La fibre pour tous…..une question de…confiance !

11 04 2018

La confiance que nous avions mise dans le gouvernement actuel sur sa volonté de couverture numérique « républicaine » (la fibre pour tous en 2025) serait-elle érodée ? Quand je lis « LaFrance renonce à fixer un objectif 100% fibre » je ne décolère pas ! Ce qui me hérisse c’est que le gouvernement, si cette information est avérée, entretienne les (traditionnelles) ambiguïtés sur le très haut débit au prétexte que les investissements fibre seraient trop importants !

La fibre pour tous : un combat des Webs du Gévaudan de près de 20 ans !

La fibre pour tous est dans l’Adn des Webs du Gévaudan depuis leur création en 2000. L’association a été créée pour remplacer le réseau cuivre par un réseau optique …… un « message » que nous véhiculons depuis près de 20 ans en toutes occasions, message à peu près résumé dans une INTERVIEW de 2012 que , en toute (im) modestie, je vous invite à (ré?)écouter !

https://www.youtube.com/watch?v=J6kM32vndsk

Les ruraux « oubliés du très haut débit » ? Une question que nous nous posons depuis toujours, formalisée dans un article en 2006, reprise en 2010et toujours pendante ! Le sera-t-elle encore en 2025 ?

Stop aux ambiguïtés et aux mensonges!) sur les performances des différentes technologies !

Quand le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard parle de suppression de la fracture numérique comme d’une priorité nationale (cf son intervention de ce jour à l’assemblée) et, qu’en même temps ou presque il « glisse » que « la question de la couverture numérique du territoire « ne se pose pas en termes de technologie mais de débit ».je suis d’accord avec lui….sauf que la fibre optique a des débits potentiellement illimités contrairement à tous les autres supports ! Tous les spécialistes le reconnaissent !Déjà en 2010, dans un rapport remis au gouvernement de l’époque le sénateur Hervé Maurey écrivait « La fibre optique est la technologie du très haut débit …..aucune solution alternative à la fibre n’apportera une qualité de service comparable. Il convient de le mentionner explicitement pour éviter toute ambiguïté » .Six ans plus tard son collègue Philippe Leroy, ne disait rien d’autre au gouvernement « Vous évoquez l’égalité des territoires. En fait, vous préférez dans les zones rurales des technologies moins coûteuses que la fibre optique. On prétend que la fibre optique, c’est très cher. Mais comparez le coût de la fibre à d’autres investissements beaucoup plus coûteux ……» . Alors qie le président Macron fait du numérique une priorité (il a 100 fois raison!) le sénateur Patrich Chaize pointe les incohérences des annonces gouvernementales« Je ne vois pas bien comment on pourrait atteindre l’objectif d’une société du Gigabit avec des technologies alternatives à la fibre » ?

De grâce, Messieurs les décideurs ! Ne nous parlez pas de la 5G en remplacement de la fibre ! Tout le monde sait que la 5G ne fonctionne qu’avec de la fibre ! On nous a déjà fait naguère le coup du satellite ! Les élus locaux, soutenus par des associations comme les Webs du Gévaudan, sont devenus méfiants ! Chat échaudé craint même l’eau froide !

Les ruraux ne doivent pas payer les erreurs stratégiques des gouvernements successifs !

Quitte à nous répéter pour la nième fois nous affirmons que demain chaque internaute doit pouvoir bénéficier des mêmes services , que l’essentiel de ces services reste à inventer, que ces services seront de plus en plus, pour les ruraux, des services vitaux, que les services publics électroniques vont progressivement remplacer,à la campagne, les services physiques,, que les ruraux auront davantage besoin de ces services que les citadins ….

Pour peu qu’il y ait eu une stratégie d’aménagement numérique , on aurait du commencer à fibrer les campagnes !. C’est l’inverse qui a été fait ! Si nos décideurs avaient perçu cette évidence et ne s’étaient pas laissé emporter, plus ou moins consciemment, par une idéologie ultra libérale, il y a 20 ans, on n’en serait pas là aujourd’hui. A l’heure où on promeut la télémédecine qu’on ne nous dis pas que la fibre c’est trop cher ! .Pour les ruraux cet argument est irrecevable. Les ruraux ne veulent pas payer les erreurs de nos gouvernements successifs .

Depuis près de 20 ans les gouvernements successifs veulent supprimer la fracture numérique. La dynamique impulsée par Emmanuel Macron tant au niveau français qu’européen est porteuse pour impliquer tous les citoyens dans la nécessaire transformation de la société. Encore faut-il qu’ils soient tous dotés des mêmes « armes » !

« Clarté,loyauté, transparence » écrivions nous dans un papier d’avril 2016 .! trois mots nécessaires au rétablissement de la confiance…..trois mots qui justifient le rappel d’un petit coup de gueule maladroit mais convaincu 😉

https://www.youtube.com/watch?v=DDyQWDhKWg4 !

Balaruc les bains le 11 avril 2018

Pierre Ygrié

Publicités

Actions

Information

29 responses

12 04 2018
websdugevaudan

Les solutions alternatives ne sont pas aussi performantes que la fibre ! Posons enfin le problème en termes de SERVICES VITAUX (Santé Education Services de proximité) pour ceux qui sont le plus éloignés de ces services et chez qui, en toute logique on aurait du installer en priorité le support le plus performant pour apporter ces services, la fibre optique ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/ °
A ceux qui douteraient encore de l’utilité du très haut débit à la campagne je conseille la lecture de ce papier « vieux » de près de 10 ans https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/06/23/une-ruralite-en-tres-haut-debit-pourquoi-faire/

12 04 2018
websdugevaudan

Service minimum pour ceux qui auraient besoin d’un SERVICE MAXIMUM ?
https://www.degroupnews.com/reseaux/plan-france-tres-haut-debit-service-minimum-fibre

12 04 2018
Bernard GARRIGUES

Nous sommes dans la logique du meilleur mix afin d’atteindre le débit service public optimal ; pas dans celui de la performance. La fibre est sans concurrence en coût, en efficience et en utilité publique jusqu’aux répartiteurs, voire aux sous-répartiteurs de plus de 300 prises ; mais à condition que les malotrus ne puissent pas saturés la bande passante passé le répartiteur. Après le sous-répartiteur, le mix des techniques se discute au cas par cas en fonction du service public optimal … mais il n’y a pas photo jusqu’au sous-répartiteur : le cuivre est le moins coûteux, le plus efficient et le plus adapté en utilité publique optimale ; à quatre conditions : (1) que la paire cuivre ait une dimension ad hoc ; (2) qu’il soit autorisé de mutualiser la bande passante au niveau du sous-répartiteur ; (3) que l’opérateur historique assure effectivement l’entretien contractuel du réseau ; (4) qu’il soit possible de bloquer les malotrus qui sature la bande passante.

Quelque soit le choix national, l’optimisation service public passe par l’utilisation (1) du réseau d’EDF, (2) du réseau de RFF, (3) du réseau TNT, (5) d’un réseau national d’intérêt public 5G.

Je doute fortement de l’intérêt public d’un réseau très haut débit, non seulement à la campagne, mais encore en ville. Cela peut être démontré, mais encore, il existe 38 ans de données qui confirment.

12 04 2018
Bernard GARRIGUES

Aucun souci à se faire pour la Lozère : la délégation de service public contractualisée entre le Département et Orange nous accorde, si elle est respectée, le très haut débit à toutes les prises au 31 décembre 2020. Malheur à ceux qui ont résilié leur abonnement au fixe. Certes pour un prix de 1500 € la prise ; donc au prix d’un réseau tout neuf dans un territoire pas spécialement commode.

13 04 2018
websdugevaudan

Très haut débit : fibrer ou ne pas fibrer… ?
Que voilà une bonne question……qu’on aurait pu se poser il y a 20 ans ! Se la poser aujourd’hui frole l’indécence !!!
http://www.telecoms-media-pouvoir.net/index.php/vu-sur-la-toile/tres-haut-debit-fibrer-ou-ne-pas-fibrer/comment-page-1/#comment-67690

14 04 2018
Bernard GARRIGUES

Pas du tout. Article magnifique de François LÉVÊQUE dans Alternatives Économiques sur la prééminence des véhicules électriques : »Mais la leçon de Paul David est plus générale : la prééminence des choix initiaux en présence de rendements croissants d’adoption peut conduire à la suprématie d’une technologie qui n’est pas la plus efficace. » https://www.alternatives-economiques.fr/ladoption-vehicule-electrique-ineluctable/00084120. La technique tellement plus productive, la moins coûteuse et la plus efficace que tout ce qui était disponible en 1990 est toujours disponible : la mutualisation de la bande passante qui ne coûte que quelque centimes au sous-répartiteur. Il était complétement absurde d’entreprendre une modernisation du réseau en cherchant à garantir un très haut débit dédié sur la totalité du réseau entre deux abonnés qui pouvaient se trouver à quelques mètres l’un de l’autre.
Normalement, l’intérêt public devrait imposer la technique la plus efficace afin d’atteindre dans les meilleurs délais et à moindres coûts le haut débit optimal pour tous. Gageons que les politiques vont se dresser vent debout à contre logique et à contre intérêt public.

15 04 2018
websdugevaudan

A la question « fibrer ou ne pas fibrer » concernant les infrastructures on pourrait en ajouter une sur les usages : »facebook or not facebook »? https://numericuss.com/2018/04/13/peut-on-etre-elu-e-de-la-republique-et-utiliser-facebook/

15 04 2018
Bernard GARRIGUES

Il n’y a pas que facebook à saturer la bande passante : les portails des différents fournisseurs d’accès n’y vont pas main-morte ; et la télé !

16 04 2018
websdugevaudan

NUMERIQUE : Emmanuel Macron est un président « numérique » et je m’en réjouis
http://www.institutmontaigne.org/macron-les-12-mois-de-jupiter/numerique/
Sa stratégie déborde le cadre national et je m’en réjouis aussi ! danhttps://websdugevaudan.wordpress.com/2018/04/08/leurope-digitale-oui-mais-pas-que/
MAIS , EN MEME TEMPS (!) , je dis que que son gouvernement laisse planer une ambiguïté sur une EGALITE REPUBLICAINE dans la couverture des ZONES RURALES ….et je m’en désole !
https://websdugevaudan.wordpress.com/2018/04/11/la-fibre-pour-tous-une-question-de-confiance/
lE SOUTIEN n’exclut pas la VIGILANCE !!!

18 04 2018
websdugevaudan

Territoires : le Medef doit s’occuper de toute la cordée !
https://www.lopinion.fr/edition/economie/territoires-medef-doit-s-occuper-toute-cordee-147364

INFRASTRUCTURES RESEAU : la France a -t-elle déjà perdu ?
https://www.lopinion.fr/edition/economie/infrastructures-france-a-t-elle-deja-perdu-104995

18 04 2018
Bernard GARRIGUES

L’image de « premier de cordée » est un sophisme gros un gratte-ciel : citer une seule entreprise de l’ultra libéralisme qui finance une seule cordée pour quelques salariés au smig … même du libéralisme de tous les jours.

18 04 2018
Bernard GARRIGUES

… gros comme un gratte-ciel …

27 04 2018
websdugevaudan

Voici les premiers résultats de l’observatoire des « vrais débits fixes » selon les zones d’UFC-Que Choisir : Orange en tête, Free suit, SFR à la traîne
https://www.universfreebox.com/article/44311/Voici-les-premiers-resultats-de-l-observatoire-des-vrais-debits-fixes-selon-les-zones-d-UFC-Que-Choisir-Orange-en-tete-Free-suit-SFR-a-la-traine

27 04 2018
websdugevaudan

Quelques AUTRES NOUVELLES en vrac……
Cours et examens en ligne : le numérique s’invite dans la mobilisation
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/cours-et-examens-en-ligne-le-numerique-s-invite-dans-la-mobilisation.html

La dépendance numérique augmente la solitude, l’anxiété et la dépression
https://www.santemagazine.fr/actualites/la-dependance-numerique-augmente-la-solitude-lanxiete-et-la-depression-309520

Intelligence artificielle. Médecine et patient ont tout à gagner du numérique
http://www.letelegramme.fr/bretagne/intelligence-artificielle-medecine-et-patient-ont-tout-a-gagner-du-numerique-24-04-2018-11938512.php

29 04 2018
websdugevaudan

L’annonce gouvernementale du « bon haut débit » ne résoud pas le problème de l’égalité d’accès…mais ouvre les appétits !! http://www.01net.com/actualites/comment-microsoft-veut-apporter-le-tres-haut-debit-dans-nos-campagnes-1430555.html

29 04 2018
websdugevaudan
2 05 2018
Bernard GARRIGUES

Amusant, lorsque c’est un lozérien de Web du Gévaudan qui écrit que les canaux de TNT peuvent distribuer l’internet : c’est une évidence technique pour ceux qui ont quelques petites compétences en la matière, les politiques et les médias se gaussent … lorsque c’est Microsoft qui s’y colle avec un projet industriel sur les interstices des canaux, nous crions au génie ou au loup. Le projet de Microsoft fait émerger quelques possibilités techniques : (1) internet par réseau télévision sur un canal dédié ; (2) mais aussi la possibilité de transformer la fréquence du signal à la volée sur (dans) n’importe quel support : cuivre, conducteur électrique, fibre, hertzien, voire les tuyauteries et les liquides qu’ils transportent.
Autre truc marrant : la télévision par satellite est gratuite ; internet pas satellite coûte un bras … chercher l’erreur.

4 05 2018
Bernard GARRIGUES

Édito intéressant d’Amaury Mestre sur 01 Net du 18 avril : certes, il est possible d’égarer Facebook en créant chacun un profil inverse de son propre profil, voire d’organiser une contre-attaque industrielle à partir de profils bidons. Personnellement, je compense toujours une recherche vraie sur internet par dix recherches bidons, du genre vertueux comme, par exemple, les œuvres de St Jean de la Croix. Mais, il y a plus efficace : les abonnés moyens consomment environ 3% de la bande passante disponible, alors que ce sont les industriels du net qui consomment les 97%. La réalité est que ce sont les abonnés privés qui paient 100% des péages et que le net est gratuit pour les industriels du net. Sachant que c’est la voix qui finance les fournisseurs d’accès, il suffit de mettre gratuit l’accès internet à ceux qui disposent d’un abonnement fixe, en faisant payer la bande passante consommée aux industriels du net. Je rappelle que le standard IP met en place une accès sans coût aux réseaux télécoms ; qu’il a fallu mettre en place des péages sur les flux internets pour faire payer plus aux clients : c’est le modèle autoroutes. Dans le cas de la France, ce sont les citoyens abonnés aux téléphones qui ont payé le réseau télécom, à un prix certes nationalement mutualisé, mais qui correspond au coût de la prise consenti par Orange dans la convention de Délégation de Service Public signée par le département.

14 05 2018
websdugevaudan
14 05 2018
15 05 2018
21 05 2018
Bernard GARRIGUES

Au vu de l’article, il existe un gros problème de logique dans le processus : ce n’est pas en appelant maintenant e-santé ce qu’ils appelaient avant e-médecine que l’on résoudra ce problème logique. Sur le processus, que les « élites » du truc ne parviennent pas à différencier(1) les difficultés de la médecine individuelle par essence très coûteux, potentiellement efficace sur le cas pris en charge, mais statiquement inefficient en intérêt santé publique (2) de l’e-santé publique reposant sur la mise au point d’un big data ad hoc, avec un processus d’IA, à la vertu contrôlée, permettant d’évaluer en temps réel les résultats de la politique de santé au niveau local ; processus par essence public avec des résultats statistiques peu coûteux, potentiellement très efficace. La santé publique dépend certes de la médecine, mais nettement plus de l’alimentation et de l’hygiène ; d’un facteur de 1 à 10.

Croire qu’une médecine numérique bien financée ait quelques chance d’améliorer la santé publique est le même type de raisonnement que croire qu’en pissant à La Garde Guérin, je maintiens le débit du Rhône. Rechercher un modèle économique pour ce faire relève de l’extra-futile : garder à l’esprit que lorsque un processus économique permet 1 euros de bénéfice pour une entreprise, il y a 1 euro de maléfice pour un citoyen : à part les banques, aucune entreprise, fut-elle start-up, ne fabrique du pognon ex nihilo.

Je rapport Villany sème à tout va son contenu toxique ; attendons l’article de La Tribune sur l’e-éducation ou e-justice..

21 05 2018
Bernard GARRIGUES

… le rapport Villani …

21 05 2018
Bernard GARRIGUES

Assez marrant qu’un bagarre de chiffonnier de la part sur la partage de la valeur de la chaîne totale suscite des inquiétudes sur le déploiement en zone rurale … en la matière, la Lozère a acquis sa place en surpayant à Orange son investissement … Orange n’est pas une entreprise rurale, mais urbaine jusqu’à l’absurde. Où est le coup tordu ? Sans grande surprise, ce seront les abonnés à une prise FO qui vont payer le surcoût organisé et médiatisé. Mais il y a peut être quelque chose à gagner : passer d’un système maximisé pour les industriels du net à un mix optimal pour l’abonné final avec la possibilité d’étrangler les industriels du net voraces en bande passante gratuire.

21 05 2018
websdugevaudan

Encore une n’eme conférence sur l’évolution du plan France très heut débit ! https://www.telecom-paristech.org/event/plan-france-tres-haut-debit-ou-en-est-on/2018/06/05/1695

22 05 2018
Bernard GARRIGUES

Nous allons peut-être apprendre si le très haut débit est un service public ou un jack-pot pour les industriels du net sous prétexte de faire émerger les start-up européennes destinées à briser les reins aux GAFA EU ; voire les deux en même temps, ce qui est la meilleure méthode pour tout rater, comme ne le dirait Macron.

1 06 2018
websdugevaudan

Plan France tres haut débit : la cour des comptes n’est pas contente !
https://www.itespresso.fr/plan-france-tres-haut-debit-cour-comptes-191092.html?inf_by=5b10c175671db84b208b5742

1 06 2018
websdugevaudan

Les nouveaux membres du conseil national du numérique
https://www.numerama.com/tech/144582-qui-sont-les-nouveaux-membres-du-conseil-national-du-numerique.html

Parmi eux un agriculteur connecté Hervé Pillaud « fan » du numérique en agriculture mais apparemment pas vraiment fan de l’agriculture sans intras chimiques .…..On n ne sait pas trop s’il est pour ou contre l ‘interdiction des pesticides ./….un peu gênant pour représenter une nouvelle agriculture respectueuse de l’environnement et de la santé des consommateurs, ne trouvez vous pas ?
A moins que je ne me trompe ?
Vous pouvez toujours vous faire votre propre opinion en lisant ses écrits

http://www.hervepillaud.com/manifeste-dagriculture-collaboractive/
http://www.hervepillaud.com/quand-lactualite-masque-lessentiel/  –> au sujet néonicotinoïdes
http://www.hervepillaud.com/portfolio_page/glyphosate-et-si-on-se-trompait-de-debat/  –> au sujet du Glyphosate
et en l’écoutant une vidéo (bien écouter au niveau de 1’03″… , le monsieur sait être « juste allusif »):
http://www.hervepillaud.com/portfolio_page/itw-plein-champs/

8 06 2018
chat échaudé craint même l’eau froide ! | Les webs du Gévaudan

[…] le titre « la Fibre pour tous…..une question deConfiance »j’écrivais récemment« La confiance que nous avions mise dans le gouvernement actuel sur […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :