Couverture numérique : Tous égaux …. en 2025 !

23 09 2017

Deux articles récents nous confortent dans l’idée qu’en 2025 chaque citoyen, quelle que soit sa place « physique » sur le territoire , aurait la même « PLACE NUMERIQUE » !….une demande de près de 20 ans des Webs du Gévaudan !
Nos représentants, les députés de la république, paraissent enfin prendre les choses en main dans le bon sens….celui de l’égalité des citoyens dans la « république numérique », égalité qui jalonne de nombreux discours depuis des années mais qui n’a jamais été concrétisée dans les faits et même dans les lois ! Même la loi numérique de 2016,n’a pas acté cette nécessaire égalité républicaine …un comble pour une loi dite « pour une république numérique » !
Certains s’étonneront peut-être qu’il faille attendre 2025 pour être enfin égaux dans l’accès à une société numérique dont on nous dit par ailleurs, à juste titre, qu’elle va tout transformer ? Nous ne reviendrons pas sur les atermoiements et l’absence de stratégie globale d’aménagement numérique du territoire qui ont conduit à cette « anomalie » et nous contenterons de saluer ici la volonté, tardive mais réelle, de nos représentants ….tout en apportant notre petite contribution pour vérifier que cette volonté se traduira bien dans les faits !

1- Ce que veulent nos députés

Le rapport complet de la mission d’information très haut débit sera rendu public le 27 septembre. Mais dés maintenant nous savons que
-les députés veulent le 100% fibre dès 2025
https://www.degroupnews.com/breves/mission-information-thd-parlementaires-veulent-100-fibre-2025
-le rapport comporte 20 propositions dont deux ambitions majeures :
.sur le fixe :l’engagement ferme de déployer la fibre optique sur 100% du territoire à l’horizon 2025”
.sur le mobile : le renforcement des obligations des opérateurs” pour arriver au plus vite à une couverture voix/SMS totale du territoire, ainsi que “l’exigence d’un accès rapide au très haut débit mobile via la 4G à l’horizon 2020”.
http://www.universfreebox.com/article/40730/Mission-Flash-THD-20-propositions-a-venir-et-deja-deux-ambitions-mises-en-lumiere

2- Notre (modeste mais ferme!) contribution

Comme je l’écrivais récemment (x) à Eric Bothorel (qui m’a vait répondu),co-rapporteur avec Laure de la Raudière,nous demandons que soient actés un droit à la fibre et une date d’extinction du réseau cuivre. .

(x) Courriel à Eric Bothorel (avec copie aux 577 députés !)

Monsieur le député

Citoyen engagé depuis près de 20 ans dans la lutte contre la fracture numérique et plus précisément pour la généralisation de la fibre optique dans les campagnes, https://www.youtube.com/watch?v=J6kM32vndsk , territoires qui en auront le plus besoin en particulier pour l’accès aux services vitaux j’ai écouté avec beaucoup d’intérêt votre débat sur BFM avec Pierre Michel Attali et Nathalie Dirand

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-reseau-tres-haut-debit-en-france-est-il-assez-dense-pour-assurer-la-transformation-des-entreprises-0909-979261.html

Ce débat, centré sur le très haut débit dans les entreprises mais qui, comme tous les participants l’ont souligné, concerne tout autant les particuliers, manifeste une vraie dynamique tout en révélant, en creux, une absence de stratégie fibre historique !

Votre constat , que je partage, sur les faiblesses « techniques » de déploiement opérationnel de la fibre ( manque de ressources humaines, formation, pénurie de métiers spécifiques etc…) révèle un manque d’anticipation évident ! Quand on sait que la voirie représente près de 80% du coût de la fibre la règle « pas de travaux sans fourreaux » devrait etre appliquée depuis…..20 ans ! Il ne faut pas s’étonner dés lors que la France disparaisse du top 50 des débits au moment où l’UE cible le gigabit pour tous en 2025 !

J’ai également apprécié votre « insistance » pour une égalité de traitement de tous les citoyens . Votre réponse à la question ‘saugrenue!) « limiter certains usages à certains territoires ? » était parfaite !

N’empêche ! En retardant la généralisation de la fibre dans tous les foyers à une date ultérieure (sans préciser laquelle?) on est en train de faire payer aux zones rurales

Aussi, je me permets de vous suggérer de noter dans le rapport en cours de rédaction sur la couverture numérique, un droit à la fibre et une date d’extinction du réseau cuivre .

Lors du vote de la loi numérique , en dépit de nombreuses interventions,nous n’avons pas obtenu un droit à la fibre, ou, traduit en termes non techniques, un droit d’accès à deux réseaux , un réseau filaire (aujourd’hui en cuivre demain en fibre optique) et un réseau mobile.

Dans un papier du 16 décembre 2016 sur l’EGALITE nous comptions sur les élections présidentielles … mais, sur la place de la fibre dans la couverture numérique,les déclarations du président Macron, dont je salue par ailleurs l’implication sur le numérique ( accompagnement des tpe/pme, plateformisation de l’Etat, intelligence artificielle….) me laissent perplexe !

En 2011, dans un papier « les réseaux vont-ils exploser » nous préconisions le remplacement du réseau cuivre par un réseau optique . Il est plus que temps d’essayer de rattraper le retard . Nos deux suggestions (acter un droit à la fibre et une date d’extinction du réseau cuivre pour son remplacement partout en France avant 2025 ) constitueraient deux indicateurs « minima » pour tenter de rétablir un minimum de confiance dans les zones rurales . En tout état de cause ils constitueraient pour tous une « ardente obligation » !

Il est plus que temps que la fibre devienne une priorité politique ! 

Merci de votre soutien et de celui de tous vos collègues de l’assemblée nationale, que je me permets de mettre en copie

Attendons avec intérêt le 27 septembre pour le rapport complet…. et soyons vigilants !

Auxillac le 23 septembre 2017

Pierre Ygrié

Publicités

Actions

Information

8 responses

23 09 2017
Bernard GARRIGUES

Ils ont une drôle de conception de l’égalité devant la loi nos députés : la dérive inégalitaire depuis 1990, c’est la capacité des industriels du net à saturer la bande passante. Faudrait peut-être que les ruraux discutent avec les urbains branchés FO … mon expérience personnelle (avec Numéricable) : 100 M/s, mais 97 descendants et 3 montants … vive l’égalité devant la loi. L’égalité des citoyens devant la loi que nous garantit la Constitution, c’est hier, aujourd’hui et demain : pas en 2025
Celle des citoyens agneaux est encore plus drôles … ils tendent le couteau à ceux qui veulent les égorger … supprimer le cuivre par pitié … pourtant le cuivre nous appartient … je fais partie, avec 20 millions d’autres ménages français, à l’avoir payé … la mise à disposition du réseau public par les énarches au gouvernement aux énarches avides d’un champ fertile privé afin de faire les poches des citoyens s’appelle une spoliation. Dés 1990, il était possible de délivrer un haut-débit utile à tous les abonnés au fixe sans augmenter d’un centime l’abonnement au fixe. Le cuivre a des avantages et des inconvénients … la FO aussi … il se trouve qu’en milieu rural l’avantage global est au cuivre … étonnant que des réalités aussi simples ne puissent percoler dans le testou des citoyens.

23 09 2017
websdugevaudan
25 09 2017
websdugevaudan

La fracture numérique s’accélère;;;;dans le monde ! http://www.rfi.fr/emission/20170924-fracture-numerique-s-accelere

25 09 2017
5 10 2017
Jack

Alⅼ people laughed attempting to think abоut what sort of birthday prty Mary and Joseph gaqve
ffor Jesus when He was six. Larrү questioned, ?I bet
he preferreԀ the same kind of toys wе like.

21 11 2017
websdugevaudan

1997/2017 : 20 ans !…. et un coup de guelte mérité!!! https://www.youtube.com/watch?v=DDyQWDhKWg4

4 12 2017
websdugevaudan

4 décembre 2017 : le plus faible a eu raison !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/06/04/lozere-la-raison-du-plus-faible/

Lu ce jour sur la page facebook de Sophie Pantel, présidente du conseil départemental de la Lozère

« Ce matin j ai eu le plaisir d annoncer avec mes collègues, notamment Henri Boyer en charge des infrastructures , une excellente nouvelle pour les lozeriennes et lozeriens: le contrat pour le déploiement de la fibre optique en 5ans pour tous est conclu.
Nous avons repensé toute la stratégie globale pour ne laisser personne au bord du chemin. Nous avons pris des risques mais ils sont payants :
Toutes les habitations même les plus éloignées sont prises en compte.
La présence d’une fibre activée qui permettra à tous les opérateurs de venir, même les plus petits, pour offrir des services aux particuliers et aux entreprises.
La desserte des pylônes de téléphonie mobile pour permettre l’accélération de la 4G et de la 5G. Une péréquation départementale pour les coûts de déploiement.
Des garanties contractuelles conséquentes pour assurer la bonne exécution du contrat.
Le recours important à des entreprises locales et la mise en œuvre de clauses d’insertions professionnelles sur ces chantiers.
La reprise des anciens Réseaux d’initiative publique, notamment le long de l’A75 dans un seul réseau départemental et la reprise du programme NRAZO de Haut Débit.
Un coût à la charge des collectivités, des lozériennes et des Lozériens bien moindre que prévu.
Nous avons choisi d’agir, d’être actifs et de ne pas dépendre du bon vouloir des opérateurs, du fait de la faiblesse de notre démographie et du peu de rentabilité qui en découle au regard de ces derniers. C’est l’une des raisons de notre association avec l’Aveyron et le Lot.
Ce dossier est le dossier structurant de notre majorité, notre priorité, même si beaucoup d’autres sont portés avec autant de conviction. Celui-là concerne tout le monde et tous les champs économiques. Nous avons voulu que chacun ait le même service au même prix quel que soit l’endroit où il se trouve sur le territoire.
Ce déploiement est aussi important et stratégique pour notre avenir que lorsque l’on a équipé notre département en électricité, routes, trains… Au 20ème siècle.
La fibre, c’est un gage d’attractivité et de développement économique. Cet équipement est devenu indispensable pour les chefs d’entreprises mais il le deviendra pour nous tous, les usages évoluant très vite.
Grâce à notre implication sans faille et notre présence à des dizaines de réunions, (nous avons été moteur dans notre association avec l’Aveyron et le Lot) nous offrons à la Lozère de vraies perspectives pour s’inscrire résolument et sereinement dans l’avenir, au même niveau que les autres départements, et même en avance par rapport à certains.
En effet nous serons le premier département entièrement classé en zone de montagne à être fibré. Pour plus de renseignements je vous invite à vous connecter au site du département »

Bravo;la Lozère…. naturellement 😉 .

16 01 2018
websdugevaudan

JANVIER 2018 QUELQUES REFLEXIONS pour tenter de répondre à des questions qui m’ont été poséees par des lozériens après l’annonce du plan très haut débit 100%fibre Lozère http://lozere.fr/actualites/1512384568-100-fibre-le-projet-tres-haut-debit-devoile.html

A la question « Est-ce normal de demander à chaque lozérien de payer pour avoir une prise optique à la maison?N’y a t-il pas d’autres moyens d’avoir du très haut débit ? » je réponds

L’engagement financier de la Lozère est finalement assez faible dans ce projet. Si le CD 48 avait mis une dose de monté en débit sur le cuivre (MED), le département aurait dû cracher au bassinet pour mettre en place par exemple 30% de foyers en MED. Ce serait un peu moins cher (peut-être, à vérifier ?). Mais le peuple aurait immédiatement pris la parole pour dire mon village a uniquement la MED alors que le village voisin à la fibre à 100% : ce n’est pas normal ! La Lozère n’est pas la seule à devoir demander une participation financière des citoyens : 95% des départements à mon avis​ Participation financière des EPCI dans la plupart des cas.

A la question « N’y a t-il pas d’autres moyens d’avoir du très haut débit ? La fibre est-elle vraiment la technologie du 21eme siècle ? Ne risque -t-elle pas d’être supplantée par de nouvelles inventions ? »je réponds, avec la complicité d’experts du sujet «  la fibre est la technologie pour apporter aux foyers la connexion au THD. La radio 5G permettra des services différents: mobilité sans fil, soumise aux aléa de propagation. Prévision à 30 ans: au-delà, nousu verrons bien. Quant aux autres techniques, petite revue de détail :

MED : le délégataire retenu pour le RIP 48/12/46 est Orange. si quelqu’un connait bien la Med c’est Orange. Il pouvait pousser plus ou moins la MED. S’il ne l’a pas fait il doit bien y avoir une bonne raison, entre autres pour ne plus avoir à entrtenir un réseau de cuivre à l’agonie ! C’est une bonne solution pour les 5 à 10 ans à venir mais pas partout à cause de la longueur des lignes cuivre et surtout en Lozère. Ce n’est pas une bonne solution à long terme.
La « fameuse 4G fixe ». Avec cette solution on enfume le peuple comme ce fut à l’époque du WIMAX. Au début des années 2000 des spécialistes soutenaient qu’il suffirait de planter 4 pylônes en Lozère et avec un bon WIFI la Lozère serait couverte … 
Pour faire de la bonne 4G fixe il faut commencer par avoir une très bonne couverture 
La 4G fixe qui est déjà déployée par différents opérateurs marche à condition que :
o   Au point considéré la réception 4G soit de haute qualité (4 barrettes et non pas zéro ou une)
o   Que le secteur de l’antenne 4G arrose un nombre limité de clients 4G fixes. Aujourd’hui les opérateurs limitent volontairement le nombre d’abonné 4G fixe par pylône et secteur afin de ne pas créer de la frustration parmi les abonnés. Gros problème de ressource de bande passante donc ! Si le nombre d’abonné potentiel en 4G fixe est trop élevé dans le champs d’un secteur d’un pylône cela ne marche pas.
·         Le satellite : il est un peu utilisé mais il a une capacité limitée. De plus pour des applications il y a le problème de latence. D’autres satellites viendront mais le satellite, dans un mode bidirectionnel et non pas uniquement en broadcasting ne pourra jamais concurrencer la fibre optique. On oublie totalement le satellite pour la Gigabit society !
La 5G : La solution est pleine de promesses à condition de densifier énormément les antennes et l’infrastructure optique. Alors, pour la Lozère, je pense qu’il est préférable de conduire le RIP FTTH avant de penser à une 5G couvrant à 100% le département … !!!!
Voili voilou l’état des lieux de mes réflexions sur le plan lozérien . Il faut mettre la pression maintenant sur l’INFORMATION et l’INNOVATION en organisant, selon moi, des réunions citoyennes, une idée, une « évidence » selon moi mais que je n’ai jamais réussi à faire partager ! Go ! La Lozère est sur la bonne voie. Reste maintenant, après le plan « INFRASTRUCTURES » à concevoir, avec les CITOYENS ? Un « PLAN USAGES » !

Go ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/12/08/lozere-numerique-destination-lune/#comment-6967

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :