L’ours, la bête….le médecin…et le citoyen !

19 10 2017

Quelle télémédecine au pays de l’ours (Pyrénées), de la bête (Gévaudan) et plus globalement dans les déserts médicaux ?.

Pour renforcer l’accès aux soins dans ces territoires le gouvernement a fixé 4 priorités1-Renforcer l’offre de soins dans les 2-La révolution numérique en santé pour abolir les distances3-Une meilleure organisation des professions de santé4-Une confiance dans les acteurs des territoires pour construire des projets et innover

L’innovation reste un des axes prioritaires du gouvernement en matière de santé, c’est pourquoi il prévoit d’inscrire la télémédecine dans le droit commun dès 2018. 

Reste à préciser quelle télémédecine et quel type de réseaux de télécommunication pour transporter en temps réel et de façon sécurisée des informations confidentielles ?

Télémédecine et fibre optique sont de facto, étroitement liés. Le titre « humoristico provocateur » de cet article m’a été inspiré par l’actualité récente : annonces gouvernementales mais aussi annonce par Orange du fibrage, (sans argent public!)du département des hautes pyrénées (présenté par les médias comme une première nationale!) et fibrage ( payant!) d’une partie de la Lozère

Ces informations sont étroitement liées et doivent,selon moi, mobiliser les citoyens-les hauts pyrénéens pour s’assurer qu’Orange tiendra bien ses engagements-les lozériens qui, contrairement aux hauts pyrénéens, devront mettre la main à la poche pour être fibrés !Grâce à un partenariat avec leLot et l’Aveyron ( une initiative exemplaire) le fibrage concernera une grande partie de la population mais pour aller jusqu’ « au bout du bout »les lozériens ne devront pas baisser la garde pour s’assurer que les engagements du gouvernement (100%fibre en 2025) seront tenus ! Les 3 « obligations »la télémédecine (Simultanéité, Sécurité, symétrie) ne peuvent être garanties que par un réseau performant, un réseau optique !-le médecin : Les médecins et tous les professionnels de santé seront en 1ere ligne pour mettre en œuvre les mesures gouvernementales de lutte contre les déserts médicaux dont deux essentielles : le doublement des maisons de santé et le développement de la télémédecine . Sur ce dernier point, essentiel à mes yeux, il faudra, entre autres,pour le 1er ministre, lever les deux blocages de la médecine à distance : la fiabilité aléatoire de la connexion internet selon les territoires, et l’absence de tarification codifiée pour ce type de consultation -les citoyens :Premiers concernés, ils devront être associés à la démarche impulsée par le gouvernement

1991 : I had a dream !

Depuis plus de 25 ans je rêve de pouvoir un jour être soigné, dans mes vieux jours, directement en télé présence depuis chez mou dans mon petit village lozérien.

En 1991 en effet j’ai découvert , lors d’une expérimentation de vidéoconférence chez France Télécom, les apports de la fibre optique dans le transport d’informations …..un vrai choc émotionnel Cet« incroyable effet de présence obtenu par la fluidité parfaite de l’image et surtout l’échange des regards, comme dans une rencontre réelle » m’a profondément marqué.J’ai alors fait un rêve: pouvoir avoir un jour, depuis chez moi,des échanges quasi physiques dans de nombreux domaines et singulièrement celui, vital, de la santé.

En 2001 le professeur Jacques Marescaux, lors d’ une opération chirurgicale réalisée à distance entre un chirurgien situé à New York et une patiente à Strasbourg (première mondiale) déclarait  « il vaut mieux faire voyager les informations que les malades »

En 2012/2013,pour préparer une modeste participation au livre « Télésanté espoir du monde rural », j’avais écrit un papier « anticipatif » intitulé

«  Témoignage « prospectif» d’un octogénaire en 2020 !

Extraits : Aujourd’hui(3 janvier 2020!),pour mon 80eme anniversaire, l’ensemble des villages lozériens n’est pas encore totalement fibré mais tout devrait être terminé dans deux ans, en 2022 conformément à l’objectif fixé par le gouvernement en 2012 ! Cette simple annonce avait créé un tel choc psychologique chez tous les acteurs que les Français avaient alors pris conscience de l’explosion des usages du numérique (doublement tous les ans en 2012) et de la nécessite de disposer de fondations solides et pérennes, c’est à dire en fibre optique….Le seul argument économique aurait pu justifier le fibrage généralisé du territoire . L’argument décisif qui avait enlevé la décision fut celui des services publics comme élément clé d’égalité des territoires. Le ministère de l’égalité des territoires, créé en 2012, avait compris que le numérique offrait une opportunité historiques de rendre les Français égaux dans l’accès aux services publics et, parmi ces services, la santé ,secteur phare « phare »de ces nouveaux services publics  en télé-présence !…….La téléprésence a transformé la télémédecine. Je me réjouis donc aujourd’hui de voir l’aboutissement d’une longue démarche de transformation radicale du système de soins. Cela n’a pas été facile ! Les obstacles organisationnels, culturels, juridiques, éthiques ont été longs à lever  Aujourd’hui on peut considérer comme « installées » sur une grande partie du territoire  des chaînes collaboratives permettant une continuité entre les services d’aide à domicile, les soignants (hospitaliers et libéraux) et les organismes de financement. Une telle organisation en ligne du système de santé a permis d’optimiser les soins et les coûts tout en s’inscrivant dans une démarche de développement durable. Que de chemin parcouru depuis dix ans, où, à l’époque, de valeureux pionniers « investissaient » plusieurs domaines ; mais il n’y avait pas alors de pilote dans l’avion de la télésanté pour fédérer les acteurs et valoriser ces expérimentations.  Au début de la décennie elles étaient déjà plusieurs centaines dans de nombreux domaines …..Toutes ces liaisons sécurisées n’ont bien évidemment été possibles que grâce à l’ « énergie numérique » que m’apporte ma prise optique . En 2020, à Auxillac, mon petit village lozérien, je me sens en sécurité.

2017 : Le rêve brisé !

On est loin de compte !

Le monde de l’internet est loin de ce qu’avaient espéré les citoyens Ainsi que l’écrivait récemment Jean Pierre Jambes « la « chance historique pour le rural » a laissé la place à une hyper concentration des marchés et des talents , hyper localisation des activités , vers des colonies numériques , les milliers de start ups espérées dans nos territoires sont devenues des oligopoles, une dizaine d’entreprises mondiales, le réseau des reseaux ouverts neutres et interoperables a été étouffé par un des réseaux fermés. Avec toujours plus de debits pour les champions et plus de problèmes pour les autres la neutralité est en danger »

-Quant à la France je ne reviendrai pas ici sur les dégâts causés par l’absence de stratégie numérique (cf article « coup de gueule, coup de chapeau »). Depuis 8 ans les choses ont empiré . Dans le domaine des infrastructures un journal titrait récemment « La France grande championne d’Europe de la médiocrité de la couverture internet fixe ». 44,8% des français sont couverts en très haut débit contre 70,9% pour la moyenne européenne ! Quant aux usages la quasi totalité de la valeur ajoutée produite par les grandes plateformes (passage quasi obligé pour tout internaute),part à l’étranger ! Quand on apprend que les USA refusent de taxer les GAFA sur leur chiffre d’affaires on réalise la nécessite de porter cette revendication au niveau européen et de jeter d’urgence les bases d’une Europe numérique !

2017 (bis) : l’Espoir ? 

Pessimisme de la raison, optimisme de la volonté ! Plusieurs signes positifs -foisonnement d’expérimentations faites par de valeureux pionniers du monde médical depuis près de 20 ans !-perception plutôt positive de la télémédecine chez les français-volonté gouvernementale

Aux actes citoyens !

Les citoyens des pays de l’ours et de la bête …. et de tous les territoires ruraux devront être doublement vigilants

1-vigilance à ce que les promesses s’équipent de tous les foyers en fibre optique soient tenues !

S’il est prévu de développer la télémédecine dans les EPHAD et les maisons de santé , il ne faut pas oublier, comme nous le disions dans le papier« e-santé une révolution en marche avec les citoyens », que le PREMIER LIEU DE SOIN est le DOMICILE !

2-vigilance à ce que les citoyens soient étroitement associés à une large réflexion sur les opportunités de la e-santé !

Selon une enquête de 2015 de 20 minutes sur la perception de la politique par nos compatriotes 74% des Français pensent que les idées doivent venir des citoyens plutôt que des élus.S’agissant de la santé, domaine qui nous concerne tous, ce constat doit nous interpeller .Comment faire participer les citoyens à une large réflexion sur la place de la e-santé dans la façon dont nous serons soignés demain ?

-Cette réflexion doit être globale .Ne jamais oublier que

on ne pourra jamais remplacer une présence physique de soignants par la télémédecine, mais simplement la compléter,

-la fracture numérique :les cartes de la fracture sanitaire et de la fracture numérique se confondent

-la fracture générationnelle .Pour le maintien à domicile pouvoir contacter de façon très simple en téléprésence un professionnel de santé sera essentiel

-les handicaps des personnels de santé : manque de moyens, manque de formation, freins de toutes sortes (administratifs, culturels….)

-Cette réflexion , pour être efficace, doit être, dans un premier temps, expérimentée sur un territoire limité mais symbolique

Pourquoi ne pas organiser ce type de réflexion … au pays de la bête ?

Pourquoi ne pas organiser un grenelle de la e-santé en Lozère ?

https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/07/23/un-grenelle-de-la-e-sante-en-lozere/

@suivre ??

Auxillac le 19 octobre 2017

Pierre Ygrié

Publicités

Actions

Information

47 responses

19 10 2017
Bernard GARRIGUES

Pierre,
Lorsqu’un problème aussi simple que celui que tu soulèves n’a pas reçu de solution depuis 27 ans, il y a deux possibilités : (1) ce n’est pas un problème ; (2) les solutions proposées ne sont pas des solutions.
Dans ce cas d’espèce, il y a cumul :
(3) le débit à l’abonné en 1990 n’est pas un problème (il l’est un peu devenu par défaut d’entretien) : il y avait quelques centimes de frais à faire par sous répartiteur pour avoir un débit symétrique de l’ordre de 4 à 5 mégas par seconde au plus éloigné des abonnés de la Lozère.
(4) l’e-médecine n’est pas une solution de santé publique qui dépend à 90% de l’alimentation et l’hygiène, à 10% de la médecine. Il me paraît probable que le seul fait d’empêcher de nuire à quelques industriels chimistes serait nettement plus efficace que la télémédecine.
L’accès à la ressource internet provient d’une inégalité radicale, une iniquité organisée. Pour faire une analogie facile, nous sommes dans la situation, mutatis mutandis, où 97% de l’oxygène de l’air est réservé à 10 peignes-cul.
Au demeurant, l’état de santé du monde rural reste statistiquement supérieur à celui du monde urbain : le différentiel d’espérance de vie tourne toujours autour de 2 ans depuis 1800. Il y a plus de toubibs en Lozère en 2017 qu’il n’y en avait en 1960. Jamais vu un assertion logiquement fausse : désert médical, aboutir à une décision politique intelligente … d’autant que la campagne des présidentielles a montré que la qualité la mieux partagée de la classe politique était l’avidité, pas l’intelligence.

19 10 2017
websdugevaudan

Merci, Berard, de lancer les débat !
Pour ce qui me concerne, je ferai, vite fait, deux remarques
1-la décision de l’Etat de laisser à France télécom le réseau cuivre a tout compliqué : on nous a fait croire pendant des lustres que le cuivre était la solution alors qu’on savait perinemment que c’était la fibre (cf la vidféoconférence, à partir du support fibre, à laquelle j’ai assisté en 1991!) France Télécom connaissait parfaitement depuis des décennies les limites du cuivre et les potentialités de la fibre mais, business et monopole de fait (à défaut d’un monopole de droit) ont fait le reste : traire jusqu’à l’os la vache à lait cuivre ….et maintenant, la fibre étant incontournable, tenter de créer un nouveau monopole de fait avec la fibre !
2-la vie des médecins a changé du tout au tout . Tu connais beaucoup de médecins qui, régulièrement, font, comme il y a 50 ans, des visites à domicile ?

Comme le médecin « physique » ne va plus au domicile c’est au « médecin numérique » à y aller en téléprésence ! . Equiper les Ephad et les maisons de santé en matériel de télémédecine n »est qu’une étape avant l’équipement du domicile car c’est à leur DOMICILE que les gens veulent vivre et pas dans une maison de retraite !

19 10 2017
websdugevaudan

La santé a toujours été une préoccupation majeure des Webs du Gévaudan
Flash back sur les articles écrits sur le sujet au cous des 6 dernières annéees

2017 : un grenelle de la e-santé en Lozère
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/07/23/un-grenelle-de-la-e-sante-en-lozere/

2017 / deserts numériques et deserts médicaux : lozère terre d’expérimentation ?
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/07/30/deserts-numeriques-et-deserts-medicaux-lozere-terre-dexperimentation/

2017 santé et éducation : l’urgence d’un débat public
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/03/26/sante-et-education-lurgence-dun-debat-public/

2016 : des NTIC aux NBIC : risques et opportunités

https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/11/30/des-ntic-aux-nbic-risques-et-opportunites/

2015 : L’erreur est toujours initiale ( article non spécifique « santé »mais qui pointe l’importance de bons investissemnts !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2015/10/29/tres-haut-debit-lerreur-est-toujours-initiale/

2014 : e-santé une révolution en marche avec les citoyens
https://websdugevaudan.wordpress.com/2014/03/30/e-sante-une-revolution-en-marche-avec-les-citoyens/

2013 La santé porte d’entrée du très haut débit en zones rurales
https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/04/02/la-sante-porte-dentree-du-tres-haut-debit-en-zone-rurale/

2013:Télésanté espoir du monde rural
https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/08/27/telesante-espoir-du-monde-rural/

2012 Le très haut débit maillon faible de la chaine collaborative de santé
https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/04/02/le-tres-haut-debit-maillon-faible-de-la-chaine-collaborative-de-sante/

2012 : services publics tous égaux

https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/

19 10 2017
websdugevaudan

Un commentaire de Jean Michel Billaut sur facebook
« Jean Michel Billaut pourquoi veux tu l’ami entamer une large réflexion citoyenne ?.. avant de la faire faudrait d’abord que tout un chacun soit informé sur ce qui se passe dans le monde.. par exemple la génétique.. où peu de Français sont informés, alors que cette affaire va être le soubassement de la médecine de précision…. et je te rassure nos braves élites médicales 1.0 n’ont nulle envie que nous ayons cette large réflexion citoyenne.. sont pas idiots quand même.. d’ailleurs le 22/6/2016 la ministre de la santé a annoncé notre programme génomique 2015.. depuis plus de nouvelles.. l’élite fait des trucs dans son coin et ne tient pas informer le peuple.. considérant certainement que celui-ci est un tantinet idiot.. donc pas besoin de large réflexion citoyenne.. Agnès Buzyn nous devons mourir politiquement correct.. et on se fout si les Chinois vont éradiquer le cancer de l’humanité… « 
auquel j’ai répondu
« Un commentaire de bon sens comme dab ! Tu sais toujours mettre les choses en perspective , preuve que tu as la pèche !
Qu’est-ce que ce serait sympa que tu le postes directement sur mon blog ? Si tu peux ?
Comme je suis d’accord avec toi sur l’ignorance sur ce qui nous attend ! A mon modeste niveau j’avais fait deux papiers
santé et éducation l’urgence d’un débat public
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/03/26/sante-et-education-lurgence-dun-debat-public/
des NTIC ux NBIC
https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/11/30/des-ntic-aux-nbic-risques-et-opportunites/ »
@suivre ./….

19 10 2017
Bernard GARRIGUES

Bien sûr, mais c’est faux :

1/ Il l’était très possible de faire du haut-débit sans fibre et gratuit en 1990 si nous avions eu un État un peu visionnaire, un peu au courant et honnête. À l’époque, la France disposait, aussi, du plus beau réseau fibre public parmi les pays développés. La fibre a quelques avantages sur le cuivre jusqu’au sous-répartiteur ; après la technique cuivre est plus avantageuse.
2/ L’e-médecine n’a ni les moyens, ni les « compétences » de résoudre les problèmes sociaux de la profession médicale. Le « désert médical », comme la « fibre à la maison » sont des leurres destinés à l’opinion publique. Il est évident qu’avec la tension de la demande médicale actuelle, les médecins ne peuvent plus mener en parallèle une carrière de notable … réservée maintenant aux politiques professionnels.
La question de la « médecine de précision » dont parle Jean-Michel est bien réel et il l’a vécu douloureusement … mais il est très, très marginal pour la santé publique.

19 10 2017
websdugevaudan

Imaginons que tu aies raison, Bernard mais çà, c’était avant ! Aujourd’hui le réseau cuivre va progressivement disparaître dans les villes au fur et à mesure du développement de la fibre et il est à l’agonie dans les campagnes ! Alors on fait quoi ? On accepte de ne plus avoir de réseau fixe ? Niet ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/09/16/reseau-filaire-attention-danger/

Quant à ce que pense Jean Michel Billaut de la e-santé (de demain!!!) tant vaut-il l’écouter;-)
https://www.youtube.com/watch?v=8agk41AL1g4 mais là on est plus dans dans de la philo et de l’éthique que dans la télémédecine d’aujourd’hui et plus près de l’alerte que je faisais (très) timidement dans les papiers santé et éducation l’urgence d’un débat public
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/03/26/sante-et-education-lurgence-dun-debat-public/
des NTIC ux NBIC
https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/11/30/des-ntic-aux-nbic-risques-et-opportunites/ »

20 10 2017
websdugevaudan

Plan gouvernemental :le point de vue d’un professionnels d’un département rural

« Concernant la télémédecine, le docteur Lemoine trouve ce projet « très intéressant, notamment dans les Ehpad. Mais avec une condition : que cela ne soit pas trop complexe à mettre en place?! » Le président du Conseil de l’Ordre des médecins voit aussi d’un très bon œil la « consultation avancée ». « Cela se fait déjà sur Nevers, en gynécologie, en orthopédie, notamment. L’idée serait de proposer ce type de consultations mais sur des zones plus désertiques. Cela doit être très organisé. Il ne s’agit pas de faire venir un spécialiste pour seulement deux patients?! »

mais aussi des critiques : http://www.lejdc.fr/nevers/sante/2017/10/19/les-professionnels-de-sante-de-la-nievre-mitiges-face-au-plan-gouvernemental_12595866.html

20 10 2017
Bernard GARRIGUES

Lorsque, en 2004, j’étais pratiquement le seul à affirmer qu’il n’y aurait pas de web 3, je n’étais pas spécialement un visionnaire … simplement un observateur du développement de la vie depuis son origine qui avait remarqué (avec de nombreux autres) que depuis 4 milliards d’années, la vie (qui essai tous les possibles) préférait « plier » des structures à deux dimensions que d’en créer à trois dimensions. Je ne suis pas un matheux spécialiste de la topologie, mais il se trouve que ces matheux là, lorsqu’ils passent à La Garde Guérin, cherchent à visiter mon atelier de dinanderie parce que les bases théoriques de cet art est une combinatoire entre les mathématiques fractales et topologiques : ils m’ont beaucoup appris ; je leur ai beaucoup montré. Mon affirmation de 2004 était une affirmation biomimétique.
Mon affirmation sur l’e-médecine est du même tonneau : une souris de 25 grammes stocke autant d’information opérationnelle animé par moins d’un watt/heure que google qui consomme l’énergie d’une ville de plusieurs centaine de mille d’habitants … il existe une solution biomimétique ultrasimple à découvrir. Pourquoi mettre tous ses œufs dans le même panier de l’e-médecine, un truc d’une complexité inimaginable et d’une grande inefficacité santé publique ? Alors que ce couillon de google met à notre disposition une solution peu coûteuse provisoire de big data à visées commerciales.
La suppression du réseau cuivre est une connerie technique et politique de première grandeur ; du type : »maintenant qu’existe une autoroute A75, faut supprimer le chemin de Fustugères. » C’est aussi une connerie biomimétique.

21 10 2017
websdugevaudan
22 10 2017
Bernard GARRIGUES

Sauf que le département des Hauts de Seine ne peut être taxé de « désert médical » : c’est plutôt sur-densité médicale. Le numérique permet d’améliorer pas mal de chose du système de santé sans devenir de l’e-médecine. Comme, par exemple, en Lozère, tu peux avoir les résultats d’une analyse chez toi et ton toubib l’après-midi pour un prélèvement effectué le matin. Ce n’est pas parce que tu appelles « care » les soins et « chronic » la prévalence des maladies chroniques de civilisation que le truc devient de l’e-médecine efficace et exemplaire.
Je suppose qu’il doit être assez facile de mettre au point une appli afin de changer les couches en cas de besoin des citoyens entre 0 et 110 ans … sera-ce de l’e-médecine ?

22 10 2017
Bernard GARRIGUES

Il y a infiniment plus à gagner de mettre l’intelligence et les moyens dans la santé (publique) que dans la lutte contre la maladie (individuelle). Le principe de base de l’administration, depuis les romains, est de ne pas nuire.

22 10 2017
Bernard GARRIGUES

J’habite un coin à 4g à Montpellier : débit descendant 18,4 Mb ; montant 13,5 Mb … par VDSL descendant : 20 Mb, montant 0,9 (le VDSL est censément une technique symétrique … donc tromperie sur la marchandise) … À La Garde, ADSL 0,8 descendant et 0,4 montant (cet été : 0,2 descendant, 0,08 montant) ; 3G : descendant et montant autour de 3 Mb.

23 10 2017
websdugevaudan

IA ! On parle de plus en plus d’intelligence artificielle . Pour ceux qui souhaiteraient avoir un minimum d’informations (à ma façon) Je me permets de ressortir deux papiers
un de nov2016 : des NTIC aux NBIC https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/11/30/des-ntic-aux-nbic-risques-et-opportunites/
un autre de mars 2017 : santé et éducation l’urgence d’un vrai débat

https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/03/26/sante-et-education-lurgence-dun-debat-public/

papiers surtout intéressants par les liens auxquels ils renvoient ! Ne loupez pas ces liens !!!

24 10 2017
websdugevaudan

Quid de l’esprit critique dans ce monde « technique » ??
https://www.nextinpact.com/news/105462-face-a-tech-besoin-garder-esprit-critique.htm

24 10 2017
24 10 2017
websdugevaudan
27 10 2017
websdugevaudan

Réseau fixe : : Pan sur Orange jusqu’en 2020 …https://www.facebook.com/pierre.lhuissier/posts/10155734771031668?hc_location=ufi
.mais après ?
Après l’extinction du cuivre ?

100%fibre ? Des objectifs trop ambitieux ? On se moque vraiment de nous !
https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/030786335852-tres-haut-debit-des-objectifs-trop-ambitieux-2125368.php
en pousse à investir de façon « pragmatique » ! http://www.numerama.com/politique/300841-tres-haut-debit-le-regulateur-des-telecoms-pousse-en-faveur-des-operateurs-souhaitant-investir.html
https://www.generation-nt.com/arcep-avis-senat-fibre-optique-deploiement-reseaux-mobiles-actualite-1947477.html

et l’Egalité des citoyens alors ? On est en train de faire payer aux zeones rurales des erreurs de stratégie qui ont conduit à un vrai gaspillage d’argent public sans atteindre le RESULTAT : l’EGALITE des CITOYENS

Les ruraux ne peuvent pas se satisfaire des grands discours actuels

28 10 2017
29 10 2017
websdugevaudan

Très haut débit ? Je vous propose aujourd’hui un retour sur un vieil article des Webs du Gévaudan (23 juin 2010!) pour mieux évaluer ce qui s’est passé (ou ne s’est pas passé!) depuis !!!
https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/06/23/une-ruralite-en-tres-haut-debit-pourquoi-faire/
pour mieux évaluer ce qui s’est passé (ou ne s’est pas passé!) depuis !!!

29 10 2017
websdugevaudan

« Ne pas comprendre le numérique aujourd’hui, c’est devenir analphabète demain »

https://usbeketrica.com/article/ne-pas-comprendre-le-numerique-aujourd-hui-c-est-devenir-analphabete-demain

30 10 2017
30 10 2017
websdugevaudan

Du cuivre à la fibre : Coup de guelle !

La route du cuivre à la fibre est longue,sinueuse et pleine d’embûches !Depuis près de 20 ans, http://www.amilo.net/ygrie.htm les Webs du Gévaudan https://websdugevaudan.wordpress.com/ lancent régulièrement des alertes comme ici, en 2011 ( les réseaux vont-ils exploser ?https://websdugevaudan.wordpress.com/2011/12/04/les-reseaux-vont-ils-exploser/) ou là en 2016 ( réseau filaire Attention danger https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/09/16/reseau-filaire-attention-danger/)

La semaine dernière, le député de la Lozère, est monté au créneau pour dénoncer l’état du réseau cuivre https://www.facebook.com/pierre.lhuissier/posts/10155734771031668?comment_id=10155743941101668&reply_comment_id=10155743980901668&notif_id=1509301526280233&notif_t=feed_comment_reply
La réponse du ministre Bruno Lemaire m’a incité à faire un petit « coup de guele » dont vous pardonnerez, j’espère, le coté « improvisé »

https://www.youtube.com/watch?v=DDyQWDhKWg4

Il m’a paru important de réagir immédiatement et spontanément pour montrer qu’en Lozère citoyens et élus peuvent partager le même combat …..et que le plus faible a souvent raison https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/06/04/lozere-la-raison-du-plus-faible/

30 10 2017
websdugevaudan

Aménagement numérique du territoire : Avis grand frais !
https://numericuss.com/2017/10/30/amenagement-numerique-des-territoires-avis-de-grand-frais/

31 10 2017
websdugevaudan

« entre l’intelligence humaine et la connerie de la machine il y a le logiciel »
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/dominer-linformatique-avec-gerard-berry

1 11 2017
1 11 2017
2 11 2017
websdugevaudan
2 11 2017
Bernard GARRIGUES

Alléluia … il était temps qu’élus et élites prennent conscience qu’un des potentiels les plus intéressants du numérique est d’analyser les résultats presque en temps réel des actions, mais aussi des politiques ; puis de les comparer aux possibles dans la même démarche … gageons que les industriels du net freineront des quatre fers et que nos élus (sauf les plus pragmatiques) resteront ébahis, tels des poules trouvant un couteau suisse tout neuf.

3 11 2017
4 11 2017
websdugevaudan
4 11 2017
5 11 2017
websdugevaudan

1997/2017 : 20 ans !…. et un coup de guelte mérité!!! https://www.youtube.com/watch?v=DDyQWDhKWg4

6 11 2017
websdugevaudan

Régulation des plateformes ? https://contribuez.cnnumerique.fr/loyaute/fr

6 11 2017
Bernard GARRIGUES

L’intéressant de l’intervention de Mounir MAHJOUBI est qu’elle met en évidence les foutaises qui ont permis la dérive du numérique, d’internet et du web depuis 1990 ; son point de vue est celui d’un urbain, clerc serviteur de la doxa de l’économie libérale radicale. À mon avis d’observateur plutôt au jus, l’économie de la connaissance repose sur une ressource à laquelle tout individu a accès gratuitement, comme l’oxygène de l’air. Trois foutaises de base :
1/ Que l’entreprise privée soit capable de valoriser d’une manière efficiente la ressource globale.
2/ Qu’il soit possible de saturer les réseaux publics pour des intérêts futiles et par des moyens contreproductifs.
3/ Qu’il soit normal et acquis que l’abonné paie et que les industriels du net gagnent.
Je peux argumenter sur ces trois foutaises. Faudrait par exemple que notre bien-aimé président délocalise de le Secrétariat d’État au numérique dans une vallée profonde des Cévennes lozèriennes et le Ministère de la Santé Publique au col des trois sœurs

6 11 2017
websdugevaudan

Il serait très intéressant en effet de développer ce que devrait etre un ECOSYSTEME NUMERIQUE pour bien montrer que si l’on veut avoir un accès égalitaire aux SERVICES VITAUX ( rien à fotre des services « coca-cola!) chaque citoyen puisse respirer le mémé air « numérique » !
Go on Bernard 😉

8 11 2017
8 11 2017
websdugevaudan

Les deux facettes d’Orange !

-celle qui vous coupe le robinet d’accès et qui méritent un bon « coup de gueule »!

-celle qui vous pique vos données et qui mérite ….qu’on y réfléchisse !
https://www.nextinpact.com/news/105523-derriere-lancement-dorange-bank-question-concentration-nos-donnees.htm

10 11 2017
11 11 2017
websdugevaudan

2027 : comment les géants américains et chinois contrôleront l’info
http://www.ladn.eu/entreprises-innovantes/transparence/amy-webb-ses-predictions-pour-lavenir-du-journalisme-en-2027/?utm_source=newsletter_ladn&utm_medium=email&utm_campaign=news_November_2017&utm_content=20171110

d’où l’importance de construire d’urgence une EUROPE NUMERIQUE

et mes coups de gueule ICI https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/09/29/coup-de-gueule-et-coup-de-chapeau/ ( ne manquez pas Yuval Noah Haari dans les commentaires !)
et LA https://www.youtube.com/watch?v=DDyQWDhKWg4
sans oublier çà https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/03/26/sante-et-education-lurgence-dun-debat-public/
et çà https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/11/30/des-ntic-aux-nbic-risques-et-opportunites/
Ben oui, c’est un sujet auquel nous devons, (je pense de plus en plus aux jeunes) nous intéresser !!!

11 11 2017
11 11 2017
websdugevaudan
14 11 2017
Bernard GARRIGUES

Comment veux-tu que ce que peut la France seule et n’est pas fait, soit proposé par l’Europe ? Aucune chance de résoudre un problème qui n’est pas un problème. Il est exact que l’Europe peut changer du jour au lendemain la donne en matière d’économie de la connaissance et de réseau numérique, mais il n’existe ni savoir des politiques, ni volonté politique.

15 11 2017
websdugevaudan

Télémédecine : pourquoi çà ne décolle pas en France ?
http://www.slate.fr/story/153783/telemedecine-obstacles

16 11 2017
websdugevaudan
17 11 2017
websdugevaudan

Les dérives du web dénoncées par…. son inventeur ! http://www.phonandroid.com/linventeur-dinternet-regrette-quest-devenu-web.html

17 11 2017
websdugevaudan

MESSENGER : Coca cola numérique…et bientôt nemes numériques !!!! http://www.zdnet.fr/actualites/laurent-landowski-facebook-messenger-nous-nous-inspirons-evidemment-de-ce-qui-se-passe-en-chine-39860110.htm
Où sont les européens ?

18 11 2017
Bernard GARRIGUES

Faites une expérience facile : le même jour, à peu près à la même heure consultez sur internet : (1) une voiture de gamme moyenne, disons une Clio, en la comparant aux voitures équivalente des autres marques ; (2) une maladie à déclaration obligatoire (MDO), disons la rougeole, en comparant avec d’autres MDO. Dans le quart d’heure qui suis (3) votre consultation sur la Clio sera devenu une information mondiale et une publicité agressive intoxiquera votre ordinateur ; (4) votre consultation sur la rougeole ne donnera aucune réaction de type santé publique visible sur le net : il existe pourtant une organisme d’État chargé de surveiller la prévalence des MDO. Conclusion : le big data santé publique n’est pas valorisé alors qu’il permet une amélioration, je dirai, au moins dix fois supérieure de la santé publique que l’e-médecine. Qui repose sur un raisonnement foutraque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :