Bonne année numérique !

18 12 2014
En 2011 , 2012, 2013 et 2014:  notre association vous avait présenté ses vœux en images !  Cette année, restrictions obligent, je me contenterai de rappeler deux « évidences » !1-La révolution numérique est une opportunité historique pour permettre à La France de demain de « marcher sur deux  jambes » ! 1- des métropoles compétitives…et solidaires 2- des campagnes « intelligentes »(1) 2-Sans décision politique courageuse et sans prise de conscience des enjeux par les citoyens les ruraux resteront les oubliés du très haut débit

Les ruraux « oubliés » du très haut débit ?Je l’écrivais déjà il y a 5 ans  ! Depuis le plan France très haut débit a certes permis de lancer de façon significative le fibrage du territoire Un tabou est tombé,  Mais plus la couverture de territoire en fibre optique avance (enfin !) plus se créera une nouvelle fracture territoriale entre les « fibrés » et les « non fibrés » .Le dernier papier du blog des Webs du Gévaudan ne fait que confirmer tous les articles écrits jusqu’ici .Qui plus est les nombreux commentaires du dernier article du blog de JeanPierre Jambes, sont très instructifs pour ceux qui souhaitent comprendre tout à la fois la « simplicité » de la problématique ( les ruraux seront à terme des sous citoyens si nous laissons les choses en l’état ) et son extrême complexité « entretenue » plus ou moins consciemment depuis des années !
Dans le cadre actuel la couverture numérique des territoires ruraux ( et même certains péri urbains) sera en peau de léopard , aggravant de ce fait la fracture numérique territoriale ! Il ne peut pas en être autrement ! Dans le cas de mon département par exemple, lorsque la Lozère va lancer son RIP (Réseau d’Initiative Publique) (hors Mende qui doit être couvert par Orange) peut-on imaginer une seconde que les opérateurs vont se précipiter pour capter 25 000 abonnés du territoire ? Cette « fracture numérique » peut même exister à l’intérieur des zones fibrées selon que l’opérateur aura installé chez l’habitant une seule fibre ou deux fibres ( une fibre pour le TriplePlay des opérateurs Grand-Public, une fibre pour « les autres services », dont le Service Public). J’avais déjà pointé ces risques d’hétérogénéité des réseaux

Nos vœux pour 2015 : Mobilisation générale des élus…et des citoyens !

1- pour mieux comprendre la problématique et le paradoxe dans lequel on s’enferme
Satisfaire les besoins de court terme ou investir sur l’avenir ?? dilemme permanent des décideurs :  Dans un papier de 2013 j’écrivais  » Si les professionnels, producteurs de services actuellement (entrepreneurs) ou « en devenir »( secteurs santé/éducation entre autres) , sont de plus en plus conscients de la nécessité de la fibre optique ce n’est pas encore le cas des particuliers qui, eux, se contentent le plus souvent de consommer des services accessibles en haut débit (Adsl. Satellite, Wimax…). Dans la ruralité profonde la demande des particuliers ne disposant pas de haut débit est donc simple : avoir enfin du haut débit….pour le très haut débit on verra plus tard !! »Que vont faire les élus, Donner satisfaction à la grande masse, celle qui demande du haut débit et pour laquelle le très haut débit attendra ! CQFD ! et vogue la galère ! .En France le COURT TERMISME est présent à tous les étages ……et le contribuable paye sans coup férir ….je dirais même avec sa bénédiction ! Mais heureusement la « grande masse » évolue et les ruraux prennent peu à peu conscience que sans le remplacement du réseau cuivre vieillissant dont nous affirmons depuis des années qu’il allait exploser par un réseau optique ils seront demain des sous citoyens!
2-pour ne pas louper le coche
le « coche » de la « grande » loi numérique . Pourquoi ne pas proposer, par exemple, d’« obliger » l’opérateur qui a préempté une ou plusieurs villes d’un département (zones AMI) à couvrir, conjointement avec la collectivité territoriale , l’ensemble du département dans le cadre de procédures de subventionnement spécifiques à inventer ! A l’heure où l’on ne parle que d’INNOVATION que n’invente-t-on pas des solutions « innovantes » pour aménager équitablement le territoire ? La concertation en cours n’aborde que très indirectement la problématique des infrastructures ….en droite ligne avec les discours « parisiens » d’après lesquels le problème des infrastructures serait derrière nous et qu’il faudrait dorénavant se concentrer sur les usages !. Bien d’accord pour dire que la réflexion sur les usages, et en particulier les usages vitaux comme la santé est quasi inexistante. Nous sommes les premiers à déplorer cette carence et c’est bien pour tenter d’animer les territoires que nous avons proposé un « référent numérique » dans chaque commune ou conseil communautaire .De là à dire que le problème des infrastructures est derrière nous ? Dans les zones rurales le problème des infrastructures est (de plus en plus) devant nous !
Même dans le cadre de la réglementation actuelle ( modifiée à la marge) des avancées peuvent être faites, telles que permettre l’implantation de Points de Mutualisation dans chaque village ou hameau…du FTTH rural en quelque sorte (Fiber To The Hameau) dont nous parlions déjà en 2010
– le « coche » de l’Europe. Des projets trop « petits » comme celui de la Lozère et d’autres départements ruraux pourront ils bénéficier, dans le cadre de la réglementation actuelle, des centaines de milliards en cours de discussion pour les infrastructures (Télécom , transition énergétique, transport)???
Avec l’impulsion, indiscutable, donnée récemment au numérique tant par la France que par l’Europe l’année 2015 pourrait se présenter, théoriquement, sous des auspices favorables …..mais, paradoxalement, pour les zones rurales le risque se précise …
Ne « fabriquons » pas aujourd’hui des « territoires du futur » et des « territoires du passé » !
Bonne année numérique !
Auxillac le 18 décembre 2014

Pierre Ygrié

———————————————————————————————

(1) pour permettre à aux ruraux actuels et aux citadins «en mal de campagne » de choisir le coin de France où ils souhaitent vivre. Qui plus est ,d’expérience ( 40 ans de vie parisienne) je puis assurer qu’on réfléchit mieux à la campagne ! Nous martelons ces « évidences » depuis des années. La France a un ATOUT considérable…son ESPACE . Lorsqu’on a des outils pour travailler ( Bien manger,com http://www.bienmanger.com/, qui emploie 50 personnes dans mon village lozérien,est la première entreprise du département à avoir la fibre optique ) on sait inventer et créer des emplois dans la campagne profonde ! Mais, au-delà de l’économie, les citoyens, quelle que soit leur place « physique » doivent avoir la même « place numérique » pour avoir un égal accès aux services publics électroniques dont le développement sera exponentiel….


Actions

Information

10 responses

18 12 2014
websdugevaudan
18 12 2014
websdugevaudan

Quelques éléments complémentaires😉
Numérique :renversons la table ! https://websdugevaudan.wordpress.com/…/numerique-rural-renv…/
Cet article, le précédent (14 décembre) m’avait été inspiré par le dernier rapport de l’Arcep http://www.arcep.fr/…/guide-amenagement-numerique-GRACO-dec…. En lecture rapide on prend conscience de l’hétérogénéité tant des couvertures territoriales que des supports retenus ( fibre optique, cuivre, satellite, radio…). Il confirme les craintes de « gouffre numérique » entre les internautes « fibrés » et les internautes « non fibrés » http://www.midilibre.fr/…/internet-tres-haut-debit-entre-es…
On est loin d’avoir atteint l’objectif que j’avais naguère formulé ainsi « Le « bon débit », écrivions nous à l’époque, sera « celui dont on disposera le jour où …on ne parlera plus de débit ! le jour où chaque citoyen disposera d’un compteur d « énergie numérique » ( alimenté par une prise optique). A l’instar de l’électricité aujourd’hui il s’abonnera en fonction de ses besoins ….et ces besoins, pour la majorité d’entre eux, seront des besoins d’instantanéité, de symétrie, de sécurité ( essentiel pour la santé entre autres) »Ce n’est pas seulement ma région qui est « atteinte » http://www.midilibre.fr/…/internet-tres-haut-debit-entre-es… ! C’est toute la France qui s’enfonce dans la médiocrité http://www.numerama.com/…/31557-haut-debit-la-france-s-enfo…
Mais les Français ont les moyens de réagir pour peu qu’ils montent à la Bastille ! https://websdugevaudan.wordpress.com/…/numerique-audace-cit…/
Pour les ruraux c’est urgent https://websdugevaudan.wordpress.com/…/l-hyper-ruralite-dan…/
et pas seulement les lozériens https://websdugevaudan.wordpress.com/…/lozeriens-cest-le-mo…/

18 12 2014
websdugevaudan

Deux dossiers à suivre de très près par nos collectivités !
1-Mais que faire du fil de cuivre ?http://www.e-alsace.net/index.php/smallnews/detail?newsId=17499&_newsletterjob=43346974Extrait « Le rapport, portant sur « la transition vers les réseaux à très haut débit et l’extinction du réseau de cuivre », serait favorable à une extinction naturelle du cuivre »
2- La BEI lance un programme de financement des RIP

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250268209962&cid=1250268207671
Extrait : « Il vise à soutenir le financement de plusieurs réseaux d’initiative publique, principalement dans les territoires où l’investissement est le plus lourd, comme c’est le plus souvent le cas dans les zones rurales ».

19 12 2014
websdugevaudan

Je viens d’adresser le message suivant aux 577 députés !

« Madame la députée, Monsieur le député,
Comme vous le savez le numérique est une opportunité historique de faire participer les nombreux espaces ruraux de notre pays à l’important effort d’innovation dont il a besoin.
Militant depuis 15 ans, avec mon association, les Webs du Gévaudan, pour que chaque citoyen, quelle que soit sa place « physique », ait la même « place numérique », je constate aujourd’hui que même si le contexte a changé cet « appel » est toujours d’actualité ! En zones rurales les routes du (vrai) très haut débit sont toujours aussi « glissantes » voire « verglacées « !
La question des infrastructures ne fait pas explicitement partie des grands thèmes de la consultation en cours en vue de la préparation de la grande loi sur le numérique. Il faut, dit-on ici et là se concentrer sur les usages. Il est vrai que les citoyens doivent être davantage sollicités pour participer à l’« invention » des usages de demain en particulier pour les services publics dont celui, vital dans les zones rurales, de la SANTE . N’empêche, même s’il est de bon ton, dans certains milieux parisiens de dire que la question des infrastructures est derrière nous, dans les zones rurales le problème des infrastructures est (de plus en plus) devant nous ! Plus la couverture du territoire en fibre optique avance (enfin !) plus se créera une nouvelle fracture territoriale entre les « fibrés » et les « non fibrés » .Le dernier papier du blog des Webs du Gévaudan ne fait que confirmer tous les articles écrits jusqu’ici depuis des années….
Dans le cadre actuel la couverture numérique des territoires ruraux ( et même de certains péri urbains) sera de plus en plus en « peau de léopard », aggravant de ce fait la fracture numérique territoriale !
A l’heure où il faut « mettre l’imagination au pouvoir » profitons de la « grande loi » sur le numérique pour inventer des formules originales pour doter l’ensemble de notre territoire des réseaux de télécommunications du 21 ème siècle.
La révolution numérique est une opportunité historique pour permettre à la France de demain de « marcher sur deux jambes »:1- des métropoles compétitives…et solidaires 2- des campagnes « intelligentes »
Sans décision politique courageuse et sans véritable prise de conscience des enjeux par les élus et les citoyens les ruraux d’aujourd’hui et de demain ( citadins « en mal de campagne » !) resteront les oubliés du « vrai » très haut débit
Bonne année numérique et Merci de votre soutien
Pierre Ygrié
Webs du Gévaudan
« 

19 12 2014
websdugevaudan

Trois des obstacles à lever pour réussir l’aménagement numérique rural.
http://numericuss.com/2014/12/19/trois-des-obstacles-a-lever-pour-reussir-lamenagement-numerique-rural/
Synthèse : « On réglemente donc les réseaux optiques de nouvelle génération en fonction des contraintes techniques des réseaux cuivre du siècle dernier ! »
J’ai à peu près compris la « musique ». Il va falloir que je révise les paroles😉
Mais j’ai surtout compris que les ruraux ne doivent pas se laisser faire et qu’il est urgent de monter au créneau !

21 12 2014
websdugevaudan
23 12 2014
Bernard GARRIGUES

Absolument d’accord avec Numérama : la France (qui en 1990 disposait du meilleur réseau mondial de télécommunication) s’enfonce très rapidement dans le Tiers-Monde Numérique, entraînant les citoyens de ses territoires ruraux dans la pauvreté numérique, voire l’extrême pauvreté. Nous pouvons dire avec quelques chances de ne pas être démentis que la plupart des pays du monde ont dépassé vers 2010 la qualité du réseau français de 1990 ; ce avec des techniques beaucoup plus performantes que celles de cette époque. L’ARCEP, l’Autorité de la Concurrence, la Cour des Comptes contribuèrent au mieux de leur incompétence à générer une volonté politique pitoyable, produisant des rapports parlementaires qui frisaient la débilité profonde. Marc DUCHESNE commet une remarque impitoyable : les déployeurs de FO prétendre user du même schéma que les P & T pour ce faire ; mais, pire, le schéma des P & T restait celui des Ponts et Chaussées mis au point en 1838, dit Étoile de Legrand ; pour faire simple, la première application politique de la théorie mathématique des graphes … Pire encore plus dans ce processus l’abandon de l’entretien du réseau des P & T depuis 1995 … Le fait que l’abandon du monde rural à son sort au bénéfice des zones denses supposées rentables n’a masqué notre absence de vision qu’un temps qui prend fin aujourd’hui.

23 12 2014
websdugevaudan

Après le « sermon » de Bernard il n’y a plus qu’une chose à dire »Amen »!

27 12 2014
Bernard GARRIGUES

Faut pas dire amen (ainsi-soit-il) mais, bien au contraire, être du côté de ceux qui diront, toujours, qu’il en soit différemment, mais en mieux.

2 01 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :