RURALET(h)IC !

RURALITIC et RURALET(h)IC !
 Lors de l'édition 2013 de Ruralitic, colloque annuel de référence pour la ruralité et les nouvelles technologies j'avais (re) insisté, comme tous les ans, sur l'importance, pour les ruraux, de conserver un réseau filaire pour l'accès à internet https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/09/13/complainte-pour-une-optique-ficelle/
 La pérennité d'un tel réseau étant aujourd'hui menacéee, il me paraît important de tenter de placer le débat sur un plan simplement « éthique » !

RURALEXIT ou RURALET(h)IC ?

Sans la fibre optique pour tous, seule garantie d'égalité d'accès (garantie qui ne figurait pas de façon explicite dans les programme des candidats), nous affirmions, le 13 avril, que nous allions vers un RURALEXIT c'est à dire une exclusion des hyper-ruraux de tous les apports de la république numérique. Nous appelions alors à « stoper » la désinformation et toute promesse d'égalité qui ne serait pas suivie des mesures règlementaires et opérationnelles assurant cette égalité !
 Depuis la parution de cet article (https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/04/13/ruralexit-numerique/ ), que nous avions envoyé à tous les candidats, nous avons reçu la réponse de l'un d'entre eux, aujourd'hui finaliste, nous assurant qu'il avait pris bonne note et nous rappelait sa proposition no 1 "Nous couvrirons en très haut débit l’ensemble du territoire. Ce sera fait d’ici la fin du quinquennat, pour ne laisser aucun territoire à la traîne dans la transition numérique."

Dont acte et précisons en essayant d'etre « éthique » !
 L'éthique implique la sincérité. Or depuis le lancement du plan national très haut débit par Nicolas Sarkozy puis de France très haut débit par François Hollane on a le sentiment que nos dirigeants soit sont mal informés sous la pressions des lobbies soit ne sont pas sincères. Dans les deux cas, si l'on ne change pas de cap, les ruraux seront demain des sous-citoyens numériques !
 
 Les 4 conditions de la SINCERITE :

1- Définir précisément ce qu'est le très haut débit
 « La fibre optique est « la » technologie du très haut débit, aucune solution alternative à la fibre n’apportera une qualité de service comparable. Il convient de le mentionner explicitement pour éviter toute ambiguïté » (Sénateur Maurey dans son rapport remis au gouvernement en octobre 2010)
 C'est clair, reconnu par tous les experts mais certains continuent à entretenir le doute en laissant croire que des solutions alternatives offriraient les mêmes prestations ? C'est faux et il est temps de couper la tète, une fois pour toutes, à ce « canard volant » et de dissiper toute ambiguïté sur la terminologie « très haut débit » . La fibre est la seule technologie capable de supporter les évolutions exponentielles des usages !La France numérique de demain sera un immeuble dont les fondations (les infrastructures) devront supporter un nombre infini d’étages (les usages) . Ces fondations devront être en « béton armé » et le maintien d’un réseau filaire, aujourd’hui menacé, ( https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/09/16/reseau-filaire-attention-danger/ ) est une nécessité absolue

2-Définir précisément ce qu'est l'égalité d'accès 
 Nous l'avons dit et écrit maintes fois depuis des années :c'es pour chaque citoyen , quelle que soit sa place physique sur le territoire, d'avoir la même « place numérique », c'est à dire l'accès à internet par un réseau filaire en fibre optique ET un réseau mobile

3-Analyser sereinement les stratégies développées jusqu'ici
 Il y aurait tellement à dire sur ce point, pourtant essentiel car l'erreur est toujours « initiale » ! Pour faire court les usines à gaz successives ( bien que celle du quinquennat finissant ait été plus performante que les précédentes), outre les risques ,avérés, d'hétérogénéité des réseaux, n'ont aucune chance d'offrir à chaque citoyen du VRAI TRES HAUT DEBIT dans les délais annoncés . Or seul ce VRAI TRES HAUT DEBIT permettra l'EGALITE d'ACCES ! Les critiques de la cour des comptes, le délai (2 ans) qu'il a fallu à la commission européenne pour approuver le plan France très haut débit sont, entre autres, de signes révélateurs qui doivent activer notre « vigilance » !

4-Changer de cap ! 
 En 2011 nous avions proposé un changement de cap pour le Plan National Très Haut Débit ( https://websdugevaudan.wordpress.com/2011/09/07/pnthd-changer-de-cap/)
 En 2017 nous faisons la même demande pour le plan France Tres Haut Débit ! Al'appui de cette demande nous reprenons tout simplement ce qui avait été promis début 2013 : le remplacement du réseau cuivre par un réseau optique.
 Et nous reprenons la même argumentation qu'en 2011, celle que je développe dans toutes mes « interventions », même spontanéees comme ici en 2012 ( https://www.youtube.com/watch?v=J6kM32vndsk )
 « Le rural est un des lieux où l’on peut inventer la société de demain »

La ruralité est un ATOUT pour la France. Le numérique était une opportunité historique d'exploiter cet atout ! Encore eut-il fallu que l'Etat joue son rôle d'aménager du territoire ! Les gouvernements successifs ne l'ont manifestement pas compris ! Peut-etre le prochain ? Pour ce qui le concerne Emmanuel Macron dit « Je donnerai 18 mois aux opérateurs. Après, l'Etat prendra ses responsabilités »
 Il y a longtemps que l'Etat aurait du prendre ses responsabilités s'il avait compris que l'avenir de la France repose sur deux piliers : des métropoles compétitives et des campagnes intelligentes ! Mais l'espoir reviendra pour peu que la confiance soit rétablie et que le « pessimisme de la raison » laisse la place à l »optimisme de la volonté » !

Auxillac le 26 avril 2017

Pierre Ygrié
Publicités



%d blogueurs aiment cette page :