RURALET(h)IC !

26 04 2017

RURALITIC et RURALET(h)IC !
Lors de l’édition 2013 de Ruralitic, colloque annuel de référence pour la ruralité et les nouvelles technologies j’avais (re) insisté, comme tous les ans, sur l’importance, pour les ruraux, de conserver un réseau filaire pour l’accès à internet https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/09/13/complainte-pour-une-optique-ficelle/
La pérennité d’un tel réseau étant aujourd’hui menacée, il me paraît important de tenter de placer le débat sur un plan simplement « éthique » !

RURALEXIT ou RURALET(h)IC ?

Sans la fibre optique pour tous, seule garantie d’égalité d’accès (garantie qui ne figurait pas de façon explicite dans les programme des candidats), nous affirmions, le 13 avril, que nous allions vers un RURALEXIT c’est à dire une exclusion des hyper-ruraux de tous les apports de la république numérique. Nous appelions alors à « stopper » la désinformation et toute promesse d’égalité qui ne serait pas suivie des mesures règlementaires et opérationnelles assurant cette égalité !
Depuis la parution de cet article ( https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/04/13/ruralexit-numerique/ ), que nous avions envoyé à tous les candidats, nous avons reçu la réponse de l’un d’entre eux, aujourd’hui finaliste, nous assurant qu’il avait pris bonne note et nous rappelait sa proposition no 1″Nous couvrirons en très haut débit l’ensemble du territoire. Ce sera fait d’ici la fin du quinquennat, pour ne laisser aucun territoire à la traîne dans la transition numérique. »
Dont acte et précisons en essayant d’etre « éthique » !
L’éthique implique la sincérité. Or depuis le lancement du plan national très haut débit par Nicolas Sarkozy puis de France très haut débit par François Hollane on a le sentiment que nos dirigeants soit sont mal informés sous la pressions des lobbies soit ne sont pas sincères. Dans les deux cas, si l’on ne change pas de cap, les ruraux seront demain des sous-citoyens numériques !

Les 4 conditions de la SINCERITE :

1- Définir précisément ce qu’est le très haut débit
« La fibre optique est « la » technologie du très haut débit, aucune solution alternative à la fibre n’apportera une qualité de service comparable. Il convient de le mentionner explicitement pour éviter toute ambiguïté » (Sénateur Maurey dans son rapport remis au gouvernement en octobre 2010)
C’est clair, reconnu par tous les experts mais certains continuent à entretetenir le doute en laissant croire que des solutions alternatives offriraient les mêmes prestations ? C’est faux et il est temps de couper la tète, une fois pour toutes, à ce « canard volant » et de dissiper toute amibiguité sur la terminologie « très haut débit » . La fibre est la seule technologie capable de supporter les évolutions exponentielles des usages !La France numérique de demain sera un immeuble dont les fondations (les infrastructures) devront supporter un nombre infini d’étages (les usages) . Ces fondations devront être en « béton armé » et le maintien d’un réseau filaire, aujourd’hui menacé, ( https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/09/16/reseau-filaire-attention-danger/ ) est une nécessité absolue

2-Définir précisément ce qu’est l’égalité d’accès
Nous l’avons dit et écrit maintes fois depuis des années :c’es pour chaque citoyen , quelle que soit sa place physique sur le territoire, d’avoir la même « place numérique », c’est à dire l’accès à internet par un réseau filaire en fibre optique ET un réseau mobile

3-Analyser sereinement les stratégies développées jusqu’ici
Il y aurait tellement à dire sur ce point, pourtant essentiel car l’erreur est toujours « initiale » ! Pour faire court les usines à gaz successives ( bien que celle du quinquennat finissant ait été plus performante que les précédentes), outre les risques ,avérés, d’hétérogénéité des réseaux, n’ont aucune chance d’offrir à chaque citoyen du VRAI TRES HAUT DEBIT dans les délais annoncés . Or seul ce VRAI TRES HAUT DEBIT permettra l’EGALITE d’ACCES ! Les critiques de la cour des comptes, le délai (2 ans) qu’il a fallu à la commission européenne pour approuver le plan France très haut débit sont, entre autres, de signes révélateurs qui doivent activer notre « vigilance » !

4-Changer de cap !
En 2011 nous avions proposé un changement de cap pour le Plan National Très Haut Débit ( https://websdugevaudan.wordpress.com/2011/09/07/pnthd-changer-de-cap/)
En 2017 nous faisons la même demande pour le plan France Très Haut Débit ! Al’appui de cette demande nous reprenons tout simplement ce qui avait été promis début 2013 : le remplacement du réseau cuivre par un réseau optique.
Et nous reprenons la même argumentation qu’en 2011, celle que je développe dans toutes mes « interventions », même spontanéees comme ici en 2012 ( https://www.youtube.com/watch?v=J6kM32vndsk )
« Le rural est un des lieux où l’on peut inventer la société de demain »

La ruralité est un ATOUT pour la France. Le numérique était une opportunité historique d’exploiter cet atout ! Encore eut-il fallu que l’Etat joue son rôle d’aménager du territoire ! Les gouvernements successifs ne l’ont manifestement pas compris ! Peut-être le prochain ? Pour ce qui le concerne Emmanuel Macron dit « Je donnerai 18 mois aux opérateurs. Après, l’Etat prendra ses responsabilités »
Il y a longtemps que l’Etat aurait du prendre ses responsabilités s’il avait compris que l’avenir de la France repose sur deux pliers : des métropoles compétitives et des campagnes intelligentes ! Mais l’espoir reviendra pour peu que la confiance soit rétablie et que le « pessimisme de la raison » laisse la place à l »optimisme de la volonté » !

Auxillac le 26 avril 2017

Pierre Ygrié

Publicités

Actions

Information

19 responses

26 04 2017
Michel12

Merci Pierre pour ce très bon rapport soumis à la présidentielle.
Il est très bon de rappeler que nous voulons la fibre optique dans tous les foyers de France Ruraux et Urbains pour l’internet fixe et surtout pas de solution alternatives Hertziennes satellites ou autres!
Par contre ces solutions Hertziennes 3G 4G doivent être réservé aux mobiles téléphone et internet mobile.
Il faudra être très vigilant à cela la Fibre pour l’internet fixe est la seule solution absolument équitable qui doit être amené dans tous les foyers aussi reculé soit il comme l’est l’électricité.

26 04 2017
27 04 2017
websdugevaudan
27 04 2017
DOUSSOT ROUVIERE

Bravo, l’avenir du département passe par le numérique!
Battons nous!

28 04 2017
websdugevaudan

Merci de vos encouragements … et, dans le cadre « Think global Act local », élargissons le débat avec cet excellent article de René Trégouet (mon classard !) ancien sénateur et créateur en son temps du gropue « Prospectives » du sénat http://www.rtflash.fr/rechauffement-climatique-dernier-avertissement/article

28 04 2017
Bernard GARRIGUES

As-tu lu cet appel à projet, diffusé par l’ARCEP ?

CONSULTATION PUBLIQUE
Du 7 avril 2017 au 19 mai 2017
Une modélisation ascendante d’un réseau de boucle locale optique mutualisée et son utilisation pour la tarification du dégroupage
7 avril 2017

C’est un peu complexe, mais plus c’est complexe plus il y a des solutions, des plus intelligentes au plus cons. La démarche paraît une première : partir de la boucle locale afin de mettre en évidence le mix technique le plus performant. Je n’ai pas les compétences techniques pour répondre à cet appel ; je le regrette, même si nous avons pris l’habitude avec cette administration de putes que les appels à projet était en pratique des bacs à sable qui permettent de détecter les failles du système à fric. Vous avez pu vous rendre compte depuis 37 ans que la boucle locale fibre était un leurre destiné à amuser les grands enfants du monde rural.
Par contre la boucle radio 3 ou 4G n’est pas un leurre, c’est le moyen qu’ont mis au point les fournisseurs alternatifs afin de tailler les croupières à FT, dont le seul avantage concurrentiel est le réseau cuivre. En Lozère, Bouygues est le mieux placé, mais il n’est pas certain que, sur le plan national ce ne soit pas le plus pute qui gagne (Drahi). Gageons que nos élus lozèriens laisseront passer le 19 mai sans faire péter les galoches. Mais aussi que la consultation aboutira à une augmentation du prix de gros, tant il est évident qu’une boucle locale neuve aura des coûts d’amortissement plus élevés que la vieille boucle en cuivre.

Comme proclament nos candidats : « Vive la France, vive la République. »

28 04 2017
Bernard GARRIGUES

Nous avons échappé durant la campagne des présidentielles à la compétitivité dès que le premier qui s’y est essayé s’est fait prendre pour con (ce qu’il était effectivement) … de grâce, ne la ramenons pas nous : les villes ne sont ni plus productives ni plus compétitive que les campagnes … bien au contraire … il est vrai qu’il est plus facile de vendre une mercèdes à un riche qu’une twingo à un pauvre … cela ne donne pas le droit de ramener sa fraise.

Faudrait faire un concours de celui qui démontrerait que les villes sont plus productives que les villages. Si c’était vrai le Figaro ferait un article par semaine sur le sujet.

29 04 2017
websdugevaudan

Non ,Bernard, je n’avais pas vu cet article de l’Arcep mais ce que je sais (via des spécialites) c’est que le RTTH ne sera jamais aussi performant que le FTTH et nque ce n’est surtout pas le moment de se tirer une balle dans le pied en abandonnant le réseau fixe .

Ci-dessous ce que j’écrivais au candidat d’ »En Marche Lozère » qui m’invitait à une réunion à Mende hier

Pour le numérique j’ai bien noté l’engagement d’Emmanuel Macron « « Je donnerai 18 mois aux opérateurs pour couvrir en fibre ou 3 ou 4G tout le territoire. Après, l’Etat prendra ses responsabilités »
Une première étape que je salue mais…..
Je compte sur vous pour que les lozériens prennent conscience que leréseau filaire fixe est menacé et  pour rappeler aux instances dirigeantes du mouvement que l’engagement de couvrir tout le territoire en très haut débit (1)soit bien un engagement de procurer du FTTH à tous les foyers lozériens….comme cela est prévu dans l’Hérault, mon second domicile
(1)Proposition no 1 « « Nous couvrirons en très haut débit l’ensemble du territoire. Ce sera fait d’ici la fin du quinquennat, pour ne laisser aucun territoire à la traîne dans la transition numérique
. »

@SUIVRE ….de près

1 05 2017
websdugevaudan
1 05 2017
Michel12

Bonjour,
Les systèmes Radio 3G, 4G, etc.. ne sont valable que pour un internet mobile et la Téléphonie mobile.
Ce serait une très grosse erreur sous prétexte d’économie de réserver ce mode de transmission Hertzienne pour les zones rurales.
Ce système serait très vite saturée ( bande passante avec extension limitée)
Fiabilité et portée réduite et soumis aux caprices de la propagation des ondes.
On à vu les résultats avec les solutions hertziennes proposées un gouffre d’investissement pour les collectivités avec des résultats déplorables.
je suis entièrement d’accord qu’il ne faut pas laisser tomber le réseau fixe!
Il faut tout simplement le remplacer par la FTTH, la fibre nous garantira une liaison Tel très performante et surtout une liaison internet très haut débit
très performante.
C’est le seul mode susceptible d’accueillir les services internet d’aujourd’hui et de demain

1 05 2017
websdugevaudan

Merci Michel de ce soutien . J’apprécie d’autant plus que je sais qu’il vient de quelqu’un qui connaite les questions techniques mieux que moi 😉

1 05 2017
Bernard GARRIGUES

Faudraît tout de même que tout le monde comprenne que la difficulté politique à laquelle nous sommes confrontés est celle des péages, pas celle des coûts des différentes techniques. Dès 1990, la fibre était moins coûteuse que le réseau cuivre avec autocommutateur d’un facteur 1 à 2. Et le réseau était largement financé par la voix. Il est incompréhensible que notre gouvernement et les PTT (1) ne ce soit pas saisi d’IP afin d’en faire un standard public interdit de péage : à l’époque, le réseau français était le plus puissant du monde et aurait interdit que quiconque s’amuse à placer des péages personnels sur IP ; (2) qu’ils aient privatisé une entreprise qui a été valorisée au mois de mars 2000 à 650 milliards au seul vu de ses bénéfices ; (3) qu’ils aient supporté la dégradation service public du réseau, sa dégradation comptable (perte de valeur de l’outil) et sa dégradation au regard des autres réseaux nationaux.
En tout état de cause, en 1990, il existait une solution technique peu coûteuse afin que le développement haut-débit se produise, c’était la mutualisation des paires en fonction ; cette solution existe toujours mais a été billée par FT et l’ARCEP a suivi …
Le seul avantage concurrentiel d’Orange est qu’il bénéficie du réseau cuivre comme s’il en était propriétaire … si Bouygues nous délivre des abonnements internet en 3G à 20 méga à moitié prix d’Orange ADSL ou fibre, tu auras beau chanté la 3G, 4G c’est pour les mobiles … la réalité s’imposera d’elle-même … d’autant que nous sommes dans un département où les lignes fixes sont dans un tel état de non entretien que les réseaux hertziens sont devenu nettement plus robustes et sûrs que le réseau cuivre.
C’est vrai que 200 personnes peuvent saturer un relais bouygues de lozère ; mais je n’entends aucun cri sur les industriels du net qui saturent la bande passante ADSL ou fibre au point où tu ne peux plus travailler qu’en pointillé sur internet … le truc est aussi insupportable en Lozère avec débit descendant de l’ordre de 0,5 méga et des débits montants indécelables tellement ils sont faibles qu’en abonnement 100 méga numéricable à Montpellier où instatanèment, tu relèves des débits descendants de 97 méga pour des débits montants de l’ordre de 3 méga.
Nous ne sommes pas en 1605 où Don Quichotte faisait rire les gens honnêtes gens en bataillant les moulins en vent … les données sont accessibles partout : la Lozère (comme l’Aveyron) dispose d’un backone d’une longueur égale à celui de Free où une connexion ouverte passive est disponible tous les 400 mètres : résultat 0. À LA CANOURGUE, quatre gros backbone nationaux ou internationaux se croisent sans que personne, compétent ou politique, ait proposé un GIX susceptible de régulariser le réseau télécom départemental et sa montée en puissance. Le sous-répartiteur d’AUXILLAC est à 1100 mètres d’une sortie passive soit sur l’autoroute soit sur la voie ferrée : qu’as-tu fait pour obtenir le fibrage d’AUXILLAC ? N’est-ce point une commune associée à La Canourgue ? Qu’ont fait vos représentants pour faire inscrire cet investissement au budget depuis 10 ans ? C’est pourtant plus facile que d’obtenir le fibrage de la Lozère par Orange.
Il ne s’agit pas d’une bataille technique : il existe mille solutions ; mais une bataille politique que nous perdons par pusillanimité et amusés par un leurre qui sert de doudou à nombre d’entre nous.

1 05 2017
Bernard GARRIGUES

D’ores et déjà, la technique de réseau par pont wifi devrait permettre de faire accéder la totalité du département au haut-débit à un coût qui ne devrait pas dépasser 300 € la prise.

12 05 2017
websdugevaudan

Quand les Webs du Gévaudan s’invitent dans une émission où le sujet n’est pas le numérique 😉
Téléphone sonne ( à partir de 17′ https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-11-mai-2017 )

18 05 2017
websdugevaudan

l’URGENCE de la FORMATION ! http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/05/16/tous-les-metiers-sont-influences-par-le-numerique_5128284_4401467.html

On n’échappera pas au numérique !!
A Balaruc j’ai assisté récemment à un colloque sur la santé et le sport pour ,entre autres, écouter Laurent Alexandre , prévu dans le programme comme intervenant. . Il n’est pas venu pour une raison que j’ignore. Dommage ! Il nous aurait « secoué les neurones » et parlé de l’importance et de l’urgence de l FORMATION au NUMERIQUE

chez google c’est parti …
http://www.ouest-france.fr/high-tech/le-patron-de-google-france-nous-allons-former-70-000-personnes-au-numerique-4981528
mais pas que !
http://www.metiers.internet.gouv.fr/grande-ecole-du-numerique-171-formations-gratuites-et-accessibles-sans-diplome-labellisees
Nous n’en sommes qu’au début et il est temps que les citoyens s’emparent de ce sujet vital pour notre avenir dans tous les domaines et particulièrement dans ceux de la santé et de l’éducation !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/03/26/sante-et-ed.ucation-lurgence-dun-debat-public/
En économie les territoires de Thau possèdent tous les ingrédients des energies renouvelables (soleil, eau, vent …) ATOUTS précieux pour relever ces défis et créer des enmplois pour peu que citoyens et élus travaillent ENSEMBLE https://websdugevaudan.wordpress.com/2014/11/24/soleil-numerique-sur-letang-de-thau/

18 05 2017
Bernard GARRIGUES

Repéré sur le net : surpris que cette pétition de base de notre député n’ait pas été diffusé:
https://www.change.org/p/groupe-orange-stop-au-scandale-orange-sur-la-t%C3%A9l%C3%A9phonie-fixe?recruiter=368207456&utm_source=share_petition&utm_medium=twitter&utm_campaign=share_petition.
Je ne sais pas trop si web du Gévaudan peut faire le buzz sur le sujet, mais il faut faire le job et diffuser le pétition de notre député qui vraiment s’attaque au scandale d’Orange et de la mamé du Cantal de RICHARD.

18 05 2017
websdugevaudan

D’autant que l’accès ne parait pas etre dans les toutes premières priorités du gouvernement ! http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/05/18/numerique-mounir-mahjoubi-esquisse-ses-premiers-chantiers_5129817_3234.html
mais attendons la concrétisation des engagements du candidat !

19 05 2017
websdugevaudan

@Bernard ; j’ai tweeté et « facebooké » la pétition ! https://www.facebook.com/pierre.ygrie

20 05 2017
websdugevaudan

TPE/PME : çà VA ETRE DUR SUR CERTAINS TERRITOIRES ! http://www.blogdumoderateur.com/livres-web-mai-2017/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s