L’Europe numérique n’est pas pour demain !

7 05 2015

A l’occasion des élections européennes, dans un papier intitulé « Votons pour une Europe numérique » / j’écrivais, entre autres, « décider de créer un marché unique du numérique, avec, comme première mesure, l’encouragement à l’émergence d’opérateurs européens de taille mondiale ( 100 opérateurs aujourd’hui en Europe contre 4 aux USA) nous permettrait peut-être de nous sevrer progressivement du « coca cola numérique » dont nous nous délectons par ailleurs ! J’avais insisté sur ce point lors des vœux de l’association en début d’année. L’Union Européenne c’est 7% de la population mondiale, 25% du PIB mais un nain numérique  ! « Aujourd’hui, ce sont essentiellement des acteurs non européens de l’Internet qui détiennent les positions centrales dans le monde numérique. Incontournables, ils captent l’essentiel de la valeur et détiennent la capacité d’influer sur le fonctionnement même d’Internet. L’Europe ne doit pas devenir un simple espace de consommation de services numériques développés ailleurs, via des technologies, des modèles et des normes qu’elle ne maîtriserait pas ; elle doit veiller au renforcement de son autonomie stratégique dans ce domaine. Elle doit garantir qu’Internet fonctionne comme un espace public ouvert à tous et respectueux des droits de chacun, un levier de développement économique, un instrument de liberté et d’émancipation politique ».

Toute réflexion sur un « gouvernance numérique » de l’Europe ne pourrait elle pas  participer au déclic nécessaire pour construire enfin  une AUTRE EUROPE, celle qu’avaient imaginée ses pères fondateurs il y a plus  d’un demi siècle ? 

Les mesures dévoilées par la Commission européenne mercredi 6 mai 2015 pour mettre en place un marché numérique unique européen seront elles suffisantes pour construire une Europe numérique ?

Ce plan d’action, décliné en 16 objectifs repose sur 3 piliers

1er pilier : améliorer l’accès aux biens et services numériques dans toute l’Europe pour les consommateurs et les entreprises

Jl est ici surtout question de règles pour faciliter l’e-commerce transfrontière. la protection des consommateurs qui achètent en ligne, la dréduction des disparités entre Etats, un seuil de tva commun etc

2ème pilier : créer un environnement propice au développement des réseaux et services numériques innovants et des conditions de concurrence équitables

 Il s’agit ici de réviser la réglementation européenne sur les télécoms. d’incitations à l’investissement dans le haut débit ultra-rapide, d’assurer des conditions de concurrence équitables pour tous les acteurs, d’améliorer la transparence dans tous les domaines,renforcer la sécurité concernant le traitement des données personnelles, proposer des partenariats avec l’industrie sur la cybersécurité etc,,,,

3ème pilier : maximiser le potentiel de croissance de l’économie numérique

libre circulation des données dans l’Union européenne ,interopérabilité dans des domaines cruciaux pour le marché unique numérique, tels que la santé en ligne, la planification des transports et l’énergie., nstauration d’une société numérique, notamment à travers un plan d’action pour l’administration en ligne. Cette initiative baptisée « une fois pour toutes » permettra de réduire les formalités administratives et pourrait permettre d’économiser environ 5 milliards d’euros par an d’ici à 2017, assure la Commission. Parmi les objectifs : passation électronique des marchés publics et interopérabilité des signatures électroniques etc,,,

« Ces 16 objectifs doivent contribuer à mettre en place un marché unique numérique européen qui, selon la Commission, « pourrait représenter une contribution de 415 milliards d’euros par an pour notre économie et créer des centaines de milliers de nouveaux emplois » lorsqu’il sera opérationnel. Le marché unique numérique sera à l’ordre du jour de la réunion du Conseil européen des 25 et 26 juin« .

Le « fossé » entre ces (belles!) intentions et la réalité

Sur le marché unique lui même

La réalité numérique européenne est peu glorieuse : Seulement 7% des PME vendent leurs produits en dehors de leurs frontières,Seulement 15% des consommateurs achètent online des produits à l’étranger,- Seulement 38% des européens ont confiance en achetant un bien online à l’étranger pour 61% pour un bien acheté dans leur propre pays,, seulement 4% des parts de marché numérique mondial sont européennes, 57% sont américaines.

Un marché unique suffit-il pour faire une véritable Europe numérique ?

La réponse est clairement non ! Il aurait fallu pour cela que cet ensemble de mesures soit »chapeauté » par un mot tout simple mais indispensable si l’on ne veut pasque les citoyens eurpéens s’éloignent de plus en plus d(‘une europe qui ne tient pas ses promesses ? Ce mot tout simple c’est SOLIDARITE ! Une courte démonstration valant mieux qu’un long discours j’invite les lecteurs de ce blog à visionner de reportage

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/complement-d-enquete/video-telephone-internet-la-fracture-ouverte_879227.html Or il paraît que

« Le réseau d’avenir c’est la fibre…Les jours du vieux réseau cuivre sont bel et bien comptés » ! Ah bon !

En France un tabou est certes tombé  mais la confiance n’est toujours pas là .La république numérique n’est pas pour demain  L’Europe numérique non plus ! Pour la construire il nous faudra , à tous les nivaux »de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace «  mais dans le bon sens, celui de la SOLIDARITE ….. Quand on voit la résistance des tabous dans tous les domaines dont celui, oh combien d’actualité, de la dette  et pas seulement celui du numérique il faut beaucoup d’acharnement pour continuer à rêver !!

Auxillac le 7 mai 2015

Pierre Ygrié

/


Actions

Information

6 responses

8 05 2015
websdugevaudan

Comment expliquer tous ces retards vers une république numérique ( que l’on nous vante par ailleurs dans de grands discours!) tant au niveau national qu’européen ?
PAR LA DÉCONNEXION DES ÉLITES
http://www.ladn.eu/actualites/deconnexion-elites,article,26150.html
un livre décapant dans lequel Laure Belot, journaliste au Monde, nous raconte comment les élites sont restées sur le quai. ..
Ce livre qui fait suite à un rapport de 1013 « les élites débordés par lenumérique »« http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/12/26/les-elites-debordees-par-le-numerique_4340397_651865.html
« Une piqûre de rappel aux élites qui semblent « s’être retirées du présent de la société actuelle ».
« En effet, il semblerait qu’aujourd’hui, « ce sont les citoyens qui montrent le chemin aux politiques ». Et montrent l’exemple à l’ensemble de la société, élites incluses par de vraies innovationsd Airbnb, Blablacar, change.org, KissKissBankBank etc.
 »

Pour ne prendre que l’exemple du développement durable, objet de surenchères de discours dont se sont emparés les politiques de tous bords, ,, c’est le domaine qui, selon une étude récente http://www.e-alsace.net/index.php/headnews/detail?newsId=296&_newsletterjob=46968612 a l’indice de maturité numérique le plus faible ! ‘c’est d’autant plus regrettablre qu’energie numérique et énergie globale seront etroitement liés mais comme tout est interconnecté ici la couverture homogène du territoire en fibre optique est indis!!pensable .https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/03/14/energie-numerique-et-transition-energetique/ , et la COUVERTURE HOMOGENE DU TERRITOIRE EN FIBRE OPTIQUR dépend de qui ? DES POLITIQUES  ! CQFD !!!!

27 05 2015
websdugevaudan
9 06 2015
websdugevaudan

Point à date (juin 2015) sur les projets très haut débit
http://www.avicca.org/content/fsn#sk-530

19 06 2015
12 10 2015
22 10 2015
websdugevaudan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :