Couverture numérique : le combat doit continuer !

21 07 2016

La séance parlementaire du 20 juillet 2016 essentiellement consacrée à l’état d’urgence et à la loi travail , a aussi été l’occasion de voter d’autres textes dont la loi numérique. Ce vote, peu médiatisé , mérite qu’on y consacre quelques lignes pour tenter de comprendre son impact sur le monde rural pour lequel nous nous battons depuis 16 ans .

Cette loi, très importante dans des domaines essentiels,ne prend pas en compte le combat de notre association pour un accès égalitaire de tous les citoyens !

Rappel succinct  des objectifs des Webs du Gévaudan :

-objectif général annoncé depuis le début : remplacer le réseau de cuivre par un réseau de fibre optique

-traduction de cet objectif dans le projet de loi : un droit à une technique (en l’occurrence la fibre) ne pouvant être exprimé tel quel dans un texte législatif nous avions demandé explicitement la création dans la loi d’un « droit pour chaque citoyen de disposer d’un réseau fixe et d’un réseau mobile »

Pourquoi ? Le réseau fixe actuel (réseau cuivre) est appelé à disparaître à plus ou moins brève échéance  . Si un droit à un réseau fixe n’est pas acté dans la loi de nombreux petits villages de Lozère et d’ailleurs (ceux où certains citadins en mal de campagne seraient heureux de vivre!) seront exclus de la république numérique .

Dés l’annonce du projet de loi nous avions insisté sur les risques et les opportunités d’un tel texte pour l’hyper-ruralité .Lors de sa mise en ligne nous avions pointé la faiblesse de son titre 3 (l’Accès au numérique) puis (re) dit que la couverture numérique était le parent pauvre de la loi

Déçus par le vote des députés en janvier  nous avions mis tous nos espoirs dans le sénat en sollicitant un « sursaut citoyen »puis dans la CMP  mais après l’adoption « définitive » du texte par les députés le 20 juillet je constate que notre demande de « deux réseaux pour un même droit »  n’est pas prise en compte

Certes certains amendements vont dans le bon sens en améliorant les dispositions du plan France très haut débit mais aucun de ceux acceptés ( la minorité!) ne prévoit une égalité d’accès pour tous

L’inscription d’une telle égalité dans la loi par un article « concret » ( droit pour chaque citoyen de disposer d’un réseau fixe et d’un réseau mobile) était pourtant le seul moyen de donner à tous les ruraux l’espoir qu’un jour ils seraient tous citoyens de la république numérique ! Un tel droit constituerait une « ardente obligation » pour l’Etat, les opérateurs ET pour les collectivités locales qui , en l’absence de l’existence de cette perspective, même relativement lointaine, d’égalité républicaine, limitent leurs ambitions des plus dynamiques dans l’élaboration de leurs schémas numériques territoriaux !

Que faire concrètement maintenant que la loi est votée ?

Les nombreuses réactions qui me sont parvenues sur les réseaux sociaux nous encouragent à poursuivre le combat . Parmi celles ci celle du maire d’une commune de Lozère résume bien le sentiment des ruraux «Pierre Ygrié a raison : Très haut débit déjà indispensable pour certaines activités et qui va rapidement devenir la norme. Comme nous n’avons aucune chance d’acceder à la fibre dans nos village, au fil du temps va se creuser une fracture numérique irrémédiable pour nos territoires. Perte d’attractivité pour les habitants et perte des opportunités de développement économique car notre environnement est adapté au télétravail. Mais sans les tuyaux c’est foutu ! Maires Ruraux Amrf»

Mobiliser les ruraux par tous les moyens

-dire haut et fort en toute occasion que sans un article de loi ad’hoc les ruraux ne seront jamais des citoyens à part entière de la république numérique contrairement aux ambitions de cette loi qui se dit « pour une république» !!

-écrire aux sénateurs avant le 27 septembre où ils examineront  « les conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi pour une République numérique »…. sans grand espoir mais on peut toujours essayer ne serait-ce que pour prendre date … comme je l’avais fait avec les députés la veille du scrutin à l’assemblée

« Mesdames et Messieurs les députés, ous allez débattre demain 20 juillet du texte « définitif » de la loi numérique Cette loi fera date, et nous nous en félicitons, dans les domaines essentiels de l’ouverture et de la protection des données Dans celui qui intéresse plus pVarticulièrement les ruraux par contre ( l’Accès,titre 3 de la loi), en dépit d’avancées non négligeables obtenues par les amendements acceptés ( la minorité !), la demande récurrente d’égalité républicaine (Droit pour chaque citoyen de disposer d’un réseau fixe et d’un réseau mobile) n’a pas été prise en compte . Vous le savez mais je tenais simplement à le rappeler pour que les citoyens et plus particulièrement les ruraux soient bien conscients que la république numérique n’est pas pour demain ! »

Cette lettre, comme bien d’autres auparavant, n’aura peut-être pas servi à grand chose … encore que , quand on voit que se sont exprimées le 20 juillet des « préoccupations sur la couverture numérique du territoire » il est permis d’entretenir quelques espoirs ou de conserver quelques illusions

Le combat pour l’égalité continue !

Auxillac le 21 juillet 2016

Pierre Ygrié

—————————————————————————-


Actions

Information

27 responses

21 07 2016
websdugevaudan

Quelques détails complémentaires sur la loi … pour ceux qui voudraient en savoir plus😉 Loi numérique http://www.franceculture.fr/numerique/le-projet-de-loi-numerique-en-voie-d-adoption

22 07 2016
websdugevaudan

Petit rappel pour les nouveaux venus sur ce blog (pour les autres c’est du rabachage!)
Le réseau fixe actuel (réseau cuivre) est appelé à disparaître à plus ou moins brève échéance https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/02/18/le-reseau-cuivre-estpresque-mort-vive-la-fibre/
. Si un droit à un réseau fixe n’est pas acté dans la loi de nombreux petits villages de Lozère et d’ailleurs (ceux où certains citadins en mal de campagne seraient heureux de vivre!) seront exclus de la république numérique Or un tel réseau est indispensable pour supporter les services vitaux !Avec l’afaiblissement, voire la disparition dans les campagnes, des services publics « physiques », les services publics électroniques restent la seule chance de maintenir un minimum d’égalité citoyenne entre ruraux et urbains https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/ . Ces services électroniques devront être particulièrement performants. Pour ne prendre que l’exemple de la santé, l’ACCES équitable à la SANTE de demain passe par des échanges électroniques SYMETRIQUES ,INSTANTANEES et SECURISEES
Quel autre support que la fibre optique présente ces 3 (indispensables) critères.
Si les ruraux en ont bien consciene ils doivent se mobiliser !

24 07 2016
Bernard GARRIGUES

Certes, il faut continuer le combat … mais par d’autres moyens qui mettent en œuvre nos droits individuels garanties par la Constitution, mais, plus généralement, par les différentes déclarations des droits de l’homme universelle (ONU), européenne et nationale. Le département dispose des moyens afin de contourner de manière importante l’exploitation financière du net au bénéfice exclusif de l’économie financière que vient de nous imposer la loi d’Axelle LEMAIRE.

Par chance, ce combat devient général et commence à organiser la conscience politique d’une grande partie du petit peuple mondial. Il faut arrêter de gober les leurres sécurité, santé médicale, THD asymétrique, etc … pour retourner vers les fondamentaux : sureté, santé publique, droit individuel garanti à la symétrie de toute relation humaine, etc …

24 07 2016
websdugevaudan

Si j’en juge par ton commentaire, qui va bien au delà du numérique et, personnellement je trouve plutot ça bien, Bernard, ce que dit Paul Rogers ici devrait t’intéresser 😉
http://m.lemag.ma/Un-rapport-paru-des-heures-avant-le-massacre-de-Nice-Ce-terrorisme-n-est-en-rien-ce-qu-on-croit-_a103634.html

25 07 2016
Bernard GARRIGUES

Pierre,

1/ Oui, je suis en phase avec ce raisonnement … j’émets seulement un (gros) bémol : le politique est en charge de la sûreté nationale, pas de la sécurité qui est un problème individuel. (Cf la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789). Même remarque sur la santé : le politique est en charge de la santé publique, pas de la médecine.
2/ Je suis vraiment choqué que VALLS ait tranché sur la suppression de l’article 8 (celui sur les droits d’auteur numérique) sous la pression des lobbies.
3/ Je suis encore plus choqué par l’appel à la cohésion nationale du gouvernement après l’attentat de NIce qui survient après après six mois de violences gouvernementales contre les salariés (93% des actifs, tout de même), attentat qui survient chez un monsieur qui prétendait haut et fort que le système sécuritaire mis en place par la municipalité de NIce y rendait impossible les attentats. Je suppose que s’il existait un prix Nobel de la connerie politique il serait partagé entre ESTROSI et VALLS … mais, bon, l’année n’est pas fini … même JUPPÉ, le droit dans ses bottes, s’énerve.

Pour le haut-débit et le département, notre présidente pourrait réunir la dizaine de personnes compétentes sur le sujet …en jetant l’IDATE aux poubelles de l’histoire, afin de prendre les deux ou trois mesures qui permettent de rentrer dans l’économie de la connaissance tous ensemble.

27 07 2016
websdugevaudan

loi numérique : adoption définitive le 27 septembre … sauf coup de théâtre ?
http://www.nextinpact.com/news/100764-le-projet-loi-numerique-devrait-etre-definitivement-adopte-27-septembre.htm
mais je ne connais pas beaucoup d’acteurs » pour monter un tel coup😉

28 07 2016
websdugevaudan
29 07 2016
Bernard GARRIGUES

Merveilleux … pas eu besoin d’une loi pour que les gamins aient le droit de se laver les mains avant de passer à table … vous allez voir que Marisol TOURAINE vas exploiter la veine en proposant un grand débat sur le PQ par internet. Comme il n’y a que 268 communes mal servies, la majorité doit être en Lozère … un avenir lumineux s’ouvrent pour nous ; gros bémol, lorsqu’il n’y a pas de solution technique … il y a toujours une solution technique, simple et peu coûteuse … donc l’engagement de l’État correspond à 0 € ; voire à une loi blanche.

En attendant, cet été 2016, les débits descendants deviennent par moment indétectable à La Garde Guérin par dégrouptest ; seule passe la pub et la crasse médiatIque sans image ni couleur ; le téléphone ADSL décroche plusieurs fois par jour. Vive Axelle LEMAIRE, vive la France

30 07 2016
websdugevaudan

Si je comprends bien , Bernard, à la Garde Guérin vous etes presque coupés du monde ? Coupés du monde… en voilà une idée à creuser pour lutter contre le terrorisme ! Une idée que développe René Trégouet , que je connais depuis près de 15 ans et qui a toujours soutenu les Webs du Gévaudan http://www.rtflash.fr/pour-eradiquer-djihadisme-il-faut-utiliser-memes-methodes-qu-avec-cancer/article Commentaires bienvenus sur ma page facebook si vous le souhaitez🙂
https://www.facebook.com/pierre.ygrie

3 08 2016
5 08 2016
Bernard GARRIGUES

Pas coupés du monde, mais :
1/ Si tu as besoin de faire un virement sur ton compte ou de passer une commande, faut attendre 1 h de matin.
2/ Par contre, si une star a pissé bleu, ça passe mais sans image sur le portail de ton fournisseur d’accès.
Nous prenons conscience que notre Lozère devient de moins en moins attractive pour les visiteurs branchés et ceux qui ont mis au point un processus professionnel basé sur le réseau internet.

5 08 2016
Bernard GARRIGUES

Nouvelle agression inimaginable contre l’égalité des citoyens devant la loi …

8 08 2016
8 08 2016
Bernard GARRIGUES

Ne crois pas trop cela : si tu approches la santé publique par la médecine, tu tombes fatalement sur la faible productivité du système médical. Exemple : les EU avec un coût de la médecine de l’ordre de 18% du PIB font beaucoup plus mal que le Japon avec 12% du PIB. L’économie numérique tentera de pomper la valeur crée par la médecine … mais pas sûr que le jeu en vaille la chandelle … dans un système de santé publique un peu cohérent, la médecine ne pèse pas plus de 10% … alors que la nourriture doit peser 60% et l’hygiène 30% … Le gros de la captation de valeur se commet sur les molécules des labo industriels portant sur des médicaments métaboliques ; grossièrement ils ont des résultats sur la santé publique logiquement négatif … sur la santé individuelle, leur efficacité statistique n’a jamais été prouvé (cf cas des statines) … il est probable que les pays riches persisteront à mettre de plus en plus de pognons dans la médecine de riches qui auront une santé de plus en plus dégradée … alors qu’existe un mouvement de fond qui utilise le web afin de diffuser les bonnes pratiques de santé publique à faible coût portant sur la qualité de la nourriture et l’hygiène … Le prix Nobel de médecine Luc MONTAGNIER a montré que la prévalence du SIDA en Afrique n’aurait jamais atteint le taux catastrophique survenu si le rééquilibage des habitudes alimentaires avait précédé les progrès des tri ou quadrithérapies. A mon avis le pricing est une foutaise de première grandeur (1) parce qu’il shunte la productivité globale du système de santé publique ; (2) parce qu’il existe des processus de santé publique plus efficaces et moins coûteux que la médecine de pointe.

9 08 2016
websdugevaudan

Merci Bernard pour tes commentaires toujours « éclairants »😉

10 08 2016
Bernard GARRIGUES

Faut trouver le point de prévalence du cancer où l’absence de cancer fera plus de pognon que le cancer. Plus les médocs anti-cancers coûtent cher, plus l’économie financière améliorera le taux de prévalence du cancer. Idem pour les maladies cardio-vasculaires.

14 08 2016
websdugevaudan
14 08 2016
16 08 2016
Bernard GARRIGUES

Pierre,

Apparemment, FRANCE-STRATÉGIE est l’héritière du Commissariat au Plan. Sais-tu où campe cette boutique ? Je ne parviens pas à situer. Sur l’emploi et le numérique, j’entends une musique un peu neuve, mais, à mon avis, l’argumentaire ne me parait pas très robuste.
Sur la compétivité, j’ai l’impression d’entendre le délire justifiant l’inhumanité des économiste à la mode. J’ai l’impression de devenir un gros sénéscent précoce. .

16 08 2016
websdugevaudan

et voilà un économiste dont on ne parle pas beacoup et qui pourtant aurait des choses à dire ! Je sors du sujet « numérique » mais comme Bernard parle des économites je m’autorise une liaison … dangereuse;-) https://www.youtube.com/watch?v=his9Ep00ZAY

16 08 2016
Bernard GARRIGUES

Merci, Gaël GIRAUD fait partie des économistes dont les travaux m’intéressent … je ne suis pas économiste, mais géographe. J’ai quelques difficultés à faire fonctionner ensemble la technique financière, les données statistiques mondiales, l’évolution de la population mondiale, les variations climatiques … alors que le territoire constitue un grand unificateur dont la robustesse permet d’analyser la complexité du système … jamais compris pourquoi la logique de pensée des économistes ne leur permettait pas de différencier croissance et développement alors que c’est la première évidence qui te saute aux yeux du géographe du développement local.

16 08 2016
Bernard GARRIGUES

Gaël GIRAUD est l’économiste en chef de l’Agence Française de Développement … qui est une institution financière du gouvernement français créée par De Gaulle. Il n’est pas sûr que l’approche de la réalité économique par le développement soit un point de vue réaliste … compte tenu du nombre d’échecs cuisants des processus de développement institutionnel … qu’il soit d’origine publique ou d’origine privée.

17 08 2016
websdugevaudan

@Bernard
J’avais lu en son temps l »illusion financière » de Gael Giraud , jésuite et ancien trader ! Çà décape !

Si non , pour en revenir au numérique un vieux papier (avant la loi numérique)
http://www.jacquescheminade2017.fr/Le-numerique-au-service-du-financier-ou-de-l-humanite😉

18 08 2016
websdugevaudan
19 08 2016
Bernard GARRIGUES

Je ne suis toujours pas convaincu : les réussites techniques exceptionnelles de la médecine cachent non seulement sa perte de productivité globale en volume, mais surtout sa perte de productivité financière … ce qui se traduit par une augmentation faramineuse de son coût pour les clients riches … l’e-médecine est une médecine à bas coût et à basse efficacité santé publique … le dossier universel peut apporter quelques avantages individuels sans aucune garantie …
La vraei amélioration importante que peut apporter le numérique, c’est à la santé publique et à un coût nettement inférieur que l’e-médecine … en plus, il est possible que les données de la numérisation de la santé publique (anonymes), donne lieu à dossier individuel à titre de sous-produit de la base de données pour un coût presque nul.
Par exemple, les données santé publique permettraient d’obtenir très rapidement des résultats incontestables sur l’emploi des molécules à action métabolique (comme les statines, mais pas que) et pouvait éviter toutes les catastrophes médicales scandaleuses qui percent maintenant presque chaque année.

29 08 2016
« Campagnes intelligentes » ? Une vieille idée qui ressort … au Maroc ! | Les webs du Gévaudan

[…] Aujourd’hui, alors que la loi numérique, qui « ouvre » l’open data dans des proportions inédites jusqu’ici, ne prévoit toujours pas un accès égal de tous les citoyens, la perspective de « campagnes intelligentes » s’éloigne encore un peu plus alors que les citadins en mal de campagne sont de plus en plus nombreux à vouloir quitter les grandes agglomérations. Si les ruraux ne se mobilisent pas ils n’auront plus, dans quelques années, de RESEAU FIXE ! En sont-ils conscients ?? Sont-ils conscients que le combat doit impérativement continuer ? […]

16 09 2016
Réseau filaire : Attention danger ! | Les webs du Gévaudan

[…] « Que faire concrètement maintenant que la loi est votée» ? ? Sauf coup de théâtre au sénat le 27 septembre prochain la loi sera votée sans cette égalité d’accès. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :