Bonne année 2018…. »intelligente » !

18 12 2017

Face aux menaces visibles (géopolitiques)ou plus sounoises (intelligence artificielle) il est urgent, pour ne pas sombrer individuellement et collectivement, de REFLECHIR ! Tout en étant conscient de la difficulté de l’exercice ! Henry Ford disait naguère « les hommes préfèrent mourir que réfléchir ». Faisons le mentir en faisant de 2018 une année ….de REFLEXION sur L’INTELLIGENCE ! Intelligence biologique contre intelligence artificielle ? La guerre desintelligences est engagée !

Nous avons déjà évoqué l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA) à deux reprises: Des NTIC aux NBIC et Santé et Education l’urgence d’un débat public 

La sortie récente du dernier livre de Laurent Alexandre, la guerre desintelligences et l’annonce du rapport, prévu en début d’année, du député mathématicien Cédric Villani sont deux occasions d’essayer de mieux comprendre cet immense sujet de l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA) ou plus exactement du « zoo » des intelligences artificielles tant elles sont nombreuses, variées et en développement exponentiel

Lesgéants du web (GAFA aux Etas Unis,,BATX en Chine)  investissent tous MASSIVEMENT des milliards dans l’IA, rachètent des start-ups, recrutent les meilleurs experts du monde en informatique et en neurosciences! L’IA est déjà parmi nous , avec notre smartphone nous l’utilisons tous les jours sans le savoir.

L’IA ? L’intelligence artificielle ou plutôt les intelligences artificielles , ce sont des mécanismes proches du fonctionnement du cerveau humain….Dispositifs imitant ou remplaçant l’humain dans certaines des mises en œuvre de ses capacités cognitives ,ce sont des techniques qui permettent d’atteindre les mnèmes résultats que l’intelligence humaine mais ce n’est pas ( j’espère que ce ne le sera jamais ?) une réplique à l’identique du cerveau humain. L’artificiel, ce n’est pas du naturel !.Lorsqu’on fabrique un avion on crée du vol artificiel. Réplique t-on pour autant les mécanismes de fonctionnement d’un oiseau s’interroge Stéphane Mallard? Non mais on s’inspiredes principes de la physique et de la biodynamique (tout en utilisant des matériaux non biologique) pour atteindre le même résultat : voler ! Même démarche pour l’IA !

L’IA se développe pour 3 raisons :

une meilleure connaissance des mécanismes de notre cerveau grâce aux neurosciences . Nous connaissons mieux notre cerveau , nous savons mieux analyser ses capacités : capàcité à faire des corrélations en permanence, capacité d’exploration à l’infini, à faire des hypothèses, à mémoriser, c à identifier des éléments très simples ,à les grouper pour en créer des concepts plus globaux , à imiter, à répéter (base de l’apprentissage !), à s’entraîner pour améliorer ses performances …..

doublement tous les ans de la puissance de calcul des machines. Avec notre smarthone nous avons aujourd’hui dans notre poche plus de puissance que tous les ordinateurs de la NASA réunis lorsqu’ils ont envoyé le 1er homme sur la lune !!

capacité à créer des algorithmes qui fonctionnement de plus en plus comme notre cerveau ! La grosse révolution, c’est le le deep learning  ou «  « apprentissage profond » :  ensemble de méthodes d’apprentissage automatique.Nous n’en sommes qu’au début mais , sous ce lien vous pouvez avoir une petite idée de ce qui existe et surtout de ce qui se prépare !…
L’IA nous lance un DEFI ! Aurons nous la sagesse, en 2018, de nous informer, de discuter, d’échanger sur ce « tsunami » pour tenter d’en comprendre les RISQUES ….et les OPPORTUNITES ? Les risques sont évidents, certaines opportunités aussi : rapidité, efficacité, meilleure pertinence pour la guérison de maladies etc…y compris dans des domaines auxquels on ne pense pas comme laprévention des crimes ? 
L’IA est un DEFI dont personne n’imagine les conséquences dans tous les domaines :économique, social, sociétal, environnemental etc…) Aurons nous en France la VOLONTE politique à la hauteur de cet immense défi ?

L’IA …..un DEFI !

Data

 Data ou plutôt « BigData » ! Ces termes signifient mégadonnées, grosses données ou encore données massives .Ce mot est en passe de devenir le maître mot de notre monde ! « Les humains produisent chaque jour plus de données qu’il n’en a été créé entre les débuts de l’humanité et l’an 2000 ». Notre terre est devenue une « Terra Data » !Terra Data, c’est justement le titre d’une exposition qui se tient à la cité des sciences de la Vilette jusqu’au 18 janvier 2018 .On y apprend ce que sont les données, comment on les traite et ce que ça change

On traite les données à l’aide d’ outils mathématiques appelés algorithmes. Les Le algorithmes fonctionnent un peu comme notre cerveau : ils décomposent en étapes élémentaires (un peu comme nous quand nous apprenons à conduire !) sauf qu’ils vont énormément plus vite que nous et qu’ils peuvent, grace à la puissance des ordinateurs faire des calculs immensément plus compliqués que nous ne pourrons jamais en faire ! pas plus que les systèmes d’information classique d’ailleurs ! Le big data c’est un ensemble très volumineux de données qu’aucun outil classique de gestion de base de données ou de gestion de l’information ne peut vraiment travailler.

Les algorithmes, outils techniques, sont aussi, d’une certaine façon, des outils « politiques » . La façon dont ils sont fabriqués, le choix des données qu’ils traitent, n’est pas neutre. Au services de personnes porteuses de valeurs différentes des nôtres leur « intelligence »pose des questions ethiques importantes pouvant aller jusqu’à celle de la survie deb l’humanitéb telle que nous la connaissons

Ethique

Le sujet est tellement sensible que même Google, dont certains dirigeants sont pourtant des transhumanismes s’intéresse à la question !LaurentAlexandre, lui, « évangéliste » de l’IA, pose 3 lignes rouges 1-garder le réel , garder un corps : Nous devons sauver le réel !2 -défendre notre autonomie, nousz devons pouvoir sortir de la matrice. Refuser la fusion entre le silicium et le neurone3-garder le hasard ! Une société d’IA pure ,totalement prédictive avec selection embryonnaire des enfants supprimerait le hasard. Le hasard doit être sauvé car le hasard c’est la vie. Quand tout est écrit il n’y a plus de vie. Une société algorithmique où tout serait écrit serait un cauchemar

L’avènement d’une société de la connaissance où l’intelligence artificielle est abondante pose de nombreuses questions éthiques et politiques abordés, sousce lien, par Laurent Alexandre  et sous cet autre débattus avec deux autres interlocuteurs 

Formation

Formation à l’école et formation tout au long de la vie sont les deux piliers permettant la nécessaire co-évolution, chez chacun d’entre nous, entre l’intelligence biologique et l’intelligence artificielle

La formation c’est d’abord l’école ! Les Echos titraient récemment « L’intelligenceartificielle, un séisme pour l’éducation » ! Extraits: L’IA de 2017 est toujours totalement inintelligible : reconnaître un chat dans une image, une phrase dictée à un smartphone ou même une tumeur dans un fichier d’imagerie médicale est certes impressionnant mais cela reste cantonné à des usages très spécifiques. La vraie nouveauté, promise par le deep learning , c’est que les machines ont appris à apprendre  ; « désormais les ordinateurs s’éduqueront plus qu’ils ne se programmeront .Et cela ferait passer les élèves les plus acharnés pour de poussifs cancres... »Quelles conclusions en tirer ? Revoir entièrement notre système d’éducation nationale centré sur l’égalité et qui n’a jamais produit autant d’inégalités ! Revoir ce système en s’inspirant d’une réflexion de bon sens : on paye des millions de dollars des « éducateurs » de cerveaux artificiels et des « cacahuètes » les éducateurs de nos enfants .On paie 100 fois plus les éducateurs de cerveaux de silicium que nos instituteurs ! Le cerveau humain se développe à partir d’interactions sociales .700 à 1000 nouvelles connexions par seconde se créent pendants les 5 premières année ; plus ces interactions se développent, plus elles sont de qualité, mieux l’enfant sera éduqué , c’est à dire plus apte à affronter la vie. On devrait confier l’éducation de ces cerveaux, ceux de nos enfants, à des « bac+10 et les payer en conséquence . Cette revalorisation de l’enseignement est indispensable dans tous les pays européens, devenus des nains numériques par manque d’anticipation mais plus particulièrement en France, l’un des pays qui paye le moins les enseignants ! Les deux urgences actuelles, selon moi, sont de mieux former lesenseignants et de mieux les payer !

La formation tout au long de la vie, quant à elle, est une évidence sur laquelle je ne m’appesantirai pas ; la vraie question est « Comment réussir le mariage de l’intelligence artificielle et de la formation continue ? » « Une question d’intelligence »répond cet article que je vous laisse découvrir si ça vous dit ? 

Dés l’école et tout au long de la vie on va devoir former des gens qui « arrivent à travailler dans le zoo des différentes intelligences et être complémentaires des differentes IA et à gérer notre pouvoir demiurgique sur le cerveau ! »

Espérons que la prochaine loi sur la formation donnera des éléments de réponse à cette question vitale !

Innovation

Les IA sont en train de nous rattraper sur nos capacités cognitives. Elles nous remplaceront donc progressivement dans toutes les activités actuelles où elles sont meilleures que nous et en créeront de nouvelles auxquelles nous ne pensons pas aujourd’hui . Dés maintenant , nous pouvons citer, parmi les innovations majeures le stockage de données avec les data centers et les clés usb , la créationde musique , la prédictionde risques d’autisme  de maladies cardiaques,: on peut même évaluer un livre par sa seule couverture! Demain tous les secteurs seront touchés : santé, finances, droit, moyens de transport, terrestre et aérien, robots, etc…

Les IA vont (continuer à !) détruire des emplois et en créer d’autres. La « balance » entre les destructions et les créations sera-t-elle équilibrée ? Rien n’est moins sur. la bataille entre pessimistes et optimistes fait rage .Coté pessimiste Moshe Vardi, spécialiste américain de l’informatique.Pour lui »nous approchons d’une époque où les machines pourront surpasser les hommes dans presque toutes les tâches ». D’autres, au contraire, estiment que ces nouvelles IA vont stimuler la capacité créatrice des êtres humains et qu’apparaîtront de nouvelles activités auxquelles personne ne pense aujourd’hui . « Là où le digital a jusqu’à présent surtout détruit des emplois par l’automatisation, l’Intelligence Artificielle va jouer plutôt en multiplication des emplois ».pouvait-on lire récemment dans un article des Echos. Pour son auteur l’IA va révéler en chacun de nous des potentialités insoupçonnées : « Elle peut apporter des savoir-faire à ceux qui n’en ont pas, ou qui n’ont pas les bons, et permettre ainsi une montée en capacité des personnes dont on jugeait les compétences trop faibles dans le monde précédent »

L’IA …..une VOLONTE ?

Cerveau biologique contre cerveau articiel ? Intelligence de la tète contre intelligence du cœur? Aurons nous une la volonté de relever ces énormes défis ?

Jusqu’ici pas vraiment ….et pas seulement en France. L’Europe est encore un nain numérique. Jusqu’ici nous nous contentions de consommer du « coca cola numérique ».Mais il y a pire ! « On a créé une société de la connaissance sans réfléchir aux conséquences, car les écarts dans le monde digital sont plus importants que dans le monde physique »..

Aujourd’hui y a t-il une réelle volonté politique pour faire changer les choses? A écouter Emmanuel Macron , MounirMahjoubi, secrétaire d’Etat du numérique et Cédric Villani, mathématicien de renom aujourd’hui député  la réponse ne fait aucun doute ….c’est oui ! Il y a aujourd’hui chez ces dirigeants une vraie volonté politique pour faire de l’intelligence artificielle une priorité . Mais la route sera très longue pour « évangéliser » l’ensemble du personnel politique, les autres gouvernements européens …..et les citoyens !

A notre niveau que pouvons nous faire, nous, simples citoyens ? « Penser plus plutôt que « Penser moins » ! concrètement s’informer, identifier les métiers où l’IA sera plus forte que nous, ne serait-ce que pour ne pas y orienter nos enfants, surveiller la « frontière » entre l’intelligence artificielle et nous

La question n’est plus de savoir s’il faut aller ou pas dans le monde de l’intelligence artificielle ?. Nous y sommes, nous sommes dans le train,un train en pilotage automatique qui accroche de nouveaux wagons à chaque station et roule vers l’inconnu ! Notre seul pouvoir est de lui indiquer la direction (le bien commun de l’humanité) et de de l’arrêter avant la destination finale que certains voudraient l’amener, le transhumanisme ! Tout se passe comme s’il y avait 4 stations sur la voie , c’est à dire 4 ages dans l’intelligence artificielle : 1-le transistor. Depuis son invention il y a 70 ans sa capacité de a été multipliée par 93 000 000 de milliards ! 2- le deep learning, dont les premières recherches remontent aux années 1980, trouve ses premiers accomplissements dans les technologies de reconnaissance visuelle 3-l’intelligence contextuelle. C’est la capacité d’analyser et d’agir à partir de données disparates et parcellaires ; facultés aujourd’hui proprement humaine 4-la conscience artificielle !
L’interaction entre l’homme et l’IA devient une question centrale. Il est essentiel de mieux connaître l’IA pour mieux profiter des opportunités qu’elle offre ….et pour mieux la combattre lorsqu’elle dépasse les limites entre ce qu’elle peut faire et ce qu’elle a le droit de faire..Sachons voir les dangers mais aussi les opportunités des « bataillons » aujourd’hui, des régiments demain ,d’intelligences artificielles ! Faisons en sorte que notre CONSCIENCE nous épargne à tout jamais le cauchemar de la conscience artificielle! . Informons nous, aiguisons notre esprit critique , soyons « intelligents » !

La guerre des intelligences a commencé ! Pour avoir la moindre chance de gagner cette guerre nous devons nous armer ! Nos armes sont la CONNAISSANCE ! La connaissance s’acquiert de mille et une façons livresques, sur le terrain mais d’abord à l’école et par la formation continue tout au long de la vie

Bonne année 2018 « intelligente » !

Auxillac le18 décembre 2017

Pierre Ygrié

Publicités

Actions

Information

86 responses

18 12 2017
websdugevaudan

QUELQUES VIDEOS courtes (<10'm) pour se familiariser !



VIDEOS LONGUES pour approfondir …..

Vue générale (<1h30!)



géopolitique

Santé

Economie et Travail


Ethique

Stratégie de la France

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat du numérique https://www.youtube.com/watch?v=TxHqU0ICDr4
Cédric Villani, mathématicien de renom aujourd'hui député https://www.youtube.com/watch?v=LMRdn_MQWXM&t=411s la réponse ne fait aucun doute ….c'est oui ! Il y a aujourd'hui chez ces dirigeants une vraie volonté politique pour faire de l'intelligence artificielle une priorité
.Emmanuel Macron https://www.sciencesetavenir.fr/politique/robots-et-intelligence-artificielle-axel-kahn-debat-avec-emmanuel-macron_110756

Et bien d'autres !
https://www.youtube.com/results?search_query=intelligence+artificielle

18 12 2017
websdugevaudan

Stratégie de la France

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat du numérique https://www.youtube.com/watch?v=TxHqU0ICDr4
Cédric Villani, mathématicien de renom aujourd’hui député https://www.youtube.com/watch?v=LMRdn_MQWXM&t=411s la réponse ne fait aucun doute ….c’est oui ! Il y a aujourd’hui chez ces dirigeants une vraie volonté politique pour faire de l’intelligence artificielle une priorité
.Emmanuel Macron https://www.sciencesetavenir.fr/politique/robots-et-intelligence-artificielle-axel-kahn-debat-avec-emmanuel-macron_110756

18 12 2017
websdugevaudan

Le rédacteur du rapport en préparation

19 12 2017
websdugevaudan
19 12 2017
Bernard GARRIGUES

Remarquable (1) la Hongrie et la Roumanie, réseau moyenâgeux en 1990, dans les meilleurs du monde ; (2) Islande, une population et des ressources économiques du même ordre de grandeur que la Lozère, médaille d’argent en la matière …. nous avons loupé le métro à un moment.

19 12 2017
Bernard GARRIGUES

Je suis éberlué par l’ensemble des vidéos que tu nous transmets … je n’aurai même pas tenter de les visionner à La Garde Guérin … 0,8 méga de débit descendant. Bien évidemment, toutes ces sommités nous bâtissent un monde possible, mais démesuré. Le chercheur canadien nous montre le rat dans une tasse de café, donc un cerveau de quelques grammes, à côté des quelques tonnes d’ordinateurs nécessaires afin de copier le fonctionnement de son cerveau : 1ère démesure ; plus le cerveau algorithmique ne met en œuvre qu’une minuscule partie du potentiel cognitif du rat : deuxième démesure … la démesure canadienne est plus raisonnable que la démesure française flamboyante. J’admets facilement que l’utopie de l’IA est moins grave que celle du web 3 ; il n’est pas possible d’affirmer, ce 19 décembre 2017, que les développements possibles, promis par ces esprits brillantissimes, n’aurons pas lieu …. mais quelques fautes logiques : (1) le salariat existe parce qu’il est la méthode la plus efficace trouvé d’extraire la Valeur Ajoutée Brute que nous créons ensemble … certes l’ubérisation apparaît aujourd’hui plus efficace pour ce faire … mais l’IA qui nous est présentée serait un méthode qui essorerait 100% de la VAB sans même qu’elle ne soit créée par des hommes ou des animaux … très fort

19 12 2017
websdugevaudan

HOMO DEUS ! Merci de lancer la réflexion Bernard . Ce papier est fait pour ça !…pour nous faire réfléchir si on veut éviter le monde décrit par Yuval Noah Harari que je vous invite çà découvrir
en version courte ici : https://www.youtube.com/watch?v=TUDtLwOyW6A
en version longue ici :https://www.youtube.com/watch?v=94WXoR1LYXM

20 12 2017
Bernard GARRIGUES

(2) Faut être très imaginatif pour penser que le big data permet de mettre en place des modèles d’exécution efficients, mais surtout plus efficient que la vie. Ce doit être ce que les fourmis ont cru, il y a quelques millions d’années : résultat : ce ne sont pas elles qui ont inventé la bicyclette. Par contre, le big data peut permettre d’avoir les résultats en temps (presque) réel de la réalité du terrain ; donc de conduire les systèmes complexes en déséquilibre assez près du dérapage en fonction d’un objectif humain bien partagé. Disons : le système santé publique plutôt que la médecine libérale ; le système éducation publique plutôt que la production d’énarches ou de X-Ponts ; etc … L’exemple des EU est là pour nous dire que la médecine marchandisée ne peut pallier aux défaillance de la santé publique ; pas plus que le MIT ne palliera à la logique politique trumpiste. Le big data valorisé en intérêt public améliore la puissance et la productivité globale de la nation ; elle rend la logique de l’IA contreproductive. Probablement, si la mis en place du CICE avait été accompagné d’un système ad hoc d’observation des résultats, il n’aurait pas fallu beaucoup de semaines pour voir que cela ne marchait pas, comme le laissait prévoir l’absurdité du système.

20 12 2017
Bernard GARRIGUES

(3) La conclusion la plus forte sur l’IA m’est par parvenue par le laboratoire de recherches d’IBM : »Dans le cadre de leurs efforts pour transformer Watson en un instrument pratique, les chercheurs d’IBM ont été confronté à l’un des principes majeur du big data : l’idée selon laquelle la prédiction basée sur la corrélation est suffisante, et qu’une compréhension profonde la causalité est, à la fois inaccessible et inutile. (Martin FORD L’avènement des machines) ». Or WATSON a été étudié pour déterminer comment l’ordinateur pouvait gagner dans les jeux télévisés de culture générale contre n’importe quel cerveau humain; c’est à dire que le big data de watson est la totalité des connaissances à l’instant de la question. Le constat de Martin FORD est que les résultats connus à l’instant de la question permettent la réponse la plus pertinente. C’est à dire qu’il y a beaucoup plus à progresser en observant les dérives des systèmes complexes en déséquilibre qu’en comprenant comme ils fonctionnent. Vous remarquerez que la vidéo sur les programmes d’IA ne cite pas watson … en France, deux grandes banques s’équipent en watson … le pratique IA triomphe du théorique erratique …

20 12 2017
Bernard GARRIGUES

(4) L’avenir repose sur le choix individuel à chaque instant de l’ensemble des acteurs, conscient ou pas, dans le champs des possibles ; pas sur les choix aléatoire ou sur des processus contraints … croire que nous, humains, devons laisser ouverts les choix aléatoires pour la vie dans la mise en place de l’IA me paraît un contresens qui obère lourdement le potentiel de l’IA : 15 milliards d’année de développement positifs pèsent plus lourds que 10 tentatives d’IA non validées par des résultats robustes au moins équivalent à ceux d’un enfant de CP.

20 12 2017
websdugevaudan

Elémentaire mon cher Watson 😉

20 12 2017
Bernard GARRIGUES

Il est difficile d’affirmer aujourd’hui que l’IA ne dominera pas, un peu plus tôt un peu plus tard, la civilisation humaine … nous sommes aujourd’hui face à l’IA dans la mise en valeur de l’économie de la connaissance dans la même situation qu’en 1945 devant la bombe atomique dans la mise en valeur de l’énergie nucléaire. Les comptes avantages/coûts peuvent aussi réserver aux techniques IA leur juste place parmi les outils humains. Rien n’est joué a priori.
Je peux cependant affirmer, ce 20 décembre 2017, que notre pays dispose des moyens politiques, à faible coût, de mettre à la disposition de tous les citoyens l’ensemble des ressources de l’économie de la connaissance susceptible de faire émerger un intelligence artificielle locale d’un volume très important, mais adaptée aux besoins de chacun. La possibilité de donner à tous les citoyens un accès symétrique gratuit au réseau internet de l’ordre de 5 méga existe ; elle doit être complété (1) par la mutualisation de la bande passante au niveau sous-répartiteur ; (2) la remise aux membres du sous-répartiteur de l’usage et de la gestion de la boucle locale.

21 12 2017
websdugevaudan

Merci Bernard pour ce message d’espoir
Tu as raison …La France a des atouts …Qu’on se le dise !Mathématisiens de génie (on les a!) et citoyens éduqués et formés (on les aura si on les forme!) …si ) sont les deux mamelles de notre avenir !

Mais attention aux analphabètes de l’IA et du numérique en général !

La COMPREHENSION de l’IA et du NUMERIQUE EST en général sont dfes URGENCES VITALES ! On peut s’y mettre à tous les niveaux en saisissant toutes les opportunités . En Lozère par exemple
profiter de la dynamique impulsée par le l’annonce du fibrage ( https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/12/08/lozere-numerique-destination-lune/ ) pour lancer une une large CONCERTATION sur les usages
En arrivant en 2000 je militais pour l’organisation de réunions citoyennes par chef lieu dfe canton (voire de communes) pour REFLECHIR ENSEMBLE aux opportunités et aux risques des NTIC en argumentant sur la PROXIMITE (élus, citoyens, médias, administration…) que nous donnait la faiblesse de notre population ….le seul département à pouvoir lancer une telle démarche citoyenne : Près de 20 ans plus tard on pourrait peut-etre « ressusciter » cette idée, non ?

22 12 2017
websdugevaudan

Un exemple des difficultés de travailler ENSEMBLE : la couverture mobilehttps://www.latribune.fr/technos-medias/couverture-mobile-l-etat-et-les-operateurs-a-couteaux-tires-762099.html#xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20171219

22 12 2017
22 12 2017
websdugevaudan

Malgré les avancées spectaculaires de la sciene le cerveau reste encore un monde inconnu ! http://www.rtflash.fr/cerveau-monde-encore-inconnu/article

23 12 2017
websdugevaudan

L’exploration du futur : transhumanisme et intelligence artificielle
Enfin un peu de contradiction pour les « gourous » de l’IA ! Ça fait du bien …., ça met les choses au pont et, pour ce qui me concerne du moins, çà me conforte dans ma conviction qu’il faut s’informer encore et encore sur ce tsunami qu’on n’évitera pas en pratiquant la politique de l’autruche !
https://www.franceculture.fr/emissions/repliques/lexploration-du-futur-le-transhumanisme-et-lintelligence-artificielle
Faisons fonctionner nos neurones…naturels en 2018 😉 intelligente/

25 12 2017
Bernard GARRIGUES

À mon avis, le conflit est entre l’iA qui peut faire du pognon et l’IA d’intérêt public … rien n’est gagné a priori … nous voyons que ceux qui veulent faire du pognon se remuent les fesses … mais l’IA d’intérêt public est plus facile à réaliser et moins coûteuse parce qu’il n’y a pas besoin de la surprotéger et d’installer des péages lourds dessus.

25 12 2017
Bernard GARRIGUES

Il est probable que nos élites sont tellement formatées qu’incapables de s’immiscer humainement et efficacement dans l’IA … cf le précédent de la com.

28 12 2017
websdugevaudan

Pour poursuivre notre réflexion sur l’IA je vous recommande la dernière émission de Bibliothèque Médicis
https://www.publicsenat.fr/emission/bibliotheque-medicis/invites-general-benoit-durieux-rand-hindi-eric-hazan-docteur-alain

28 12 2017
websdugevaudan
31 12 2017
Bernard GARRIGUES

A ma connaissance, Jorion n’intègre pas deux impasses :

1/ L’énergie aujourd’hui nécessaire pour faire fonctionner le big data ;
2/ L’incomparable efficience des processus passionnels comparés aux processus rationnels.

2 01 2018
websdugevaudan

9 innovations qui font la révolution numérique
https://blog.econocom.com/blog/9-innovations-qui-font-la-revolution-numerique/

1. L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

 2. L’INTERNET DES OBJETS

 3. BLOCKCHAIN
 
4. BIG DATA
 
 5. ÉCONOMIE COLLABORATIVE

 6. OPEN API

 7. FAST IT

8. CHAÎNE 3D

9. SERVICES CLOUD

3 01 2018
websdugevaudan

BIOETHIQUE : Un dossier passionnant !…..dossier d’autant plus « vrai » qu’il est fait par un journal qui ne partage pas les « valeurs » qu’il expose !

https://www.la-croix.com/Actualite/France/La-bioethique-_NG_-2011-05-09-607939
https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Sante/grande-saga-greffes-dorganes-2018-01-06-1200903918

@suivre de très près avec le développement de l’IA !

5 01 2018
6 01 2018
6 01 2018
Bernard GARRIGUES

OK … je suis approximativement dans la même position qu’Hubert REEVES face à l’IA avec le bémol qu’il possède un niveau de connaissance beaucoup plus élevé que moi sur ces propos, mais aussi que je connais des choses qu’il ne connaît pas … par exemple, l’analyse thermodynamique de l’élevage ovin.

6 01 2018
Bernard GARRIGUES

J’attends le jour béni des dieux où l’ARCEP aura trouvé sa grille d’analyse « intérêt public » afin d’émettre des avis d’avenir en remplacement de la concurrence libre et non faussée entre les quatre garnements qui nous font les poches … l’aveuglement des RIP égale celui des bœufs de labour.

8 01 2018
websdugevaudan

GAFA : la VOIX est libre !
https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-de-la-redaction/gafa-la-voix-est-libre
mais quand on connait les mœurs de ces messieurs (et dames) qui préparent notre avenir
https://usbeketrica.com/article/brotopia-revele-les-orgies-sexuelles-de-la-silicon-valley
la VOIE de la liberté individuelle et de la conservation d’un minimum de valeurs risque d’être semée d’embuches ! VGILANCE ! https://www.challenges.fr/economie/electronique-la-voix-et-l-intelligence-artificielle-moteurs-de-2018_558598

10 01 2018
websdugevaudan

Tendances 2018 ?
https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/ia-realite-augmentee-gafa-bitcoin-10-grandes-tendances-high-tech-2018-a3489.html
1/ L’intelligence artificielle ou le choc des titans
2/ La vidéo superstar
3/ Coup d’accélérateur pour l’électrique
4/ La réalité augmentée pour tous
5/ Une génération Z toujours plus connectée
6/ La cybersécurité, priorité numéro un
7/ Les fake news dans le collimateur
8/ Les monnaies virtuelles explosent
9/ L’IoT et la maison connectée
10/ Les GAFA dans le viseur fiscal

et un p’tit toir aux US !
https://www.usine-digitale.fr/article/ces-a-las-vegas-nrf-a-new-york-le-programme-de-votre-semaine-numerique.N633708

pour savoir « ce qui est arrivé demain » ! http://www.economiematin.fr/news-bilan-numerique-2018-c-est-arrive-demain-

10 01 2018
10 01 2018
Boissiere claude

Bravo pour ce super topo sur l’IA ,je suis convaincu que ce sera un évolution majeure .Toutefois je pense comme notre
Canourguais expert ( qui est aux states) que l’IA créé par l’homme ne sera qu’une émanation de l’homme. Tout ça a l’instant « t » après ????

Bra

13 01 2018
websdugevaudan
15 01 2018
16 01 2018
websdugevaudan

et en Lozère ? Que sera l’année 2018 ? Pour moi, c’est clair une année de CONCERTATION ! du moins ce sont mes souhaits ! sur l’IA certes mais aussi sur la bonne réalisation des infrastructures promises ….et sur les USAGES !!QUELQUES REFLEXIONS pour tenter de répondre à des questions qui m’ont été poséees par des lozériens après l’annonce du plan très haut débit 100%fibre Lozère http://lozere.fr/actualites/1512384568-100-fibre-le-projet-tres-haut-debit-devoile.html

A la question « Est-ce normal de demander à chaque lozérien de payer pour avoir une prise optique à la maison?N’y a t-il pas d’autres moyens d’avoir du très haut débit ? » je réponds

L’engagement financier de la Lozère est finalement assez faible dans ce projet. Si le CD 48 avait mis une dose de monté en débit sur le cuivre (MED), le département aurait dû cracher au bassinet pour mettre en place par exemple 30% de foyers en MED. Ce serait un peu moins cher (peut-être, à vérifier ?). Mais le peuple aurait immédiatement pris la parole pour dire mon village a uniquement la MED alors que le village voisin à la fibre à 100% : ce n’est pas normal ! La Lozère n’est pas la seule à devoir demander une participation financière des citoyens : 95% des départements à mon avis​ Participation financière des EPCI dans la plupart des cas.

A la question « N’y a t-il pas d’autres moyens d’avoir du très haut débit ? La fibre est-elle vraiment la technologie du 21eme siècle ? Ne risque -t-elle pas d’être supplantée par de nouvelles inventions ? »je réponds, avec la complicité d’experts du sujet «  la fibre est la technologie pour apporter aux foyers la connexion au THD. La radio 5G permettra des services différents: mobilité sans fil, soumise aux aléa de propagation. Prévision à 30 ans: au-delà, nousu verrons bien. Quant aux autres techniques, petite revue de détail :

MED : le délégataire retenu pour le RIP 48/12/46 est Orange. si quelqu’un connait bien la Med c’est Orange. Il pouvait pousser plus ou moins la MED. S’il ne l’a pas fait il doit bien y avoir une bonne raison, entre autres pour ne plus avoir à entrtenir un réseau de cuivre à l’agonie ! C’est une bonne solution pour les 5 à 10 ans à venir mais pas partout à cause de la longueur des lignes cuivre et surtout en Lozère. Ce n’est pas une bonne solution à long terme.
La « fameuse 4G fixe ». Avec cette solution on enfume le peuple comme ce fut à l’époque du WIMAX. Au début des années 2000 des spécialistes soutenaient qu’il suffirait de planter 4 pylônes en Lozère et avec un bon WIFI la Lozère serait couverte … 
Pour faire de la bonne 4G fixe il faut commencer par avoir une très bonne couverture 
La 4G fixe qui est déjà déployée par différents opérateurs marche à condition que :
o   Au point considéré la réception 4G soit de haute qualité (4 barrettes et non pas zéro ou une)
o   Que le secteur de l’antenne 4G arrose un nombre limité de clients 4G fixes. Aujourd’hui les opérateurs limitent volontairement le nombre d’abonné 4G fixe par pylône et secteur afin de ne pas créer de la frustration parmi les abonnés. Gros problème de ressource de bande passante donc ! Si le nombre d’abonné potentiel en 4G fixe est trop élevé dans le champs d’un secteur d’un pylône cela ne marche pas.
·         Le satellite : il est un peu utilisé mais il a une capacité limitée. De plus pour des applications il y a le problème de latence. D’autres satellites viendront mais le satellite, dans un mode bidirectionnel et non pas uniquement en broadcasting ne pourra jamais concurrencer la fibre optique. On oublie totalement le satellite pour la Gigabit society !
La 5G : La solution est pleine de promesses à condition de densifier énormément les antennes et l’infrastructure optique. Alors, pour la Lozère, je pense qu’il est préférable de conduire le RIP FTTH avant de penser à une 5G couvrant à 100% le département … !!!!
Voili voilou l’état des lieux de mes réflexions sur le plan lozérien . Il faut mettre la pression maintenant sur l’INFORMATION et l’INNOVATION en organisant, selon moi, des réunions citoyennes, une idée, une « évidence » selon moi mais que je n’ai jamais réussi à faire partager ! Go ! La Lozère est sur la bonne voie. Reste maintenant, après le plan « INFRASTRUCTURES » à concevoir, avec les CITOYENS ? Un « PLAN USAGES » !

Go ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/12/08/lozere-numerique-destination-lune/#comment-6967

18 01 2018
websdugevaudan
19 01 2018
websdugevaudan

TRES HAUT DEBIT : bon débit en 2020, (petit) très haut débit en 2022 OK MAIS QUID de la FIBRE en 2025 ? le gouvernement maintient le plan France très haut débit mais, pour l’instant, ne confirme pas la fibre pour tous en 2025
https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250280416392

« En matière d’internet fixe, le gouvernement entend garantir l’accès au « bon haut débit » (supérieur à 8Mbit/s) à l’ensemble des locaux d’ici 2020, et développer l’accès au très haut débit (supérieur à 30 Mbit/s) d’ici 2022 pour tous les territoires. » …mais pas de fibre en 2025 comme promis ????
En Lozère, si le plan se déroule comme prévu, on ne s’en tire pas trop mal
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/12/08/lozere-numerique-destination-lune/
VIGILANCE !!

19 01 2018
websdugevaudan

2018 Année du véritable lancement de la TELEMEDECINE  ?

De qoui parle-t-on ? http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/telemedecine/article/la-telemedecine/

Recherche médecins désespérément
https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-18-janvier-2018

La télémédecine débarque en montagne http://www.rhonefm.ch/fr/podcasts/journal-06h30-la-telemedecine-debarque-en-montagne-avec-une-applicaiton-presentee-a-champery-par-le-grimm-1005820

Bientot remboursée la télémédecine deviendra réalité ? http://www.lemonde.fr/societe/article/2018/01/18/les-negociations-sur-la-generalisation-de-la-telemedecine-debutent_5243289_3224.html

Le gouvernement préfère la télémédecine à la contrainte : http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/18/deserts-medicaux-le-gouvernement-prefere-la-telemedecine-a-la-contrainte_a_23336711/
La fédération des médecins de france aussi !
http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=23244

Le grand sujet des négociations conventionnelles http://www.hospimedia.fr/actualite/articles/20180118-e-sante-l-avenir-de-la-telemedecine-se

Dans les EPHAD
https://www.francetvinfo.fr/sante/senior/des-teleconsultations-dans-les-ephad-pour-lutter-contre-les-deserts-medicaux_2568273.html

Les complémentaires prennent les devant
https://www.newsassurancespro.com/teleconsultations-complementaires-prennent-devants/0169424058

Avec le développement de l’IA il est urgent que les CITOYENS s’emparent du sujet ! santé et éducation
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/03/26/sante-et-education-lurgence-dun-debat-public/

Maladies chroniques et déserts médicaux https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0301179063096-la-telemedecine-ciblera-les-malades-chroniques-et-les-deserts-medicaux-2146484.php

consultations bientôt rembourséees
http://www.leprogres.fr/lifestyle/2018/01/18/les-consultations-en-telemedecine-bientot-remboursees-par-la-secu
https://www.egora.fr/actus-pro/conditions-d-exercice/35141-teleconsultation-25-euros-maxi-pour-les-patients-en-ald-et

L’Etat s’est fixé une enveloppe de 30 millions d’euros pour 2018 et table sur 500 000 actes, puis 1 million en 2019 et 1,3 million en 2021 (contre moins de 260 000 actes en 2015)
https://www.acuite.fr/actualite/sante/127172/sante-visuelle-vers-une-generalisation-de-la-
telemedecine-contre-les-deserts

mais il va falloir simplifier :! https://www.notretemps.com/high-tech/actualites/telemedecine-les-ophtalmos-n-ont-pas-afp-201801,i160691

19 01 2018
Bernard GARRIGUES

J’ai lu avec attention le document de com du département : j’avoue que j’ai quelques difficultés à comprendre le truc … un des pires coûts à la prise (1700 €) pour faire passer de la télévision : la prise TNT est gratuite … une augmentation du prix de gros de 70% concomitante. À côté, des avancées politiques remarquables, comme la mutualisation du coût de la prise pour 360 mille clients … mais mutualisation assez bizarre : c’est le bénéficiaire qui fixe le coût et devient propriétaire du réseau mutualisé … a priori, une mutualisation nationale ne devrait pas dépasser 200 € par prise … j’ai l’impression que nos élus se sont fait rouler dans la farine, mais en débloquant, à terme, la situation ubuesque insupportable de l’accès internet du territoire.

19 01 2018
Bernard GARRIGUES

Les solutions autres rapides et à faible coûts d’augmentation de débit immédiat pour tous ne semblent avoir été ni abordées ni traitées dans le contrat de DSP … ce qui laisse de la marge (1) pour les traiter dans un autre contrat ; (2) pour faire valoir, par le département, ses prérogatives de puissance publique.

19 01 2018
websdugevaudan

Retour sur l’IA !

UN FUTUR SANS HUMAINS ?.

Pour ceux qui sont intéressés ….et qui ont du temps 😉

1-des robots et des guerres
https://www.franceculture.fr/emissions/cultures-monde/cultures-monde-lundi-15-janvier-2018
2-le travail à l’épreuve des automates
https://www.franceculture.fr/emissions/cultures-monde/le-travail-a-lepreuve-des-automates
3-smart city : quand le numérique envahit la rue
https://www.franceculture.fr/emissions/cultures-monde/cultures-monde-mercredi-17-janvier-2018
4-Finances : quand les algoritmes prennent le pouvoir
https://www.franceculture.fr/emissions/cultures-monde/un-futur-sans-humains-44-finance-quand-les-algorithmes-prennent-le-pouvoir

Bonne écoute …..et bons commentaires !!!!!

20 01 2018
websdugevaudan
20 01 2018
Bernard GARRIGUES

Le contrat est une Délégation de Service Public (DSP), pas un Réseau d’Initiative Publique (RIP) ; c’est à dire que les trois départements utilisent leurs obligations de service public afin d’assurer, au prix fort, l’égalité des citoyens de leur territoire devant la loi en matière d’accès internet ; égalité devant la loi par ailleurs garantit par la Constitution. Pour faire court, les départements pallient à 28 ans de palinodies d’un État qui non seulement a failli, mais encore poursuit sa course diabolique. Parions que le coût du branchement tournera autour de 200 € par prise optique afin d’embellir l’opération financière d’Orange. Grosse incertitude sur la capacité du département de toucher les dividendes économiques du courage politique de ses élus.

20 01 2018
Bernard GARRIGUES

MED. Pas tout à fait la réalité historique. La montée en débit peut se faire, depuis l’adoption du standard IP (1989), en restant (1) dans l’enveloppe de l’amortissement comptable du réseau ; (2) à un coût pratiquement nul en mutualisant la bande passante entre abonnés au niveau, par exemple, du sous-répartiteur. Le mix intelligent des deux moyens techniques aboutissait à une débit symétrique de l’ordre de 4 méga par seconde pour 99,9% des abonnés au fixe (objectif de la DSP actuelle) en 1990. Disons que si en 1990, nous avions eu une représentation départementale géniale en avance de 10 ans sur l’avenir émergent, il était possible de construire une DSP exemplaire du département de la Lozère donnant les moyens d’accéder individuellement à l’économie de la connaissance aussi bien que google et autres GAFA. De plus, la technique FO, qui porte un coup d’obsolescence important au réseau national, entrainait la possibilité comptable de réduire la durée d’amortissement, donc d’améliorer le financement de la mise en œuvre de la montée en débit.

20 01 2018
websdugevaudan

Je comprends, Bernard, qu’il y a eu tout un tas de choses anormales !!!. J’ai moi même dénoncé l’absence de strtatégie dans un coup de gueule improvisé

mais tout ceci c’est du passé et on ne va pas le refaire !
La question ,aujourd’hui, est, à mon avis, de MOBILISERION des CITOYENS pour
1- au niveau des infrastructures ,vérifier que les contrats seront bien respectés
2- travailler surtout sur les USAGES VITAUX comme la santé et l’éducation lors de réunions citoyennes animées par un véritable « animateur »…..denrée rare de nos jours 😉
https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/03/26/sante-et-education-lurgence-dun-debat-public/

En santé par exemple je veux bien « ressortir » ma vieille idée d’expérimentation d’unJe ne pourrai pas venir mais , membre d’ « En Marche » à Balaruc les bains et (à distance!) en Lozère, je me réjouis des initiatives lozériennes et me permets de vous faire une suggestion pour l’ atelier santé prévu à Florac « organiser en Lozère une expérimentation de GRENELLE de la E-SANTE en Lozère !  https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/07/23/un-grenelle-de-la-e-sante-en-lozere/

20 01 2018
Bernard GARRIGUES

Non le passé n’est pas passé … la situation du réseau lozérien reste celle de 1990 avec (1), certes, des défauts d’entretien, mais dont la puissance publique peut réclamer les comptes ; (2) des améliorations techniques majeures sur la FO ; (3) des améliorations techniques majeures sur la boucle radio, dont les satellites et les hotspots ; (4) il reste forcément de la place parmi les ondes radio afin de créer un réseau public vertueux.
Ce qui était intelligents de faire en 1990 l’est toujours et à moindre coût … aucune raison économique ou sociale de persister dans le toujours plus con … merci à Sophie d’avoir placé un taquet contre la dérive intérêt public … passons à la réalité de l’économie de la connaissance aujourd’hui.

20 01 2018
Bernard GARRIGUES

Il y a t’il d’autres moyens d’avoir du très haut débit ? J’ai l’habitude d’analyser différemment les techniques nées de la créativité humaine : (1) qu’apporte la nouvelle technique ? pourquoi ? (2) toute technique est, par construction, neutre humainement et socialement : quelles sont les mises en valeur humaine qui apportent une amélioration politique, sociale, économique ? (3) comment intégrer la nouvelle technique dans l’environnement technique existant ? l’élimination pour une nouvelle technique des anciennes est forcément une régression majeure. Le débat sur la fibre devient ultra simple : comment, en pratique, la technique FO peut potentialiser le réseau existant en 1990 ? La réponse consensuelle déboulait immédiatement : en fibrant le réseau national jusqu’au niveau sous-répartiteur. Ésope, 600 ans avant notre ère, avait déjà posé la grille d’analyse.
Pour la boucle radio, (je regroupe dessus téléphone mobile, réseau et pont wifi, satellites), le théorie (mathématique) des graphes apporte immédiatement deux potentialisations remarquables au réseau internet : (1) la possibilité de fermer par l’extérieur toutes sous-boucles locales, donnant ainsi une robustesse à toute épreuve au réseau internet mondial ; (2) la possibilité à chaque acteur de se trouver à chaque instant et en tous lieux au centre de son réseau de proximité, sa mémoire personnelle de connaissances, mais aussi du réseau mondial.
La MED est une usine à gaz, made in Orange, pas une technique nouvelle, destinée à protéger son monopole et les péages qu’elle a établis … donc une agression insidieuse contre l’intérêt public.
Quant au très haut débit, il convient de poser la question de son intérêt pratique en matière de développement et d’intérêt public. À mon avis, un débit symétrique de 4 méga par seconde par prise permet le développement normal (entre 95 et 97% du possible) de l’économie de la connaissance de manière égalitaire sur tout le territoire. La bande passante du très haut-débit est dévorée à 97% par les industriels du net … quel que soit le débit disponible, les industriels du net sont capables de le saturer en temps réel, à la milliseconde près.

20 01 2018
websdugevaudan

J’avoue mon incompétence,Bernard . Tu connais le sujet mieux que moi . Tu as surement raison dans ce que tu dis mais…..la fibre avance dans les territoires et la Lozère a passé un contrat « fibre » ….Dont acte ! Pour moi je me pose une seule question : « veut-on pour les lozériens un réseau aussi performant que pour les parisiens » ? Les parisiens ont la fibre, les lozériens doivent donc avoir la fibre.Bien sur qu’on aurait pu faire moins cher. J’ai la faiblesse de penser que ce contrat a été préparé sérieusement et que l’on a bien fait de choisir une solution « haute » car je n’oublierai jamais ce qu’André Marcon avait dit à M@rvejols sur web 2000 ou 2001 « notre principal risque aujourd’hui est de sous évaluer nos besoins de demain » Je pense que si ce contrat est réalisé comme il est prévu ce sera un très bon contrat. Mais sa réalisation devra rester un point très fort de vigilance. …..d’où mes demandes réitérées d’INFORMATION sur le suivi du contrat et de CONCERTATION CITOYENNE pour IMAGINER ENSEMBLE les USAGES de demain …..ce qui suppose une volonté politique …..et de bons animateurs de réunions 😉

20 01 2018
websdugevaudan

Il est temps de revenir au sujet de cet article (j’avoue avoir moi mème « dévié »!) , l’IA et ses USAGES …..et là il y a de la « matière » pour des échanges….sans fin 😉

20 01 2018
Bernard GARRIGUES

Je ne suis pas d’accord avec ton analyse … Marcon aurait dû dire, au vu de ce qui c’est passé, « le principal risque vient de ceux qui ont la puissance de saturer la bande passante » et donc d’étouffer tout usage citoyen du réseau … a priori, les politiques ne font pas le poids pour contracter avec des financiers de haut vol dont l’objectif est de satisfaire leur avidité infini … seule chance qu’ils avaient de s’en tirer au moins mal était de refuser discuter technique en rappelant l’objectif politique « que tous les lozèriens soient égaux devant la loi ». Objectif atteint … gagnant-gagnant, mais + mille euros pour orange et + 1 euro pour la Lozère … en fin d’opération le réseau lozérien vaudra ce qu’il valait lorsque l’État malin l’a refilé grattos à FT. Il s’agit des structures comme tu dis. Il a fallu tout de même les élections présidentielles de 2017 pour que nous prenions conscience, avec le cas Fillon, combien l’avidité était bien partagée entre hommes politiques à partir de maire et la haute fonction publique.

20 01 2018
Bernard GARRIGUES

Pour ce qui est des usages de l’IA, il s’agit d’un sujet futile pour l’acteur de base à partir du moment où les industriels du net saturent 97% de la bande passante et laissent 3% aux acteurs de base. Un mec comme moi qui sais à peu prés comme cela fonctionne emploie des ruses de sioux afin d’accéder à la partie du big data dont il a besoin … faut recouper trois ou quatre fois pour être sûr de la réalité des données trouvés sur le net … heureusement que les méthodos de l’IA me permettent de conclure à partir des résultats … plus ou moins, les résultats sont infalsifiables … personne n’a les moyens de faire tourner un ordinateur de 100 kW sur une base de données exhaustives à l’instant t afin de gagner une partie de go. Aucun pays ne dispose de la puissance de calcul nécessaire pour battre Albert EINSTEIN dans une partie de E = MC2 … C’est sûr que si le système applique l’IA pour rendre efficace une idée aussi mortifère que l’e-médecine ou l’e-éducation, il y a quelques soucis à se faire sur l’avenir de l’humanité … mais il est sûr aussi que si l’on utilise les méthodos de l’IA afin d’améliorer la santé publique, le succès est à portée de main … c’est tout même une idée politique facile à comprendre que nous allons au casse gueule si nous utilisons la puissance de mille hommes pour rendre minable un seul toubib.

21 01 2018
websdugevaudan

D’accord ou pas, au moins tu sollicites nos neurones, Bernard;-)
As tu eu l’occasion d’écouter la série d’émissions de France culture que je signalais plus haut UN FUTUR SANS HUMAINS ?. J’en ai écouté des bribes mais il faut que je m’y mette pour essayer de mieux comprendre ce qui nous attend …dans le pire comme dans le meilleur ?

21 01 2018
Bernard GARRIGUES

J’écoute France Culture, mais pas trop : il est rare que d’une journée d’écoute n’émerge pas une idée géniale qui me contraigne à revoir ma copie … pas les moyens intellectuels de changer mon fusil d’épaule tous les jours … en pratique, j’intègre seulement les idées qui rentrent facilement dans mon puzzle. La complexité dispose d’un gros avantage : elle t’oblige à chaque instant à simplifier l’équation logique au vu des résultats. Toute technique nouvelle ouvre un champ des possibles, du pire au meilleur, à choisir ; il n’existe pas de possible que la nature n’explorera pas ; par contre, la conscience change la donne : tu peux choisir le pire a priori et aller au bout de l’horreur … comme le nazisme, mais pas que.

22 01 2018
Bernard GARRIGUES

Pierre,
Je suis impressionné par ton analyse de la DSP 12/46/48 … J’ai passé mon week-end à rechercher des infos sur la réalité de la DSP sur le net et avec les copains du Lot qui sont aussi secs que moi … apparemment tu es le seul à disposer d’informations de première bourre … où as-tu trouvé ?

Bien sûr que c’est faisable : si tu donnes le prix d’une rolls pour acheter une 2CV, cela ne peut pas rater … le seul frein visible : est-ce que les équipes techniques existent … une autre difficulté est de passer de 600 sous répartiteurs à 190 PBO dans un département comme la Lozère à géographie tourmentée.

23 01 2018
websdugevaudan

FORMATION : Google Ange ou Démon ?
?https://numericuss.com/2018/01/23/google-egerie-la-formation-numerique-en-france/

« La formation s’impose bien comme l’un des leviers les plus importants. » Une évidence que Google a comprise bien avant notre éducation nationale !  ! Alors Google  ange ou démon ?
Ange pour offir en urgence une indispensable formation que nos systèmes d’éducation (nationale, autres…) auront bien du mal à nous fournir tant ils sont à des années lumières des nécessaires transformations éducatives ( à moins d’un déclic rapide dans ces institutions suite à une « subite » prise de conscience citoyenne?)
Démon si nous continuons, comme je le répète depuis des années dans mon petiit coin du Gévaudan, à nous comporter en consommateurs inconscients de « coca cola numérique » et si nous fournissons gratuitement, sans même nous en rendre compte, aux GAFA aujoud’hui, aux BATX demain, la « matière première » pour PRODUIRE les services de demain 5payants, eux!), et « orientés » selon leur culture et leurs intérêts ….et je ne parle pas du « , cambriolage des leviers numériques locaux «  (j’adore!)
Décidément, comme je le disais récemment dans mes vœux 2018 ? il est URGENT de REFLECHIR !

26 01 2018
websdugevaudan

NEUTRALITE du NET …..un principe à défendre bec et ongles ! http://www.rtflash.fr/neutralite-net-principe-universel-que-nous-devons-defendre/article

30 01 2018
30 01 2018
Bernard GARRIGUES

http://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2018-01-17/l-amenagement-numerique-des-territoires?utm_source=emailing&utm_medium=email&utm_campaign=conseil_ministre_20180117

Où l’on voit que l’objectif (annoncé) du gouvernement couvre ceux de la Lozère … donc augmente les chances significativement que le contrat de délégation de service public soit rempli.

2 02 2018
websdugevaudan

La réalité augmentée va révolutionner la chirurgie et l’accès aux soins

http://www.rtflash.fr/realite-augmentee-va-revolutionner-chirurgie-et-l-acces-soins/article

6 02 2018
Bernard GARRIGUES

Comme quoi, nous pouvons penser que le plan fibre de la Lozère correspond à la réalité augmentée par notre représentation départementale du plan de numérisation nationale raisonnable voulu par Macron … le cheminement ne fut pas très efficient … parvenir en 2022 à la numérisation nationale raisonnable accessible dès 1990 (et depuis) à l’action d’un politique national un peu visionnaire relève de l’anti-exploit.

8 02 2018
8 02 2018
12 02 2018
websdugevaudan

Start ups ; un point de vue en dehors des sentiers de la pensée dominante ! https://numericuss.com/2018/02/09/startups-et-politiques-numeriques-territoriales-version-2/

12 02 2018
12 02 2018
12 02 2018
18 02 2018
Bernard GARRIGUES

Un exemple d’amélioration de la santé publique par internet ultra simple, ultra efficace et ultra bon marché :

Mettons-nous bien dans la tête que l’e-médecine est une super connerie comparée à l’e-santé publique.

21 02 2018
websdugevaudan

Excellente vidéo Bernard , que je vais faire tourner . Je retiens qu’on a tous autour de nous une personne qui a eu un AVC et çà m’a rappelé qu’on avait aussi autour de nous des personnes qui ont des maladies inexplicables…enfin pour ceux qui ne veulent pas savoir !
les maladies causées par l’environnement ?…..sujet dont on n’a pas fini d’entendre parler !
https://mail.google.com/mail/u/0/#sent/161ad9a21c1c3f42?projector=1
https://mail.google.com/mail/u/0/#sent/161ad9a21c1c3f42?projector=1
https://www.generations-futures.fr/
Mais pour en revenir à l’avec la télémédecine n’est pas inutile ! https://www.youtube.com/watch?v=zUrY4HVwTyE

23 02 2018
Bernard GARRIGUES

Jamais écrit que la télémédecine était inutile … seulement coûteuse et inefficace par rapport au potentiel de l’e-santé publique

23 02 2018
Bernard GARRIGUES

Les belles phrases : C’est pourquoi la Commission présentera fin mars une réforme de la fiscalité des entreprises afin que toutes paient des impôts « là où elles créent de la valeur » : bel euphémisme de remplacer « pillage » par « création » … il s’agit de la Commission européenne

24 02 2018
websdugevaudan

a start-up mendoise Jollyclick a créé une plateforme mondiale de rencontres professionnelles mettant en relation tous types de projets. http://www.midilibre.fr/2018/02/23/mende-la-start-up-jollyclick-se-developpe-a-l-international,1631849.php

Génial ! Un algorithme made in Lozère ! alors que les principaux algorytmes qui nous « gouvernent’ sont made in USA ou Chine n c’est à dire « pensés » dans une culture qui n’est pas la notre ….avec toutes les conséquences que ça entraîne en particulmier sur le plan éthique ; Allez les jeunes ! Go !!!

1 03 2018
1 03 2018
1 03 2018
websdugevaudan
2 03 2018
websdugevaudan

Marseille le jour p* notre système de santé craquera https://www.dailymotion.com/video/x6esh9d

12 03 2018
websdugevaudan
12 03 2018
websdugevaudan
13 03 2018
Bernard GARRIGUES

Quand le ministère de santé soutiendra-t-il les projets de e-santé publique ?
Ce n’est pas encore arrivé au testou des politiques et hauts-fonctionnaires qu’internet pouvait être utilisé afin d’améliorer significativement la santé publique.

13 03 2018
Bernard GARRIGUES

Quand l’opinion publique (manipulée par les média) aura-t-elle une réaction normale devant les nouvelles techniques ? Une nouvelle technique, comme une novation biologique ou organisationnelle, constitue toujours une bifurcation (comme nous disons en processus de complexification) qui ouvre un nouveau champs des possibles, du meilleur au pire … le pire trouve toujours un diable pour mettre en œuvre … pour le meilleur, il est nécessaire que les meilleurs d’entre-nous explorent le champs des possibles et s’emploient à améliorer l’avenir. Il n’existe aucun déterminisme pour le mauvais comme pour le bon des techniques.

17 03 2018
Nous sommes tous agriculteurs ! | Les webs du Gévaudan

[…] l’intelligence artificielle, sujet que nous avons tenté d’aborder dans le papier « Bonne année 2018intelligente » / il y aurait beaucoup à dire mais ne confondons pas la necessité d’un ACCES EGALITAIRE […]

19 03 2018
29 03 2018
3 04 2018
websdugevaudan

L’intelligence en marche !
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/cedric-villani-lintelligence-en-marche
Allez Cédric ! https://www.aiforhumanity.fr/pdfs/9782111457089_Rapport_Villani_accessible.pdf
http://www.aiforhumanit
Le rapport fait 235 pages, je viens de le parcourir ultra rapidement… je vous conseille de juste regarder les pages 5 à 8, c’est un bon résumé!

8 04 2018
L’EUROPE « DIGITALE » ? OUI …….MAIS PAS QUE ! | Les webs du Gévaudan

[…] développement de l’intelligence artificielle dont nous avons abondamment parlé ICI et, indirectement,LA / est un DEFI que la France entend relever dans une perspective européenne […]

25 04 2018
websdugevaudan

MIEUX COMMUNIQUER pour MIEUX nous CONNAITRE et MIEUX NOUS COMPRENDRE ! C’est peut-etre le moment de réintroduire le vieux bon sens lozérien selon lequel, pour moi, l’intelligence naturelle est moins dangeresuse que l’intelligence artificielle ! Alors, en Lozère où nous avons la chance d’etre peu nombreux REUNISSONS NOUS POUR REFLECHIR ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/12/08/lozere-numerique-destination-lune/

8 06 2018
chat échaudé craint même l’eau froide ! | Les webs du Gévaudan

[…] ne suffira pas à faire entrer tous les français dans la société du gigabit indispensable si les Européens ne veulent pas devenir une colonie numérique américaine aujourd’hui, chinoise […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :