Auxillac…mon village !

17 04 2010

 

Auxillac est le village natal de Céleste Albaret, la célèbre servante de Marcel Proust http://www.ot-lacanourgue.com/villages/auxillac.html

C’est aussi le siège des Webs du Gévaudan (1) d’où ,chaque année depuis 2011, l’association adresse ses vœux :

2014: http://www.youtube.com/watch?v=3tvDDxqjiuk

2013  http://www.youtube.com/watch?v=LFXU0STACXM

2012 http://www.youtube.com/watch?v=c56Z3bdJYkM

2011 http://www.youtube.com/watch?v=c56Z3bdJYkM
(1) En matière de numérique nous « martelons » depuis toujours et souvent contre vents et marées quelques « évidences » de différentes façons : lettres aux parlementaires, blogs divers dont celui des Webs du Gévaudan (https://websdugevaudan.wordpress.com/ ), interviews à l’occasion comme ici en 2012 (http://www.youtube.com/watch?v=J6kM32vndsk) ou là en 2011 (http://vimeo.com/28505688 ) ici en 2009 (http://www.dailymotion.com/video/xap0x8_pierre-ygrie-assises-du-numerique-2_news ) , toujours en 2009 (http://infopromotions.co/event/50/le-numerique-solidaire-et-responsable/conferences-du-salon-odebit/point-complet-sur-les-enjeux-du-tres-haut-debit-avec-pierre-ygrie–les-webs-du-gevaudan ) ou encore là en 2008 (http://www.tivipro.tv/chaine_sshome.php?id=14927 ) voire ,en remontant le temps ici en 2006 (http://billaut.typepad.com/jm/2006/09/odebit_2006_ygr.html) ….et même en 2001 ! (http://www.amilo.net/ygrie.htm ) ….bref quand on a des convictions il faut employer la méthode AOC ( Accroche toi à l’ Objectif Constamment !). Auxillac est le seul village de France à avoir une « rue desz Webs »….ce qui nous donne une certaine « légitimité » à faire entendre, à notre façon et sans fausse modestie, une « petite voix » de citoyen qui veut vivre dans une REPUBLIQUE NUMERIQUE c’est-à-dire avec des droits égaux à ceux des citadins !!!  Naguère cette « petite voix » était même « entendue » par la presse nationale ! Libération  en 2008 http://www.liberation.fr/economie/2008/05/31/en-lozere-le-desert-francais-en-quete-d-oasis-numerique_73020   ; Le Monde en 2009 http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/10/07/le-debit-du-web-reste-tari-en-lozere_1250490_651865.html ; Témoignage chrétien en 2010 : http://temoignagechretien.fr/articles/pierre-ygrie-le-bill-gates-du-gevaudan  France info en 2010 http://zevillage.net/2010/01/08/la-fracture-numerique-de-la-lozere-sur-france-info/ ) . A nous de remonter au créneau à l’occasion de la loi sur le numérique ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2014/09/14/l-hyper-ruralite-dans-la-future-loi-numerique/

Auxillac est aussi le siège de la compagnie « la faute à Voltaire » (http://lafauteavoltaire.org/  ) , une troupe de théâtre  dont nous sommes fiers 😉 http://www.midilibre.fr/2013/05/21/la-faute-a-voltaire-apporte-le-theatre-a-la-campagne,700924.php

C’est également le pays de « Gégé » , grand collectionneur de cartes postales devant l’éternel 😉 http://mespassions-mescollections.blogspot.fr/

et, cerise sur le gâteau, depuis le printemps 2016 nus avons aussi un poète ! Je vous le laisse découvrir: https://www.youtube.com/watch?v=9wH2E5Ezx1M

Note préliminaire: Depuis que j’ai écritce billet (avril 2010) nous avons l’Adsl à Auxillac . Je laisse néanmoins le bilet tel quel….ça peut servir pour la suite;-)

« Je ne peux pas rentrer chez moi car mon passé y est déjà« chantait naguère Charles Aznavour. Pour vous parler de mon village Auxillac je suis tenté de pasticher cette chanson en disant «  Je ne peux pas rentrer chez moi car mon futur n’y est pas« .

Explications :

A mon retour dans mon village natal en 2000 j’ai créé  l’association »Webs du Gévaudan » pour sensibiliser les Lozériens aux risques et opportunités d’Internet. En 10 ans de nombreux progrès ont été faits dans ce domaine sauf dans les nombreux villages encore en bas débit …dont Auxillac ! Ne pas progresser, c’est régresser surtout quand l’Internet est son « outil de travail », ce qui est mon cas. J’ai donc du déménager dans une localité voisine aveyronnaise pour avoir une connexion correcte me permettant de poursuivre mes « activités ». La question, apparemment anodine, du « retour à la maison » se pose donc essentiellement en termes de qualité de future connexion internet .

Qu’est-il prévu pour mon village ? une extension de l’Adsl à la plage « 512k/2 mégas » à partir d’un sous répartiteur à 2kms du village au lieu dit »Pont de Salmon »dans le cadre du plan NRAZO de France Télécom, délégataire du PPP régional pour une durée de 7 ans.

Alors que de par mes « occupations » et mes nombreux contacts (en 10 ans on finit par apprendre des choses) je sais que les contenus vont exploser et que les 2 mégas (maxi!), seront très rapidement du bas débit et ne permettront plus d’accéder normalement à Internet . Je ne peux pas admettre comme la plupart des auxillacois, d’être « bloqué » à cette perspective sauf à acepter ma situation actuelle inscrite dans du « déménagement du territoire »

Pourquoi les habitants ne peuvent-ils pas se satisfaire de ce qui leur est proposé ?

– Auxillac ne doit pas être traité comme une zone d’ombre. Deux « fibres », l’une de France Télécom l’autre, publique, sur l’A75 à 3 kms, en font  une sorte de  village « mesofibros » en quelque sorte. Les habitants ne comprennent pas que l’on ne puisse pas, d’une façon ou d’une autre les « raccrocher » à ces fibres qui ne cessent de les « narguer » !

– des télétravailleurs ayant,comme moi, une maison dans le village ne peuvent plus aujourd’hui en faire leur domicile principal.

– Sauf à ne jamais vouloir de FTTH à terme (Fiber To The Home) la solution retenue ne s’inscrit ni dans les recommandations de l’Arcep ni dans celles de l’autorité de la concurrence qui rappelait encore tout récemment, entre autres,que que  « les solutions de montée en débit par la modernisation du réseau téléphonique (cas d’Auxillac) présentent un double risque : d’une part, que les zones concernées n’aient finalement jamais accès au très haut débit (car les investissements de déploiement de la fibre optique s’en trouveront découragés), et d’autre part, qu’un monopole se reconstitue en faveur de France Télécom ». 

Comment satisfaire les besoins d’aujourd’hui des auxillacois tout en s’inscrivant dans une vraie démarche de montée en débit c’est-à-dire par la construction progressive du futur réseau de fibre optique ?

 En donnant suite à la délibération  du 17 déc 2009 des conseillers de communes d’Auxillac demandant à « fibrer » le sous répartiteur du village.

Concrètement nous demandons à ce que notre village soit village pilote pour tester la solution déport de signal (de la société Ifotec  Nous avons abondamment parlé de cette solution dans ce blog, en particulier dans l’article intitulé « Expérimentons la solution « déport de signal » en Lozère ! »

Une telle opération serait symbolique à un double titre :

1-Auxillac serait l’un des tout premiers, si non le premier, petit village français à expérimenter cette solution. Le déport de signal est une solution qui fonctionne à Gourou depuis 5 ans. Elle est bien acceptée aujourd’hui par les opérateurs alternatifs . Or nous avons besoin d’un maximum  d’opérateurs de services en Lozère pour avoir des prix attractifs.

2-Auxillac est le siège des Webs du Gévaudan, association qui se bat depuis plus de 10 ans .Bien connue nationalement cette association, présente dans de nombreux colloques parisiens, a été à l’origine de plusieurs reportages dans la presse nationale. Cette petite » notoriété » aiderait vraisemblablement à médiatiser l’expérimentation lozérienne !

Cette opération irait tout à fait dans le sens des déclarations du ministre de l’espace rural et de l’aménagement du territoire qui, tout récemment ,écrivait, sous le titre « Eviter une nouvelle fracture numérique »: « Je propose une nouvelle approche reposant sur deux principes : le premier est la concomitance des déploiements sur les zones denses et moins denses ; le second est la péréquation financière nationale ». Et le ministre d’ajouter dans le même article « dans 10 ans il sera très courant de travailler à distance une partie de la semaine grâce au très haut débit et aux outils de télé présence ».Les Webs du Gévaudan , qui avaient organisé dés 2005 une réunion publique sur le télétravail ne peuvent que se réjouir de ces déclarations et proposent aujourd’hui de les concrétiser sur un cas d’école qui leur tien particulièrement à cœur, Auxillac !

Une expérimentation dans ce village symbolique attirerait l’attention sur la « petite Lozère », département qui nécessite selon nous un plan Orsec comme nous l’avions écrit à l’occasion des assises des territoires ruraux auxquelles les Webs du Gévaudan avaient largement contribué . L’erreur est toujours « initiale » La Lozère, encore désert numérique,  a besoin de très haut débit .  Dans ce département comme chez tous les oubliés du très haut débit   les investissement doivent tous s’inscrire dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit .

Une telle expérimentation devrait bien évidemment être faite dans le cadre de la communauté de communes Aubrac Lot Causses dont Auxillac, commune de La Canourgue, fait partie,.

Si vous estimez que la notre demande mérite d’être soutenue n’hésitez pas à poster un commentaire

Merci d’avance

Pierre Ygrié

17 avril 2010

PS: Pour ceux qui souhaieraient approfondir le sujet n’hesitez pas à visiter l’excelent blog de Michel Lebon ICI

Advertisements

Actions

Information

162 responses

17 04 2010
Pierre RASO

Pierre,
je me suis permis de reprendre votre post sur mon blog http://haut-debit-saint-bauzille.tumblr.com/post/527754984/le-cri-du-coeur-lozerien-pour-le-haut-debit tant il est valable non seulement pour votre village mais applicable aussi à tous les oubliés du haut-débit.
Bon courage

17 04 2010
websdugevaudan

Merci de votre soutien . C’est en unissant nos forces qu’on arrivera peut-être un jour à faire entendre notre voix 😉

J’invite tous les visiteurs de ce blog à visiter le votre

La lecture de votre article http://haut-debit-saint-bauzille.tumblr.com/post/519089846/tres-haut-debit-on-y-va-ou-pas est indispensable à une bonne compréhension de notre problématique commune

17 04 2010
Bernard GARRIGUES

Pierre,

À ma connaissance, AUXILLAC est aussi une section de commune qui a des revenus et un patrimoine propre (il me semble que l’école est louée ?). Il me semble possible que la commission syndicale aille négocié directement avec la stryge de FT chargée du PPP en Lozère le fibrage de son SP en mettant, par exemple, un financement de 10% du projet.

Je t’avoue que je ne suis pas arrivé à faire comprendre à mon maire (PREVENCHÈRES) la situation : FT propose là aussi que le sous répartiteur du village soit érigé en NRA-Z0 alors que le tuyau de fibre passe à 350 m du sous répartiteur.

Je vais aussi tenter de modifier la « stratégie » de FT en proposant une participation de la section au programme qui en change complétement l’objectif.

17 04 2010
moulin

Je vais transferer votre article sur mon blog en esperant que nos conseillers régionaux en tiendront compte. Pour etre sur que cet article soit lu par la vice-présidente chargée du dossier HAUT DEBIT je le transfert à Direction de la Communication de notre région

17 04 2010
pascal peuch

non, Auxillac n’est pas une section de commune, mais une commune associée.. et n’a pas de budget propre ni de revenus.. ce qui, au niveau démocratique pose problème, mais c’est un autre sujet!!

sinon, pour le reste, je suis évidement d’accord avec Pierre pour ce qui concerne Auxillac, il faut penser global; mais il faut bien agir local aussi de temps en temps ;)!!!

17 04 2010
websdugevaudan

Merci de votre soutien également Monsieur Moulin et n’hesitez pas à nous rappeler ici l’adresse de votre blog
Quant au conseil régional j’attends avec intérèt sa réaction… si réaction il y a ??

18 04 2010
Boissonnade

Expérimentons la solution « déport de signal » en Lozère.
Qu’Auxillac soit le « Village Pilote » pour tester cette solution et ensuite pour la conserver! Comment ne pas être pour?
Tout à fait d’accord…
Espérons que les « Webs du Gévaudan  » seront enfin entendus.

18 04 2010
Claude Boissiere webs 48

Il me parait utile de rappeler que le monde rural n’intéresse pas spontanément « le marché » car il n’est pas rentable ….reste alors une action divine ..peu probable ..reste…….???…. aussi prenons nous par la main !! agissons en commun pour solliciter les politiques ( divers niveaux ) et peut être si tout le monde fait un effort demandons de faire une expérimentation qui permettra de montrer ce que peut apporter le haut et voie le trés haut débit dans le développement rural.
Pour obtenir un engagement de(s) la collectivité il faut s’engager ..

18 04 2010
Guy Lévêque

N’attendez pas de moi, internaute invétéré et bloggiste convaincu un soutien, mais bien au delà une véritable supplique pour obtenir ce que chaque citoyen est en droit de revendiquer : un outil qui lui permette de faire son boulot dans les meilleures conditions, avec une empreinte écologique minimum…C’est le moins que l’on puisse obtenir avec du haut ou du très haute débit ; mais vite s’il vous plait….

18 04 2010
Guy Lévêque

Oh et puis zut, la fibre optique passe à Auxillac, sur notre territoire, il n’y a qu’à prendre un domino et faire une liaison sauvage…. juste revendication non?

18 04 2010
Renée VESSIERE

Et Montjézieu milladiou !
Ras le bol d’être une sous-citoyenne qui surpaye ses impôts parce qu’elle n’est pas assez riche ! Si d’illustres aieux ont permis une école dans chaque hameau aujourd’hui nous avons des vas-nus-pieds qui s’empressent de tout détruire et de disloquer la république. Bien sûr Papet tu vas encore dire que je mélange tout mais que veux-tu c’est un paquet, et quel colis !

18 04 2010
websdugevaudan

Auxillac et Montjézieu bien sur !

Ci-dessous un extrait de la présentation à l’AG 2009 de l’association

« Et si deux petits villages « jumeaux » donnaient l’exemple ?
Auxillac et Montjézieu !

Deux villages ,de part et d’autre du Lot, reliés par
• l’appartenance à une même commune: La Canourgue, commune
par ailleurs siège d’entreprises de pointe
• une longue histoire « ferroviaire »: gare « Auxillac Montjézieu » !

Deux villages ayant chacun une particularité forte :
• Montjézieu tout près de l’autoroute
• Auxillac siège des Webs du Gévaudan !

Mais pour être entendus il faut augmenter très sensiblement le nombre des adhérents des Webs du Gévaudan qui, je le rappelle, n’ont reçu aucun subside du conseil général ni du conseil régional depuis 2003 !

POUR DEVENIR AFHERENT suivre ce lien
https://websdugevaudan.wordpress.com/adhesion-a-lassociation/

18 04 2010
websdugevaudan

ADHERENT bien sur et non pas AFHERENT
Mais vous aviez rectifié de vous mème !

Par contre il n’y a pas d’erreur sur le len 😉
https://websdugevaudan.wordpress.com/adhesion-a-lassociation/

19 04 2010
Bernard GARRIGUES

Il se trouve que les biens des communes associés sont érigés en section de commune. Je ne connais pas les conditions d’association des communes associées à La Canourgue en 1972 : La Capelle, Auxillac et Montjézieu mais il est certain que la propriété de leur biens a été réglé 1/ sûrement à la fusion ; 2/ et, peut-être, à partir de 1977.

En tout état de cause, ces biens doivent se retrouver quelque part dans la comptabilité de la commune de La Canourgue : 1/ sur l’état de l’actif ; 2/ au compte 1021 Dotation (ressources) ; 3/ aux comptes 211, 213, 215, voire 216 (emplois) et les actes de transferts (si transferts il y a eu) doivent se retrouver à la Conservation des Hypothèques.

Sur l’état des sections de communes du département de la Lozère, vous trouverez les sections de La Capelle, Montjézieu, La Roquette, Marijoulet, Cadoule.

Ceci dit, il me paraît assez choquant qu’à chaque question posée à une communauté rurale, les premières réponses soient toujours : c’est pas possible chez nous. Il n’y aucune raison que les communautés qui n’estiment pas leur patrimoine soient respectées par leur commune, leur département et l’État. (vérité d’expérimentale)

19 04 2010
Bernard GARRIGUES

Nous avons tous les pieds bien posés sur un territoire rural. Quelqu’un d’entre nous connait-il un seul chemin qui n’ait d’abord été établi par nos prédécesseurs qui en avaient besoin ? une seule AEP, un seul canal, un seul moulin, un seul four, idem ?

Quelqu’un d’entre nous, conscient avant 1975, connait-il une seule ligne téléphonique ou EDF qui n’ait d’abord été financé par l’abonné ?

19 04 2010
astruc sophie

je suis de tout coeur avec l’ action des webs du gévaudan . Etant la maitresse de l’école d’Auxillac, internet manque aussi bien pour les élèves :pour leur passage du brevet informatique (b2i) , mais aussi pour pouvoir faire des recherches en histoire ou géo…
aussi à moi même car je ne reçois dorénavant plus de courrier papier mais que des mails que je suis obligée d’ouvrir le soir en arrivant à la maison.
où est l’égalité des chances et des moyens ?

19 04 2010
websdugevaudan

C’est bien là le problème principal, les jeunes !
Jeune+rural=double peine !!!
On est loin de l' »Internet solidaire »!
https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/03/28/internet-solidaire/#comments

Continuons à commenter et à soutenir
Cet article a un certain succès. Il a été lu 110 fois en deux jours …
Mais c’est un plébiscite qu’il nous faut pour espérer faire bouger les choses !

Hauts les cœurs 😉

19 04 2010
Joël X. CORBERAND

Bonjour,

J’habite la ville et l’utilisation d’un Internet efficace m’est nécessaire sur la plan professionnel. Je défends avec vigueur la position de tous ceux qui vivent sur des territoires loin des villes et dont nous avons besoin qu’ils vivent normalement.
Comment vouloir l’égalité des chances, comment vouloir que les médecins s’installent dans les territoires retirés, comment vouloir que des activités professionnelles de toutes sortes puissent faire le choix de s’installer dans ces pays dont on parle tant… si on fait si peu pour leur permette de vivre une vie identique (en ce qui concerne la communication) à celle que l’on a dans les grandes villes ?
On demande simplement que les décideurs aient une attitude logique (action conforme aux déclarations).
Félicitation à ceux qui conduisent cette action avec obstination. Courage à eux tous !
JXC

20 04 2010
Chalmeton Guy

Tous les décideurs qui nous parlent de ruralité ont là l’occasion de passer aux actes et de faire d’Auxillac l’exemple à suivre en matière de haut débit. ( et accessoirement de permettre à Pierre de rentrer chez lui….)

20 04 2010
Boissonnade

Ayant été moi- même institutrice ,je suis plus particulièrement sensible à l’appel de Sophie Astruc.
Les enfants d’Auxillac se sentent lésés. Ils ne peuvent faire leurs recherches sur internet lorsqu’ils ont un sujet à traiter.
Ils sont privés d’ordinateur et de toutes les activités qui s’en suivent.C’est absolument intolérable.
J’admire Sophie qui doit attendre le soir pour pouvoir lire le courrier administratif et y répondre.
Dans quelle société vit-on ?
ET où se trouve l’égalité des chances?
Les enfants d’Auxillac doivent avoir les mêmes moyens pour s’instruire que tous les autres petits français.

20 04 2010
MALAVAL

Je ne sais pas si la fibre optique est l’avenir , je ne connais rien à la technique des NTIC. mais aujourd’hui, toutes les informations qui nous arrivent prouvent que l’on oublie tous les écarts et sur la commune de St Georges avec nos 20 hameaux on a du souci à se faire même si pour le moment on est privilégié par rapport à Auxillac. Ayant été abonné à Internet en 1997, j’ai pu constater la différence depuis l’arrivée de l’ADSL. Il est prévu de développer les chefs lieux de canton (qui ne le seront pas pour très longtemps).Le reste à 90%.
EDF prévoit de mettre la ligne haute tension en souterrain entre Séverac et le Massegros; il est donc envisagé de mettre la fibre optique. EDF prévoit la même chose entre la Canourgue et St Georges. Qui doit payer? La commune n’a aucun moyen.
A l’heure de la TNT, du tél mobile et du haut débit, il y a les oubliés. On persuade la population qu’elle n’aura jamais besoin de ces technologies.Demain le maintien à domicile des personnes âgées peut en dépendre. Il y a 50 ans on a sauvé le Causse de la désertification en amenant l’eau de Séverac.Depuis quelques années, l’eau du Tarn arrive sur le Sauveterre.
Mais demain les moyens de communication seront aussi nécessaires que l’eau. La Lozère est-elle vouée à devenir un grand musée à ciel ouvert? une réserve?
Oui les nouvelles technologies doivent être accessibles à tous sinon il faut supprimer la devise républicaine sur les frontons de nos édifices publics: Liberté,EGALITE, Fraternité

21 04 2010
websdugevaudan

Sous le titre « Le financement du réseau de très haut débit fait l’objet d’intenses négociations entre les opérateurs » Cécile Ducourtieux du Monde, qui était venue à Auxillac en sept 2009, laisse présager de beaux jours pour la fibre …
http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/04/20/le-financement-du-reseau-de-tres-haut-debit-fait-l-objet-d-intenses-negociations-entre-les-operateurs_1340204_3234.html !

Mais la journaliste ajoute « Toutes ces tractations ne concernent que la « zone 1 », la plus peuplée celle où les opérateurs estiment pouvoir rentabiliser leurs investissements. Seuls 5 millions de foyers sont concernés. Pour les autres, il faudra attendre »…. Attendre que Cécile Ducourtieux , qui nous avait offert la page 3 du Monde en 2009 (http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/10/07/le-debit-du-web-reste-tari-en-lozere_1250490_651865.html#xtor=RSS-651865
) revienne en Lozère mais, cette fois, avec les opérateurs ?

Si , comme elle l’écrivait, le « débit du Webs reste tari en Lozère » sachons mlontrer que le « débit » des Webs du Gévaudan et de ceux qui les soutiennent ne se tarut pas, lui;-)

21 04 2010
websdugevaudan

Je constate que le « débit » des fautes d’ortographe ne se TARIT pas non plus;-)

22 04 2010
AIGOUY ALAIN

je soutiens entierement la demarche de Pierre Ygrie pour le developpement de la fibre optique ou autre pour que nous puissions utiliser le haut debit à Auxillac . La France à deux vitesse ,ça suffit… Agissons.

22 04 2010
websdugevaudan

Merci de ton soutien ,Alain,  » La France à deux vitesse ça suffit… Agissons ». Tu as raison !

Comment agir ICI et MAINTENANT ? En postant un maximum de commentaires de soutien à notre demande d’expérimentation de la solution « déport de signal » à Auxillac !

Cette solution permettrait d’emmener du « triple play » (internet+téléphone+télévision) à la plupart des abonnés à moins de 1km du sous répartiteur (d’Auxillac village) c’est-à-dire, si j’ai bien compté, à environ 90 personnes alors que dans la solution prévue et qui sera installée au sous répartiteur du Pont de Salmon si nous ne parvenons pas à « convaincre » il n’y a que 8 abonnés à moins de 1km du sous répartiteur ! et quand on sait que le débit est directement lié à la distance on a tout compris !

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi nous nous battons pour que cette solution soit expérimentée en Lozère,
https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/04/08/experimentons-la-solution-%c2%ab-deport-de-signal-%c2%bb-en-lozere/#comments

en commençant par le village siège des Webs du Gévaudan;-)

22 04 2010
websdugevaudan

Le très haut débit, deux fois plus cher dans les zones moins denses que dans les métropoles ?

Un Marvejolais,Yves Romme, président de l’Avicca, défend aussi les campagnes . Son dernier article anticipe sur la « fracture tarifaire » !
http://www.avicca.org/Le-tres-haut-debit-deux-fois-plus.html

Décidément il faut se battre sur tous les fonts;-)

22 04 2010
Bernard GARRIGUES

Quelqu’un a-t-il obtenu un abonnement Orange à 8 ou 20 M/s autoadaptative ces jours derniers en Lozère ? Qu’est-ce que cela donne en débit réel ? Pour le moment, j’ai un seul chiffre de l’ordre de 2 M/s pour 43 db d’atténuation (a priori, 8 M/s autoadaptative du RNA)

23 04 2010
clavel nathalie

A quand l’ouverture du Monde de la Toile à Auxillac???

23 04 2010
Bernard GARRIGUES

Le texte de l’ARCEP est plutôt complexe et d’analyse difficile. Il propose un paramétrage entre le réseau de transport et le réseau de distribution valable sur tout le territoire de 25%/75% ; ce qui correspond, il me semble, à une certaine mutualisation des coûts qui peut être favorable aux territoires ruraux ? Ce ne serait pas la première fois en France qu’un tarif serait justifié en montrant les écrouelles.

En tous les cas, il s’agit d’une consultation ; il me semble qu’elle pourrait être simplifiée pour la rendre accessible à l’abonné de base et aux élus. Et je vois mal les implications évidentes pour la Lozère. Elle devrait permettre cependant d’établir le coût d’un dégroupage par le département ; donc de sortir de la bataille à coup de milliards bidons que lancée par les sénateurs et reprises par les oies du capital.

Personnellement, je suis favorable à un dégroupage par le département de tous les NRA et d’envoyer FT se faire foutre lorsqu’elle lui enverra les factures.

23 04 2010
Pouget ph

aimer la Lozère, -Auxillac, Montjézieu,etc. -c’est exiger pour elle des investissements publics qui inscrivent son avenir sur la trajectoire de la modernité. …et ce n’est pas faire injure à un passé que l’on respecte , mais dont on mesure les limites.

24 04 2010
Bernard GARRIGUES

Je trouve l’analyse de l’avicca très intéressante pour le discours des webs du Gévaudan : le lien qu’a donné Pierre éclaire bien le débat et l’essentiel de la bagarre.

26 04 2010
D.BOISSONNADE

En lisant tous vos articles passionnants, j ‘ai l impression que nous nous battons comme dans « un passé reculé » où nous n ‘avions pas l’ électricité donc pas de lave-linge,peu de lecture le soir à la chandelle,l’inexitence du téléviseur….etc ETC.
Dans ce monde actuel où nous pouvons communiquer intercontinentalement en quelques secondes (via SKYPE) avec vision directe sur le correspondant (j’en fais l ‘experience chaque jour),POURQUOI faut-il tant d ‘ENERGIE pour obtenir la fibre optique qui passe dans le village même d ‘Auxillac,pourquoi faut-il penser toujours au rendement de cette installation et non aux ENFANTS de l ‘école,aux jeunes et moins jeunes qui utiliseraient l’internet comme tout un chacun .

FRANCAIS des Villes et des Champs,unissons nous pour ce même combat!!!!

26 04 2010
Bernard GARRIGUES

Anecdote pour mettre du beaume au coeur de Pierre : Un voisin de La Garde Guérin qui revient d’Amérique du Sud me dit qu’il a trouvé des débit internet nettement supérieurs à celui dont il dispose à La Garde au fin fond de la Patagonie. Faudrait échanger avec les patagons notre président du conseil général.

Vive la France, vive la Lozère.

28 04 2010
websdugevaudan

Un peu gueule de bois les « gones » ce matin je suppose ? pas ceux auxquels tu fais allusion Bernard ! Le « ballon » ne tourrnait décidément pas rond hier soir pour les (millionnaires) lyonnais !

Quant à « changer le président du conseil général » ? Non ce sont les Lozériens qu’il faut changer !
Il parait que ce qu’on leur propose (NRAZO) leur convient, c’est du moins le « retour » que j’avais eu d’un candidat aux régionales…mais je ne dirai pas qui, mème pas sous la torture;-)
Celà étant ce candidat n’est que le « reflet » de ses électeurs car tous les gens que je rencontre pensent effectivement que le plan proposé va résoudre leur problème
A la mème question posée dans 2 ou 3 ans je crois que la réponse serait un peu différente …Nous verrons bien . Inch Allah !

En tout cas, nous,aux Webs du Gévaudan nous poursuivons le combat pour « fibrer » les sous répartiteurs, à commencer par celui du village siège de l’association.
Les conseillers de communes d’Auxillac avaient fait une délibération dans ce sens, délibération remise par notre conseillère municipale Karine Boissonnade, à Caroline Caldier de France Info . C’est ICI :
http://auxillac.free.fr/blog/?p=1345#more-1345

Go on !

28 04 2010
Bernard GARRIGUES

Ce qui se passe en Lozère par rapport au fibrage du réseau n’a ni logique apparente ni cohérence. Les webs du Gévaudan tapent consciensieusement sur la tête du clou « Il faut fibrer tous les sous répartiteur. » Quand tu discutes avec n’importe qui à peu près conscient tu n’entends que des accords sur le principe ; et pourtant, il se fait du n’importe avec de l’argent public. Indépendamment du fait que si la force de la démocratie est de pouvoir résoudre les contradictions, il est sûr qu’aucune contradiction ne pourra être jamais résolu sans être mis en débat mais à condition que les élus ne ramènent pas leur science infuse.

C’est un peu comme si, malgré le consensus sur le raisonnement de Galilée, la classe politique agissait comme si tous les astres tournaient autour de la Terre, suspendus par une petite ficelle tenue par le grand barbu du main ferme et efficace.

28 04 2010
FAGES Gérard

Je suis un Lozèrien expatrié, mais avant tout Auxillacois de cœur !
Vos problèmes sont aussi les miens, vu que je possède une petite résidence secondaire au village.
Suis de tout cœur avec vous, pour cette bataille engagée du haut et très haut débit, plus nous serons, plus nous aurons des chances d’être entendus !
Je profite de ce message de soutien pour redire  » Osons le Rail  » défendons aussi nos lignes de chemin de fer tant qu’il est encore temps.
« Rail et Très Haut débit même combat «
Tous ensemble nous gagnerons.
Gérard

3 05 2010
Pierre Ygrié

Tu as raison, Gérard,
Qu’il s’agisse d’internet ou du rail, à Auxillac c’est du très bas débit dans les deux cas !

7 05 2010
NICOLAS

Je suis solidaire pour que le haut débit Internet arrose tout les départements ainsi que les petites communes qui ont besoin d’être entendues sans oublier personne.
De nos jours il est important d’avoir ce moyen de communication car c’est génial et lorsqu’on a pas de débit ou très peu, c’est vraiment difficile et nous nous sentons vraiment oubliés de tous, alors BRAVO pour l’énergie que tous et toutes déploient pour que nous ne soyons pas isolés.
Merci à l’association qui se bat pour cela et dans plus il y aura de monde et plus nous serons entendus.
Je suis à Mende et j’ai le haut débit mais dans la vie il faut penser aux autres pour avancer dans de bonnes conditions.

8 05 2010
JULIEN Martine

Nous sommes nous aussi des oubliés du haut débit. J’habite Provenchère en Haute-Saône, 276 habitants, 115 lignes inéligibles et 30 lignes limitées à 512 kb/s.
Le Conseil Général 70 avait retenu l’offre Numeo pour couvrir les zones blanches puis a abandonné l’offre, Numeo n’ayant jamais donné suite aux pré-inscriptions dans la commune(peu nombreuses du fait des limites techniques).
La solution satellitaire même avec le label France Numérique 2012 n’est pas une solution acceptable, les limites d’usage et le coût d’usage intensif sont rédhibitoires, ainsi que l’attestent les quelques usagers connectés à l’Internet par satellite dans la commune.

Nous envoyons lundi 10 mai une pétition des habitants de ma commune au Conseil Général de Haute-Saône pour obtenir l’ADSL équitable pour tous (mêmes services = Internet + téléphone illimité + TV, même coût, même qualité de service), et en premier lieu un NRA-ZO voire HD. Bien sûr nous sommes demandeurs d’un raccordement fibre optique pour les zones d’ombre, au niveau du NRA puis en déploiement pour le FTTH, en préparation du très haut débit.
Le 13 mai à l’occasion d’une course cycliste nous allons « fleurir » le village de pancartes et banderoles revendiquant le droit au haut-très haut débit équitable.

Je ne sais si les collectifs répartis dans les zones blanches et zones d’ombre en France réussissent à obtenir gain de cause, ne faudrait-il pas lancer un mouvement coordonné national, voire si nécessaire créer une association nationale ?
Quelles actions entreprendre pour que nous fassions le poids face aux décideurs ?

Merci d’avance pour toute suggestion et collaboration au lancement d’une Action Nationale Pour le Haut-Très Haut Débit Equitable,
Martine

10 05 2010
websdugevaudan

Dans Midi Libre de ce jour

Un « citadin » qui a réussi en Lozère…et qui me rappelle de vieux souvenirs 😉

http://www.midilibre.com/articles/2010/05/10/MENDE-Les-couteaux-Bastide-a-la-Foire-de-Paris-1221410.php5

10 05 2010
websdugevaudan

Alors que les maires ruraux pestent contre les faiblesses du haut débit

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/absence-de-haut-debit-la-colere-des-maires-ruraux-10-05-2010-916025.php

le parlement européen, lui, souhaite du très haut débit pour tous !

« Le Parlement européen souhaite que tous les citoyens aient accès au très haut débit et soient formés pour en profiter, y compris dans les régions éloignées ou rurales ou pour les personnes âgées, handicapées, et à faible revenu. »

Article complet ici

http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu&id=17875

10 05 2010
Bernard GARRIGUES

C’est assez rigolo de voir un département comme les Yvelines ne pas répondre à l’appel à projet. Comme la la Lozère. Là où l’on voit que les politiques sont à mille lieux des préoccupations des soutiers du territoire ; rappelons que ce département à la chance d’abriter le président du sénat ; l’apport des rapports du sénat au débat sur la diffusion d’internet n’est pourtant ni idiot ni dérisoire.

Cela montre tout de même que, même avec un discours relativement simple, l’autisme de nos chers élus reste très difficile à percer.

11 05 2010
websdugevaudan

Midi Libre de ce jour signale la sortie d’un livre Intitulé « Le télétravail en France : les salariés sont prêts » . Ce livre écrit par Nicole Turbé-Suetens, dirigeante de Distance expert (que je connais depuis …toujours ou presque et qui connaît le sujet mieux que personne !) et Pierre Morel à l’Huissier sortira le 21 mai aux éditions Pearson.

http://www.midilibre.com/articles/2010/05/11/MENDE-LA-VERITE-SI-J-39-MENDE-Pierre-Morel-a-ecrit-sur-le-teletravail-1222808.php5

Ci-dessous pour info mon commentaire (non encore publié) à cet article

« J’en suis très heureux. Le télétravail est un des « chevaux de bataille » des Webs du Gévaudan depuis toujours.
Nous avions organisé un colloque sur le sujet en avril 2005 (http://www.lozereonline.com/websdugevaudan/index.php?2005/04/08/28-reunion-de-la-canourgue-sur-le-teletravail-compterendu-succint).Encore faut-il que les infrastructures suivent et là le compte n’y est pas… d’où nos propositions régulières de
« Lozère laboratoire en très haut débit » , la première en 2003 !
A Auxillac je suis toujours en bas débit et ce n’est pas le petit Adsl promis qui changera radicalement les choses
(https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/04/17/auxillac-mon-village/#comments ) .
La Lozère, plus qu’un autre département compte tenu de la faiblesse de ses moyens financiers a besoin d’un effort extérieur particulier avec un véritable plan Orsec
https://websdugevaudan.wordpress.com/2009/12/02/un-plan-%c2%ab-orsec-%c2%bb-pour-la-lozere/#comments ) .Qu’on se le dise ! »

Auxillac pour sa part est prêt à accueillir des télétravailleurs ! J’en connais déjà un « potentiel » qui a une belle maison dans le village. Son travail d’enseignant chercheur lui permettrait de travailler 4 jours sur 5 à la maison ! Si la proposition que nous faisons (déport de signal au sous répartiteur du centre du village au lieu de NRAZO au pont de salmon à 2kms comme prévu ) est retenue, les auxillacois auront du triple pay et le village, délaissé jusqu’ici, trouvera enfin une attractivité numérique qui lui permettra non seulement d’attirer des télétravailleurs mais de donner par exemple au centre médical Pierre Blanc (http://www.residence-pierre-blanc.fr/lassociation/presentation.html), sur notre territoire, de véritables outils pour travailler à distance avec d’autres cetres français et étrangers ….sans parler de l’exploitation de nos richesses culturelles .Bernard Granjean, créateur du TMT(http://lamauvaisetete.free.fr/ )est auxillacois , Celeste Albaret , la célèbre servante de Marcel Proust (http://auxillac.free.fr/blog/?p=140#more-140) est née à l’auberge du Moulin d’Auxillac (http://auxillac.free.fr/blog/?p=770#more-770 )etc…

Merci de soutenir la demande des Webs du Gévaudan qui,après s’être occupés pendant 10 ans de la Lozère, souhaiteraient aujourd’hui que le village siège de l’association soit enfin « mis en lumière »…optique !

11 05 2010
Guy Lévêque

Pour être un peu sérieux, j’ai écouté France Inter ce matin. J’ai pu d’ailleurs à ce sujet entendre la prestation éblouissante de Cécile Duflot….Enfin une qui n’a pas la langue de bois.

J’ai entendu que les pannes de courant se multipliaient en milieu rural, et notamment en Lozère ou l’an passé on a enregistré pas moins de je ne sais plus combien d’heures de coupures du fait de la vétusté du réseau.

Sommes nous condamnés à n’être célèbres que par nos failles, nos manques et nos dysfonctionnements? Y’en a marre et je pèse mes mots d’être toujours les laissés pour compte de l’urbain et du Péri urbain.

En tant que simple citoyen, je réclame que l’on rétablisse la respectabilité de nos zones rurales : Nos élus reçoivent le même « traitement » que leurs collègues nationaux (je parle d’indemnités). Ils peuvent en conséquence obtenir pour nous le même « traitement » que les habitants des autres départements. (là, je parle d’égalité d’accès à l’information)

Je réclame un peu de respect de cet équilibre rural urbain, afin que nous puissions vivre et travailler dans nos villages qui ne sont plus seulement agricoles, mais peuvent abriter bien des créateurs ou prestataires de services à condition que les outils de diffusion de l’information le leur permettent.

Réveillons nous, bon sang, ce n’est pas sur l’équipement du territoire qu’il faut faire des économies. Mes antennes à Bruxelles me disent toute l’importance de territoires ruraux accessibles, bien équipés (et non pas suréquipés comme parfois) . Il en va quelque part du devenir de l’Europe!

11 05 2010
websdugevaudan

Enfin quelqu’un qui élève le débat;-)

Continuons sur cette voie, c’est la bonne

Mes interventions des deux dernières années allaient dans ce sens . Je me permets en toute « immodestie » d’en rappeler les principales

En 2008 , outre un « papier » sur l’importance d’un droit à l’information pour tous
http://www.village-justice.com/articles/droit-information-Pierre-Ygrie,3292.html

je tachais de présenter la problématique de notre département lors du salon Odébit
http://www.tivipro.tv/chaine_sshome.php?id=14927

.En 2009 le lendemain du lancement des premières assises numériques Libération titrait: «En Lozère, le désert français en quête d’oasis numérique» http://www.ecrans.fr/En-Lozere-le-desert-francais-en,4226.html

.Plus d’un an plus tard la page Trois du Monde consacrée à notre département faisait le même constat en titrant « Le débit du Web reste tari en Lozère».
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/10/07/le-debit-du-web-reste-tari-en-lozere_1250490_651865.html#xtor=RSS-651865

Lors de la seconde édition des assises du numérique le 1er octobre 2009 nous appelions de nos vœux une vraie réflexion sur le numérique et la ruralité.

pour « enfoncer le clou » de ce que nous disions une semaine avant lors du salon Odébit. http://techtoc.tv/event/342/infrastructures/salon-odebit/point-complet-sur-les-enjeux-du-tres-haut-debit-dans-les-territoires-ruraux-avec-pierre-ygrie

Lors des assises des territoires ruraux nous demandions un plan Orsec pour la Lozère
https://websdugevaudan.wordpress.com/2009/12/02/un-plan-%c2%ab-orsec-%c2%bb-pour-la-lozere/#comments

« message » qu’a bien voulu relayer France Info début 2010.
http://www.france-info.com/technologies-web-reportages-2009-12-20-la-lozere-reve-de-reduire-sa-fracture-numerique-383782-81-184.html

Les plans haut débit actuellement en cours de réalisation réduiront certes en partie la fracture numérique mais c’est à un tout autre niveau que doit se situer l’aide publique compte tenu des moyens du département (budget global de 112 millions d’euros !) .Mais pour avoir une chance d’obtenir des aides encore faut-il présenter des projets argumentés et structurés ! Auxillac est un tout petit projet, certes , mais il est symbolique à plus d’un titre

Aide toi…le ciel t’aidera !

11 05 2010
websdugevaudan

« Nous devons préférer le ciblage au saupoudrage » a déclaré récemment le premier ministre lors d’une conférence de presse dans laquelle il a annoncé quarante mesures pour désenclaver les territoires ruraux

http://www.lemonde.fr/depeches/2010/05/11/quarante-mesures-pour-desenclaver-les-territoires-ruraux_3208_38_42424576.html

Une action expérimentale de déport de signal optique sur un petit village lozérien me parait être en totale cohérence avec cette déclaration !
.

11 05 2010
websdugevaudan

Jean Michel Billaut qui, je le rappelle était venu à St Chély d’Apcher en 2003 pour nos sensibliser au trés haut débit (il avait raison le bougre;-) avait fait une interview sympa en 2007 en faveur du monde rural

La vidéo n’a rien perdu de son actualité

12 05 2010
websdugevaudan

Jean Michel Billaut, personnalité numérique de l’année soutient depuis toujours le combat des Webs du Gévaudan et encore tout dernièrement ici

http://billaut.typepad.com/jm/2010/05/la-fibre-optique-à-villiers-le-mahieu-dans-les-yvelines.html#comments

Si vous voulez tout savoir sur l’évolution d’Internet écoutez l’ami Jean Michel
ici http://vimeo.com/11026720
et là http://vimeo.com/11037499

13 05 2010
websdugevaudan

Pascal Minguet m’avais écrit le mail ci-dessous qu’il vient de poster en commentaire du dernier article de Jean Michel Billaut
http://billaut.typepad.com/jm/2010/05/la-fibre-optique-à-villiers-le-mahieu-dans-les-yvelines.html#comments

et qu’il m’a demandé de poster également ici, ce que je fais

« Voici mon commentaire du « jurassien » de Jouhe (vers Dole, bas Jura)

Oui Pierre,
Il faut, comme le suggère mes voisins, sortir les tracteur, faire un sillon et la passer nous même cette fibre. Commençons peut être à lister les super rond-points en moyenne j’ai l’impression que çà coûte en 1 et 1,5 M€,
Nous attendons nos villages du Jura que la fibre arrive au sous-répartiteur.
Je en suis pas certains que le schéma régional actuellement en cours de finalisation tienne compte réellement de l’apport de la ruralité dans l’économie, la vie, la société… Nos villages voient leur population augmentée, les villes stagnent ou se dépeuplent… On préfère fibrer les villes et « zones » et mettre en place de coûteux et polluant transports pour déplacer les gens, plutôt que de favoriser le télétravail, les espaces de co-working en zones rurales…
On commence, du côté du Jura, à entendre des réflexion : vous avez voulu aller vivre à la campagne (loyer trop élevés en villes….) c’est votre problème, vous avez moins de services c’est normal…
ASSEZ, ASSER, comme dit Jean-Michel B sortons… les fusils, les fourches ou alors bloquons l’autoroute quelques heures avec nos voitures ou tracteurs. Il y a trois ans quand nous avons monté le collectif puis l’association, certains voulaient le faire…. et si nous le faisions…
Je sais que c’est pas la solution, alors unissons nous, villages et zones rurales de France, combien représentons nous d’électeurs ? Interrogeons les futurs candidats aux cantonales dès maintenant, provoquons encore une fois des débats là autour….
Je suis comme Pierre preneur de toutes les actions que nous pourrions dupliquer partout…
Pascal Minguet
vice Président de l’association Net-iKi et membre du collectif contre le bas débit (blog sans images car nous sommes en Bas débit)
PS : Pierre mettons en place une action sur Ruralitic….
PS2 : je suis le co-animateur avec Pascal Boulard de la Tribune du Forum des décideurs consacré au Très haut débit le 20 mai prochain au Conseil Economique et social de Paris
Pascal, http://www.net-village.org et http://www.net-iki.org
Et le terme e-gueux nous va bien….

Rédigé par: Pascal Minguet | 12/05/2010 à 21:13

J’ajoute que Net Iki soutient les Webs du Gévaudan http://lutte-contre-56k.blogspot.com/2009/08/le-tres-haut-debit-en-lozere.html

13 05 2010
websdugevaudan

Je viens de répondre à Pascal sur le blog de JM Billaut http://billaut.typepad.com/jm/2010/05/la-fibre-optique-à-villiers-le-mahieu-dans-les-yvelines.html#comments

« @Pascal et Olivier : Il me parait essentiel de faire de Ruralitic le salon des e-gueux pour montrer que « Le génie civil en ce domaine doit laisser la place aux génie rural » ( c’est joli ça !) .

Encore faut-il :
1-recenser toutes les associations rurales de lutte contre la fracture numérique
2- nous assurer que nous avons bien le même objectif
-en signant ensemble un « manifeste ». J’en avais en son temps esquissé un pour la Lozère
https://websdugevaudan.wordpress.com/2009/12/20/inscrire-les-investissements-dans-une-demarche-de-montee-en-debit-vers-le-tres-haut-debit-en-lozere/#comments
-en le médiatisant pour sensibiliser élus et citoyens pour que nous prenions tous conscience que ce qui parait irréaliste aujourd’hui (fibre trop chère…) devienne une évidence demain
N’oublions pas que « toute idée innovante chemine en 3 étapes1-elle est ridiculisée 2- elle subit une forte opposition 3- c’est une évidence pour tout le monde »
Au boulot !
Je poursuis cette «appel » sur le blog des Webs du Gévaudan dans l’article qui soutient une proposition concrète pour mon village
https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/04/17/auxillac-mon-village/#comments
 »
Rédigé par: Pierre Ygrié | 13/05/2010 à 07:03

13 05 2010
AIGOUY Alain

bonjour Pierre. Je soutien ta demande ainsi que celle exprimée par le conseil municipal.
Auxillac doit être le premier village à expérimenter cette solution de « déport de signal ».
D’autre part ton engagement depuis 10 ans devrait se concrétiser par tes souhaits et ceux de nombreux internautes .Auxillac doit vivre pleinement le 21eme siecle…!!! Soutenons tous les Auxillacois.

13 05 2010
Bernard GARRIGUES

Je suis en plein accord avec l’analyse de Jean-Michel BILLAUT et Olivier ZABLOSKI (un vieux comparse !) sur la prise en charge (au niveau des sous-répartiteurs) de l’équipement FO du territoire (rural) de base. Ils préconisent la mise en place de Société Coopérative Intérêt Collectif dédiée (Ce qui a pour avantage d’intégrer les collectivités locales dans le montage juridique : tester la volonté politique). Pour ma part, je propose ce que je connais le mieux : la création d’une section de commune ad hoc par sous répartiteur ou l’extension des compétences des sections de commune existantes (cas communs en Lozère) ; l’avantage des sections de communes est qu’elles ont une compétence général et donc la compétence d’être à la fois maître d’ouvrage et de bénéficier des prérogatives d’un fournisseur d’accès public (donc du pouvoir de dégrouper.)

L’objectif (quelle que soit la solution juridique) est que les actions de la « coopérative » participe à l’évolution vers le très haut débit généralisé (avis de l’ARCEP). Il me semble que AUXILLAC (qui est commune associée et qui est labourée par trois gros tuyaux) détient de nombreux atouts politiques pour mener à bien un projet de fibrage de son territoire. La question, c’est le bazooka à disposition.

Je vous invite à consulter sur :

http://www.la-garde-guerin.fr

une approche théorique synthétique de la question.

Plus l’amitié (bernard garrigues)

13 05 2010
Bernard GARRIGUES

Il me paraît possible d’intégrer les projets des acteurs de terrains dans la convention PPP de la Région LR.

15 05 2010
websdugevaudan

http://www.boitron.fr/télécentre/

Boiron dans l’Orne…un village exactement comme Auxillac (320 habitants) …enfin pas tout à fait numériquement parlant 😉

Xavier de Mazenod me signale l’info en ajoutant que le « plan Boiron » est en deux phases :
« 1ère phase (fin juin) : raccordement du télécentre en hertzien (100 Mbit/s symétriques)
2nde phase (fin 2010) : déploiement d’un réseau local fibre en aérien qui sera raccordé au faisceau hertzien, en attendant la collecte fibre dans 2 ou 3 ans ».

et il ajoute :
« On ne peut pas forcément obtenir du FTTH tout de suite mais on peut tendre vers cette solution progressivement »

Pour une association qui milite depuis 10 ans pour « pousser » la fibre au plus près de l’abonné (comme le projet Auxillac) ça devrait nous encourager, non ?

15 05 2010
DUMAS

Cher Ami,

Non seulement je t’apporte mon soutien comme tu le sais mais je suis à 100% avec toi pour sortir enfin cette frileuse Lozère de son carcan qui l’empêche de vivre et de se développer comme tous ceux qui nous entourent ! Nombreux sont ceux qui viennent nous voir qui désireraient vivre et travailler avec nous, mais comment faire sans les moyens actuels de travailler et de se détendre en se promenant dans notre nature si riche !

* Pour cela il faut pouvoir y venir rapidement d’où la nécessité que tu considères comme un mal nécessaire d’avoir une route principale de circulation ne serait-ce que pour pouvoir aller prendre l’avion à Lyon, ou Toulouse, ou plus simplement à Rodez
* de pouvoir travailler avec les moyens que tu défends avec tant d’acharnement (ce qui t’honore !) concernant tous les moyens informatiques de Haut et surtout TRES HAUT débit.
* Comment peut-on vivre sans route, sans train, sans avion et avec un moyen de télécommunication obsolète ? Veut-on la mort de ce département ? Langogne est un exemple type d’un village tombé dans le « mouroir ».
* Merci de te battre pour nous, je regrette beaucoup en ce qui me concerne d’avoir dû stopper mon action, nous étions complémentaires et surtout nous avons le même but !

Courage cher Ami

Bien amicalement

Michel

15 05 2010
claude Boissiere

Mon intervention concerne l’aprés NRA-ZO c’est à dire aprés le programme Région-département la majorité de la Région « LR » sera équipée en 2 Mbts-s mini le reste quelques % par d’autres systèmes notamment satellite . A l’évidence pour les utilisateurs avancés ou les futurs « natifs » qui seront plus exigeants nous serons sous équipés faute d’avoir su ou pu mobiliser les choix publics dans la période 2009 . Au contact de mes concitoyens je suis convaincu que nous n’avons pas convaincu !!! alors faut -il partir en croisade pour convaincre que tous les besoins ne sont pas satisfait actuellement par le futur débit et encore moins demain par des besoins futur encore plus consommateurs de bande passante.
Je comprends que le choix fait permet d’équiper rapidement la région LR faute de grives on mange des merles !!!mais il faut encore expliquer qu’une autre étape est nécessaire pour aller vers la FTTH que l’on n’oublie pas .

Alors convaincus prêchez autour de vous nous convaincrons les décideurs politiques que l’on doit penser a nouveau FTTH .

Les Webs du Gevaudan peuvent faire des réunions d’information sur les usages (avec d’autres spécialistes).

15 05 2010
websdugevaudan

Claude, pour Auxillac il ne faut pas partir battus. Le coup est rattrapable et on peut toujours demander un avenant au PPP pour faire une expérimentation « déport de signal » à Auxillac..

La solution « déport de signal » va enfin être expérimentée en France (elle donne toute satisfaction au centre spatial de Gourou où elle fonctionne depuis 2005 et au Maroc depuis 2 ans) . Pourqoui pas à Auxillac? Depuis qu’on en parle ça commence à se savoir y compris en haut lieu ! Auxillac a des chances réelles d’être parmi les premiers territoires ruraux où une telle solution serait implantée si sa « candidature » est présentée officiellement, ce qui n’a pas encore été fait . Cela suppose au préalable la préparation d’un dossier par un professionnel car l' »échevau » n’est pas trés simple à déméler compte tenu des nombreuses parties prenantes ( La Canourgue, le conseil général, France Télécom, Altitude, conseil régional, ministères…) .Mais tout est possible…à condition de le vouloir et de présenter un dossier argumenté déjà bien avancé.

Trouvons ensembles de BONS ARGUMENTS pour appuyer la CANDIDATURE d’Auxillac …c’était l’objet de l’article « Auxillac mon village » . L’argent prévu sur le NRAZO, on le met sur Auxillac avec un supplément spécial au titre de l’expérimentation ….A nous d’appuyer cette simple (petite) idée !

Revenons à des choses simples : Appuyons la délibération dui 17 décembre du conseil de communes demandant le fibrage du sous répartiteur du centre du village…c’est tout !

16 05 2010
Bernard GARRIGUES

Pierre,

Je ne sais si tu as rencontré ton maire et ou ton adjoint spécial Auxillac sur le projet de NRA-ZO de ton SR. Des contacts que j’ai eu avec les maires, il résulte que si, certes, FT présente des projets tous cousus aux maires (qui ont pour caractéristique de maximiser la marge de FT sur le marché qu’elle a obtenu dans le cadre d’un Partenariat Public Privé (ceux qui ont payé les infrastructures FT dans les années 1975 croient rêver), il n’en reste pas moins que les maires et le département détiennent le pouvoir de contester le programme FT et de proposer une solution moins onéreuse ou plus opérationnelle.

Tu sais, comme moi, qu’il suffit à FT de grouper (mettons) dix paires de cuivre 6/10ème pour avoir un débit de 5 M/s à répartir à ton sous répartiteur (c’est la logique du NRA-ZO). Coûts de l’opération 1/ 0 € en lignes ; 2/ l’électronique du multiplexeur (qui fabriqué par l’assembleur électronicien de ton village ne doit pas dépasser 100 € ; qui, en tous les cas, peut être fabriqué à ce coût. Dans le cadre de la PPP, FT va présenter une facture de 130 000 € à la région. Donc, il y a de marge de négociation ; la difficulté (je l’ai expérimenté avec mon maire), c’est que les élus sont en face de technico-commerciaux qui touchent leur bille et sont payés pour être beaucoup putes, donc qu’il ne font pas le poids nécessaire pour négocier : il délivre des blancs-seings à FT.

16 05 2010
Bernard GARRIGUES

Excusez moi le paquet de fautes d’orthographe.

16 05 2010
Bernard GARRIGUES

L’idée d’un scud gentil m’est venu : d’un coté, tu mets le coût et les caractéristiques techniques en débit de l’autoroute numérique A75 et de l’autre un compteur des abonnés lambda en Lozère au fur et à mesure qu’ils sont connectés à 100 M/s, tu paramètres chaque abonné par le nombre de jours depuis l’inauguration (nous devons pas très loin de 730 jours). Et tu diffuses chaque jour l’état des lieux : peut-être que Midi Libre et la Lozère Nouvelle accepteraient de participe à l’opération.

17 05 2010
FAGES Gérard

Oui c’est vrai je suis tout à fait d’accord avec tout ce qui est dit par la plupart et avec le combat de Pierre pour que nous ne soyons pas des citoyens de seconde zone, nous devons avoir droit même dans nos petits villages de Lozère aux mêmes accés tecnologiques que dans les grandes villes, nous sommes en 2010 !
Mais je voudrais faire passer un autre méssage, allons nous accepter, sans bouger le petit doigt la disparition du rail de notre département, pour moi c’est impensable, tant que les lignes sont ouvertes rien n’est perdu, le rail à de l’avenir !
Il y a encore des défenseurs du rail en Lozère, pour preuve cette vidéo que je vous invite à visionner :
A + Gérard

http://lerailenlozere.allmyblog.com/

18 05 2010
Bernard GARRIGUES

POINT DE SORTIE
Je note sur le tuyau de COVAGE, entre Clermont et Pézenas, 15 points de sortie (dont 2 loués : LES MONTS VERT et SÉVERAC) sur l’Aveyron et la Lozère. Je suppose que le tuyau de FT doit avoir été conçu avec des points de sortie a peu près semblables.

Quelqu’un peut-il confirmer ? Indiquer si ce type de structure des backbones est la norme (un point de sortie en moyenne tous les 8 kms) ? Quelqu’un dispose-t-il des cartes avec point de sortie des différents réseaux qui serpentent sur le territoire ? Il est évident que les points de sortie de COVAGE sont disponibles à la location mais à quelles conditions ? Il y a bien le cas de la commune de La Fage St Julien mais je ne connais pas les conditions.

Je ne parviens pas à comprendre les raisons qui font que ce tuyau, inauguré depuis deux ans, n’ai pas encore délivré un seul abonnement en THD annoncé en grande pômpe.

20 05 2010
Pierre RASO

@Bernard : vous avez un plan du réseau et de points de sortie de A75 Networks ?

20 05 2010
Bernard GARRIGUES

Oui. Mais j’ignore son niveau de confidentialité. Je me renseigne.

C’est assez décapant.

20 05 2010
Bernard GARRIGUES

Pierre (ceux d’Auxillac et ceux de La Canourgue), il faudrait que vous m’expliquiez un truc.

C’est bien toi qui a diffusé l’infos sur l’offre COVAGE aux collectivités locales. En gros, pour faire simple, THD à tous les abonnés d’une commune pour un prix acceptable (disons 30 € par mois). COVAGE étant sur un marché concurrentiel et n’étant pas caractérisée comme société philanthropique, on peut penser que les offres de SFR ou de FT sont aussi accessibles à des communes comme La Canourgue ou Le Massegros.

Auxillac est à 5000 mètres d’un point de sortie (celui de Pin Mories) et 4 km d’un autre (celui de Banassac) de l’A75 numérique COVAGE. Le Massegros est à 5,5 kms d’un point de sortie. Il me paraît impossible qu’avec de telles cartes les communes de La Canourgue et du Massegros n’aient pas obtenu la fibre à l’abonné depuis mai 2008. Il y a forcément quelqu’un qui bloque. et c’est forcément les élus locaux : COVAGE leur a obligatoirement fait leur offre commerciale.(En plus tous ceux qui placent des infrastructures réseaux à travers une commune ont l’obligation de le déclarer aux maires).

J’ai pas pu avoir de documents mais il est probable que les autres gros tuyaux qui traversent Auxillac aient des points de sortie (plus ou moins passifs) tous les 7 à 8 kms. Ce qui veut dire que sur la commune de La Canourgue, nous pouvons raisonnablement évaluer le nombre des sorties à 3 ou 4 dont une active : celle du NRA de La Canourgue (qui est fibré).

21 05 2010
lascols christian

je tape auxillac sur le net et je trouve toute sorte de site et toujours pas de haut débit qu’el paradoxe liberté ? fraternité ? et surtout pas égalité ! vive la françe
c’est comme pour venir de paris en sncf c’étais plus facile du temps de la vapeur
vive la tecnologie paris capitale de la france pratiquement inaxesible par la société (nationale) des chemin de fer il est vrais la lozére
n’est pas française
c’est bien connus elle est peux ètre indépendante vus comment elle et traiter
par les gens qui on l’honneur d’etre elut par (le peuple ) que le haut débit
couvre auxillac au plus vite comme son nom l’indique s’il y a pétition
je signe bon courages et vive auxillac

=

26 05 2010
websdugevaudan

Quelques liens intéressants :

Sur une intervention de Michel Mercier
http://e-alsace.net/index.php/smallnews/get?newsId=3215 « Michel Mercier propose une stratégie d’anticipation et le déploiement du très haut débit simultanément sur tous les territoires, urbains et ruraux, … »

Sur un colloque récent http://www.itespresso.fr/tres-haut-debit-en-france-deploiement-uniforme-ou-priorite-aux-zones-tres-denses-35216.html « Forum des Décideurs – THD : trois élus (Patrice Martin-Lalande, Thierry Solere et Yves Censi) et trois représentants télécoms (Iliad-Free, Covage, Motorola) abordent la manière d’étendre le très haut débit. »

Sur un colloque à venir
http://www.itrmanager.com/articles/105649/tres-haut-debit-meritait-bien-colloque.html

26 05 2010
Michel L.

Dossier « under control » (merci les amis conseilleurs … venus de toutes parts) par le démontage brique à brique, du mur faisant obstacle au lancement de l’expérimentation espérée dans le cadre de la « Montée des territoires », de la solution déport de signal sur Auxillac …
Je rappelle que la montée en débit se définit comme une étape de transition vers le Très Haut Débit et le FttH …
C’est long, minutieux … mais exaltant !!
Une étape ici (voir mon commentaire !) :
http://www.itespresso.fr/tres-haut-debit-en-france-deploiement-uniforme-ou-priorite-aux-zones-tres-denses-35216.html#comment-47210

26 05 2010
websdugevaudan

Merci Michel d’apporter à l’équipe des Webs du Gévaudan une compétence qu’elle n’aura jamais.

Lorsqu’il s’agit de concrétiser les idées les plus généreuses et de présenter des dossiers argumentés comme c’est le cas ici, les Webs du Gévaudan atteignent leur seuil d’incompétence et doivent faire appel à des professionnels…qu’ils n’ont malheureusement pas les moyens de rémunérer !

Lorsque nous ne sommes pas présents à des colloques, ce qui était le cas de celui-ci, Michel Lebon défend la « cause » des Webs du Gévaudan mieux que personne. Lors de ce colloque ( Forum des décideurs THD) de la semaine dernière il est même parvenu à parler d’Auxillac et à obtenir de Bruno Janet (ORANGE conseiller du DG, en Charge des Relations Collectivités) une réponse positive à sa question sur la phase de “Montée en Débit” et à la nécessité d’accélérer le processus d’expérimentations en acceptant de tester, sans plus tarder, les 3 solutions soumises à consultation par l’ARCEP, dont le “déport de signal optique”,solution particulièrement bien adaptée aux petits sous répartiteurs comme celui d’Auxillac. ! Pas mal non ?

J’espère pour lui et pour nous que les autorités locales lui confieront rapidement l’étude de présentation du « dossier Auxillac » qui, bien argumenté par un professionnel (c’est son cas) a quelques chances de « passer », ce qui, pour ce qui me concerne, donnerait enfin un sens au « combat » que je mène depuis plus de dix ans avec la petite équipe des Webs du Gévaudan !

Encore un petit effort !! Ce qui paraissait utopique hier est à porté de main si nous le VOULONS !

Ce que veulent les auxillacois? Ils l’ond dit trés clairement ICI ( http://auxillac.free.fr/blog/?p=1345#comments ) il y a près de six mois.
Maintenant que la plupart des barrières de l’époque sont levées il n’y a plus qu’à …présenter un dossier « béton » à qui de droit !

26 05 2010
Bernard GARRIGUES

Autre point positif pour votre projet : il se trouve que les réponses à l’ARCEP pour la zone 1 peuvent être utilisées pour les zones 3, mutatis mutantis. Comme Auxillac dispose de deux points de sortie proche sur le backbone COVAGE et que COVAGE a une offre enregistrée à l’ARCEP pour les zones 1, il y a un truc à faire.

27 05 2010
Edeline

Je viens renforcer le sentiment unanime sur ce blog: je ne concois plus une vie sans acces correct a l’internet et je ne suis pas si jeune! Merci a tous ceux qui se battent pour apporter l’internet a vitesse normale dans les regions rurales ou une bonne partie de ma famille habite.

27 05 2010
websdugevaudan

http://www.universfreebox.com/article10786.html

Encore un blog qui ne manque pas d’intérêt !
On y apprend,entre autres, que « Outre Manche, les villageois du comté de Rutland (Lyddington) ont mis en place leur propre réseau haut débit » et que « l’initiative a fait des petits en France dans le Tarn et dans le Finistère… »

27 05 2010
Bernard GARRIGUES

Pierre,

Il semblerait qu’il existe 1/ un répertoire des points d’accès sur les différents backbones du territoire ; 2/ que les contrats soient plus faciles à négocier avec les propriétaires des réseaux qui appartiennent à d’autres que les quatres gros (par exemple, pour vous, le backbone géré par COVAGE).

30 05 2010
Bernard GARRIGUES

Il est remarquable que ce qui se dit ici et relève du vérifiable soit repris par le politique :

Ce que ni Francis ST LEGER ni NKM n’ont dit :

1/ Que le backbone payé par la LOZÈRE : 242 kms de fibre a été inauguré depuis plus de 24 mois et que pas un seul abonnement en THD n’a été délivré à un abonné normal. Il comporte un point de sortie tous les 7,5 kms et aurait pu comporter un point de sortie au droit de chaque SR de village pour le même prix.
2/ Que le gouvernement a initié une consultation sur le Très Grand Emprunt et la part destinée à l’économie numérique : le département de la Lozère et aucune commune n’y ont répondu ; pourtant Mende a un projet en cours.
3/ Qu’il résulte des avis de l’ARCEP que maintenant le rapport coûts/avantages a basculé au bénéfice des territoires ruraux (et très précisément, de ceux desservis par un SR desservant 100 abonnés). Il est très possible que cela ne dure pas très longtemps si le quatre gros s’aperçoivent que leur monopole est entamé (peut-être que Free jouera à nouveau les troubles fêtes). La raison en est évidente : les territoires en zone 1 parviennent à saturer la bande passante : c’est à peu près impossible en Lozère.

Je propose que webs du Gévaudan établisse un sondage : avec dans la première colonne un compteur de jours depuis l’inauguration de l’A75 numérique et, en face, le nombres d’abonnés normaux au THD.

30 05 2010
Bernard GARRIGUES

Il était possible de prévoir un point de sortie sur un compromis entre au droit de Montjezieu, St Germain du Teil et Auxillac.

30 05 2010
websdugevaudan

Hé hé , tu le connais le résultat du sondage, Bernard 😉

Cela étant la « désespérance des internautes privés du très haut débit » n’est pas une spécialité lozérienne dans la région !

http://castelnaulelez.blogs.midilibre.com:80/archive/2010/05/29/la-desesperance-des-internautes-prives-du-tres-haut-debit.html

Quant au « point de sortie sur un compromis entre au droit de Montjezieu, St Germain du Teil et Auxillac » Patrick Boyer m’avait dit à l’époque qu’ajouter de nouveaux points de sortie ne serait pas un pb…s’il y avait de la demande !!! .

31 05 2010
Bernard GARRIGUES

Donc acte.

31 05 2010
websdugevaudan

Comme je suis correspondant de la Lozère nouvelle pour Auxillac (un hebdo qui a le plus fort taux de pénétration sur sa cible en France ! ) je viens de leur envoyer l’article ci-dessous

Internet : une visite « lumineuse » !

Joignant l’utile à l’agréable à l’occasion de vacances dans le Vercors, votre correspondant, persuadé
qu’en matière d’Internet les solutions basées sur l’optique sont les seules solutions pérennes, a visité
IFOTEC, entreprise spécialisée dans les équipements optoélectroniques fonctionnant sur fibres
Optiques. PME française innovante installée à Voiron (Isère), IFOTEC a développé une solution dite
de « déport de signal optique »qui fonctionne depuis cinq ans au centre spatial de Kourou et depuis
deux ans au Maroc mais n’est pas encore commercialisée en France où la fibre optique n’était pas
d’actualité jusqu’à ces derniers temps du moins dans les campagnes ! . … Or cette solution, la plus
économique et la plus « rentable » pour les petits sous répartiteurs, dispose de toutes les
caractéristiques ad hoc pour pouvoir amener dans tous nos villages le haut débit (10 Mbit/s ou plus
autorisant entre autres le « triple play » ) tout en préparant la migration future vers du 100 mégas avec
le Très Haut Débit FTTH (Fiber To The Home). A la suite de cette visite et de la démonstration de
déport de signal optique à laquelle il a assisté, il a fait un « rêve » ! Il a rêvé que l’armoire de quartier
(sous répartiteur) du centre de notre village (devant la maison Abinal ) était « fibrée » grâce à cette
solution et que progressivement la fibre optique arriverait dans tous les villages lozériens !
Ce rêve ne pourrait-il pas devenir réalité ? Selon nos informations le déport de signal fera
prochainement l’objet d’expérimentations financées par le grand emprunt. Pourquoi notre village,
symbole de la « bataille » du haut débit dans les territoires ruraux, ne se porterait-il pas candidat ?
…rapidement car le grand emprunt n’est pas « extensible » et les premiers demandeurs seront sans
doute les premiers servis !..Qui plus est, il s’agit d’une solution 100% française !
Après des années de désindustrialisation de notre pays et alors que le Ministère de l’Industrie a pris à
bras le corps le problème de la ré industrialisation de le France et du « made in France », saluons à la
fois l’initiative du Ministère de l’Industrie et de certains industriels Français tels que IFOTEC qui font
tout pour redynamiser notre industrie et innover dans des secteurs de pointe. Suite à cette visite à
l’invitation de Gilles Billet (ici en photo), président d’IFOTEC qu’il rencontre régulièrement à l’occasion
de colloques sur le haut débit, votre correspondant est persuadé qu’il n’y a plus d’obstacle technique
pour la montée en débit dans nos campagnes grâce à une chaîne complète de solutions pour
infrastructures de communication produites en France: fibres optiques, câbles optiques, déport de
signal optique. Qu’on se le dise !

Enfonçons le clou si l’on ne veut pas s’entendre dire que le NRAZO est installé et qu’on ne peut plus rien faire ! Notez que,pour Auxillac, on ne demande pas la lune ! On ne demande pas du trés haut débit tout de suite .On demande simplement que notre village soit l’un des premiers en France à expérimenter la solution »déport de signal » qui fonctionne à Kourou depuis 5 ans, au Maroc depuis 2 ans. L’environnement général n’a jamais été aussi favorable. Les « obstacles » lozériens (Altitude,France Télécom) sont en voie d’être levés. L’IDATE , cabinet d’études en charge du schéma directeur très haut débit y est favorable. On n’attend plus qu’un soutien massif pour inciter nos décideurs à faire préparer un dossier justiciable du grand emprunt rapidement car le grand emprunt n’est pas extensible …et tout laisse à penser qu’un dossier bien argumenté et bien présenté par un professionnel serait recevable. Alors ?

31 05 2010
Bernard GARRIGUES

Je vais peut-être dire une bêtise (faut oser). mais, pour la solution déport de signal, il n’y a même pas besoin de fibrer le SR : il suffit de regrouper une dizaine de paire au répartiteur pour que cela puisse marcher. La question FT pour Auxillac, c’est le fibrage du NRA de St Germain du Teil. Pour FT, la réponse la plus facile pour fibrer le NRA de St Germain, les SR d’Auxillac et Montjézieu, c’est une convention avec COVAGE. Mais, à mon avis, il existe aussi un backbone FT sur l’A75 et sur la ligne SNCF Clermont Béziers.

31 05 2010
Pierre RASO

@Bernard : le principe du déport de signal est, en fibrant la liaison NRA -> SR, « d’annuler » la distance entre le NRA et le SR.
Un exemple : si on a 6 km entre le NRA et le SR puis 1 km entre le SR et l’abonné on a pour le tronçon NRA -> SR 60bB d’affaiblissement ADSL auxquels s’ajoutent 15-20 dB entre le SR et l’abonné soit 75-80 dB au final, de quoi avoir au mieux du ReADSL 512K.
Dans la même configuration mais avec un déport de signal optique entre le NRA et le SR on n’a plus que 7 dB entre le NRA et le SR, soit au final 20-30 dB entre le NRA et l’abonné, de quoi avoir du 8M voire plus… à condition bien sur que le NRA soit fibré.
Autre avantage du déport : le DSLAM reste dans le NRA, donc le jour où d’autre opérateurs que FT veulent dégrouper le dit NRA, les abonnés derrière le déport de signal peuvent en bénéficier, au contraire du NRA-ZO de FT qui installe un DSLAM au niveau du SR qui oblige l’opérateur voulant dégrouper à installer un DSLAM au SR aussi en plus du NRA (le NRA-ZO avantage donc FT, le déport de signal est « neutre » vis à vis de l’ensemble des opérateurs.
Une petite synthèse à lire ici : http://haut-debit-saint-bauzille.tumblr.com/post/508367829/le-deport-de-signaux-pour-amener-ladsl-plus-loin-et

31 05 2010
websdugevaudan

Merci, Pierre, pour cette explication, qui, dans le cas d’Auxillac, permet de clarifier la problématique

-soit Auxillac continue à etre rattaché au NRA de St Germain du Teil, petit NRA (4ème catégorie je crois) non fibré, le NRAZO est implanté au SR du pont de salmon (2kms du village) et la population « bénéficiera » au plus de 2 égas, dans la pratique plutot de …k ? je laisse à Pierre le soin de préciser s’il le veut bien. Pas de triple play (internet+ téléphone +télévision) bien entendu !
C’est actuellement la solution en cours d’installation

– soit Auxillac est rattaché au NRA de La Canourgue, commune dont Auxillac fait partie, le déport de signal se fait au SR du centre du village et la population a 8 mégas et plus avec ,en particulier le triple play… avec en perspective et en révant un peu du FTTH à terme si l’on prend la précaution de mettre des fourreaux lors des prochains travaux de voierie prévus dans le village
C’est la solution pour laquelle nous nous battons et que nous demandons à implanter en lieu et place du NRAZO en cours d’installation.Mais il faut faire vite avant que le NRAZO ne soit définitivement installé

Que ceux qui auraient encore des doutes n’hésitent pas à visiter le blog de Pierre Raso ! : http://haut-debit-saint-bauzille.tumblr.com/post/508367829/le-deport-de-signaux-pour-amener-ladsl-plus-loin-et

31 05 2010
websdugevaudan

Le 17 décembre 2009 le conseil de communes d’Auxillac votait une délibération demandant à ce que l’armoire de quartier (sous répartiteur) de notre village soit équipée en fibre optique seul investissement pérenne pour prendre en compte l’évolution exponentielle des contenus. Cette délibération était l’aboutissement naturel d’une longue attente de la population. Cette « attente » s’était manifestée à maintes dés 2008 auprès du conseil général auquel avait été adressée une enquête sur les besoins des internautes auxillacois. Cette « préoccupation » a été également relayée à plusieurs reprises dans les colonnes de la Lozère nouvelle où nous écrivions il y a près de deux ans « cette demande s’est encore « amplifiée » ces derniers temps lorsqu’ils ont appris que la fibre optique passait dans leur village ! ».Ce n’est que lorsqu’ils ont appris, fin 2009, que, en dépit de la proximité de deux fibres optiques (celle de France Télécom qui traverse notre village et celle de l’A75) Auxillac serait traité comme une « zone d’ombre » que nos élus ont décidé de réagir

Ci-dessous le texte de la délibération votée le 17 décembre 2009

Commune de La Canourgue
commune associée d’Auxillac

Délibération du 17 décembre 2009

Nous, soussignés, membres du conseil de commune d’Auxillac
Tout en prenant acte de l’implication du département dans l’Internet haut débit,
Ne pouvons nous satisfaire de la promesse d’une connexion à 2 mégas en 2011 telle qu’elle ressort des plans dont la presse s’est fait écho récemment
Notre village mérite mieux
-rien n’a été fait pour nous depuis 10 ans. Le bas débit, supportable dans une France où c’était la règle, ne l’est plus aujourd’hui où la grande majorité des Français est en haut débit et demain en très haut débit sous la forte impulsion gouvernementale en cours . Des offres à 100 mégas commencent d’ailleurs à être proposées au prix de l’adsl dans les zones « rentables »
-la proximité de deux fibres optiques , l’une de France Télécom, qui traverse notre village, l’autre de l’A75 à environ 3 kms nous autorise à demander instamment, à défaut de la fibre optique à l’abonné (plus tard !) la fibre au village. Cette opération, techniquement possible, constituerait, à l’inverse de toutes les autres solutions, un investissement pérenne. Non seulement elle autoriserait l’accès aux services attendus aujourd’hui par tout citoyen ( téléphonie,Internet, télévision) mais elle préserverait l’argent du contribuable dans la mesure où elle s’inscrirait dans une logique de montée en débit ; les dépenses effectuées seraient donc des investissements d’avenir
-notre village est le siège des Webs du G évaudan, association aujourd’hui reconnue, y compris au niveau national puisque la presse nationale (Libération, Le Monde, France Inter, France Info..) n’hésite pas à relayer les propositions de cette petite association totalement indépendante (aucune subvention ni du conseil général ni du conseil régional)
Demandons à ce que l’armoire de quartier (sous répartiteur) de notre village soit équipée en fibre optique, seul investissement pérenne .

Le maire délégué

Les conseillers municipaux de la commune de La Canourgue

Les conseillers de commune

J’espère que les choses sont claires poue tous maintenant ?

1 06 2010
Bernard GARRIGUES

Je comprends parfaitement l’explication technique de Pierre RASO. Il y a très longtemps que j’ai étudié l’électronique (à l’époque où apparaissait les transistors). Je traduis, en logique : le déport de signal correspond à un multiplexage avec, au bout, un zinzin électronique qui transforme le signal optique en signal hertzien. Pour faire simple, on peut dire que le déport de signal optique aboutit à un fibrage du SR (mais ce fibrage n’est pas obligatoire pour que cela marche). Pour un SR d’environ 100 abonnés, il s’agit d’une étape au fibrage des abonnés (mais j’ignore complètement le nombre de paires que contiennent les câbles de FO).

Comme l’a dit quelques messages plus hauts Pierre Ygrié, le non accès au THD d’Auxillac, Montjezieu et St Germain est (je traduis) une connerie politique, pas une connerie technique. Je rappelle que la compétence des collectivités locales en la matière date de juin 1999.

1 06 2010
Pierre RASO

Cela va plus loin que le simple fibrage du SR.
Revenons à l’ADSL, on peut distinguer 2 sections dans le réseau ADSL : le réseau de transport qui relie les backbones aux NRA, le réseau de distribution qui relie les NRA aux abonnés (en passant par les SR qui ne jouent aucun role actif), étant entendu que les opérateurs sont présents à l’interface de ces 2 sections, au NRA (avec leurs DSLAM)
Quand on entend fibrage du SR 2 théories s’affrontent :
– le NRA-ZO de FT vise à « allonger » la partie transport jusqu’au SR, les opérateurs souhaitant proposer des services ADSL devant alors « venir » mettre des DSLAM au SR/NRA-ZO ce qui est moins rentable que d’en mettre au NRA (qui dessert plus de clients qu’un SR), oblige les opérateurs à investir, pour suivre FT/Orange naturellement présent au NRA-ZO sans avoir eu besoin de trop investir (puisque c’est la collectivité locale qui finance le NRA-ZO)
– le déport de signal vise à raccourcir le réseau de distribution sans toucher à l’interface transport/distribution qui reste au NRA n’avantageant ou ne pénalisant ainsi aucun opérateur par rapport aux autres

Ce n’est donc effectivement une question technique, mais une question économique de concurrence et de monopole

J’avais aussi écrit un petit comparatif des différentes de solutions de « montée en débit » : http://haut-debit-saint-bauzille.tumblr.com/post/505609935/la-montee-en-debit-ou-comment-larcep-nous-explique

Pour en revenir au déport de signaux : il faut savoir qu’avec une seule FO on peut passer jusqu’à 144 lignes ADSL. Rien n’empêche quand on installe une fibre pour 100 lignes, d’avoir plusieurs FO dans le même cable, surnuméraires dans le cadre du déport de signal, mais utiles le jour où on veut faire du FttH

1 06 2010
Bernard GARRIGUES

Je vois mal FT déployer une seule paire de fibre entre le NRA de La Canourgue et le SR d’Auxillac ; j’ignore le nombre de paires que comportent les câbles de FO délivrés par l’industrie. Je ne me souviens pas très bien les contraintes techniques dont l’ARCEP faisait état lorsqu’elle a exposé la réponse « déport de signal ». Du coup, je ne comprends plus rien à ce que tu expliques. Deux choses paraissent sûres : au niveau du NRA, FT doit traiter le signal optique afin de le rendre recevable à la fibre cuivre ; s’il y a 144 abonnés sur une paire FO, à un moment, il faut multiplexer (donc trier les signaux dans les deux sens). Bon, la technique c’est bien complexe à minuit. Quel est le compromis ? Me faut retrouver le document ARCEP (qui m’avait paru lumineux à la première lecture)

2 06 2010
websdugevaudan

Je n’ai aucune compétence technique. Je me contente de dire ici, à propos de la solution »déport de signal » ce que j’ai vu et ce que je sais

-ce que j’ai vu à Voiron chez IFOTEC, le fabricant : la solution, en laboratoire donne : 20 mégas à moins de 600 mètres, 19 mégas à 1km, 15 mégas à 2kms, 2,6 mégas à 4,3kms et encore 2 mégas à 5kms . Quand on sait qu’à partir de 8 mégas on a du triple play je suis serein

-ce que je sais
La solution fonctionne au centre spatial de Kourou depuuis 5 ans et au Maroc depuis 2 ans
L’Arcep envisage d’expérimenter cette solution en France
France Télécom n’y est plus opposé (cf déclarations de Bruno Jamet)

Comme par ailleurs, en haut lieu (ministères,Arcep…) ils sont au courant que les Webs du Gévaudan souhaitent faire des expérimentations en Lozère, je « pousse » la candidature d’Auxillac et vous demande de m’y aider…c’est aussi simple que ça 😉

4 06 2010
Bernard GARRIGUES

Pas de problème (mais j’aurais aimé comprendre).

4 06 2010
websdugevaudan

Pierre Raso, s’il nous lit, nous apportera ses « lumières » 😉

Coté « politique » France Télécom n’est plus opposé à ce que le déport de signal soit expérimenté. Bruno Jamet l’avait dit à Paris il y a 3 semaines. Benjamin de Mesnard, directeur de la mission THD et collectivités locales chez Orange m’a confirmé publiquement hier à Pau les propos de Bruno Jamet selon lesquels FTserait « favorable à une expérimentation déport de signal « limitée ».

Raison de plus pour « pousser » le dossier Auxillac dont j’ai parlé hier à Pau à Jérôme Coutant , conseiller TIC de Michel Mercier, ministre de l’espace rural et de l’aménagement du territoire qui fait du très haut débit une priorité avec 3 principes :
1-concomitence « urbain/rural » dans le déploiement
2-concomitence des investissements des acteurs privés et publics
3-intervention finale de l’Etat

Comme le déport de signal est la solution de montée en débit la plus neutre et donc la plus à même d’attirer des opérateurs de services n’hésitons pas à la demander pour Auxillac dans un premier temps, pour toute la Lozère ensuite au vu des résultats de l’expérimentation.

Sur le colloque très intéressant d’hier j’ai fait un compte rendu à ma façon ICI :
https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/06/04/du-ftth-fiber-to-the-home-palois-au-ftth-fiber-to-the-hameau-lozerien/#respond

5 06 2010
Bernard GARRIGUES

J’aime bien les trois principes.

Pour le déport de signal, le raccourci le plus simple, c’est de dire (j’ai bossé l’avis de l’ARCEP) que dans le cas général (qui est celui d’AUXILLAC) la technique correspond simplement au fibrage du sous répartiteur, notion chère aux e-gueux. Dans certains cas (gros SR), il est nécessaire de multiplexer ; dans tous les cas, il est nécessaire de transformer le signal optique en signal hertziens. L’ARCEP dit juste en proclamant que le déport de signal est une étape vers le THD qui n’obère pas l’avenir.

6 06 2010
Bernard GARRIGUES

Il ressort, mais je n’ai su trouver la bonne question, que les câbles FO comportent :

6 à 24 fibres pour les usages d’entreprises ;

144 fibres (commencent) pour les usages industriels. (Ce qui explique l’intervention de Pierre RASO.)

Quelqu’un peut-il mieux dire ?

6 06 2010
websdugevaudan

Alerte Google Actualités : trés haut débit
Une solution pour réduire la fracture numérique…
Midi Libre
Les Webs du Gévaudan sont persuadés qu’il n’y a désormais plus d’obstacle technique pour l’arrivée du très haut débit dans nos campagnes grâce à une chaîne …
http://lacanourgue.blogs.midilibre.com/archive/2010/06/06/une-solution-pour-reduire-la-fracture-numerique-vient-d-etre.html

8 06 2010
FAGES Gérard

Midi Libre du samedi 5 Juin – Edition Lozère – page Mende !

Sujet  » Le désenclavement de la Lozère, à l’Assemblée Nationale

5 Dessertes ferroviaires. « Les travaux de maintenance des lignes Clermont-Nîmes et Béziers-Neussargues se poursuivent, afin d’améliorer un service très dégradé » .
Sur cette dernière ligne, « des travaux seront réalisés à l’automne sur le viaduc de Garabit, pour un montant de 1,5 million d’euros, ce qui permettra de sécuriser l’approvisionnement de l’usine ArcelorMittal de Saint-Chély-d’Apcher ». Enfin, « sur la portion centrale de la ligne des Cévennes, entre Langeac et Langogne, 13 millions d’euros de travaux ont été programmés dans le cadre du plan rail Auvergne. Ces travaux s’achèveront en 2012, et nous avons d’autres projets de remise à niveau de cet itinéraire » , a conclu Dominique Bussereau.

Souhaitons que ce ne soit pas encore des dicours, (du bla bla) ce que nous voulons ce sont des réalisations et au plus vite, le rail doit retrouver la place qu’il avait, afin que la région qui a investi dans du matériel moderne puisse le faire rouler convenablement
Gérard

23 06 2010
Une ruralité en très haut débit pourquoi faire ? « Les webs du Gévaudan

[…] retournement de tendance observé dans la première décennie du 21 ème siècle il faut d’abord expérimenter rapidement les conditions de déploiement du très haut débit à la campagne comme le prévoit le […]

7 07 2010
FAGES Gérard

Concernant notre ligne de chemin de fer, la ligne des Causses voici les dernières nouvelles, c’est pas bon du tout, je suis triste croyais moi !

Et oui c’est fini le train l’Aubrac 15940 /15941 n’est plus assuré en rame Corail, depuis début Juillet c’est une rame Z Ter de la région LR qui assure, vice versa le service de Béziers à Neussargues, les voyageurs sont obligés de changer de train à bord d’un AGC Auvergne afin de poursuivre leur voyage jusqu’à Clermont, et au de là vers Paris !
Donc on verra plus de rames Corail voyageurs, mise à part (peut être) quelques circulations touristiques !
Pour couronner le tout entre le 26 juillet et le 26 aout, la Z, ou L’AGC de la région LR, qui assure le remlacement de l’Aubrac sur Béziers Neussargues (vice, versa) sera terminus en gare de Marvejols, les voyageurs seront acheminés ensuite par autocar sur Clermont Ferrand et retour idem, pour cause (soi disant) de travaux sur la ligne, de quoi dissuader les quelques clients restant !
C’est quand même mal venu en plein service d’été, la période ou la ligne est censée acheminer le plus de voyageurs !
Encore un grand merci à RFF, (et à l’Europe) ce nouveau service qui est propriétaire, et qui est en charge de l’entretien du réseau férré !
Qu’on nous le dise clairement en haut lieu on veut et on fait tout pour fermer nos lignes !

26 07 2010
Pierre Ygrié

Me voici revenu provisoirement dans mon village pour les vacances
c’est fou ce que les premiers mots des gens que je rencontre sont »alors cet internet? »

Un copain d’enfance réfractaire jusqu’ici à l’internet mais qui s’est abonné en début d’année et qui avait pris son portable en vacances ne décolère pas ! Les années précédentes lorsque je lui parlais de l’absence de haut débit il m’écoutait poliment. Cette année il a compris … comme quoi une courte démonstration est bien meilleure qu’un long discours !

Le meilleur slogan pour Auxillac serait « pour vous apprendre à vous passer d’internet venez donc en vacances à Auxillac »!

4 09 2010
Pierre Ygrié

Auxillac: l’Adsl enfin !
:
Une « révolution » pour les internautes auxillacois qui ne supportaient plus le « bas débit » !

Selon les informations qui m’ont été communiquées par la direction d’Orange

« les études théoriques d’affaiblissement sur les 55 lignes du village d’Auxillac indiquent qu’elles seront toutes éligibles à

– au minimum l’offre commerciale ADSL 8 Méga MAX ,
– certaines à l’offre commerciale 20 Méga MAX

Les habitants d’Auxillac pourront donc tous bénéficier des offres Internet + téléphonie illimitée(double play) (1)
(1)s’ils choisissent Orange, ils pourront bénéficier sans supplément d’abonnement des chaines gratuites TNT par l’intermédiaire d’une parabole reliée à la livebox.

Dès l’ouverture commerciale (octobre ?) les Auxillacois pourront par exemple se rendre à la boutique de Mende ou tout simplement passer commande auprès du service clients Orange (appel gratuit au 1014) ».

J’ajoute à ces infos d’Orange que pour ceux qui souhaiteraient un minimum de formation ,la boutique de Millau peut recevoir un groupe un lundi sur RV (celle de Mende aussi sans doute ?) Didier Romero est à notre disposition y compris à titre individuel ( 06 82 67 48 60)

Mais Tout ceci est théorique !

Nous dépendons d’un sous répartiteur non fibré (Pont de Salmon) lui mème lié à un répartiteur non fibré et non dégroupé(St Germain du Teil)ce qui limite la bande passante et ,du fait du non dégroupage, les offres de services d’un opérateur alternatif

La vraie question est de savoir quel est le débit total disponible sur le lien NRA(St Germain)SR (pont de salmon)? En cuivre multiplex ce qui est le cas,il semble que ce débit soit de 40 Mbits/seconde.Si celà se confirme tout ira bien… quand nous ne sommes pas trop nombreux sur la ligne !

De plus ces infos ne concernent que les 55 lignes du village; pour les autres il faut voir au cas par cas

Attendons et voyons !

En conclusion… (provisoirement) heureux… et toujours demandeurs de la suite : le fibrage du sous répartiteur du centre du village et son rattachement au NRA de La Canourgue (cf délibération du conseil de communes du 17 déc 2009) pour se mettre dans une démarche de FTTH « rural »(Fiber To The Hameau) avant l’étape ultime du vrai FTTH (Fiber To The Home) !

Satisfaits provisoirement du haut débit nous gardons le cap sur le très haut débit, « fonds de commerce » du combat des Webs du Gévaudan !

1 10 2010
Olivier Monaco

Bonjour,

Je devrais prochainement habiter Corréjac. Je m’intéresse donc à l’accès au haut débit d’Auxillac. Début septembre, j’ai utilisé le test d’éligibilité de DSL Valley (http://www.dslvalley.com) sur une ligne téléphonique de Corréjac pour constater qu’une migration vers un NRA HD était prévu pour le 28 septembre. Aujourd’hui, ce test informe que la migration a été faite. C’est donc une évolution.

Toutefois, aucune offre n’est encore disponible. C’est certainement parce qu’aucun équipement pour l’ADSL n’est encore présent dans ce NRA. Espérons que Cela

26 10 2010
websdugevaudan

L’Adsl arrive à Auxillac
Renseignez vous au 1014 !

8 11 2010
websdugevaudan

Les auxillacois qui ont pris un abonnement Adsl rendraient service aux autres en notant ici « comment ça s’est passé « pour eux, comment ça a changé leur vie d’internautes, leurs satisfactions, les usages qu’ils en font …voire leurs « difficultés »….etc…

12 01 2011
27 06 2011
Pierre Ygrié

Auxillac, patrie de Celeste Albaret, la célèbre gouvernante de Marcel Proust, organise cette année ses premières « Celestivales » 😉

http://auxillac.free.fr/blog/?cat=8

Qu’on se le dise !

8 08 2011
Pierre Ygrié

Quelques infos déjà anciennes sur la solution « déport de signal »
http://exnihili.com/blog2/tag/ifotec

5 10 2011
Très haut débit : l’urgence de Vrais débats ! « Les webs du Gévaudan

[…] La montée en débit filaire dans les zones rurales est sujet à débat entre ceux qui veulent aller directement au FTTH et les partisans d’une étape intermédiaire ; à ma connaissance ( je ne suis pas un spécialiste mais je me renseigne) les technologies de montée en débit ne sont pas définies clairement, le NRA MeD/VDSL2 vient juste d’être agrée par le comité d’expert à l’ARCEP, ADSL2 déport optique est en cours d’étude à petite vitesse. Pour l’anecdote je proposais naguère cette solution, à titre expérimental, dans mon petit village de Lozère !  https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/04/17/auxillac-mon-village/ […]

28 05 2012
websdugevaudan

En mai 2012 , comme prévu, notre Adsl commence à « ralentir » . Le « combat » des Webs ne ralentit pas, lui, mais la route est semée d’embuches 😉 Les élections 2012, qui auraient du constituer un moment fort pour « enfoncer le clou » n’ont permis d’aborder le sujet que « discrètement »…à moins d’un sursaut de dernière mlnute? http://www.youtube.com/watch?v=J6kM32vndsk

14 06 2012
websdugevaudan

Clin d’oeil culturel : Rue des Webs …et de la culture ! Auxillac est fier d’être le siège social de la compagnie « la faute à Voltaire »

A voir absolument et à tweeter, facebooker etc….

2 02 2013
websdugevaudan

Pour changer un peu….un petit clin d’œil sur le clocher d’Auxillac
http://clochers.org/Fichiers_HTML/Accueil/Accueil_clochers/48/accueil_48034b.htm
et comme les auxillacois sont généreux ils vous invitent à en faire autant pour votre village …ou votre ville
http://clochers.org/carte_accueil_active.htm
1 clic sur le département, 1 clic sur la commune et double clic sur les photos pour les agrandir.
Voil Voilou ! Depuis la rue des Webs à Auxillac la « bête » vous souhaite une année lumineuse 😉 http://www.youtube.com/watch?v=LFXU0STACXM

28 05 2013
websdugevaudan

Célestivales d’Auxillac (1) édition 2013 : c’est parti ! http://celestivales.free.fr/blog/?cat=7

23 08 2013
websdugevaudan

Dans le cadre des Célestivales 2013 (1) un réalisateur troyen est venu récemment à Auxillac présenter un court métrage sur Céleste Albaret. Ci-dessous ce qu’a écrit l’hebdomadaire Lozère Nouvelle sur le sujet

Un réalisateur troyen à la recherche de Céleste !

Si,en 1913, Marcel Proust a débuté « A la recherche du temps perdu » par « du coté de chez Swan » ,100 ans plus tard, le réalisateur troyen Thibault Gobry est venu « du côté d’Auxillac » recueillir des témoignages pour le long métrage qu’il prépare sur le rôle de Céleste Albaret dans l’œuvre du célèbre écrivain. Il voulait d’abord savoir comment serait accueilli son court métrage sur le sujet. Sur ce point il fut très vite rassuré : l’église où était projeté « la Part Céleste » , dans le cadre des « Célestivales »(1), était pleine comme aux plus beaux jours , la qualité de l’écoute quasi religieuse et les échanges qui ont suivi la projection sincères et authentiques , à l’image de cette terre lozérienne. Le film a manifestement contribué à changer le regard des auxillacois sur leur compatriote, touchés de découvrir tout à la fois « leur » vraie Céleste et un jeune réalisateur talentueux ! Thibault Gobry voulait aussi rencontre des auxillacois qui avaient connu Céleste. Aucun ne l’a bien entendu connue jeune ( Céleste, née en 1897, avait quitté so village natal en 1913). Mais , pendant la guerre, lorsqu’il lui arrivait de quittait Paris pour se réfugier chez elle, au moulin de Gineste (aujourd’hui auberge du moulin), certains, enfants ou jeunes adolescents ont gardé le souvenirs d’une femme d’une élégance naturelle, gracieuse et généreuse . D’autres l’ont connue bien plus tard, dans les années 70 où elle venait passer l’été, jusqu’à sa mort en 1984, dans la maison d’une rue qui porte aujourd’hui son nom. Certains, plus « littéraires » , ont même eu la chance , lors de visites régulières, de recueillir des confidences dont la plupart figurent d’ailleurs dans le livre qu’elle a écrit en 1973 « Monsieur Proust » . C’est d’ailleurs ce livre qui a servi de « déclencheur » à Thibault Gobry. Ce passionné de Proust, dont il a lu la totalité de l’œuvre à trois reprises, n’aurait jamais osé s’« attaquer » à ce monument de la littérature française. Le livre de Céleste a été pour lui, l’occasion de le faire par la « porte de service » ! Après sa visite au village auquel la gouvernante de Proust est toujours restée fidèle, Thibault Gobry a-t-il appris davantage sur Céleste ? « ça m’inspire des choses plus vraies qu’avant de venir » nous déclarait-il en partant ….et en ajoutant « ce n’est pas les informations rationnelles qui informent mais un ressenti » Les auxillacois ont « ressenti », eux, qu’ils avaient découvert un homme attachant dont la vocation est la création artistique qui souhaite faire mieux connaitre par le cinéma un homme qui s’accomplit et qui accomplit une vocation artistique, Marcel Proust. écrivain mondialement con nu qui a une haute idée de l’art et de la littérature. « Personne ne me connaît vraiment, que vous » avouait un jour Proust à Céleste. Quoi de plus naturel dés lors pour Thibault Gobry d’aller « à la recherche de Céleste » pour mieux connaitre Proust ?
(1) Festival organisé par la compagnie « la faute à voltaire »

@suivre……

23 08 2013
Pierre Ygrié

Les 3 axes des noms de rue de notre village n’ont pas été choisis par hasard !

1-Axe tradition :
-Chemin de Rochalte : « célèbre » montagne d’Auxillac (croix de Rochalte posée en 1952
-Rue du coubis : ancienne route du Paven à Corréjac . Le Coubis était le nom de la place de la fontaine ,place où l’on « palabrait » pendant le remplissage des arrosoirs à la fontaine !
-route de la vallée : l’histoire de notre village a été racontée par Henri Compeyron dans un livre intitulé »Auxillac, la verte vallée »
-rue de la fraternité : Une rue « fraternelle » Ancien « centre d’animation »du village :église+café Arnal en face (entrée directe !) école+ café en face (maison Boissière)+ sté chasse (la Fraternelle)
-montée des espenderios : -Origine « espen » (nom provençal d’une pièce d’un filet de pèche à la sardine !)
Aire d’épendage ? -Origine « pendere »(pendre !)(cf auusi à Cubières 48)-chemin caillouteux à l’époque et donc très rude pour les bœufs !
-Rocade des clapas : Tour d’Auxillac d’Est en Ouest (rocade) qui « ouvre » sur des champs de clapas (amoncellement de pierres et de cailloux ) Et dans « rocade »il y a aussi roc ! tout le haut d’Auxillac est construit sur du rocher !
-rue du catelmas : Nom traditionnel du haut du village : tète(Cap) du petit groupe de maisons que constituait Auxillac à l’époque (mas)
-cote du catelmas : Cote la plus rude du village elle porte bien son nom !
-rue du lavoir : Rue par laquelle descendaient les femmes du centre et du haut du village pour laver leur linge au lavoir du chardonnet (ruisseau d’Auxillac)
-rue du Gévaudan : Dérivé du nom d’un soldat romain (Auxilliacum) Auxillac est un vieux village du Gévaudan ;sa rue principale est tout à fait représentative de la vie des villages gévaudanais d’autrefois avec -sa viecommerciale :4 cafés : cote du catelmas,aire du four,impasse milieu rue, église) ,artisanale : sabotier (maison Ygrié),cordonnier (centre maisonMéjean/Maurin)(boulanger (en face)… ) ,paysanne :fermes ,essentiellement en début ( Boissonnade,Caplat) et en fin de rue (Alla,Boissonnade)
-aire du four : four communal du village où chaque paysan venait faire son pain et fontaine où l’on venait chercher l’eau avec des arosoirs –pas d’eau courante à l’époque- et qui servait d’abreuvoir pour les bêtes

2-Axe culture :
-litteraire :
Rue Céleste Albaret ,la servante au grand cœur de Marcel Proust ,est née « Gineste » au moulin d’Auxillac. Elle y a vécu ses 22 1eres années , puis, à la retraite dans une maison de sa sœur Marie dans la rue Céleste AlbaretEspace Marcel Proust : Célèbre écrivain français ( 1871/1922)Marcel Prouts domine l’histoire du roman au 20ème siècle comme Balzac au 19ième Proust prend son inspiration chez les gens simples dont il dit « regardez mieux, sous ces formes si simples il y a le secret du monde » !de Céleste il a dit un jour : « « Personne ne me connaît vraiment, que vous ». Quoi de plus naturel dès lors pour Thibault Gobry, qui prépare un long métrage sur Céleste et Prout d’etre venu « à la recherche de Céleste » pour mieux connaitre Proust ?
-« politico religieux » : place Monseigneur de Ligonnès , évèque de Rodez et maire ou conseiller municipal d’Auxillac pendant 50 ans …dont la période-1905- de séparation de l’église et de l’Etat !

3-Axe modernité :
-rue des Webs : Une « pointe » de modernisme dans cette ambiance d’autrefois pour rappeler qu’Auxillac est tourné vers l’avenir ! C’est à Auxillac qu’est « née » l’une des premières sociétés « Internet » de Lozère(Bienmanger.com) ; ;notre village est également le siège social des Webs du Gévaudan ,association de promotion de l’Internet très haut débit en dans les territoires ruraux.

Ces 3 « facettes » de notre village, matérialisées par les noms de rue depuis 2008, pourraient nous donner des idées pour « valoriser » Auxillac, non?
Auxillacois et sympathisants…à nos méninges !

4 09 2013
websdugevaudan

L’entreprise Bienmanger présentée dans une émission du 3 sept 2013 sur France 5 ( le Monde en face La France des villages) a fait ses premiers pas ( 5 années quand même) à Auxillac
http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/la-france-des-villages_122554
Superbes témoignages et, pour ce qui concerne la
Lozère…belle illustration du « mariage » entre « le terroir et l’internet
.https://websdugevaudan.wordpress.com/2……
qui devrait inciter certains citadins « en mal de campagne » à venir
« vivre au pays !
http://www.vivreaupays.pro/Br%

14 09 2013
websdugevaudan

Nos voisins aveyronnais aident les Webs du Gévaudan à faire du buzz pour la ruralité moderne et, indirectement, pour Auxillac http://www.vivreaupays.pro/Br%C3%A8ves/tabid/64/EntryId/2407/APRES-RURALTIC-LES-WEBS-DU-GEVAUDAN-NOUS-FONT-DE-LA-POESIE.aspx

15 09 2013
websdugevaudan

Habitant Auxillac, siège des Webs du Gévaudan, je rêve de « ressusciter » cette ligne http://www.dailymotion.com/video/xd5epq_auxillac-montjezieu_shortfilms pour qu’y circule un jour un train spécialement aménagé en télécentre (http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9centre) mobile permettant à des auxillacois télétravailleurs de se déplacer sur Paris sans perte de temps ! petite idée « utopique » donc utile à « cultiver » !

Train du télétravail + autoroute du télétravail https://websdugevaudan.wordpress.com/2011/11/02/l%E2%80%99a75-%C2%AB-autoroute-du-teletravail-%C2%BB-une-idee-qui-fait-son-chemin-%E2%80%A6/
= deux « outils » pour donner un nouveau visage aux territoires du sud du massif central !
Auxillac, mon village, (https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/04/17/auxillac-mon-village/ , ) désenclavé par la route, le fer et le numérique (https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/09/13/complainte-pour-une-optique-ficelle/) pourrait dés lors accueillir des citadins en mal de campagne qui, foi d’ancien parisien, seraient beaucoup plus heureux ici ( boulot/vélo ou rando/dodo) que dans notre « impossible » capitale ( boulot/métro/dodo) !!!!

17 09 2013
18 09 2013
websdugevaudan

Un autre « papier » sur le blog de l’ami Gégé;-) http://mespassions-mescollections.blogspot.fr/search/label/Mon%20village

26 09 2013
5 10 2013
Piere Ygrié

Comment « faire bouger » Auxillac…avec la Lozère ?
https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/10/04/numerique-la-lozere-bouge-continuons/

7 10 2013
Pierre Ygrié

Reverrai je un jour « ressusciter » la gare d’Auxillac ? http://www.midilibre.fr/2013/10/06/ligne-beziers-neussargues-le-comite-toujours-sur-les-rails,766243.php
Il faut lancer des idées nouvelles …et rêver ! Pour moi FER+ROUTE+NUMERIQUE=MEME COMBAT pour attirer sur nos territoires des télétravailleurs par la route aujourd’hui (https://websdugevaudan.wordpress.com/2011/11/02/l%E2%80%99a75-%C2%AB-autoroute-du-teletravail-%C2%BB-une-idee-qui-fait-son-chemin-%E2%80%A6/) et, pourquoi pas, par le train demain ? J’avais lancé en son temps l’idée, folle donc nécessaire….d’un « train du télétravail » permettant, pour des télétravailleurs, des échanges réguliers sur Paris sans perdre de temps puisqu’ils voyageraient dans des trains spécialement aménagés pour travailler ! Je relance l’idée, en pensant à ce qu’a dit un jour Schopenhauer « toute idée innovante chemine en 3 étapes : 1-elle est ridiculisée 2- elle subit une forte opposition 3 – c’est une évidenc e pour tout le monde » . Alors pourquoi ne serait-il pas « évident »un jour pour mes petits enfants de vivre et travailler au pays (http://www.vivreaupays.pro/Br%C3%A8ves/tabid/64/EntryId/2407/APRES-RURALTIC-LES-WEBS-DU-GEVAUDAN-NOUS-FONT-DE-LA-POESIE.aspx ) et de prendre le train dans ma petite gare d’Auxillac « ressuscitée » ?? http://www.dailymotion.com/video/xd5epq_auxillac-montjezieu_shortfilms pour continuer à travailler en voyageant

25 11 2013
Très haut débit : Attention (feuille de) route glissante | Les webs du Gévaudan

[…] Auxillac le 25 novembre 2013 […]

9 01 2014
Bonne année « numérique » | Les webs du Gévaudan

[…] Gévaudan est à Auxillac, ( seul village de France à avoir une rue des webs !), c’est depuis mon village que notre association adresse à tous les Lozériens et, au-delà, à tous les ruraux, des vœux « […]

18 01 2014
Pierre Ygrié (@PYgrie)

Sur un article de Libération (http://www.liberation.fr/societe/2014/01/17/vos-regions-ont-du-talent-certaines-plus-que-d-autres_973594?xtor=EPR-450206 ) indiquant que, entre autres, Marcel Prous était parisien je me suis « autorisé » le commentaire suivant « Paris a peut-être vu la naissance de Marcel Proust mais Auxillac, mon village (https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/04/17/auxillac-mon-village/ ) a vu, lui, la naissance de celle sans qui l’œuvre de Proust ne serait pas ce qu’elle est,=….. Céleste Albaret 😉 »

26 02 2014
Ygrié

Dernières nouvelles : A l’occasion d’importants travaux de voierie j’ai convaincu le maire de prévoir des gaines pour une (future) fibre optique. « pas de travaux sans fourreaux » devrait etre la règle pour tous les travaux de voierie partout en France ! Les travaux de voierie représentent en effet 80%du cout de construction des réseaux optiques .

27 02 2014
Ygrié

2014: La renaissance de la roue du moulin

Le moulin d’Auxillac était autrefois une ferme mais aussi une minoterie et une scierie. La roue avait alors une activité quasi ininterrompue soit pour moudre le blé des paysans du village soit pour tronçonner le bois amené en char à bœufs des forets environnants. Les anciens du village ont encore au creux de l’oreille le bruit strident de la scierie. Les choses ont bien changé, la roue du moulin était endormie depuis des décennies et il a fallu l’obstination de notre conseillère municipale Karine Boissonnade pour mobiliser les énergies et trouver les financements pour la « réveiller » ! Sous la houlette de la Selo pour la gestion du chantier , de l’entreprise Rousson pour le nettoyege de la citerne et de Mr Recouly pour la création de la rampe les travaux de préparation pour « recevoir » la roue sont termines. La roue, elle, arrive le 19 février. Nous aurons vraisemblablement l’occasion d’en reparler ne serait-ce que pour « médiatiser » les idées des uns et des autres sur sa future utilisation : touristique, utilitaire ? A suivre

3 03 2014
websdugevaudan

Renaissance de la roue du moulin …suite

La roue tournera à partir du dimanche 9 mars 2014 !

Comme annoncé dans un article précédent la roue du moulin est arrivée le 19 février. La réception des travaux a été faite le 3 mars en présence de Mr Forestier de la Selo, Douziech de l’entreprise ruthénoise Censi ( l’une des premières si non la première entreprise française de rénovation des minoteries) et Karine Boissonnade. L’inauguration officielle est prévue le dimanche 9 mars à 10h 30. La roue tournera donc, en principe sans interruption, à partir de cette date pour la grande joie des auxillacois et des visiteurs qui ne manqueront pas de venir admirer ce morceau de « patrimoine vivant » magnifiquement situé au cœur du village. Nul doute que la curiosité des visiteurs ne se limitera pas à une admiration béate de la roue à aube et des roues secondaires qu’elle « commande » : rouet, poulie . Elle s’« élargira » à des questions diverses tant sur la composition de l’ouvrage que sur son utilisation future. Si une simple observation permettra de répondre à des questions simples telles que le nombre de tours de la roue par minute, pour d’autres il faudra faire appel aux spécialistes : nature du bois de la roue, des dents du rouet etc…. Mais c’est, à n’en pas douter, sur son utilisation que les échanges seront les plus intéressants.. L’eau ayant été, après l’homme et l’animal, la 3ème source d’énergie, on peut même rêver d’utilisations innovantes en droite ligne avec le développement durable. A ce stade toutes les idées sont les bienvenues. Rendez vous donc dimanche 9 mars à 11h30 pour échanger sur ce patrimoine auxillacois « ressuscité » qui rappellera des souvenirs aux anciens et donnera des idées aux jeunes !

8 04 2014
Pierre Ygrié

L’auberge du moulin a un site ! http://aubergedumoulin.fr/

14 05 2014
Pierre Ygrié (@PYgrie)

Auxillac n’oublie pas ses « poilus » de 14/18 http://vivreetecrire.fr/wp/wordpress/?p=725

15 05 2014
websdugevaudan

Altitude infrastructure , opérateur du très haut débit en Lozère via sa filiale Net 48 , prend de l’ « altitude » .
http://www.latribune.fr/technos-medias/20140514trib000829910/tres-haut-debit-nouveau-rachat-dans-le-cable-francais.html
En Lozère
la « bête » (https://websdugevaudan.wordpress.com/ ) suit cet opérateur à la trace non pour le dévorer (ses crocs sont bien trop usés) mais pour l’encourager à devenir « le fournisseur d’accès internet deréférence des territoires » et à « fibrer » le plus rapidement possible la Lozère, à commencer par la rue des Webs à Auxillac (https://websdugevaudan.wordpress.com/2010/04/17/auxillac-mon-village/ ) mon village où, à l’occasion de travaux de voirie en cours, on a prévu des gaines pour une ( prochaine ?) fibre optique !

20 08 2014
Rurali..tic..tac..tic..tac.. | Les webs du Gévaudan

[…] Auxillac le 20 aout 2014 […]

30 08 2014
Pierre Ygrié (@PYgrie)

HYPER-RURALITE : La publication du rapport d’Alain Bertrand sur l’hyper ruralité (1) doit être l’ occasion de décréter une Mobilisation générale (2) pour des réseaux de télécommunications modernes dans les territoires ruraux !
Suite à Ruralitic qui se tenait à Aurillac j’ai « commis » un papier à ma façon depuis Auxillac !…si ça vous dit ?https://websdugevaudan.wordpress.com/…/aurxillac-sur-web-2/ ? papier qui fait suite à un autre publié avant la manifestationhttps://websdugevaudan.wordpress.com/…/rurali-tic-tac…/ …les deux n’ayant qu’un seul objectif : MOBILISER les RURAUX !
(1) Un rapport sénatorial formule dix propositions pour « l’hyper-ruralité » http://www.maire-info.com/ruralite/un-rapport-senatorial-formule-dix-propositionspour-lhyper-ruralite–
article-17511
(2)« Le changement viendra des citoyens mais pas des dirigeants ! « . http://www.dailymotion.com/video/x2352hi_le-changement-viendra-des-citoyens-mais-pas-des-dirigeants-marc-luyckx-version-longue_webcam

1 09 2014
4 09 2014
websdugevaudan
4 09 2014
Pierre Ygrié (@PYgrie)

Auxillac solidaire de tous les villages de Lozère !

Vous avez demandé la Lozère, ne quittez pas…
http://www.humanite.fr/vous-avez-demande-la-lozere-ne-quittez-pas-550412

Non, je ne quitte pas ou plutôt je ne lâche pas un « combat » de près de 15 ans pour demander une loi sur la mise en place de réseaux de télécommunications en fibre optique (comme en ville) à la campagne . Une loi sur le numérique sort enfin du bois ! !http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis%2FLOCActu%2FArticleActualite&jid=1250267647512&cid=1250267644504 C’est donc le moment de demander pour l’hyper ruralité, un article spécifique obligeant l’opérateur possédant un réseau optique dans un département rural de mutualiser en un réseau unique son propre réseau (existant) et celui construit dans le cadre d’un RIP (réseau construit par le conseil général en Lozère) et à construire les réseau manquants dans le cadre d’une DSP subventionnée. Cet opérateur, en Lozère, c’est Orange dont l’Etat détient plus de1/4 du capital ! Si nous voulons vraiment des services publicshttps://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/ le temps est venu de monter au créneau pour une HYPER RURALITE NUMERIQUE !

7 09 2014
7 09 2014
Pierre Ygrié (@PYgrie)

Plus vite, plus haut, plus fibre
http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2014/09/05/plus-vite-plus-haut-plus-fibre
Beau programme d’Orange ! Mais pas en Lozère ;-)

8 09 2014
Pierre Ygrié (@PYgrie)

Auxillac dans La REPUBLIQUE NUMERIQUE ? http://www.zdnet.fr/actualites/video-axelle-lemaire-le-numerique-va-se-diffuser-et-infuser-dans-l-etat-39805947.htm
Je propose de mettre « Services publics tous égaux » https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/au fronton de la république numérique voulue par le gouvernement ! Axelle Lemaire engage une concertation citoyenne (Auxillac doit y participer!) cette semaine sous la houlette du Conseil national du numérique. Mobilisons nous pour dire , avec les Webs du Gévaudan (https://websdugevaudan.wordpress.com/)pour dire que les ruraux ont droit, comme les citadins, au FIBRAGE de leur territoire par le remplace’ment du réseau cuivre par un réseau optique https://websdugevaudan.wordpress.com/2013/02/12/la-fin-dun-tabou-et-le-retour-de-la-confiance/

9 09 2014
Pierre Ygrié (@PYgrie)

Orange en Lozère : la CGT dénonce un réseau vieillissant
http://www.midilibre.fr/2014/09/09/orange-la-cgt-denonce-un-reseau-vieillissant,1048267.php
Pour les webs du gévaudan ce n’est pas une nouveauté !!

14 09 2014
L’ hyper-ruralité « dans » la future loi numérique ! | Les webs du Gévaudan

[…] en Lozère et ailleurs, ou à Orange dans le cadre d’une DSP ne me gêne pas particulièrement. A Auxillac, mon village, quand je vois une fibre publique à 3 kms (A75) et une fibre d’Orange qui traverse […]

22 09 2014
websdugevaudan

L’hyper-ruralité sera numérique ou ne sera pas ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2014/09/14/l-hyper-ruralite-dans-la-future-loi-numerique/

Septembre 2014 : Depuis la rue des Webs les Webs du Gévaudan lancent un appel à une mobilisation générale des ruraux pour demander à nos parlementaires de prévoir un article sur l’hyper-ruralité dans la future loi sur le numérique 😉

9 11 2014
Lozériens, c’est le moment de «bouger » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Auxillac…mon village ! […]

24 11 2014
Soleil « numérique » sur l’étang de Thau ? | Les webs du Gévaudan

[…] de 8 communes dont le siège est à Balaruc les bains, ma seconde « patrie » après mon petit village de Lozère , mérite, selon moi, comme la plupart des communautés de communes d’ailleurs, d’être […]

9 12 2014
websdugevaudan
1 09 2015
websdugevaudan

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager les animations de la 1ere quinzaine d’aout 2015 dans notre petit village ! C’est un peu long mais ….à vous de voir !!

Le comité des fètes ouvre une quinzaine festive !
 Le samedi 1er août, le beau temps a accompagné  le dynamique et souriant comité des fêtes d’auxillac qui proposait sa fête annuelle. Au programme une après-midi pétanque avec 18 équipes qui se sont affrontés dans la bonne humeur!
Le repas ,quant à lui, a ravi les quelques 180 personnes qui ont pu déguster un délicieux aligot saucisse!
Enfin la soirée s’est terminée sur la piste de danse avec les DJ de « last night sonorisation ».
Le comité des fêtes souhaite remercier chaleureusement toutes les personnes présentent ce jour là !
Après ce coup d’envoi réussi les Célestivales ont pris le relais les 5 et 6 aout . Sucès total sur tous les p;lans. Nous rendrons compte des différentes manifestations (ateliers, soirée jazz, promenade historico burlesque, nouveau cirque, théatre) dans nos prochaines éditions .
La quinzaine festive se terminera le vendredi 14 aout à l’église où sera donné, à 20h30, un concert « lyricacordéon » pour lequel certains se demandent déjà si l’église sera assez grande pour acueillir tous ceux qui souhaiteront découvrir ce genre musical inédit.
En cette première quinzaine, à Auxillac, ces différentes manifestations préjugent d’un avenir radieux pour peu que les genres … et les équipes se « mélangent » pour concevoir ensemble un cocktail d’animation du village détonant !

5 et 6 aout : Les Célestivales sont de retour ! 

Après une année d’interruption les Célestivales sont de retour . Tous ceux qui ont aimé les éditions précédentes ( autant dire tous ceux qui y ont participé ) et ….tous les autres… sont invités à réserver sur leur agenda les dates des mercredi 5 aout et jeudi 6 aout 2015. Ce festival dont une touriste parisienne disait lors d’une précédente édition « « En ville on a tout ce qu’il faut mais on n’a pas toujours çà, ce décor, cette sincérité, cette authenticité »sera organisé cette année par la nouvelle compagnie « Céleste et compagnie » en collaboration avec la compagnie « la Faute à Voltaire ». Outre le « cocktail »habituel qui fait la « marque » de notre festival ( théatre,cirque, jazz..) l’édition 2015 comportera une exposition originale sur le thème « une journée à Auxillac au temps de Céleste vue par les enfants de l’école ». Rappelons, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, que le nom de ce festival multiculturel a été choisi en l’honneur de la célèbre gouvernante de Marcel Proust, Céleste Albaret. Née à Auxillac le 17 mai 1891 elle devint en 1914 l’alliée de l’écrivain, qu’elle servit fidèlement jusqu’à sa mort en 1922 …Une rue du village porte depuis 2008 le nom de notre célèbre compatriote et la grande place au cœur d’Auxillac porte , en toute simplicité, le nom d’ « Espace Marcel Proust » ! Le programme détaillé de cette 4ème édition des Célestivales vous sera présenté prochainement

Les enfants de l’école « ouvrent » les Célestivales !

L’inauguration des Célestivales a pris cette année un relief particulier . Les enfants de l’école avaient été invités par Guy Lévèque à dessiner des scènes de vie à Auxillac au temps de Céleste . Ils ont pris cet exercice très au sérieux en « produisant » de nombreux dessins . Tous différents ( vergers, église, inondations de 1911, Mgr de Ligonnès etc..) ces dessins ont servi de cadre à l’inauguration de la manifestation sous le préau de l’auberge du moulin, maison natale de Céleste Albaret ( où la célèbre servante de Marcel Proust a vécu plus de 20 ans avant de monter à Paris au service du célèbre écrivain). Les enfants avaient même écrit une chanson à la gloire d’Auxillac, de Céleste Albaret et de Marcel Proust. Cette chanson , interprétée avec la complicité de quelques parents, sur l’air des Champs Elysées de Jo Dassin, a donné le ton à la manifestation que Bernard Granjean a ensuite présentée Jacques Blanc se réjouissant pour sa part de voir les Célestivales désormais enracinées dans la jeunesse auxillacoise !

Célestivales : 1-Le Jazz !

Festival original mélant tout à la fois jazz, théatre et cirque et prestations externes et internes ( artistes auxillacois) les Célestivales 2015 furent ,aux dires de tous les participants , un cru exceptionnel qui mérite un traitement « exceptionnel » ! Nous ferons donc pour notre manifestation auxillacoise 3 comptes rendus, un pour le jazz, un pour le théatre et un dernier pour le cirque. Et d’abord le jazz !
Après Joel Forrester et le trio Barolo lors des éditions précédentes , les Célestivales recevaient cette année Minor Sing, quartet de swing manouche. Sylvain Pourrat (contrebasse), Jean Landarchet (vilon), Laurent Vincenza ( vilon) et Yannick Alcocer ( guitare) , tous quatre grands admirateurs de Django Reinhardt et Stéphane Grapelli ont enchanté le nombreux public aves de grands classiques de ces deux auteurs mythiques et des productions originales. Notre petit village a beacoup de chance de pouvoir accueillir un groupe d’une telle qualité. S’il se produit essentiellement dans l’hexagone, Minor Sing sort en effet , à l’occasion, de nos frontières pour jouer dans des pays comme la Belgique( Gand,Bruges,Anvers, Bruxelles..), Les Pays Bas (Tilburg) ,la Suisse (Genève,Yverdon les bains… ), la république tchèque (Prague) ….A Auxillac le 5 aout, dans un cadre magnifique, public et musiciens ont partagé un moment émotionnel unique et manifesté leur satisfaction, le public par ses aplaudissements nourris, les musiciens par un mail que les organisateurs conserveront dans leurs archives : « Nous sommes très heureux d’avoir pu jopuer à Auxillac.Nous avons reçu un super accueil de la part des organisateurs et du public et avons passé un très bon moment » . Manifestement ,après un an d’interruption les Célestivales sont reparties et bien reparties ! Prochain article : le théatre..

Célestivales : 2-le théatre !

Festival original mélant tout à la fois jazz, théatre et cirque, les Célestivales ont déjà fait l’objet d’un compte rendu sur le jazz. Aujourd’hui place au théatre !
Aux Célestivales 2015 le théatre commençait par un atelier visant à rendre l’individu non seulement plus à l’aise dans son corps, mais également dans le maniement de sa langue. Adrien Pérez n’a pas son pareil pour amener progressivement les participants, enfants et adultes, à prendre confiance en eux et à apprendre, deux heures durant, des scénettes «  restituées » ensuite devant le public… un vrai régal ! Suivait une visite historico burlesque du village : écrite par Bernard Granjean et jouée par Adrien Pérez dans le rôle du maire et de Pascaline Granjean dans celui de la « mamète » elle a entrainé le public dans un grand éclat de rire tant les situations décrites étaient à la fois imaginaires mais enracinées dans la culture locale ( « aux prochaines élections je ne vote pas pour toi, je vote blanc »dit, entre autres, la grand mère à son petit fils de maire!).
Une drole de conférence sur les addictions cmoturait la partie « théatre » des Célestivales. Le conférencier (Adrien Pérez) était lui même complètement addict à tout ; son assistante, Pascaline Granjean, insensible aux addictions, passait son temps à souligner les contradictions de son « patron » . La pièce commence , après un quiproquo « introductif » sur la diction et l’addiction, par une définition littéraire de l’addiction par le « chef » ( nom féminin, se définit comme la dépendance d’une personne à une substance ou une activité génératrice de plaisir, dont elle ne peut plus se passer en dépit de sa propre volonté) immédiatement traduite en français concret par l’assistante ( boire des coups, fumer des joints, bouffer des chips,Facebooker ou Smartphoner toute la journée … Après on ne peut plus s’en passer et on souffre et on emmerde tous le monde!) .Suivent des scènes plus hilarantes les unes que les autres sur toute une vie d’addict : de la sucette au pétard en passant par les chips, les portables, les jeux vidéo, la cigarette, l’alcool , le coca etc…une liste où chacun se retrouve à une place ou à une autre. Chacun en prend pour son grade ! Dans la liste les smartphones tiennent une place privilégiée : ces outils modernes que l’on dit « intelligents » nous enlèveraient-ils toute « intelligence » au sens premier du terme : la capacité à créer des liens ?
Atelier théatre, visite historico burlesque du village, « conférence » drolatique sur les addictions … trois facettes « pédago humoristiques » des Célestivales théatre 2015 . On en redemande !

Célestivales : 3-le cirque !
Après le jazz et le théatre le cirque ! Initiation et représentation professionnelle … comme pour le théatre. Initiation d’abord avec un atelier cirque avec Pascaline Granjean. Notre comédienne, qui sait tout faire, s’était donné pour objectif d’apprendre à chaque participant à faire du trapèze ! Au bout de deux heures d’acompagnement et d’encouragements le pari était réussi pour tous, même si tous les exercices présentés n’avaient pas la même qualité artistique ! Tous avaient acquis une confiance en eux qu’ils n’avaient pas necessairement avant cet exercice « périlleux » ! bel exemple éducatif qui a fait l’admiration du public . Après les amateurs les professionnels ! Kalamé , premier spectacle d’une compagnie toute récente« Al’ Kopanium ». Al’ Kopanium  est un duo féminin composé de Camille Brazzini et de Chloé Sallustro. Kalamé est un spectacle familial de nouveau cirque qui mêle la contorsion, le funambulisme, la danse . Il raconte , sur fond d’accordéon, l’histoire de Soleyade Boadbil, mélange de vérité historique ( Soleyade Boadbil , déformation castellane de Abu Abdil Iah , est le dernier souverain du royaume de Grenade) et de légende ( il « marcha mille journées à l’ombre d’une seule nuit ») .Kalamé est tout à la fois une légende, un conte initiatique, une danse rituelle et un poème, tous « ingrédients » pour transporter un public subjiugué dans un univers mystérieux que le charme champètre ( prè de Joseph Clavel) contribuait à rendre davantage « présent » !
Ce dernier compte rendu cloture une édition des Célestivales réussie en tous points et qui nous fait une fois de plus prendre conscience de la chance d’avoir à Auxillac une équipe capable de concevoir des prestations « sur mesure » (ateliers, promenade historico burlesque, théatre …) en plus de prestations extérieures (jazz, cirque) pour compléter un festival original tout à la fois joyeux et éducatif !

Concert « lyricaccordéon » dans nos deux églises !

<em>Naguère les deux villages surplombant la vallée du Lot , aujourd’hui dans la même commune (La Canourgue), étaient reliés par une halte SNCF. Les temps ont bien changé et même la « grande  gare »  coisine (Banassac) est en grand danger. Mi aout 2015 ils seront à nouveau « reliés », le temps d’un week-end, par la tenue d’un même concert le vendredi 14 aout à Auxillac et le samedi 15 aout à Montjézieu. Ce concert « mariera » du lyrique et de l’acordéon … « mariage » insolite entre le piano à bretelles de Camille Privat et la voix d’ Emilien Hamel, baryton lyrique. En tournée dans le cantal du 7 au 13 août ( Chaudes Aigues, Saint Flour, Salers, Murat ,Jaleyrac ), ils feront une petite incursion dans nos deux villages jumeaux ! Pour Auxillac le choix du lieu était clair , il n’y a qu’une église ! Pour Montjézieu, depuis que la chapelle de St Jean du Bedel est en pleine lumière, la question aurait pu se poser ? Elle a été vite tranchée ; la restauration de la chapelle par la confrérie de la pouteille de La Canourgue n’étant pas tout à fait terminée, le concert se tiendra à l’église du village. Pour enchanter le public nos deux jeunes artistes ont sélectionné une série de grands airs qui ont fait le tour du monde :Mozart ( noces de Figaro, Don juan, flute enchantée,), Schubert (Ave Maria, la truite), Offenbach, Brahms,Bizet (Carmen), Verdi (la Traviata… ) . De grands airs contemporains ( My way, New yok-New york, Que c’est beau, c’est beau la vie ) clotureront cette soirée « Lyricaccordéon ». Soirée gratuite mais participation libre pour encourager deux jeunes artistes méritants : Camille est diplômée du CRD de Genevilliers du CRR de Clermont Ferrand, Premier Espoir de la ville de Paris, elle a été lauréate de nombreux concours internationaux dont le Trophée Mondial de l’Accordéon qu’elle a obtenu en 2004. Emilien est diplômé de La Sorbonne en musicologie, a obtenu un premier prix de la Ville de Paris en formation musicale, histoire de la musique et chant et un master Opéra, mention first class à la Royal Academy de Londres. Ils ont tous les deux envie de vous enchanter à Auxillac vendredi 14 août à 20h30 et/ou à Montjézieu samedi 15 août.à 20h 30 .

Ils ont fait « trembler » la voute de l’église !

Le 14 aout à Auxillac et le 15 aout à Montjézieu l’accordéon de Camille Privat et la voix d’Emilien Hamel ont séduit un public non conquis d’avance mais curieux d’assister à ce « mariage » inédit entre des grands airs d’opéra et le piano à bretelles des bals musette. Succès total sur toute la ligne ! « magnifique, super, sensationnel » … à la sortie des deux églises les spectateurs, convertis en une soirée à ce nouveau genre, étaient devenus de vrais « fidèles » décidés à propager cette bonne nouvelle musicale ! Une réaction spontanée par mail résume l’impression générale « J’avais repéré l’annonce début août mais un petit rappel m’a incitée à aller écouter ce duo trés original mais super. Extraordinaire, l’accordéoniste pour l’accompagnement mais je l’ai encore plus appréciée en solo, je n’avais jamais entendu une telle musique avec un accordéon (dont je ne suis pas particulièrement fan). La puissante voix du baryton aurait supporté une église un peu plus grande (eglise de Montjézieu) car on avait l’impression que la voix  butait trop vite sur la voute. Mon amie n’a pas regretté de m’avoir accompagnée. Ils nous ont enchantées ». A en juger par la générosité du public à la fin du concert, tant à Monjézieu qu’à Auxillac l’ « enchantement » était général . Chacun avait l’impression d’avoir partagé un moment émotionnel très particulier dans un lieu indéfinissable à mi chemin entre l’opéra Garnier ( voix d’Emilien) et la basilique Notre Dame ( accordéon magique à forts accents d’orgue de Camille !). La petite incursion en Lozère de ce duo récemment formé sous l’appelation « Lyricaccordéon » mérite à l’évidence un retour « élargi » à d’autres églises du département en 2016 !

Si vous avez des idées pour 2016 nous sommes preneurs 😉

14 09 2015
Pierre Ygrié

A l’occasion n’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur le blog de Gégé … d’Auxillac 😉 http://mespassions-mescollections.blogspot.fr/

17 09 2015
Gégé48

Bonjour
Merci Pierre,
Au sujet d’Auxillac, mon village et son patrimoine, (de la croix de Jarnelle mon dernier sujet) si des fois certaines personnes savent ce qu’est devenue cette croix, j’aimerai bien qu’elle retrouve sa place !
A son emplacement il n’y a plus rien, aucune trace, même plus le socle, même les pierres ont disparu !
Il y a quelques années de cela j’avais visité le village du Falisson (sur le Sauveterre) , j’avais été surpris de voir qu’une belle et vieille croix en pierre avait été mise à l’abri dans leur église, au moins celle là ne sera pas détruite ou volée, triste constat !
@ + et bravo Pierre pour ton engagement (ta cause) pour notre cher village !
Gégé48

21 09 2015
Pierre Ygrié

De plus en plus d’auxillacois se plaignent de leur connexion internet ! Dans un papier de 2012 j’écrivais « L’annonce d’une date butoir de mutation du réseau cuivre vers le réseau optique aurait de nombreux avantages » https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/27/le-changementde-reseau-cest-en-2022-2025-20/
Je le pense de plus en plus ….mais ??

23 09 2015
Pierre Ygrié

Clin d’œil sur une « spécialité » d’Auxillac d’autrefois : les « pères blancs » … un récit d’un Auxillacois d’aujourd’hui,Guy Lévèque http://vivreetecrire.fr/wp/wordpress/?p=2019
Si ce récit comportait certaines « imperfections » (et si vous les décelez !!) n’hésitez pas à les signaler 😉

23 10 2015
websdugevaudan

A Auxillac nous avons aussi un « écrivain poète » :Guy Lévèque http://vivreetecrire.fr/wp/wordpress/ 😉

29 10 2015
Très Haut Débit : l’erreur est toujours « initiale » ! | Les webs du Gévaudan

[…] Auxillac le 29 octobre 2015  […]

19 04 2016
websdugevaudan

C’est d’Auxillac que , ce 17 avril 2016, je lance un « appel à la mobilisation » de tous les ruraux pour les alerter sur l’importance d’anticiper l’avenir des réseaux !

https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/04/17/hyper-ruralite-aux-actes-citoyens/

20 04 2016
websdugevaudan

2016 : Sylvie Renaud, une compatriote, vient de créer sa petite entreprise :
https://www.facebook.com/groups/1045520728837801/1060724560650751/?notif_t=group_activity&notif_id=1461138272362804
N’hesitez pas à l’encouager 😉

29 04 2016
Internet : 2 réseaux pour un même droit ! | Les webs du Gévaudan

[…] Auxillac le 29 avril 2016 […]

10 05 2016
websdugevaudan

A Balaruc les bains, où nous habitons désormais une partie de l’année , je n’oublie pas Auxillac ! Bernard Granjean, notre grand homme de théatre auxillacois « alimente » régulièrement l’atelier théatre de l’APCP , association qui nous a accuellis de façon tellement sympathique,Josette et moi, que je ne peux pas ne pas en parler ! L’APCP a plusieurs cordes à son arc
http://www.ville-balaruc-les-bains.com/cgi-local/affiche_annuaire.pl?action=Detail&ID=87&HTMLPage=/associations/annuaire.htm dont la
lectures http://www.thau-info.fr/index.php/commune/balaruc-les-bains/19313-lectures-tirees-du-sac-a-la-bibilotheque-municipale
la poésie http://vds104.monespace.net/thau-info/index.php/commune/balaruc-les-bains/18549-la-voile-des-poemes-de-l-apcp
les conférences http://vds104.monespace.net/thau-info/index.php/commune/balaruc-les-bains/17924-conferences-de-l-apcp…..
et bien d’autres activités : théatre, chansons …..
On peut très bien avoir ses racines quelque part et etre ,aussi, bien ailleurs !! et y parler aussi de numérique à l’occasion 😉

7 07 2016
Très haut débit : (in) égalité d’accès pour tous ! | Les webs du Gévaudan

[…] Auxillac le 7 juillet 2016 […]

9 08 2016
websdugevaudan

Bienvenue à un nouvel « auxillacois »
http://video-streaming.orange.fr/culture-art-creation/laurent-mourot-faraut-VID00000019p9s.html
rencontré lors des Célestivales du 5 aout 2016 … une bien belle rencontre 😉

17 09 2016
websdugevaudan

16 septembre 2016 : Dernières Nouvelles de la rue des Webs !! https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/09/16/reseau-filaire-attention-danger/

16 10 2016
websdugevaudan

16 octobre 2016 : Depuis Auxillac , la lutte continue !! https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/10/12/les-montagnards-ne-sont-pas-la/

17 12 2016
websdugevaudan
29 12 2016
pierreygrie

Dernier « appel » de 2016 pour l’EGALITE depuis la rue des Webs ;-)https://websdugevaudan.wordpress.com/2016/12/16/egalite/

29 12 2016
10 02 2017
bon demenagement

bon demenagement

Auxillac…mon village ! | Les webs du Gévaudan

3 03 2017
websdugevaudan

Ce 2 mars clin d’œil de notre ami Guy Lévêque depuis Bogota 😉 http://vivreetecrire.fr/wp/wordpress/?p=3093

24 03 2017
websdugevaudan

Réouverure de l’auberge le 1 er juin 2017 Qu’on se le dise
!

« Après une fermeture de plus d’une année, l’Auberge du Moulin vous accueillera à partir du 1er juin 2017. Ses nouveaux propriétaires, Virginie et Pascal, sont he…ureux de vous accueillir dans ce cadre exceptionnel, à quelques kilomètres de La Canourgue. Céleste Albaret, gouvernante de Marcel Proust, est née en 1891 dans ce Moulin, dont la roue tourne toujours, alimentée par le ruisseau du Chardonnet qui traverse ses prés… C’est donc « A la recherche du temps perdu » que nous vous invitons…
L’auberge vous propose une cuisine traditionnelle agrémentée de legumes issus de son potager quand cela est possible ainsi qu’un carte de pizzas à consommer sur place ou à emporter. Les plats vous seront servis dans les deux salles de restaurant au décor rustique et sur une grande terrasse ombragée dès les premiers beaux jours.
Si vous le souhaitez, 4 chambres d’hôtes avec sanitaires privatifs, vous permettront de prolonger votre séjour à Auxillac, pittoresque village blotti au pied du Causse de Sauveterre
 »
.
Bon vent à nos nouveaux aubergistes … et à leurs (nombreux !) clients 😉

14 04 2017
websdugevaudan

2017 Election présidentielle : Appel aux candidats depuis Auxillac !
Numérique : Egalité d’accès ou Rural Exit ? https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/04/13/ruralexit-numerique/
Comme je crois toujours, malgré ses défauts, à la démocratie représentative (1) je viens d’adresser cet article à tous les candidats à la présidentielle et aux 577 députés !

(1) et à l’occasion je le dis ! (cf à 19 minutes 45 secondes)
https://rcf.fr/culture/abstention-ces-francais-decus-des-politiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :