Guillaume Porte…je veux dite Bill Gates…mais je m’égare… Restons à Guillaume d’Orange !.J’aime bien Sénèque aussi lorsqu’il dit « ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas que c’est difficile »

Ne désespérons pas ! Les idées peuvent « pousser » partout comme ICI en Lozère…cette petite idée http://2014-2020.fr/
qui, dans les temps électoraux à venir, peut faire son petit bout de chemin …pour peu qu’on l’arrose » !

Et pour nous aider à y croire gardons à l’esprit ce qu’écrit Shimon Peres ( 90 ans !) en conclusion de son dernier livre (co-écrit avec Jacques Attali) « Voilà pourquoi je préfère vivre et mourir optimiste au lieu de gâcher mon existence ( et celle des autres) en cultivant une amertume insipide jusqu’au bord de la tombe  »

Tout un chacun peut participer à la promotion d’une culture numérique des élus locaux http://www.lagazettedescommunes.com/208035/promouvoir-la-culture-numerique-dans-les-collectivites-les-propositions-du-groupe-de-travail-tic-de-lamf/ Qu’on se le dise !!

27 11 2013
websdugevaudan

Actualités de l’AVICCA
Discours du président : un Lozérien ! ‘Yves Rome est originaire de Marvejols !)
http://www.avicca.org/Discours-d-ouverture-d-Yves-ROME.html
Le rôle de chacun dans l’aménagement numérique du territoire
http://www.avicca.org/Communique-Des-regroupements-pour.html
L’extinction du cuivre
http://www.avicca.org/Extinction-du-cuivre-premiere.html
L’attitude des opérateurs
http://www.avicca.org/Communique-Les-operateurs.html
Le rythme d’accroissement de la fibre…revu à la baisse !!

http://www.avicca.org/Le-rythme-annuel-d-accroissement.html
Décidément la route est bien « glissante »….surtout pour les collectivités locales rurales qui ont désormais la responsabilité de l’aménagement numérique de leur territoire mais auxquelles on n’a pas appris à conduire😉

27 11 2013
websdugevaudan

Encore une initiative lozérienne ! Dans le cadre de la « pédagogie » des élus au numérique http://2014-2020.fr/la-presse-en-parle/ Candidats aux élections, écoutez ! vous « crie »la « bête »😉
et contactez Cédric ! http://2014-2020.fr/

27 11 2013
websdugevaudan
27 11 2013
websdugevaudan
27 11 2013
websdugevaudan

Petite réflexion sur la necessaire participation des citoyens pour comprendre « où nous allons » ?
Qui possède l’information possède le pouvoir et les gens qui ont le pouvoir ne décident pas spontanément de le partage r ! Cette petite causerie entre « cousins » peut nous aider à réfléchir,-) https://www.youtube.com/watch?v=73PVOZugbLo

28 11 2013
Bernard GARRIGUES

Ben oui. Tu t’es peut-être rendu compte que, depuis l’élection de Hollande, tous les copains qui diffusaient leurs idées sur le net avaient disparu des écrans radar. Pour une raison évidente : chaque fois que tu mets une (bonne) idée sur le net, les officines de l’ultralibéralisme la recueillent précieusement afin de mettre au point la rustine qui permettra de l’interdire en protégeant le cash des industriels du net. Disons que chaque fois que les gens normaux dépensent 1 € d’humanisme, l’économie financière dépense 1000 € de croque-en-jambes. Je suis comme Olivier : je n’ai pas trouvé de parade à ce processus pervers qui tend à se généraliser sur toutes les questions.

28 11 2013
Bernard GARRIGUES

Toi le premier tu vas téter le lait empoisonné de l’IDATE : le bureau international qui a dépensé le plus de matière grise afin de transformer un réseau gratuit par construction (IP) à machine à cash par implantation d’un péage dans tous ses recoins

28 11 2013
websdugevaudan

Jean Michel Billaut, ami des Webs du Gévaudan , classé 17 ème dans la catégorie des influenceurs sociétaux du web français. Bravo ! la « bête » est fière, elle qui l’a reçu chez elle, rue des Webs à Auxillac😉
http://www.europe1.fr/Infos/France/Top-100-influenceurs/

28 11 2013
websdugevaudan
28 11 2013
Bernard GARRIGUES

Le SDTAN de l’Aveyron me laisse songeur : à son prix de la prise, le réseau national vaudrait 162 milliards d’euros ; or, il est porté au bilan de FT pour environ 20 milliards. Chercher l’erreur !!! Nous approchons les élucubrations de la sénatrice fofolle de 2011 … Les aveyronnais nous avaient habitués à plus d’esprit pratique et de retenues dispendieuses.

28 11 2013
websdugevaudan
28 11 2013
29 11 2013
30 11 2013
websdugevaudan

Si vous avez un peu de temps et que vous etes motives pour vous creuser les méninges voici un article sur l’ « Internet » qui décape…mais attention ! faut s’accrocher😉 http://www.slate.fr/monde/80483/nous-avons-tue-notre-internet

1 12 2013
Très haut débit : routes « verglacées » en montagne ! | Les webs du Gévaudan

[…] ce (presque) début d’hiver la (feuille de) route, déjà « glissante »  est devenue carrément « verglacée » en zones rurales si j’en juge par ce que […]

1 12 2013
Très haut débit: routes«verglacée»en montagne ! | Les webs du Gévaudan

[…] ce (presque) début d’hiver la (feuille de) route, déjà « glissante »  est devenue carrément « verglacée » en zones rurales si j’en juge par ce que […]

26 03 2014
Un « référent numérique » dans chaque conseil municipal ? | Les webs du Gévaudan

[…] Très haut débit: routes«verglacées»en montagne ! ; Ruralité : Attention danger ! ; Très haut débit : Attention (feuille de) route glissante ;  La fin d’un tabou …et le retour de la confiance ?; Complainte pour une « optique ficelle […]

10 07 2014
Numérique : Audace citoyens ! | Les webs du Gévaudan

[…] perturbatiobns de la réforme territoriale annoncée. Pour les zones rurales, comme la feuille de route nous parait de plus en plus « glissante » !   il est peut-etre encore temps de (re) poser les ( vieilles) questions qui fâchent  Les […]

20 08 2014
Rurali..tic..tac..tic..tac.. | Les webs du Gévaudan

[…] les difficultés, on ne peut pas baisser les bras . Je continue donc à dire « Attention danger ! routes glissantes  et même verglacées en montagne » […]

14 09 2014
L’ hyper-ruralité « dans » la future loi numérique ! | Les webs du Gévaudan

[…] » des réseaux, indispensable non seulement pour des raisons d’économie mais aussi pour des raisons d’homogénéité,est une idée plutôt « évidente » qu’innovante et ne mérite donc pas de « subir » le […]

9 11 2014
Lozériens, c’est le moment de «bouger » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Très haut débit : Attention (feuille de) route glissante […]

18 12 2014
Bonne année numérique ! | Les webs du Gévaudan

[…] Je l’écrivais déjà il y a 5 ans  ! Depuis le plan France très haut débit a certes permis de lancer de façon significative le fibrage du territoire Un tabou est tombé,  Mais plus la couverture de territoire en fibre optique avance (enfin !) plus se créera une nouvelle fracture territoriale entre les « fibrés » et les « non fibrés » .Le dernier papier du blog des Webs du Gévaudan ne fait que confirmer tous les articles écrits jusqu’ici .Qui plus est les nombreux commentaires du dernier article du blog de JeanPierre Jambes, sont très instructifs pour ceux qui souhaitent comprendre tout à la fois la « simplicité » de la problématique ( les ruraux seront à terme des sous citoyens si nous laissons les choses en l’état ) et son extrême complexité « entretenue » plus ou moins consciemment depuis des années ! Dans le cadre actuel la couverture numérique des territoires ruraux ( et même certains péri urbains) sera en peau de léopard , aggravant de ce fait la fracture numérique territoriale ! Il ne peut pas en être autrement ! Dans le cas de mon département par exemple, lorsque la Lozère va lancer son RIP (Réseau d’Initiative Publique) (hors Mende qui doit être couvert par Orange) peut-on imaginer une seconde que les opérateurs vont se précipiter pour capter 25 000 abonnés du territoire ? Cette « fracture numérique » peut même exister à l’intérieur des zones fibrées selon que l’opérateur aura installé chez l’habitant une seule fibre ou deux fibres ( une fibre pour le TriplePlay des opérateurs Grand-Public, une fibre pour « les autres services », dont le Service Public). J’avais déjà pointé ces risques d’hétérogénéité des réseaux […]

4 10 2015
Loi numérique:On attend quoi pour participer ? | Les webs du Gévaudan

[…] Où est l’homogénéité (indispensable)  ? Nous avons toujours insisté sur ce point crucial comme ici en 2013 https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/11/25/tres-haut-debit-attention-feuille-de-route-glissante… […]

29 10 2015
Très Haut Débit : l’erreur est toujours « initiale » ! | Les webs du Gévaudan

[…] de montée en débit susceptibles de freiner l’objectif fibre. » Deux papiers de 2013 (Attention (feuille de) route glissante et routes«verglacées»en montagne ! ) sont également toujours […]

18 02 2016
Le réseau cuivre est(presque…)mort ! Vive la fibre ! | Les webs du Gévaudan

[…] lumineuse et campagnes obscures » , mais aussi dans des papiers plus anciens comme « routes glissantes » en montagne, voire […]

25 03 2016
Numérique et Ruralité : la loi de la dernière chance ? | Les webs du Gévaudan

[…] l’attention des décideurs sur cette erreur « initiale » . En 2013 les routes étaient glissantes voire verglacées ! Elles le sont toujours aujourd’hui ! Nous pointions à l’époque […]

7 04 2016
La fracture numérique va s’aggraver dans les zones rurales sauf si ?? | Les webs du Gévaudan

[…] doit aller jusqu’au bout de la stratégie qu’il a lui même choisie. Il y en avait une autre peut-être plus pertinente mais c’est trop tard ! Il doit « graver » dans la loi une égalité d’accès pour […]

7 04 2016
La fracture numérique va s’aggraver dans les zones rurales…sauf si ? | Les webs du Gévaudan

[…] doit aller jusqu’au bout de la stratégie qu’il a lui même choisie. Il y en avait une autre peut-être plus pertinente mais c’est trop tard ! Il doit « graver » dans la loi une égalité d’accès pour […]

7 04 2016
La fracture numérique va s’aggraver dans les zones rurales sauf si ? | Les webs du Gévaudan

[…] doit aller jusqu’au bout de la stratégie qu’il a lui même choisie. Il y en avait une autre peut-être plus pertinente mais c’est trop tard ! Il doit « graver » dans la loi une égalité d’accès pour […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :