L’EUROPE DIGITALE ? OUI…MAIS PAS QUE !

8 04 2018

OUI à L’EUROPE « DIGITALE » !

La nécessité d’une Europe numérique a toujours été dans l’Adn des Webs du Gévaudan ! Le 17 mai 2014, quelques jours avant les élections européennes , j’écrivais « Votons pour une Europe numérique » / .Au lendemain des élections j’avais écrit aux députés européens récemment élus pour…. les féliciter….et leur demander de «  monter des projets communs dans des domaines porteurs d’avenir et où les souverainetés nationales n’ont pas encore eu le temps de s’affirmer ! C’est le cas du NUMERIQUE où l’Europe qui se voulait le continent le plus compétitif de l’économie de la connaissance (cf traité de Lisbonne) est aujourd’hui un nain numérique ».

Deux mois plus tard, le 14 juillet, dans un papier intitulé symboliquement « A la Bastille !» j’insistais sur l’importance de « penser »la France numérique dans une perspective européenne « La bataille se gagnera à minima au niveau européen. »

Un an plus tard ,dans un papier  « l’Europenumérique n’est pas pour demain » j’émettais de sérieux doutes sur les mesures prises par la commission !

L’Europe est un vrai sujet « politique  » au sens noble du terme .Les arrières pensées politiciennes ne doivent pas interférer sur une réflexion sérieuse de l’ensemble des citoyens . C’est dans cet esprit , hors de toute idéologie , que je soutiens les initiatives du président Macron en faveur de la construction d’une Europe numérique.Sa proposition de « créer une agence européenne pour l’innovation de rupture » doit être,selon moi, soutenue par tous les citoyens , quelles que soient leurs opinions politiques par ailleurs, tant les problèmes à résoudre sont énormes et dépassent largement le cadre national dans tous les domaines : taxation de la valeur créée là où elle est produite, protection des données , création de grandes plateformes numériques si nous ne voulons pas devenir (nous le sommes déjà!) des colonies numériques des GAFA (Etats unis) et BATX (chinois). Le développement de l’intelligence artificielle dont nous avons abondamment parlé ICI et, indirectement,LA / est un DEFI que la France entend relever dans une perspective européenne . Si elle comporte des risques elle offre aussi des opportunités .Dans tous les cas elle est moins dangereuse que l’ « ignorance naturelle » ! La France (moins de 1%du PIB mondial) ne peut à l’évidence relever ce défi que dans le cadre d’une EUROPE NUMERIQUE !

MAIS PAS QUE !

La nécessite , difficilement contestable, de créer une Europe numérique, pourrait-elle nous faire prendre conscience de la nécessité de créer une Europe tout court ? Pour ma part je le souhaite de plus en plus. Si mon rêve de jeunesse à été brisé (L’Europe actuelle n’est pas, et de loin, celle que j’avais imaginée ) il reste de « bons débris »:Erasmus (4 millions d’étudiants!), monnaie commune etc…

Au lendemain de l’élection de Donald Trump j’avais noté quelques idées dans un papier intitulé « EUROPEFIRST » en réaction au slogan « AMERICA FIRST » ! J’avais posté ce papier sur un blog perso dont c’est le seul article !

On est loin de « l’EUROPE FIRST » mais les élections européennes de 12019 ne sont-elles pas l’occasion deréactiver ce vieux rêve ne serait-ce que pour prendre conscience qu’après 70 ans de guerre (1870,1914,1940) nous avons eu 70 ans de paix !!!

La question n’est plus de savoir s’il nous faut une Europe politique pour « gouverner » cette Europe du « tout marché » ? La réponse est oui ET, en même temps (!) cette NOUVELLE EUROPE doit etre créé à partir des aspirations des citoyens, ce qui implique une vraie (dé) marche !

Balaruc les bains le 8 avril 2018

Pierre Ygrié

Publicités

Actions

Information

15 responses

8 04 2018
Bernard GARRIGUES

À ma connaissance, le traité de Lisbonne date du mois de décembre 2007 … comment veux-tu qu’une décision politique qui n’a pas été mise en œuvre en 10 ans, miraculeusement se réalise ? Idem pour la France … en 1990, elle disposait du meilleur réseau public de tous les pays développés … 28 ans plus tard, elle est dépassé par nombre de pays économiquement à la traîne comme la Roumanie … il y a quelque chose qui ne va pas dans notre Europe commune … c’est l’Europe des banques et, en général, de l’économie financière … alors que nous avons besoin d’une Europe des villages et de l’économie naturelle de la maison. Toutes les « réformes » politiques actuellement dans les tuyaux ont pour but final d’augmenter les droits de tirages de la finance sur la valeur que nous avons créée en commun. En 1990, nous ne disposions pas des moyens afin de constater en temps réel les dérives des systèmes politiques en activité … aujourd’hui, c’est possible en récoltant au jour le jour les informations judicieuses de flux récoltées … c’est exactement ce que fait l’économie financière. Par exemple, il y a au moins 10 ans que notre administration avait en main les données qui lui permettaient de juger que le système sanitaro-industriel avait abandonné la volonté de rester au niveau intérêt public sur les vaccinations … notre ministresse de la santé est incapable de tenir un discours a minima sensé sur le sujet et à fait passer en force la position absurde des industriels du vaccin.

8 04 2018
Bernard GARRIGUES

Pas de soucis à se faire, Villani a écrit dans son rapport que les start-up allait mettre à niveau la France en matière d’Intelligence Artificielle ; raisonnement aussi brillant que si un Ministre de la 3ème République naissante avait déclaré, aux alentours de 1880, qu’il comptait sur les fabricants de savons pour conduire la politique publique d’hygiène de la nation.

8 04 2018
websdugevaudan

Merci pour ton argumentation décapante et fleurie, Bernard, mais si tu es, comme moi, je pense,au fond de toi, européeen, que penses tu des propositions d’Emmanuel Macron pour commencer à REFONDER L’EUROPE ?
Elles sont détaillées en commentaires de mon papier « EUROPE FIRST » https://pierreygrie.wordpress.com/2016/11/12/europe-first/comment-page-1/#comment-21 mais je rappelle ci-dessous les principales :avec un petit pense bête à ma façon : DIRECTDDD

Défense:
force commune d’intervention, Immigrations :

Immigation:Office européen de l’asile et police européenne des frontières
Taxes sur les transactions financières pour relancer la politique de développement

Relations franco allemandes :
intégrer totalement les marchés des deux pays d’ici 2024

Economie et social :
zone euro cœur de l’Europe :
un projet de convergence fiscale et sociale :
1-Definir d’ici 2020 une fourchette de taux qui engagerait et conditionnerait l’accès aux fonds européens
2- definir une c onvergence sociale Definir les criteres de convergence sociale

Culture et savoir: chaque jeune au moins 6 mois dans un pays européen, deux langues, universités européennes

Terrorisme :
Académie européenne du renseignement .Parquet européen européen contre la criminalité et le terrorisme.Force européenne de protection civile

Développement durable :
Un marché européen de l’energie : favoriser les interconnexions
taxe aux frontières de l’Europe sur le carbonne
Sécurité et souveraineté alimentaire .

Digital:
agence européenne pour l’innovation de rupture

Démocratie :
conventions démocratiques, listes transnationales

Des propositions auxquelles il aura du mal à faire adhérer les autres pays ! Par exemple lla proposition de es listes transnationales a été rejetée par le PPE…..d’où l’importance, pour les citoyens français de bien connaître ces propositions et de soutenir le président français sur l’Europe quelles ques soient leurs opinions sur la politique intérieure
J’en profite pour mettre un lien sur le discours de la Sorbonne au cas où certains l’auraient oublié;-)

9 04 2018
websdugevaudan

Petit rappel à méditer …. ».Il y a 27 ans je pensais que l’Europe était notre aveni…Aujourd’hui je pense que nous sommes l’avenir de l’Europe »(Victor Orban)
https://www.lesechos.fr/monde/europe/0301537354184-en-hongrie-viktor-orban-remporte-son-troisieme-mandat-consecutif-2167566.php Si nous ne voulons pas de l’Europe d’Orban MOBILISONS NOUS dés maintenant pour faire connaitre l’EUROPE dont nous REVONS 😉

9 04 2018
Bernard GARRIGUES

Lorsque les politiques s’imaginent que la com vaut politique, ils se grattent le nombril en disant guilli-guilli … retournons aux fondamentaux : par exemple, dans l’Évangile, il est déclaré « Tu ne peux adorer deux maîtres à la fois : Dieu et l’argent. » Manifestement Macron adore la finance qui le lui rend bien. Rappelle-toi : sa première loi porte sur la confiance (aux hommes (dont les femmes font partie) politiques). Méfiance des hommes politiques qui font une loi afin de légaliser la confiance que nous leur devons ; il suffisait d’exécuter avec la dernière rigueur les dispositions de la loi Sapin II dès le lendemain du 21 mai. J’ai écouté (avec attention) le discours de Macron à la Sorbonne : mon impression sur le coup d’un homme qui parlait avec autorité de ce qu’il ne connaissait pas et prenait l’opinion publique comme un ramassis de cons. Un Chancelier de l’Échiqiuer a dit, au 16ème siècle (je crois) :  » La mauvaise monnaie chasse la bonne. » C’est pareil avec la com ou les lois ; comme nous l’avons vu avec l’élection de Trump ou le Brexit.

9 04 2018
websdugevaudan

Bien mon père 😉
Un de mes patrons il y a une quarantaine d’années m’avait dit « pour que les choses se fassent il faut d’abord les dire » Je trouve que,sur l’Europe,Macron dit des choses intéressantes, pas toi ? Pour le reste je fais confiance à…..Schopenhauer « toute idée innovante chemine en 3 étapes:1-elle est ridiculisée 2-elle subit une forte opposition 3-c’est une évidence pour tout le monde » ! Que voilà une pensée à méditer, non?

9 04 2018
Bernard GARRIGUES

L’idée numérique (nous disions en 1990, l’économie de la connaissance) était neuve au tournant des années 90 et appelée NTC … elle est devenu une évidence politique lors du traité de Lisbonne en décembre 2007 … je persiste à dire et écrire « économie de la connaissance » pour bien indiquer qu’il s’agit d’une idée politique, pas technique. Depuis 1990, non seulement l’idée n’a pas fait son chemin en France, mais encore elle a régressé sous les coups de boutoir du défaut d’entretien du réseau, de la connerie de nos élites politiques en la matière et de la hauteur dissuasives des péages installés sur le réseau. Il y a une grosse nuance entre dire pour formaliser et dire pour communiquer, surtout lorsque la communication a pour but de tromper, voire d’enfumer.

11 04 2018
websdugevaudan

La France renonce à fixer un objectif 100% fibre
http://www.01net.com/actualites/la-france-renonce-a-fixer-un-objectif-100percent-fibre-1415831.html
Alors que le gouvernement s’inscrit dans l’ambition européenne d’une société du Gigabit pour 2025, il refuse de s’engager à ce que tous les Français puissent bénéficier d’une liaison en fibre optique.
Je « ressors » mon coup de guele !

14 05 2018
14 05 2018
claude Boissiere

Claude Boissiere

14 05 2018
claude Boissiere

Je crois que nous sommes a un point clef de l’évolution du monde numérique , ce matin je regardais un Document vidéo sur la bibliothèque de Alexandrie un âge canonique et un patrimoine de livres formidable, mais un savoir accessible à une minorité de gens, intellectuellement et Géographiquement .Actuellement le savoir traduit universellement est colossal et accessible par le Net réseau mondial et disponible dans la poche ( smartphone) ça change tout , on va le sentir bientôt . La question que je me pose est quelles sont les conséquences d’un savoir très facile d’accés sans que l’utilisateur ait la formation préalable pour l’utiliser. Si on peut avoir une Ferrari il faut le permis de conduire( savoir lire) mais vu les performances de l’engin il faut aussi un peu plus . Il ne suffit pas d’avoir l’engin et le permis il faut le talent et les aptitudes pour l’exploiter.

15 05 2018
8 06 2018
chat échaudé craint même l’eau froide ! | Les webs du Gévaudan

[…] gens sur le terrain » ce « contrat » ne suffira pas à faire entrer tous les français dans la société du gigabit indispensable si les Européens ne veulent pas devenir une colonie numérique américaine […]

14 10 2018
websdugevaudan
22 10 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :